PA et tops sites  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Spring Flaw, tueuse professionnelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Spring Flaw


Messages : 116
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 22

MessageSujet: Spring Flaw, tueuse professionnelle   Dim 19 Mai - 21:08

The Tulips
Spring Flaw



Nom : Flaw
Prénom : Spring
Date de naissance : 20 Mars
Âge : 18 ans
Groupe : The Tulips
Orientation : Hétéro



Spring est une jeune femme de 18 ans aux yeux marrons clair, presque jaunes et aux superbes cheveux blonds assez clairs. Son regard est très souvent dénué de toutes émotions, et semble vous traverser sans vous voir. Cependant, la jeune fille est toujours sur le qui-vive, prête à dégainer un des nombreux couteaux qu’elle porte pendus à la ceinture à sa taille. Elle possède un colt, qu’elle dégaine rarement du fait qu’elle soit moins habituée à utiliser cette arme que ses chers couteaux. Du haut de son mètre 70, elle toise tous ceux osant lui faire face avec un regard tellement froid qu’il effraie parfois. Son visage si inexpressif est cependant éveillé par ses lèvres fines et rosées qu’on brûle d’embrasser. Elle parvient à faire passer la plupart de ses émotions avec sa bouche, à grand renfort de petits sourires sadiques, et pincement de lèvre. Cependant, elle reste assez réservée, et lorsqu’elle s’énerve, c’est qu’il y a une raison particulièrement bonne. Elle est très douée pour fuir, et cours donc particulièrement vite. Elle fait attention à toujours porter des tenues légères, afin de pouvoir déguerpir dès que besoin. Sa taille fine et sa silhouette délicate lui donnent un air de femme faible, mais ne vous fiez pas aux apparences. Elle possède une force très respectable pour une femme, et il lui arrive de devoir se battre au corps à corps avec des hommes pour les tuer. Elle monte très bien à cheval, possédant même un étalon isabelle de race Quater Horse prénommé Wanted. Elle monte en amazone, et saute n’importe quel obstacle sans encombre au triple galop. On raconte qu’elle ne rate jamais sa cible, ce qui n’est pas totalement faux puisqu’elle abat n’importe qui se trouvant à moins de 150 mètres d’elle. Cependant, elle a tendance à toujours viser trop à gauche et elle le sait. Ainsi, lorsqu’elle est très stressée ou n’y pense plus, elle oublie ce défaut et rate alors sa cible.Ce qui ressemble à des tatouages sur sa poitrine et reste du corps sont en fait des dessins qu’elle aime se faire avec le sang de ses victimes, lorsqu’elle a le temps de le récolter, et qui sont donc éphémères.


Spring est du genre très froid. Elle parle peu mais est assez franche. Elle est très intelligente, et fait tout de même attention à ses propos pour ne pas avoir trop d’embrouilles. Elle ne fait confiance à personne et elle est toujours prête à tuer ses ‘amis’ si c’est pour sauver sa vie. Elle est donc assez égoïste, mais apprécie la compagnie de personne instruites et aussi fortes qu’elle. On a vu plus haut qu’elle était très bonne à la fuite, mais cela n’en fait pas une poltronne. Elle n’hésite pas à faire face aux obstacles qui se dressent devant elle et à les surmonter. Elle n’a pas peur de la douleur, et supporte aussi bien les coups de couteaux que les membres troués par les balles. Mais ce n’est pas une sur-femme, elle a ses limites. Elle aime bien les cris des personnes qui souffrent, et il lui arrive de viser un endroit précis du corps de ses cibles pour prolonger leurs cris et agonie, et ainsi jouir de leurs souffrances. Cependant, il lui arrive aussi de trouver ses cris et souffrances insupportables. Elle a l’habitude de ne compter que sur elle-même, mais ne déteste pas ‘travailler’ avec d’autres tueurs de temps à autre. Elle n’a pas peur des hommes, au contraire, elle les méprise presque. Elle ne supporte pas le fait qu’ils se croient supérieure à la gente féminines, louant leur soi-disant ‘force'. Elle éprouve plus de satisfaction en tuant un homme qu’en tuant une femme, et n’hésitera pas ne serait-ce qu’une seconde à se mesurer à ceux qui la provoqueront en duel. Comme vous le verrez dans son histoire, lorsqu’elle tue, elle tente de toujours se débrouiller pour toucher sa victime à la colonne vertébrale, et lorsqu’elle est morte, elle lui entaille le bas gauche du dos pour former une croix chrétienne. C’est sa marque de fabrique, et elle n’a jamais laissé un corps sans y appliquer cette signature. Elle a une véritable passion pour le sang. Elle aime son goût, son odeur, son aspect. Il l’excite et c’est cet amour qui la pousse à tuer encore et toujours.


