PA et tops sites  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une revanche de Black Roses. (Pv : Spring Flaw)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mary-Jane Kins
avatar

Messages : 718
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 23
Localisation : Chez monsieur le Bonheur.
Age du personnage : 18

MessageSujet: Une revanche de Black Roses. (Pv : Spring Flaw)   Jeu 23 Mai - 14:50

Chef des the Orchids

Les Orchids avec Mary-jane en tête étaient sortie du bâtiment des Flick Knifes, un peu sous le choc, mais dans un sens pas si atteinte que cela. Du moins pas autant que les Tulips qui tentaient désespérément d'éteindre le feu. Mary-Jane eu une petite larme pour les Tulips qui avaient péris dans l'incendie. Par chance la chef des Orchids avait mobiliser toutes ses membres sur le centenaire pour fouiller le bâtiment des Flick Knifes. Pas de décès à déplorer de ce côté ci. Mary-Jane posa un regard particulièrement triste sur ses amies.

Nous sommes en deuil pour les Black Roses. Tentez au mieux de remonter le moral des troupes, nous en auront bien besoin pour notre revanche. Que les Tulips ne se laissent pas engloutir par la haine mais qu'elles l'utilisent à bon escient.

Mary-Jane donna la main à ses amie et dans une ronde, elles firent une minute de silence pour s'encourager mutuellement, se serrant l'une contre l'autre, avec tendresse et réconfort. Ce réconfort, cette tendresse qu'elles avaient décidées de transmettre à leurs alliées du moment les Tulips. Marilyn était ingérable, mieux valait la laisser seule au pied de la rivière. Certaines Tulips se dispersèrent, Mary-Jane décida d'en suivre une, la nouvelle, tout du moins celle qu'elle ne connaissait pas encore personnellement. Edward Junior lui avait soufflé deux mots, et surtout son inquiétude. Son instinct de shérif ne mentait pas, Mary-J. ressentait la même chose. Le directeur avait annoncé à la suite des incendies que les Orchids dormiraient chez les Flick Knifes et les Tulips chez les Rifle Bullets mais au fond, personne ne comptaient dormir là bas cette nuit. Une nuit à la belle étoile s'imposait. La chef des Orchids avait prit sa jument Midwest, suivant Spring Flaw de loin. Elle la rejoignit à cheval dans les champs de la ville. Il faisait sombre, mais malgré cela, la lune était si éblouissante, si clair que la beauté de Spring toucha la jeune femme.

Bonsoir Spring. Je m'appelle Mary-jane Kins, je suis la chef des Orchids.

Mary-J. garda le silence pendant une longue minute puis continua son monologue pour expliquer la situation concrètement à la jeune Tulips. Si la chef des orchids savait bien une chose c'est qu'elles étaient toujours mal informées.

Tu sais surement que nous avons un accord avec les Tulips. Ce soir nous avons perdue une bataille mais pas la guerre. Nous devons y penser sérieusement, la haine aveugle, nous devons penser notre stratégie. Je pense qu'en tant que nouvelle recrue tu pourrais avoir de nouvelles idées pour notre prochaine attaque. Je connais déjà toutes celles de Marilyn.

Mary-Jane avait arrêté son cheval près d'un arbre fruitier. Elle descella Midwest pour utiliser sa scelle comme siège et son tapis comme couverture. La Lady se moquait bien de son apparence ce soir. Il y avait bien plus important et malgré ce que beaucoup pensent, Mary-Jane Kins avait le sens des priorités.

Viens me rejoindre si tu le souhaites.



_________________

Ma couleur est #660066
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-a-faraway-land.positiforum.com/
Spring Flaw
avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 23

MessageSujet: Re: Une revanche de Black Roses. (Pv : Spring Flaw)   Jeu 23 Mai - 18:16

The Tulips

Après le terrible incendie du bâtiment des Tulips, Spring n’avait rien exprimé. Etrangement, elle ne ressentait pas grand-chose. Elle avait juste serré les poings, brulés par les flammes qu’elle avait tenté vainement de stopper aux côtés des autres membres de son groupe. Tout comme elles, elle avait entendu les cris de celles piégées dans les flammes et ces hurlements, elle les avait trouvés étrangement insupportable. Même si elle n’avait pas vraiment eu le temps de s’installer aux dortoirs, la plupart de ses affaires s’y trouvaient, mais heureusement, il ne s’agissait qu’en grande partie de vêtements. Et encore, elle ne possédait pas grand-chose. Une fois le feu éteint, elle avait recherché comme les autres des restes à peu près utilisables, mais avait seulement trouvé un bout de tissu calciné. Elle ne savait pas quoi penser. Elle ne connaissait pas les personnes mortes, ces affaires n’avait pas beaucoup de valeur à ces yeux, mais l’affront des Dark Guns était trop direct pour rester invengé.

Une fois l’incident terminé, les Black Roses se réunirent quelques instant avant de se séparer. Sifflant Wanted, la belle s’échappa vers les champs au grand galop. Elle dormirait à la belle étoile cette nuit. La lune était déjà haute dans le ciel et la jeune femme poursuivait sa course sous l’astre lunaire, ne frissonnant pas au contact de l’air frais de la soirée. Lorsqu’enfin elle arrêta son cheval, qui souffla bruyamment, elle mit pied à terre et observa le magnifique ciel étoilé. Si seulement elle avait pu être là pour mettre un terme à la vie de l’imbécile qui avait osé déclarer la guerre à son groupe…

Ses pensées furent interrompues par des bruits de sabot derrière elle. Elle se retourna et s’approcha, reconnaissant une Black Rose, qui n’était autre que Mary-Jane, chef des Orchids. Chef qui, d’après les rumeurs, était aussi manipulatrice que belle. Même si elle ne voyait pas trop dans le noir, Spring discerna une silhouette fine et délicate, des cheveux courts et crut même voir briller l’éclat de deux saphirs bleu éclatant. Lorsque la jeune femme lui parla, Spring se mit par instinct sur le qui-vive, mais les douces paroles de Mary-Jane la détendirent quelque peu sans pour autant lui faire baisser sa garde.

