PA et tops sites  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Privilège {Pv. Alastair

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Edward Jr. Simsons


Messages : 67
Date d'inscription : 02/03/2013
Age du personnage : 26

MessageSujet: Privilège {Pv. Alastair   Dim 3 Mar - 22:15

dead

Edward releva ses lunettes sur son nez en feuilletant le dossier qui avait éveillé son intention. Encore le dossier d'une énième turbulence, une gangrène qui progressait si on ne la traitait pas radicalement. Rien que le prénom de la personnalité en question écrit sur la chemise qui contenait les divers informations sur le sujet lui rappelait avec dégout à quel point ce village empestait la débauche et comme les gens étaient irrespectueux des règles! Le fils de Simsons détestait ça. Il DETESTAIT ça. Il souffla bruyamment avant d'ouvrir la chemise, les information arrivèrent en masse à ses yeux, et elles étaient conformes au rumeurs... Il savait déjà tout ça évidemment, il s'agissait d'une simple vérification concernant les antécédents de la personne. Nouveau remontage de lunettes, il n'allait pas se prendre de pitié qui la personne était orpheline ou avait subi mille et une sévices, ce qui comptait c'était le présent et de faire respecter la loi. Le présent est le fer de lance de la loi qui accuse après tout, elle n'a que faire des miséricordieux si ils sont devenus des assassins.

Comme il n'avait pas trouvé son bonheur, Edward leva les yeux du dossier, agacé. Ce n'est pas comme ça qu'il progresserait, il lui fallait les noms des personnes qu'il avait inclus dans ses méfaits. Il se remit à le parcourir à toute vitesse, habitué ce genre de procédure, ses doigts se déplaçaient habilement et tournaient les pages, pendant que son autre main griffonnaient sur un papier des noms qui l’intéressaient dans son investigation. Un fois fini il ferma le dossier avec des gestes mécaniques et croisa les jambes, le dos droit sur sa chaise. Il prit le dossier à une main et le fit latéraliser à sa droite, sollicitait le jeune homme assis à ses côtés. Ce dernier n'avait pas régit, il dû se tourner et lui adresser un regard sévère.

"Evans, ne bâilles pas aux corneilles, tu crois que je ne te vois pas? Sais tu comme il est caractéristiques des flemmards de se perdre dans ses pensées dans un lieu du savoir comme celui-là? Tu agis exactement comme les oisifs, tu as encore des choses à apprendre on dirait! Étudies donc si tu veux un avenir plus reluisant, si tu veux un rang, au lieu d'attendre que j'aie fini. Ce n'est pourtant pas faute d'être généreux et de t'autoriser à me suivre, tu as le privilège d'être dans un lieu ouvert seulement aux privilégiés..."

En tant que fils du Juge Simsons,il avait accès à cette pièce sombre de la bibliothèque ou les dossiers des élèves du pensionnat étaient entassés, c'était un vrai calvaire de chercher dans cet amas de paperasse si on ne connaissait pas la procédure. Enfin, c'est en forgeant qu'on devient forgeron. Il prit le papier sur lequel il avait griffonné quelques noms... Il le fit glisser en direction d'Alastair, à côté du dossier, l'air impassible.

"Je vais te donner du travail, tiens. Peux-tu aller me chercher les dossiers des personnes présentes sur cette liste? Non tu ne peux pas, sous entendu, je ne te laisse pas le choix : fais le."






Dernière édition par Edward Jr. Simsons le Dim 3 Mar - 23:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alastair Evans


Messages : 64
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Privilège {Pv. Alastair   Dim 3 Mar - 22:54

Flick Knife

Tous les jours après les cours, enfin presque tous les jours après les cours Alastair rejoignait le Shérif pour l’aider dans sa tâche très difficile. C’était le métier qui faisait rêver le jeune homme, lui aussi rêvait d’être aimé de tous et surtout faire respecter l’ordre. Aujourd’hui c’était paperasse, et le temps paraissait plus long que d’habitude. Et Alastair perdait un peu patience et commençait à être distrait par tout et rien à la fois.