Avis de recherche : SPRING FLAW 5 000 pièces d’or à celui qui livrera la celèbre tueuse à gages aux autorités, morte ou vivante.

Dans une auberge de la ville de Smalltown, une très jeune femme, 14 ans au maximum, attend sans rien dire. Penchée sur un verre crasseux remplie d’un liquide ambré, la fille reste le nez dans sa boisson, cherchant à se faire la plus discrète possible. Autour d’elle, les clients du bar rigolent en entrechoquant leurs verres, enchainant plaisanteries sur plaisanteries. Elle est seule. Ces cheveux tombent gracieusement sur ses épaules et son chapeau élégant contraste avec les habits froissés et sales des autres clients. Un homme rentre dans le saloon, et d’une démarche pesante, s’assoit en face d’elle. La belle blonde redresse alors la tête, et ses yeux semblent briller d’un éclat nouveau.
- Vous m’avez appelée ?, demande-t-elle d’une voix délicieusement suave.
- J’ai besoin de vos services, murmure l’homme, le visage voilé par son chapeau de cowboy.
- Qui est le… ‘Patient’ ?
- Tony Crood. 30 ans. Habite au 30 Gust Street. Excellente forme physique, il sait se battre comme personne…
- Ce n’est pas un problème. Vous avez l’argent ?
- Il vous sera remis une fois votre besogne exécutée.
L’adolescente sourit, et, se penchant vers l’homme, lui susurra
- J’ai l’habitude des gens comme vous. La moitié de l’argent maintenant, l’autre partie après.
L’homme soupira. Il sortit une bourse d’une des poches de son pantalon et la jeta sur la table. La jeune fille en vérifia rapidement son contenu, puis se leva. Son visage n’exprimait aucune émotion, et elle annonça ‘Ce sera fait la semaine prochaine’, et partit d’une démarche assurée. L’homme la regarda sortir, se demandant sans doute comment il avait pût demander service à une femme si jeune.

3 jours plus tard.
L’homme aux cheveux blonds gisait aux pieds de l’adolescente. Elle avait dût le suivre toute la soirée et, lorsqu’il était sortit ivre du saloon, elle l’avait descendu alors qu’il empruntait une ruelle sombre. Elle caressa du bout des doigts la ceinture où pendaient les couteaux qu’elle affectionnait tant, et se pencha pour retirer celui fiché en plein dans la colonne vertébrale de la victime. Elle l’avait achevé de dos et elle fut satisfaite de ne pas avoir manqué sa cible malgré l’obscurité. Vérifiant que l’homme était bien mort, elle lui enleva la veste et la chemise qu’il portait et regarda d’un air avide le sang qui coulait à l’endroit où le couteau l’avait touché. Enivré par la vue du liquide qu’elle aimait tant, elle saisit une autre lame à sa ceinture et entailla profondément le bas du dos du mort, au niveau du rein afin de former un motif. Elle ne se hâta pas, personne n’était en vue, et appréciât le contact de la lame sur la chair de l’homme. Une fois qu’elle eut fini, elle se redressa et, léchant la lame ensanglanté avec un soupire de plaisir, disparut dans les ténèbres.

Le jour suivant, les habitants de Smalltown découvrirent un cadavre gisant dans une ruelle. Sur le bas de son dos, à gauche, était entaillée profondément une croix chrétienne. Le meurtre était signé Spring Flaw.