La jeune chef se présenta, et expliqua que son groupe avait un accord avec les Tulips, ce que Spring ignorait. La tueuse écouta sans un mot les paroles revitalisantes de la jeune femme. Quand la jeune femme lui parla de stratégie pour contre-attaquer, Spring ne savait pas que dire. Elle pensait qu’une simple attaque en guise de représailles était de mise, mais apparemment pas. Toujours est-il qu’elle alla s’adosser à l’arbre fruitier à côté de son interlocutrice, sans desseller son étalon, et regarda le ciel en réfléchissant.

- Et bien, je pense que je ne peux pas vraiment avoir d’idées, étant donné que je ne sais pas combien nous sommes, ni qui sont vraiment nos opposants…

Sa réponse devait sans doute sembler stupide, mais c’était vrai. Elle avait besoin de plus d’informations, et alors on pourrait parler ‘stratégie’, même si ce n’était pas vraiment ce qu’elle préférait. Elle préférait agir tout de suite, sans vraiment penser. Mais son passé de tueuse l’avait souvent forcé à se poser pour réfléchir un minimum, même si elle n’aimait pas forcement ça.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary-Jane Kins
avatar

Messages : 718
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 23
Localisation : Chez monsieur le Bonheur.
Age du personnage : 18

MessageSujet: Re: Une revanche de Black Roses. (Pv : Spring Flaw)   Mar 28 Mai - 9:40

Chef des the Orchids

Mary-Jane voyait bien que la nouvelle Tulips n'était pas tout à fait confiante face à la chef des orchids. Sa réputation était souvent différente selon les groupes et les individus, c'est cette différence que la jeune femme cultivais, si les gens ne la percevaient jamais de la même façon comment savoir si elle était gentille ou manipulatrice, terrifiante ou fragile. Mais à première vue Spring avait eu une idée négative de la jeune femme à tel point que Mary-J. pouvait sentir dans le regard de la Tulips de la défiance. C'en était presque inquiétant. Comment pourrait-elle discuter si son interlocutrice se fermait devant son image. Toutefois les paroles de la chef Orchids semblait l'avoir intriguer, assez pour qu'elle la rejoigne près de l'arbre fruitier. Puis d'une voix étonnamment belle, la Tulips s'adressa sur un ton un peu désinvolte mais malgré tout concerné à la jeune femme.

Et bien, je pense que je ne peux pas vraiment avoir d’idées, étant donné que je ne sais pas combien nous sommes, ni qui sont vraiment nos opposants…

En effet, dans ces conditions, nous n'allions pas aller bien loin. Marilyn avait ans doute été trop occupé par le centenaire et l'idée de gagner aux jeux de la fête qu'elle en aurait oublier de former sa recrue. Mary-Jane eu un soupir presque triste. Toute la journée, Spring était donc impuissante face à nos ennemis puisqu'elle ne les connaissait même pas. La chef des Orchids ne manquerait pas d'en toucher deux mots à Brandon, c'était inadmissible ! Enfin, le problème allait bientôt être réglé. Le bon côté c'est que Spring allait avoir l'histoire officielle mais aussi plus de détails que celle que les autres raconte. Mary-Jane était l'arrière petite fille de Tania Dopel la meilleure amie de July Trouf, la victime, celle qui déclencha un massacre sans nom qui durait depuis plus d'une cinquantaine d'années. Mary-Jane s'assit sur la scelle de Midwest et invita Spring à s'assoir près d'elle.

C'est une longue histoire, viens donc me rejoindre pour l'écouter.

Après quelques instant Mary-J. posa son regard dans le vide, puis les yeux vers le ciel commença son récit.

Il y a de cela plus d'une cinquantaine d'années, une jeune fille, July Trouf fut sauvagement assassiné au pensionnat. Tout le monde connaissait son agresseur, Arthur Clark. Ce dernier était fou amoureux de July, il avait de quoi, elle était splendide. Quelques temps après la découverte du corps inanimé de mademoiselle Trouf, le jeune Clark avoua le "meurtre" de la belle au saloon après un verre de trop. Toutefois il a parlé d'un accident, mais qui pouvait croire une telle version. Arthur Clark harcelait July, la jeune femme refusait inlassablement ses avances. Et cette nuit là, elle n'a pas put les refuser.

Mary-Jane marqua un temps, elle ferma les yeux et fit une petite prière pour l'âme de cette pauvre July Trouf, cette femme qui n'a jamais vu arrivé ses dix-neuf printemps.

Jusque là, il s'agit d'une affaire isolé, et rien ne pourrait vraiment te faire comprendre comment ce meurtre a fini en guerre intestine. Mais voilà, Arthur Clark n'a jamais été jugé pour ce qu'il avait fait, son crime est resté impunis. Pour quelle raison ? Mais parce que ce n'était que le meurtre d'une femme. On ne condamne pas un homme pour cela. C'est cette injustice qui provoca chez les femmes de Whiteriver Town mais surtout chez les jeunes pensionnaires, un élan de rebellion. Comment une femme pourrait-elle acceptée d'être soumise à des hommes sans foi ni loi !? Est alors né le groupe des Black Roses. Ces femmes que nous représentons encore, se sont battue de tout leur être contre les Dark Gun des hommes qui voulaient garder leur condition de domination.