« Evans, ne bâilles pas aux corneilles, tu crois que je ne te vois pas? Sais-tu comme il est caractéristiques des flemmards de se perdre dans ses pensées dans un lieu du savoir comme celui-là? Tu agis exactement comme les oisifs, tu as encore des choses à apprendre on dirait! Etudies donc si tu veux un avenir plus reluisant, si tu veux un rang, au lieu d'attendre que j'aie fini. Ce n'est pourtant pas faute d'être généreux et de t'autoriser à me suivre, tu as le privilège d'être dans un lieu ouvert seulement aux privilégiés... »

Le jeune homme se redressa sur sa chaise, il savait que si Edward lui parlait ainsi c’était pour son bien, et un jour lui aussi deviendra un grand shérif a l’image de son maître. Parce que oui, Alastair éprouvait un respect infini a son maître et savait qu’il avait encore tout à apprendre.

"Je vais te donner du travail, tiens. Peux-tu aller me chercher les dossiers des personnes présentes
sur cette liste? Non tu ne peux pas, sous-entendu, je ne te laisse pas le choix : fais le."


Alastair ce leva content de pouvoir faire quelque chose, et si bien même c’était de la paperasse il savait que toute enquête commençait par un repérage. Il prit la feuille ou était annoté six noms, six noms d’étudiants qui étaient supposé suspect. Il prit la direction des archives ou tous les dossiers étaient classés par ordre alphabétique. Il entreprit sa recherche en essayant d’être le plus rapide possible. Il les attrapa un a un, celui de Karl Abraham un white flats qui soul devient un monstre, puis celui de Marilyn Brandon chef de Tulips, Magdalene Hugsen une saleté d’orchids qui ferait du chantage, suivit de Devlin Miller récurent dans les suspects, Eleonore O’neil une orpheline qu’on a trouvé sur le quai de gare y a 16 ans aujourd’hui cher les Tulips et pour finir Denshell Whipper.
Alastair allait repartir quand il vit apparaitre un nom qu’il connaissait, Edward Jr Simons, il l’attrapa et rapporta ses trouvailles au shérif. Il posa d’abord les Six premiers.

« Les voilà tous comme convenue, chef. »

Puis il montra l’autre avec un air satisfait.

« Et regarder ce que je viens de trouver, votre dossier scolaire, j’imagine a quel point il doit être bon ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Jr. Simsons


Messages : 67
Date d'inscription : 02/03/2013
Age du personnage : 26

MessageSujet: Re: Privilège {Pv. Alastair   Dim 3 Mar - 23:28

dead


Alastair s’exécuta sur le champ, sans même débattre à propos de son attitude rêveuse. Bien. Le chef le regarda partir à sa tâche, satisfait, bien qu'aucune expression ne trahi son contentement. Il ne se semblait pas mal se sortir du fatras de piles de dossiers, et revint bientôt avec les chemises que son patron avait commandé. Cette fois Edward ne put cacher sa surprise, son larbin s'entrainait en cachette ou quoi? Le binoclard fronça les sourcils, il osait espérer que le jeune garçon n'avait pas trouvé la cachette des clés pour explorer les lieux en dehors des heures sup' qu'il faisait avec Junior!

"Pas mal. Tu t'améliores, Evans. Tss. Te reposes pas sur tes lauriers tu n'as pas atteint un dixième de la rapidité requise. Et encore..."

Se disant il regarda la pile de dossiers qui trônaient sur le bureau qui avait à présent l'air minuscule. Les dossiers de Brandon et Miller avaient bien sûr le double d'épaisseur par rapport à leurs collègues. Fiston Simsons allait se mettre de nouveau au travail, soupirant, esclavé de devoir se retaper les dossiers d'une borgne dont la masse cervicale devait être contenue dans la poitrine et d'un exhibitionniste aux tendances pansexuelles. C'est alors que la réplique suivante de son sbire le fit pâlir. Il eut bien du mal à garder son sang froid et releva ses lunettes en s’éclaircissant la gorge. Cet imbécile avait mis la main sur le mauvais dossier... SON dossier. Pourquoi avait-il été si négligent, il aurait du le brûler après avoir fini le lycée. Junior bouillait intérieurement de le voir dans les main de quelqu'un, et entre toutes les mains... Celles d'Alastair.