3 ans plus tard
Flattant l’encolure de son étalon, Spring eut un petit soupire. Elle arrivait à Whiteriver Town, là où elle avait décidé de s’installer pour un petit moment. On parlait trop d’elle en ce moment, et elle s’était dit qu’elle ferait mieux de se faire oublier pour une ou deux années avant de reprendre ses fonctions. Elle avait entendu parler de cette ville un peu perdue, mais pourtant connue, et s’était dit que c’était le meilleur endroit pour disparaitre… Temporairement. Avant de s’engager dans la ruelle principale, la jeune femme repensa à son passé. Née dans une famille pauvre, elle avait survécu en volant de quoi sa famille avait besoin, jusqu’au jour où, après avoir tué d’un coup de couteau son père qui la battait, elle disparut du foyer sans laisser de trace à l’âge de 12 ans. Utilisant son dont pour les couteaux et son amour pour le sang à son avantage, elle devint rapidement tueuse à gage en s’alliant à un jeune garçon du même âge, Jonathan Esty. Multipliant les meurtres, le couple de tueurs se fit peu à peu connaitre. Jonathan était lui aussi un lanceur de couteau, et les deux compères s’aidèrent à s’améliorer au fil du temps. Tout allait bien pour Spring, jusqu’à cette soirée de Juin où Jonathan fût tué lors d’une mission. Alors à peine âgée de 14 ans, la jeune fille réussie à s’enfuir après avoir vengé son ami en achevant celui qui l’avait tué. Elle continua donc ses noires besognes, le cœur meurtri, voyant sa réputation augmenter encore.
En se rappelant du garçon qu’elle souhaitait oublier, Spring secoua la tête et s’avança vers la ville au petit trot. 6 ans de meurtres continus, ce n’était pas assez. La jeune femme avait encore besoin de sang, et espérait en trouver là où elle se dirigeait.




Surnom : Chais pas xD
Âge : 14 ans
Comment avez-vous trouvé Whiteriver Town ? Partenariat :3
Un commentaire, une idée ? Pas encore ^^
Maintenant, la question sur le discours du juge Simsons qui vous permettra d'obtenir votre titre de séjour. Quel geste fait le juge Simsons pendant l'intégralité de son discours ? OKI MJ





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marilyn Brandon


Messages : 313
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 23
Localisation : Haha! Si tu savais!!

MessageSujet: Re: Spring Flaw, tueuse professionnelle   Lun 20 Mai - 10:10

dead
Ding dong~




Coucou Spring et Re-Bienvenue parmi les Farawayers!

Alors parlons de ta fiche... C'est hard xD Mais contrairement au fiches du genre, j'ai trouvé que tu faisais pas baigner ton perso dans le pathos et c'est apprécié, pour tout te dire =p
Je n'ai pas grand chose à te dire sur l’orthographe, j'ai croisé quelques petites fautes de frappe et de formulation, fais attention aux fautes de pluriel sur les adjectifs, par contre ^^". Tu sembles t'être plutôt bien appliquée, l'ensemble était fluide et plutôt agréable à lire. En plus, zéro anachronismes, tu as vraiment respecté le contexte et ça fait plaisir ^w^

Voila, donc, ta tueuse professionnelle entrera chez les Tulips. Plutôt du genre fétardes et chaleureuses, j'espère que cette ambiance déridera un peu Spring et la rendra moins froide. o/

Voili voilou, je n'ai pas grand chose à redire, tu est VALIDEE tu peux d'ors et déjà poster tes liens et ton avatar, demandes en tout genre et je te souhaite un très bon RP sur IaFL ^w^

Bisous bisous~




_________________
Votre Tata qui vous aime!

Avec ses Marilyn Kisses bien baveux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Spring Flaw, tueuse professionnelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Saute d'humeur
» Formation professionnelle: 30000 jeunes cibles
» L’État doit investir dans la formation professionnelle
» { APPLE SPRING } • ressources avatars & codes
» Apple Spring

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
In a faraway land :: Aux portes de Whiteriver Town :: Le secrétariat du pensionnat :: Fiches des élèves :: Fiches reçues-