Mary-Jane posa un regard sur le visage de Spring dans l'attente d'une réaction quelconque. La chef des orchids posa sa main sur la croupe de son cheval qui connaissait déjà cette histoire.



_________________

Ma couleur est #660066
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-a-faraway-land.positiforum.com/
Spring Flaw
avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 23

MessageSujet: Re: Une revanche de Black Roses. (Pv : Spring Flaw)   Mar 28 Mai - 12:31

The Tulips

Spring écouta l’histoire sans rien dire et sans couper la jeune femme qui la racontait si bien. Lorsqu’elle eu finit, la tueuse sourit à moitié et dit

- Je te remercie pour ce beau récit. Marilyn me l’avait déjà raconté, mais tu l’as fait avec plus de détails, ainsi je crois que je comprends un peu mieux les choses.

Elle s’interrompit quelques instants, puis continua. Elle avait toujours été du genre franche avec les autres, aussi alla-t-elle droit au but.

- Cependant, il me semble que je me suis mal exprimée. Ce que je cherchais à savoir, c’est une description un peu plus poussé des Dark Guns. Je connais le nom des chefs, et je sais brièvement à quoi ils ressemblent, mais ne sais pas vraiment qui ils sont. Pour être honnête, je n’ai jamais eu affaire à eux. Pour résumer, je ne connais que des noms, et c’est à peine si je commence à comprendre de quoi ils sont capables.

La jeune femme regarda la chef des Orchids, qu’elle commençait à trouver de plus en plus agréable, mais ne sut pas quoi ajouter. Elle avait fait le tour de la question, et c’était la réponse de la blonde qui l’intéressait. Quel était l’intérêt de faire partie d’un groupe si on ne savait même pas contre qui il fallait se battre ? Elle ne voulait pas une longue description détaillée. Non ! Un résumé simple et concis des deux groupes, et pas seulement des chefs lui suffirait. Sur le moment, la tueuse se sentit assez idiote, même si elle n’y faisait pas attention, et se dit qu’elle aurait mieux fait de demander plus de renseignements à Marilyn quand elle en avait eu l’occasion.

S’assaillant finalement à coté de la chef, elle fit pianoter ses doigts sur l’herbe au pied de l’arbre, et s’adossa au tronc. Elle écoutait les paroles de l’Orchid en l’observant, et elle se demanda comment une jeune femme aussi distinguée pouvait faire partie d’un groupe tel que les Orchids. Elle sursauta intérieurement, s’en disait que, si elle s’était posé cette question, d’autres également. C’était sans doute un avantage pour la belle blonde à ses côtés que de pouvoir se glisser partout sans éveiller de soupçons. Mais elle avait l’air tellement innocente, que Spring commençait même, sans s’en rendre compte, à baisser sa garde. C’était plus fort qu’elle, presque naturel.

En regardant le ciel, l’amazone se dit qu’il ne devait pas être loin de minuit. Il faisait noir, mais la lune était déjà haute, et les étoiles étaient tellement nombreuses que l’obscurité n’était même pas effrayante. ‘Une belle nuit’, se dit Spring, ‘Dommage qu’un tel accident vienne la gâcher’. Elle se demanda combien de Black Roses dormirait à la belle étoile cette nuit. Beaucoup, sans doute. Ou peut-être trouveraient-elles de la place dans une auberge, ou coloniseraient une grange. Enfin, les possibilités étaient sans fin. Mais toutes se coucheraient le cœur gros, dévastées par la perte de leur maison qu’était le dortoir.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary-Jane Kins
avatar

Messages : 718
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 23
Localisation : Chez monsieur le Bonheur.
Age du personnage : 18

MessageSujet: Re: Une revanche de Black Roses. (Pv : Spring Flaw)   Dim 2 Juin - 9:34

Chef des the Orchids

Il fallait quelques fois faire certains sacrifices. La chef des Orchids n'hésitaient pas à sacrifier le matériel pour préserver l'humain. En l'occurrence ce soir, le dortoir fut sacrifier pour une cause. Une cause qui paraissait encore flou et peu clair pour les Tulips. Mais les Orchids, elles, ne pensaient bien qu'à une chose gagner cette guerre et peu importe si il faut y laisser un dortoir. Après tout, commençait demain la cohabitation avec les Dark Guns, au plus proche de son ennemis on est toujours plus fort. Les missions d'espionnage et de provocations seraient nombreuses. Tout était déjà prévue, il ne fallu pas longtemps aux Orchids pour voir leur avantage dans un drame aussi soudain.

Spring la remercia poliment, ce qui plue incontestablement à la chef des Orchids. Cette Tulips était bien trop polie et distinguer pour être une proche de Marilyn. Ou bien, une violence profonde se cachait en elle. Et à vrai dire, c'est ce qui ressortait des impressions de Edward Junior Simsons, le shérif, et compagnon actuel de la chef des Orchids. Mademoiselle Flaw avait un petit quelque chose de mystérieux et de terrifiant à la fois. Mais c'est toujours avec un sourire chaleureux et une attitude amicale que Mary-Jane se comportait. Peu importe le danger, il fallait le neutraliser au moins face à son clan. Le trêve passée entre les Black Roses était sans doute la meilleure idée que les deux clans puissent avoir depuis la guerre. La Lady fut interrompu dans ses pensées par la nouvelle Tulips. Cette dernière commençait à poser des questions de plus en plus précises.