"Ah, tiens! C'est... C'est... Ce n'est pas DU TOUT ce qui nous intéresse en ce moment Evans! Concentre-toi un peu! Ti- Tiens, je pense qu'il est dans ton intérêt d'en apprendre un peu plus sur ce porc qu'est Devlin Miller..."

Edward haussa le ton soudainement, incapable de se contrôler, il se leva brusquement, droit comme un I et échangea son dossier pour lâcher le plus gros de la pile -celui de Miller- dans les mains de son apprenti. L'avantage c'est que ce dernier était prévisible et il devinait déjà qu'il serait ravi d'avoir la sensation d'avoir le plus gros du travail à faire. Junior avait a présent sur les bras la pièce à conviction de ses mésaventures au pensionnat, à savoir, les divers humiliations dont il avait pu être victime car son père surveillait d'un peu trop près le pensionnat à l'époque, et réglementait bien trop les conflits au gouts de certains. Donc tout ça lui retombait dessus. Le plus dur était fait... Maintenant, il devait trouver un moyen de s'en débarrasser. Toujours debout se mit dos à son élève, tapotant nerveusement avec ses doigts sur la chemise... Réfléchis, Junior, réfléchis, tu vas t'en débarrasser de ce dossier de malheur!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alastair Evans


Messages : 64
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Privilège {Pv. Alastair   Dim 3 Mar - 23:57

Flick Knife


"Pas mal. Tu t'améliores, Evans. Tss. Te reposes pas sur tes lauriers tu n'as pas atteint un dixième de la rapidité requise. Et encore..."

Alastair était tout à fait satisfait de ce compliment plus que partiel, mais connaissance le Sherif il savait qu’il appréciait son effort. Apres tout il avait du sang noble dans les veines, il ne pouvait échouer. Mais cela ne dura pas bien longtemps, en effet à la vue de son dossier, le Shérif se leva et échangea la paperasse.

"Ah, tiens! C'est... C'est... Ce n'est pas DU TOUT ce qui nous intéresse en ce moment Evans! Concentres toi un peu! Tiens, je pense qu'il est dans votre intérêt d'en apprendre un peu plus sur ce porc qu'est Devlin Miller..."

Alastair ne releva pas, ne songeant pas un instant qu’Edward souhaitait cacher quelque chose, non au contraire il se sentait fière d’avoir le plus gros cas à enquêter. Et c’est sans attendre qu’il s’installe sur le bureau à la rechercher de piste sur ce chef déjà criminel qu’était Devlin Miller. Au bout de quelque minute Alastair regarda le sherif qui avait l’air perdu dans ses pensées.

« Euh Chef… On chercher quoi au fait dans son dossier, on sait très bien que Miller mérite sa place en prison… Ah si vous étiez encore élève vous lui montreriez qui est le chef. »

Alastair qui était de base quelqu’un de très snob et sûr de lui éprouvait un réel intérêt pour le Shérif, qui allait au-delà de l’aveuglement, même si ce dernier fut le dernier des imbéciles il l’en aurait était fan. D’ailleurs peu de gens comprenait son changement de caractère lui le sale gosse si sûr de lui.

« Quel ivrogne, avec lui tous les bars de la région vont faire faillite… »

En mettant les pieds sur le bureau, une vilaine habitude qu’il avait pris à force de se prendre pour un roi.