Cependant, il me semble que je me suis mal exprimée. Ce que je cherchais à savoir, c’est une description un peu plus poussé des Dark Guns. Je connais le nom des chefs, et je sais brièvement à quoi ils ressemblent, mais ne sais pas vraiment qui ils sont. Pour être honnête, je n’ai jamais eu affaire à eux. Pour résumer, je ne connais que des noms, et c’est à peine si je commence à comprendre de quoi ils sont capables.

Mary-Jane eu un grand sourire charmeur cette fois, mais au fond d'elle, c'était une nuée d'ironie. Les Orchids étaient bien réputées pour une chose, leurs informations. Spring ne semblait pas si dénuée de connaissance au niveau des clans. Des connaissances bien précises qui plus est. A se demander si elle ne comptait pas utiliser un peu trop Mary-J. C'est donc en pesant chacun de ses mots que la chef des Orchids commença à divulguer quelques informations pratiques qui pourraient servir à Spring dans cette guerre, disons le minimum vital. Et de préférence un sujet qu'elle va bientôt affronter directement les Rifle Bullets, de par la cohabitation.

Nous passons donc aux choses sérieuses. Faisons le moins important pour toi en premier, les Flick Knifes, disons qu'ils sont l'équivalent des Orchids. Les plus importants du groupe son bien sur Matthiew F. Field qui a pour surnom "Monsieur Parfait", allez savoir pourquoi les Tulips l'appellent comme ça... Puis Alastair Evans, le sous-fifre du shérif Simsons. Ils passent leur temps libre ensemble et Alastair lui vaut une passion délirante. Harley Lewis, un petit garçon d'apparence inoffensive.

Mary-Jane posa alors une de ses mains sur celle de Spring qui pianotait dans l'herbe en l'écoutant. cette fois, elle devait prendre au sérieux les informations qui allaient suivre. Ce n'était pas sur n'importe quel ennemis, mais certainement le plus dangereux et féroce physiquement parlant.

La suite est certainement ce qui t'intéressera le plus. Demain, tu cohabitera avec ce clan, les Rifle Bullets. Le plus féroce de tous est de loin leur chef, Miller. Violent, sans scrupule et qui aime les jolies choses. Fait attention à toi Flaw. Denshell est amoureux de Mindy ce n'est plus une surprise mais il n'en reste pas moins dangereux pour les Tulips. Enfin Reiner et Xavier, je n'ai que très peu d'informations sur eux, ils sont nouveaux et aucun exploit en vue.

Mary-Jane eu un petit soupir, penser que dès ses premiers jours Spring se retrouve au coeur du combat est un peu gênant, peu de temps de préparation, et soyons clair, Marilyn a très très peu d'anticipation. La chef des Tulips planifie très peu ses attaques et cela rend difficile la réussite de ses offensives. Toutefois face à Miller, elle ne devrait pas avoir de mal, c'est pas comme si il prévoyait aussi ses offensives.

Tu penses à une cible en particulier pour demain ?



_________________

Ma couleur est #660066
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-a-faraway-land.positiforum.com/
Spring Flaw
avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 23

MessageSujet: Re: Une revanche de Black Roses. (Pv : Spring Flaw)   Dim 2 Juin - 10:41

The Tulips

Spring écoutait Mary-Jane avec interêt. Les présentations qu’elle lui fit l’aidèrent à mieux se rendre compte de qui elle allait devoir affronter. Les Flicks Knif ne l’intéressait que moyennement. Pour elle, ils étaient ennemie avec les Orchids, moins avec les Tulips. Mais quand la belle lady commença à lui parler des Riffle Bullets, sont attention s’accrue d’un coup. Violents-vous dites ? Parfait ! Elle écouta et mémorisa le nom de chacun des garçons du groupe. Xavier, Reiner, Denshell et… Comment s’appelait-il déjà ? Ce chef si violent et sanguinaire ? Ah, oui, Miller. Elle avait hâte de se confronter à ces hommes qui semblaient être en confrontation directe avec son groupe.

Dans la pénombre, il était difficile de remarquer le grand sourire qui apparut sur son visage. Pour la première fois depuis longtemps, une petite flamme d’excitation s’alluma dans ses yeux si vide pendant moins d’une seconde, puis disparut aussi vite qu’elle était apparue. En entendant la question de son interlocutrice, son grand sourire disparut pour se changer en un simple sourire en coin, et elle se tourna vers la jeune femme pour lui répondre

- Et bien… J’aimerais bien rencontrer ce Miller, mais je suppose que Marilyn en fera son affaire. Ce sont deux chefs après tout. Alors disons que je n’ai pas de cible en particulier. Je n’ai rencontré encore aucun de mes adversaires après tout. Ce sera le premier qui se retrouva face à moi. Mais pour en revenir à ta question de stratégie, je ne crois pas que je sois très qualifiée pour t’aider. Je pourrais sans aucun doute aider pour parfaire un plan, et l’exécuter, mais pour ce qui est de l’élaboration, même si j’avais des idées, elles ne pourraient pas rivaliser avec celle des Orchids.

En avait-elle trop dit ? Ces paroles lui semblaient assez neutre, mais peut-être avait-elle fait transparaitre son côté sanguinaire en prononçant ces mots ? De plus, elle se rendit compte, trop tard, qu’elle avait fourni une information supplémentaire à la chef. Cela lui avait échappé, pourquoi avait-elle avoué ne pas être une fine stratège ? C’était un demi-mensonge, certes : il lui arrivait parfois de constituer quelques plans d’attaque pour assassiner une victime, mais cela l’énervait souvent plus que tout, et elle finissait par laisser tomber. Mary-Jane était certainement une jeune femme particulièrement intelligente, beaucoup plus que la tueuse sans aucun doute. Non pas que celle-ci ai un QI très bas, mais elle avait parfois tendance à trop en dire en peu de mot et, même si elle le savait et tentait de faire attention, sa franchise pointait pourtant de temps à autres.

Agacée de s’être fait avoir, l’amazone lissa sa robe d’un geste un peu trop brusque sans doute, et dût faire un grand effort pour cacher sa contrariété et afficher un visage toujours aussi calme. A côté d’elle, son cheval broutait paisiblement en secouant la queue, et le calme des champs la berça quelques peu. Elle s’imagina cohabiter avec les garçons que son interlocutrice lui avait décrits, et cette pensée lui plut et lui déplut en même temps. Elle allait bien s’amuser, c’est certain, mais devoir dormir dans le même lieu que des garçons était quelque peu contraignant. Enfin, Spring n’y pensa plus, et se concentra sur la chef des Orchids, sans se rendre compte du temps qui passait.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary-Jane Kins
avatar

Messages : 718
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 23
Localisation : Chez monsieur le Bonheur.
Age du personnage : 18

MessageSujet: Re: Une revanche de Black Roses. (Pv : Spring Flaw)   Lun 3 Juin - 14:29

Chef des the Orchids

Mary-jane attendais doucement la réponse de Spring qui semblait un peu ailleurs, à croire que certaines des paroles de la chef des Orchids avaient fait réagir la jeune Tulips. L'air commençait alors à se faire de plus en plus frai. Le Far West était bien connu pour cela, des journées chaudes presque brulantes et des nuits froides et glaciales. Le bâtiment des Orchids s'étant enflammé Mary-J. n'avait plus de vêtements chauds pour passer la nuit. Une seule solution s'imposait : faire un feu. Mais avant finissons notre conversation qui commençait à prendre du sens.

Et bien… J’aimerais bien rencontrer ce Miller, mais je suppose que Marilyn en fera son affaire. Ce sont deux chefs après tout. Alors disons que je n’ai pas de cible en particulier. Je n’ai rencontré encore aucun de mes adversaires après tout. Ce sera le premier qui se retrouva face à moi. Mais pour en revenir à ta question de stratégie, je ne crois pas que je sois très qualifiée pour t’aider. Je pourrais sans aucun doute aider pour parfaire un plan, et l’exécuter, mais pour ce qui est de l’élaboration, même si j’avais des idées, elles ne pourraient pas rivaliser avec celle des Orchids.

Mary-Jane eu un petit sourire, alors comme ça c'était donc une véritable Tulips à l'apparence singulière. Surement une façon d'endormir la méfiance de ses victimes. Après tout, si la chef des Orchids n'était pas aussi bien informé, elle n'aurait pas su que Spring faisait partie des Tulips. Sa réputation n'est pas encore faite dans le pensionnat et peu de gens la connaissent. Avec le temps cela va certainement s'améliorer, et puis les Orchids feraient en sorte que Spring agisse d'une façon ou d'une autre.

Si cela peut te rassurer, l'accord que les Black Roses ont passé consiste en deux points : Les Orchids réfléchissent et planifient, avec quelques conseils pratiques de la part des Tulips qui exécutent. Toutefois, il ne faut pas se mentir, rien ne se passe tout à fait comme prévu il est déjà arrivé à des Orchids de rattrapper le coup et de devenir violente dans une moindre mesure pour sauver leurs peaux.

Une brise passa soulevant le bord de la robe de Mary-Jane, le froid l'envahit. La jeune Lady eu un sursaut, un frisson glaciale la parcourut. Il était plus que temps de faire un feu. Autant pour se protéger des bêtes sauvages que pour survivre au froid de la nuit qui arrivait. Sans doute, le meilleur moyen de mettre en pratique l'accord entre les deux clans.

Il commence à faire froid, le feu devient indispensable. Il faudrait aller chercher du bois vers le bord de la forêt, Je vais préparer le foyer du feu en cherchant des pierres dans les champs. Ça te va ?

C'est sans vraiment discuter beaucoup plus que la jeune femme se leva puis commença à aller vers le bord des champs, la lune était si claire qu'il était facile de trouver les pierres. Au fur et à mesure elle les posait dans les sacoches sur le dos de Midwest, sa jument, toujours là quand on en avait besoin. Heureusement que l'écurie n'avait pas brulé. Cela aurait été infâme. Une fois de retour près de l'arbre, Mary-Jane disposa en rond les grosses pierres récoltées de façon à ce que le feu ne se propage pas. Elle n'attendait plus qu'une chose, que Spring lui rapporte les brindille pour lancer le feu avec son petit paquet d'allumettes. Ce n'est parce qu'on est une Lady qu'on se permet de ne pas assister aux cours de survit du professeur.



_________________

Ma couleur est #660066
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-a-faraway-land.positiforum.com/
Spring Flaw
avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 23

MessageSujet: Re: Une revanche de Black Roses. (Pv : Spring Flaw)   Lun 3 Juin - 21:43

The Tulips

Spring écouta Mary-Jane lui expliquer la fonction des deux groupes, et lui assura qu’elle avait compris. Lorsque la chef des Orchids frissonna, la tueuse la regarda presque avec étonnement. Certes, il faisait un peu froid dehors, l’air était frais. Mais de là à… Un feu maintenant ? Après tout, pourquoi pas. C’était agréable un feu, ça réchauffait l’atmosphère. Et puis, le craquement familier des branches, la forte odeur assez rassurante, et surtout la lumière. Vraiment, que des bons avantages pour agréer à cette demande. De plus, si elle se rappelait bien, il devait y avoir une ou deux boites d’haricots rouge agrémenté de viande de bœuf dans une des sacoches accrochées à la selle de Wanted. De quoi se remplir l’estomac après tous ces évènements.