« Au fait chef, vous étiez dans quel groupe vous ? »

En y pensant, Alastair ne connaissait absolument rien du passé du Sherif, et quand il en parlait a son père celui-ci se contentait de rire ce qui agaçait Alastair.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Jr. Simsons


Messages : 67
Date d'inscription : 02/03/2013
Age du personnage : 26

MessageSujet: Re: Privilège {Pv. Alastair   Lun 4 Mar - 9:22

dead

Comme prévu, le garçon mordu à l'hameçon et s'empara du dossier Miller avec entrain. Il commença à le feuilleter, les yeux brillants. Junior avait le visage crispé et continuait de se torturer l'esprit quand aux documents compromettant qu'il tenait dans ses bras... Mais alors voila que Alastair commençait a poser des questions sur pourquoi lui avoir donné ce dossier. Normalement un larbin ne questionnait pas, il faisait. Si l'autre commençait à prendre des libertés... Mais Edward avait effectivement omis de lui donner des consignes. La mauvaise foi l'envahi et il fit un brusque volte-face, posa son dossier à l'autre bout du bureau pour venir vers l'a grande pile.

"Pourquoi? Tu n'entends donc rien? Il est dans ton intérêt de mieux savoir qui sont les types les plus débauchés du pensionnat... Tu est encore loin de savoir comment rassembler des information par toi-même, donc informes-toi. Les notes de ce dossier ont pratiquement toutes été rédigées par mes soins, d’où leur qualité. C'est une faveur que je te fais là, espèce d'ingrat!"

Tandis que le fils à papa se jetait des fleurs, Alastait le flattait en affirmant qu'il pouvait en faire voir de toutes les couleurs à Miller. Effectivement, si cela était dans le domaine du possible, ce serait déjà fait. Il l'avait déjà coffré plusieurs fois, mais les plus mauvaises herbes résistent à tout. De plus, leur différence de gabarit compromettait toute approche physique directe de la part de Simsons Junior.

"Enfin, je ne te le fais pas dire... Il a tout du futur galérien. Alcoolique, débauché, violent, fou dangereux, la liste est longue."

Edward n'avait pas dit ce qui le poussait vraiment à faire toutes ces recherches. Son apprenti devait croire qu'il s'agissait de procédures habituelles mais il faisait en réalité tout cela pour lui-même. pourquoi? Car un type qu'il n'avait pas envie de voir revenait bientôt au pensionnat. Le type dont il relisait le dossier quelques minutes plus tôt : Deamon Salvatores. Le motif de son renvoi présent parmi la paperasse lui avait fait ressurgir ses pires souvenirs d'école. Les dossiers présents sur la table étaient ceux d'élèves de la même génération que lui et Salvatores, bien sûr, Alastair ne devait pas encore s'en être aperçu, c'est pour cela qu'il avait fait sortir des têtes telles que Brandon ou Miller, pour noyer le poisson. Son sbire s'installa plus confortablement sur la table, sa chaise en équilibre sur deux pieds puis il lui posa une question qui n'avait rien à voir avec ce qui les intéressait, en l'observant par dessus ses lunettes, Edward eut un soupir agacé.

"Pour quoi te prends-tu, dans une position si négligée... Enfin, ce n’est pas mon problème, cela ne fait qu'amplifier le fait que tu as été élevé par un roturier. Ce n'est pas ta faute, non.
Enfin, j'aurais la bonté de répondre à ta question. J'étais un Flick Knife. Néanmoins personne n'a jamais reconnu ma valeur, ils ne m'ont jamais fait passer Chef."

Ses sourcils se froncèrent d'avantage... Encore quelque chose qu'il devait à Salvatores. Il grinça des dents et tapota de nouveau, visiblement anxieux de devoir l'affronter à nouveau dans un futur très proche.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alastair Evans


Messages : 64
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Privilège {Pv. Alastair   Lun 4 Mar - 11:53

Flick Knife


A la réflexion sur sa position Alastair sursauta et se rassit correctement, le mot roturier le blaisait au plus profond, mais c’était une grande motivation pour lui de dépassé son pauvre père le débauché des églises. De plus l’idée d’être dans la même maison que son idole le rendait déjà plus satisfait. Cependant Alastair voyait que son chef était pensif depuis quelques minutes, loin de se douter la raison réel de cet état de confusion, le jeune blondinet était persuadé que le problème était cet abruti de Miller, chef des Riffles. Alastair le connaissait pas beaucoup, malgré ça comme tout le monde il savait que Miller était concerné dans la moitié des crimes de la ville, mais personne ne pouvait rien faire fautes de preuves. Soudain Alastair eu une idée.