Le seul petit bémol était que la lisière de la forêt se trouvait assez loin du lieu où elles s’étaient établies. Enfin, ce n’était un si grand problème, il suffisait de faire le voyage à cheval, et elle serrait de retour dans 15 minutes. Avertissant la chef des Orchids, elle partit au grand galop à travers champs, seulement guidée par l’éclat de la pleine lune. S’orienter n’était pas une mince affaire, mais elle parvint au bord de foret sans grand encombre. Mettant pied à terre, elle chercha presque à tâtons du bois bien sec et une dizaine de minute plus tard, elle revenait chargée de buches là où Mary-Jane avait installé le foyer. Elle les déposa sur les pierres, et retourna auprès de son cheval pour revenir avec une couverture en laine et deux boites de fer cabossé.

- Tu aimes les haricots rouges ?

Elle s’accroupit près du foyer, et entreprit d’ouvrir les boites, attendant que le feu démarre pour les faire réchauffer. Elles n’étaient certes pas de la meilleure qualité, mais c’était mieux que rien et c’était toujours agréable de partager un repas autour du feu. Ayant remarqué que l’arbre au-dessous duquel elles étaient abrité était un pêcher, elle se releva et entreprit de cueillir quelques fruits dans les branches les plus basses. Même si le banquet datait seulement de quelques heures, elle avait encore faim, et ce frugal diner lui remettra sans doute les idées en place. Elle coupa un fruit en deux, enleva le noyau et alla le donner aux deux chevaux qui attendaient à côté de l’arbre. Les pauvres, ils avaient l’air de s’ennuyer ! Quelques caresses plus tard, Spring revins vers l’Orchid et entreprit de préparer la nourriture.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary-Jane Kins
avatar

Messages : 718
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 23
Localisation : Chez monsieur le Bonheur.
Age du personnage : 18

MessageSujet: Re: Une revanche de Black Roses. (Pv : Spring Flaw)   Jeu 20 Juin - 16:39

Chef des the Orchids

Mary-Jane venait de poser la dernière pierre, son cercle était harmonieux et même si certaines étaient plus difformes que d'autres, les pierres semblaient presque vivre en communauté. La chef des Orchids les observait avec un peu de tendresse, si seulement les Black Roses pouvaient redevenir aussi soudé que dans le passé... La jeune femme oeuvrait depuis sa nomination à la tête du clan pour un pacte, un accord, une trêve, jusque là il semblait que ses efforts avaient réussis, mais ont-ils été à terme ? Cette question restait en suspend, après tout, ce malheur, cet incendie, cette perte humaine et matérielle serait peut-être un évènement déclencheur. Le commencement d'une collaboration plus étroite, la formation des Black Roses modernes. Toutefois c'est encore trop tôt pour espérer y arriver complètement, Marilyn et Mary-Jane avaient encore trop de petits différents à régler.

Spring revint rapidement de sa chasse au bois. Elle déposa les brindilles, ainsi que de plus grosse branches dans le foyer. Mary-Jane entreprit d'allumer elle-même le feu, elle sortit de son sac une boite d'allumettes. Grattant la première elle réussit rapidement à enflammer les brindilles. Le temps était sec ces derniers temps, une aubaine pour jouer les pyromanes. C'est alors que Spring proposa une chose inattendue, un dîner en tête à tête. Après le buffet de ce soir, il est vrai que la faim n'était pas une priorité mais partager un plat est toujours plus convivial, et ouvre les coeurs et les esprit à la conversation. Un moyen de parler plus facilement, de faire connaissance et de découvrir un peu qui est cette nouvelle recrue.

Tu aimes les haricots rouges ?

Mary-jane lui sourit aimablement. Un sourire sincèrement reconnaissant. Après tout, cette offre est un signe d'acceptation. Spring offrait un peu d'amitié à une Orchids, un geste qui ne resterait pas sans conséquences pour l'avenir. Mademoiselle Kins est connue pour sa gratitude autant que pour son aptitude à se venger.

Merci, c'est gentil, j'aime beaucoup les haricots rouges.

Spring revint alors avec deux boite en fer cabossées, pas très élégant, mais au fond, dans les conditions actuelles des choses, il fallait se rendre à l'évidence pour une fois, mettons le glamour de côté. Une Lady sait aussi rester simple et humble dans l'adversité. S'emparant de la boite que lui tendait Spring, Mary-Jane sortie son couteau de poche pour lui servir de couvert, ce n'est pas parce qu'on accepte les circonstances qu'on doit tout abandonné. Puis au bout de quelques haricots ingérés, Mary-J. commença à lancer la conversation.

D'où viens-tu, Spring ? Je ne me souviens pas avoir jamais connue de Flaw à Whiteriver Town.



_________________

Ma couleur est #660066
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-a-faraway-land.positiforum.com/
Spring Flaw
avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 23

MessageSujet: Re: Une revanche de Black Roses. (Pv : Spring Flaw)   Mar 25 Juin - 12:08

The Tulips

Après s’être assise non loin du foyer, plaçant sa couverture de laine sur ses jambes, Spring fit voler le couvercle d’une main habituée et commença à manger en silence. En entendant la question de Mary-Jane, l’amazone se renfrogna intérieurement, mais garda son attitude neutre face à l’Orchid qui, elle le savait, l’observait avec la plus grandes des attentions.