« Vous avez raison, il faut mieux connaître ses ennemis… Chef je viens de penser à quelque chose… »

Se leva et tourna autour du bureau, en parlant comme un ministre en train de monter un coup d’état.

« On sait tous que la moitié des délinquant se trouve actuellement dans les couloirs du pensionnat… Malheureusement vous n’êtes plus élève dans cet établissement et donc ne pouvez plus espionner les troubles faites. C’est là que je peux intervenir, en effet sous votre demande je pourrais enquêter sur certaines personnes. Je suis persuadé que rien qu’en les observant dans les couloirs on peut tous les faires renvoyer, du plus jeune au plus vieux… »

Evidement Alastair était loin du véritable problème de Edward, mais ça proposition en restait intéressante. Bien qu’il ne soit pas très doué au combat surtout quand l’adversaire est armé, il était plutôt doué dans la filature.

« Enfin j’imagine que vous y aviez déjà pensé… »

Se rendant compte qu’il avait pas mal prit la parole.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Jr. Simsons


Messages : 67
Date d'inscription : 02/03/2013
Age du personnage : 26

MessageSujet: Re: Privilège {Pv. Alastair   Lun 4 Mar - 13:06

dead


Le garçon obtempéra suite à la pique de son patron. Ce dernier savait viser là ou ça faisait mal, verbalement, du moins. Mais Alastair s'en remit vite car Edward l'aperçu sauter sur ces pieds pour se mettre a tourner autour du bureau. Il n'eut pas le temps de se plaindre du fait que ces deplacements lui donnaient le tournis car le fils du curé se remettait déjà à causer... Quoi encore? Ses propos étaient pertinents... Fort pertinents. Il avait mangé un cerveau humain à midi ou quoi? Comme il m'empirait pas son cas, son mentor eut la décence de le laisser finir, pour un fois. D'ordinaire il l'aurait coupé.

Bien évidemment, il avait déjà pensé aux éventualités exposées par Alastair... Il faisait lui-même des passages dans les couloirs du pensionnat, mais son visage et son statut étant connus des élèves, ces derniers perdaient alors leur naturel. D'autre part, les éléments perturbateurs étaient plus souvent en vadrouille hors du pensionnat que dans ses murs... Il voyait mal Miller studieux. Dans tous les cas, les élèves ne se méfieraient pas d'un crétin comme Alastair. L'avoir comme espion ne serait donc pas si mauvais. Si il ne le vendait pas bien sur. Quand il eut fini de causer, le garçon marqua une pause, puis eut l'air confus, comme si il s'apercevait d'avoir un peu trop parlé.

« Intéressant. Bien sur, j'ai déjà songé à tout ça... J'ai simplement trop de travail pour être sur tous les fronts. Je ne sais pas ce que tu as avalé à ton dernier repas Evans mais le discours que tu tiens là te ferait presque passer pour malin. Mais as-tu conscience que tout cela n'est pas un jeu? Et si tu me vends ? Est-tu seulement capable d'accomplir cette mission sans maladresses? »

Espionner Miller n'était pas tâche aisée, car il avait tendance à frapper sur tout ce qui bougeait... c'est là que son lien avec Salvatores lui revint à l'esprit. L'ancien maitre rendrait surement visite à son successeur. Cela signifiait que ces deux-là risquaient fort de traîner ensemble. Une bonne occasion de les avoir tous les deux à l’œil. Renvoyer tous les élèves à problèmes... Cela semblait irréaliste. De toute manière, la position du directeurs Keystone dans la ville était trop importante pour le contredire, lui choyait ses élèves, et il fait croire que la ville s'était habituée à ce fonctionnement. Quand à son père, il avait d'autres chats à fouetter.

« Est-tu au courant de cette dernière rumeur : l'ancien Chef des Riffle Bullets est sur le point de revenir dans la ville de Whiteriver Town... Je ne sais pas comment mais cet individu tire-au-flanc dont j'ai pu voir la violence durant... La guerre aurait réussi à obtenir une place de surveillant. Oui, ce n’est pas comme si je l'avais connu personnellement! Je ne fréquente pas ce genre de personnes! Jamais! Enfin. Lui et Miller risquent de magouiller. Te sens-tu capable d'au moins tenir un carnet de bord en les surveillant de manière régulière? »

D'une pierre deux coups. Bien sur, lui risquait de croiser son ancien camarade en ville, mais il fallait s'assurer qu'il ne prenne plus part au conflit. Quoique s'il le faisait ce serait un bon motif pour le faire virer.

« C'est une occasion de gagner un peu de mon respect, Evans. A prendre ou à laisser. Si tu as le moindre doute, abandonne. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alastair Evans


Messages : 64
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Privilège {Pv. Alastair   Lun 4 Mar - 14:00

Flick Knife


« Intéressant. Bien sur, j'ai déjà songé à tout ça... J'ai simplement trop de travail pour être sur tous les fronts. Je ne sais pas ce que tu as avalé à ton dernier repas Evans mais le discours que tu tiens là te ferait presque passer pour malin. Mais as-tu conscience que tout cela n'est pas un jeu? Et si tu me vends ? Es-tu seulement capable d'accomplir cette mission sans maladresses? »

Alastair ne pouvait s’empêcher de sourire, il avait fait mouche. Il posa sa main sur épée comme un soldat, bien que ici dans le Far West sa faisait un peu tache, mais étant persuadé d’être un roi il avait choisi l’aiguille aux balles. Il fut encore plus satisfait quand Edward lui fit part de son plan, et de ses inquiétudes sur l’ex chef de Riffle Bullets qui faisait un retour sur le front, en effet c’était inquiétant quand on y pense, deux chefs tyranniques réunit c’était pas bon pour les affaires, a eu deux ils formeraient peut être un cerveau, ce qui manquait le plus au Riffle.

« C'est une occasion de gagner un peu de mon respect, Evans. A prendre ou à laisser. Si tu as le moindre doute, abandonne. »

C’était la chose que Alastair avait attendu le plus depuis un an, enfin faire quelque chose sur le terrain. Il serait une sorte d’agent secret. L’idée de suivre Miller et le futur surveillant ne lui faisait pas vraiment peur, d’ailleurs rien ne lui faisait peur, et pour le coup ce n’était pas justifié… Alastair se tenait droit, les pieds collé et la tête relevé, fière de la demande qu’il ne pouvait refuser.

« Ca serait un Honneur ! Je vous jure de ne pas me faire repérer et si jamais cela arrivait personne ne sera rien de vous. »

Même si Alastair était un crétin dans l’âme, il avait au moins deux qualités la fidélité et la loyauté après tout, tous les héros de roman le sont. Quand il fait une promesse il a respect jusqu’au bout.

« Il vous suffit de me dire son nom et je veillerais sur ses faits et gestes. »

Alastair remit sa mèche rebelle correctement fier d’être officiellement chargé d’une mission plus ou moins respectable, qui pour lui était le début d’une supposée carrière de Shérif.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Jr. Simsons


Messages : 67
Date d'inscription : 02/03/2013
Age du personnage : 26

MessageSujet: Re: Privilège {Pv. Alastair   Lun 4 Mar - 18:43

dead


Alastair ne se fit pas prier et la nouvelle semblait le remplir de joie. Les imbéciles sont vraiment bénis se dit Edward avec un regard mitigé en direction de son apprenti. Devait-il se réjouir de ce choix ou s'inquiéter? Il venait de confier sa confiance à un gosse de seize ans. Ce dernier venait de promettre sa loyauté tel les chevaliers européens, le contrat était scéllé et le fils du juge regrettait déjà de s'être lancé à l’improviste dans ce marché simpliste... Tout ça pour protéger un foutu dossier, car si il avait continué de parler au lieu de ressasser tout seul ses années au pensionnant, rien de tout cela ne serait arrivé. Enfin, en un sens, qui allait croire que le type hautain et solitaire qu'il était aurait pu embaucher un gosse? La couverture était peut-être vraiment judicieuse quand on y pense. Seulement maintenant, il fallait un nom à son espion. Bien sûr, il l'avait senti venir. Espérons qu'il ne ferait pas le lien avec le dossier qu'il parcourait tout à l'heure...