- Et bien, je viens de nulle part et de partout à la fois. Je voyage dans le pays depuis qu’on m’a offert Wanted, et je n’ai nulle part où retourner.

Elle venait de lui servir le mensonge habituel qu’elle donnait à tous ceux qui lui posait cette question, et qui ne connaissait pas sa profession. Profession que la chef des Orchids, elle en était certaine, ne tarderait pas à découvrir, à moins qu’elle la connaisse déjà. Elle hésita à retourner la question à la jeune fille à côté d’elle, les choses du passé ne l’intéressait pas, mais fit un petit effort et demanda.

- Et toi ? Tu es née dans cette ville ?

Le fait de parler du passé avait tendance à la mettre mal à l’aise. L’amazone préférait vivre au jour le jour, ne pas se laisser handicaper par les évènements d’autrefois. Facile à dire, mais pas à faire. Un hurlement au loin la fit se retourner. Tout en se demandant quel sorte de bête avait pût pousser ce cri, Spring se dit qu’elles avaient bien fait d’allumer ce feu. Ça aurait été bête de se faire croquer sans avoir pût se venger des Dark Guns. Enfin, qui parle de se faire manger ? Evidemment, elles auraient été capables d’en réchapper.

Posant sa boite d’haricot qu’elle n’avait pas encore fini sur le sol près du feu, la tueuse sortit un de ses couteaux pendu à sa taille. Sans trop savoir pourquoi, et toujours en écoutant attentivement les paroles de Mary-Janes, elle se mit à jouer avec le dangereux objet, le faisant virevolter entre ses doigts, tourner contre sa paume. Ses couteaux. Ils avaient toujours été avec elle. Elle ne pouvait s’en séparer. Ils lui apportaient un sentiment de sécurité qu’elle avait seulement acquis à 12 ans, une sorte de sentiment d’être invulnérable. Oui, les couteaux étaient bien une véritable passion pour elle. C’était une arme si sensuelle, si tactile…

Redressant la tête, Spring croisa le regard de son interlocutrice, rangea son couteau et eu un petit sourire d’excuse.

- Désolée. Je t’écoutais, j’avais juste besoin de m’occuper un peu les mains…

Une mauvaise excuse, sans doute. La Tulip se demanda si Mary-Janes avait elle aussi une passion. Surement. Cette jeune femme semblait tellement parfaite qu’elle devait surement avoir un passe-temps qui lui correspondait parfaitement. Autre que tenter de gagner la guerre, cela va sans dire.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary-Jane Kins
avatar

Messages : 718
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 23
Localisation : Chez monsieur le Bonheur.
Age du personnage : 18

MessageSujet: Re: Une revanche de Black Roses. (Pv : Spring Flaw)   Lun 15 Juil - 13:32

Chef des the Orchids

Mary-jane avait une curiosité toute particulière pour la jeune femme en face d'elle. Cette dernière avait couvert ses jambes, les protégeants du froid par une vieille couverture. Mary-J. n'avait put en faire de même, la Lady n'avait pas vraiment prévu de passer la nuit dehors, dans le froid d'une nuit d'été. Le bâtiment étant détruit, c'est avec un petit air chagriné qu'elle repensait à sa garde de robe partie en fumé. La réponse de Spring ne tarda pas à la sortir de sa torpeur méditative.

Et bien, je viens de nulle part et de partout à la fois. Je voyage dans le pays depuis qu’on m’a offert Wanted, et je n’ai nulle part où retourner.

Ca c'était une réponse pardis ! Des mots qui se suivent sans donner aucun sens, après tout Spring venait tout simplement de répondre sans donner aucune information satisfaisante pour l'Orchids. D'où venait-elle ? De partout et de nulle part, voilà la vérité que lui servait sa camarade. Mary-jane n'insista pas elle cherchera sa réponse plus tard auprès du juge ou encore de Edward.

Et toi ? Tu es née dans cette ville ?

Mary-Jane sourit, mais comprit bien vite que son interlocutrice ne voulait pas en savoir beaucoup plus sur les origines de la chef des orchids.

Oui, je suis né et ai grandit à Whiteriver Town. J'ai grandit dans cette guerre, et j'en connais bien les acteurs. Mais je cherche encore un moyen de venger les Black Roses. La perte de nos dortoirs reste impardonnable.

Mary-Jane sembla plus pensive, le temps passait, elle pensait à une vengeance digne de ce nom, dans laquelle Spring pourrait avoir un rôle. Puis lui vint enfin une idée. Mais c'est alors que la chef des orchids fut surprise par la nouvelle recrue des Tulips, elle sortie un couteau et fut comme aux aguets, dans le fond des bois qui entouraient le champ, un coyote hurlait à la lune. Mary-J. avait tellement l'habitude de ses cris, qu'elle n'y prêtait plus attention après tant d'années. Mais Spring semblait sur le qui vive ! Une réaction de Tulips ? Non c'était bien plus que cela, même marilyn ne jouerait pas avec autant de dextérité avec son couteau. De plus, s'inquiéter autant était suspect. Mary-jane s'interrogeait sur son passé, Spring attisait ainsi sa curiosité.

Désolée. Je t’écoutais, j’avais juste besoin de m’occuper un peu les mains…

Mensonge, mensonge et mensonge, mais ne se lassait-elle donc jamais de servir des excuses aussi naïves à la chef des Orchids ? A croire que non...

Tu manis avec brio ton couteau, serais-tu prête à le fair pour une cible en particulier ?L'idée serait de blesser le chef des Flick Knifes comme tu le sais les Orchids vont partager leur bâtiment. Si Field était blessé à la jambe et disons cloué au lit pendant quelque jours il serait alors aisé aux Orchids de prendre le contrôle du dortoir des Flick. Qu'en penses-tu ?