"Salvatores. Daemon Salvatores. Retiens-le car je ne répéterais pas. Pour l'avoir connu durant mes années au pensionnat il a-"

Junior s’interrompt au milieu de sa phrase. Il venait de contredire les affirmation qu'il avait prononcées il n'y a pas quelques minutes. Simplement censé fournir quelques information sur le personnage, il avait inclus une partie de son vécu dans sa formulation. Alastair ne devait pas en savoir plus, il ne devait être qu'un exécuteur. Si il apprenait, Edward perdrait sa crédibilité. Il déglutit et reprit son souffle pour reprendre aussi vite qu'il s'était arrêté.

"...Je- Je ne l'ai pas connu de près. Nous n'étions même pas des connaissances. Mais tout le monde connaissait son nom. Comme ceux des autres chefs. Donc je connaissait bien évidemment son nom, n'est-ce pas. Rien de plus rien de moins. RIEN, c'est vu?"

Sur ces mots, il reprit tous les dossiers présent sur le bureau, pour aller les ranger -quoique "ranger" était un bien grand mot-. Sans oublier de surveiller le sien toujours présent sur la table, il l'emporterait chez lui et le jetterait dans la cheminée aussitôt rentré... Ce n'est pas comme si il avait un quelconque besoin d'avoir des information sur sa propre personne, surtout si ces dernières ne font que remuer un couteau dans une plaie.

"D'ailleurs, repos. Tu es ridicule dans cette position."

Dit-il en se dirigeant vers le fond de la pièce ou il put souffler à l'abri du regard de Alastair.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alastair Evans


Messages : 64
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Privilège {Pv. Alastair   Mar 5 Mar - 12:20

Flick Knife


Malgrès le comportement étrange de Edward, Alastaire ne s’attarda pas plus, non il réfléchissait déjà dans sa tête comment il pourrait faire pour espionner ce Daemon Salvatores un nom qu’il avait déjà entendu mais il ne savait plus pour qu’elle raison, son père disait beaucoup de chose, et Alastair avait arrêté de l’écouter. Peut-être qui pourra lui poser quelque question si son père était pas soul a son retour.
Le père de Alastair était pas qu’un ivrogne, au contraire il était très intelligent mais le montrait pas beaucoup, non il avait choisi la vie facile des femmes et du sexe, cela dit personne ne savait vraiment pourquoi il était devenue prêtre, parce que de tous les hommes il était le moins bien placé, quoique qu’ici a White river personne n’avait ce qu’on nomme le bon profil.

« D'ailleurs, repos. Tu es ridicule dans cette position. »

Alastair relâcha ses épaules rapidement, lui qui pourtant était horriblement susceptible et criard n’avait jamais répondu au Shérif, surement aveuglé par son rang et sa grandeur. Edward quant a lui était partit dans un coin de la pièce toujours songeur, ce qui donnait le sentiment a Alastair que c’était une mission très importante.

« Monsieur, comment se fait-il que Salvatores est quitté la ville pour y revenir ? »

La question tombait sous le sens, personnes ne quittait Whiteriver pour y revenir, c’était un petit village de cinglé coincé dans le désert.

« Peut-être que c’est dit dans son dossier scolaire ?! »

Alastair allait voir dans les archives quand il entendit l’horloge de l’église sonner pour annoncer l’heure, Alastair était déjà en retard pour aller aider son père a l’église. C’était la seul condition que son père avait demandé en échange de son inscription au pensionnat. Alastair savait qu’il ne fallait mieux pas être en retard et prit de prendre le chemin de l’église au plus vite.

« Chef, je dois vous laisser. Je reviendrais chercher le dossier plus tard. A demain dans deux jours. »

Edward savait que le jeune homme avait des obligations vis-à-vis de son père, Alastair prit ses jambes à son cou et parti en courant à travers le village.

HS: Je pense que ca va être a toi de Conclure x)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Jr. Simsons


Messages : 67
Date d'inscription : 02/03/2013
Age du personnage : 26

MessageSujet: Re: Privilège {Pv. Alastair   Mar 5 Mar - 13:33

dead


Un compte à rebours. C'est un inquiétant tic-tac qui retentissait aux oreilles d'Edward, lui ne se souciait pas du fait que c'était en réalité son propre cœur qui faisait autant de bruit. Alastair était sur le point de découvrir le pot-au-roses, avec ses questions qui visaient juste sans qu'il le sache, avec les libertés qu'il osait prendre pour lui-même. Junior eut un sursaut quand il entendit le garçon s'avancer entre les piles de papier... Il le rejoint avec une marche rapide, et posa ce qui lui restait sur les bras sur la pièce à conviction que cherchait Alastair.

"Ça suffit! Pas une question de plus, Evans! Pas. Une. Seule."


Ça y est, il perdait le contrôle, son tempérament instable et irascible reprenait le dessus, il craquait. L'horloge coupa court à leurs débats, comme un glas salvateur. Alastair s'empressa vers la sortie de la pièce, affirmant qu'il reviendrait chercher le dossier. Edward le regarda sortir et quand la porte claqua il pu enfoncer son poing dans une pile adjacente pour y passer sa frustration et son énervement. Bon sang. Ce gamin était bien plus imprévisible que prévu.

En attendant, il devait enlever ce qu'il ne fallait pas voir au dossier de Salvatores. Mais ce n'était pas si simple. Le fils du Juge se mordit la lèvre... L'administration se rendrait compte qu'il manquerait des choses, et la faute lui retomberait dessus, ou sur son père, et cela était hors de question. Alors... Il fallait tout laisser comme ça, et exhiber ce qu'il avait subit il y a bientôt une dizaine d'années? Ressasser, encore ressasser.

Edward se laissa tomber assis entre les montagnes de paperasse, regardant le plancher poussiéreux. Il couvrit son visage d'une main, en pleine réflexion. Alastair était de son côté, certes. Mais le serait-il toujours si il découvrait tout? Il cesserait de l'aduler. Il perdrait la seule personne avec qui il réussissait à peu près à s'entendre. Et encore, cela n'aurait jamais été le cas si le garçon n'était pas venu de lui-même vers le Shérif, le respect était presque à sens unique. Alastair était de bonne volonté, avait un bon fond, même un calculateur fils de juge pouvait le voir. Il se laissait crier dessus, ne contredisait jamais son chef... A sa place Edward ne l'aurait jamais supporté. A vrai dire, il ne se supportait pas lui-même, parfois. Alors, il ne serait que justice qu'il puisse à son tour... Être sur un pied d'égalité? Jamais il n'avait envisagé cette option avec qui que ce soit, on lui avait appris à toujours voir les gens de haut, surtout ici, à Whiteriver Town.

Finalement, un fois sa colère ravalée le binoclard quitta la pièce des archives, la fermant à double tour, comme d'habitude. Il n'avait pas retouché au dossier. L'anxiété ne le quitta pas. Il redoutait la prochaine réunion.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Privilège {Pv. Alastair   Aujourd'hui à 3:27

Revenir en haut Aller en bas
 

Privilège {Pv. Alastair

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La liberté n’est pas un privilège, elle est une éternelle conquête
» l'amour est un terrifiant privilège » lily-rose & thomas
» Alastair Zelphos
» What you build you lay to waste [Aaron, Seamus & Alastair]
» J'ai vu Zelphos et le renard danser... [Pv : Alastair]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
In a faraway land :: Le pensionnat :: La bibliothèque de Maria-