_________________

Ma couleur est #660066
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-a-faraway-land.positiforum.com/
Spring Flaw
avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 23

MessageSujet: Re: Une revanche de Black Roses. (Pv : Spring Flaw)   Mer 31 Juil - 19:10

The Tulips

Mary Jane venait de proposer à la tueuse une chose à laquelle elle ne s'attendait pas vraiment, mais qui lui plaisait beaucoup : blesser Matthiew Field, chef des Flick Knife. La bonne idée ! Enfin un prétexte pour ne pas perdre la main avec ses couteaux. Mais même si le service qu'on lui demandait  la réjouissait plus que tout, Spring garda la tête froide et au lieu de répondre directement, elle prit le temps de réfléchir un minimum.

Elle resta quelques instants à fixer les flammes du feu qu'elles avaient allumées, perdue dans ses pensées. De la prudence, encore et toujours de la prudence. Mary Jane était une Orchid, si elle lui proposait ce genre de tache, il y avait forcement anguille sous roche. Spring le savait, mais ce n'était pas cela qui la rendait si songeuse. Non, elle pesait le pour et le contre, se demandant si effectuer cette tache était si bénéfique pour son groupe de Tulips que Mary Jane le laissait entendre.

- En effet, cela serait très bénéfique pour les Orchids, mais je ne crois pas que tu ai mentionné les Tulips. Qu'as tu prévue pour nous ?

Elle n'avait pas encore accepté la besogne proposée par la jeune femme, et il ne tenait qu'à l'Orchid de la convaincre. Elle était tout ouïe, prête à entendre les arguments de son interlocutrice. Elle n'était en aucun cas menaçante, et pour prouver à Mary Jane qu'elle n'était pas hostile au plan, elle lui proposa même sa couverture qu'elle avait posé sur ses genoux, voyant que la jeune femme grelottait. Pourtant, en l'écoutant parler, un seul mot lui vint à l'esprit. Prudence, prudence.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary-Jane Kins
avatar

Messages : 718
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 23
Localisation : Chez monsieur le Bonheur.
Age du personnage : 18

MessageSujet: Re: Une revanche de Black Roses. (Pv : Spring Flaw)   Dim 4 Aoû - 11:20

Chef des the Orchids

Mary-Jane, d'un tempérament patient, comprit aisément que sa requête demandait un certain temps à digérer pour la nouvelle Tulips. Un silence s'instala, le crépitement du feu était le seul son, résonnant dans la nuit claire. La chef des Orchids pouvait lire sur le visage de Spring une certaine réflexion et une méfiance à peine dissimulé. Il est vrai que blesser le chef des Flick Knifes n'est pas une mince affaire, il s'est se défendre mais n'est pas aussi cruel que Miller, le chef des Rifle Bullets. Cet individu odieux et dangereux, l'hôte des Tulips jusqu'à nouvel ordre.

En effet, cela serait très bénéfique pour les Orchids, mais je ne crois pas que tu ai mentionné les Tulips. Qu'as tu prévue pour nous ?

Mary-Jane eu un petit rire sincère. Elle était mignonne mais pas très futé. La lady se calma et lui expliqua en détails le lien entre l'intérêt et Orchids et celui des Tulips.

Comme tu le sais déjà, les Orchids et le Tulips ont un accord. Les Black Roses ont pour intérêt de voir le chef des Flick knifes affaiblit. Quant aux Tulips précisément, je pensais que Marilyn avait déjà donné le ton pour votre plan d'attaque, détruire les Rifle Bullets un par un. Nous sommes répartis dans des dortoirs différents, il est plus facile pour une Tulips de s'attaquer à un Rifle Bullets, les Orchids comme moi ne sont pas violente et auront du mal à prendre l'avantage sur les Flick Knifes sans un petit peu d'aide de ta part. Blesser Matthiew F. Field suffira amplement à prendre l'avantage sur les Dark Guns. Ainsi les Black Roses seront vainqueur.

La jeune femme avait accepté la couverture avec un sourire joyeux, son explication de la situation et de son plan d'attaque l'avait envoyé dans de douces pensées de réussites et de domination féminine. mary-Jane voyait bien que la jeune Tulips était impatiente à l'idée de voir ce plan se réaliser. Toutefois Mary-jane devait apporter quelques précision pour l'attaque sur la personne de Matthiew.

Par contre, si tu acceptes de blesser Matthiew, attend au moins trois jours que j'ai eu le temps avec mes Orchids de préparer le terrain dans le bâtiment des Flick Knifes.

La chef des Orchids s'amusait de plus en plus en cette soirée de deuil avec sa nouvelle complice.


_________________

Ma couleur est #660066
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-a-faraway-land.positiforum.com/
Spring Flaw
avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 23

MessageSujet: Re: Une revanche de Black Roses. (Pv : Spring Flaw)   Dim 4 Aoû - 21:02

The Tulips

Mary Jane ne semblait avoir comprit le sens de la question posée par la Tulip. Ou plutôt, c'était la tueuse qui n'avait pas encore bien saisie sa position dans la guerre des clans. Les Blacks Roses semblaient bien plus soudées qu'elle ne le pensait, leur alliance n'était pas seulement des paroles en l'air. Si une action profitait aux Orchids, elle profitait aussi aux Tulips, et vice versa. C'était du moins ce qu'en avait tiré Spring après la réponse livrée par l'Orchid. Celle ci avait sans doute dut prendre la jeune femme pour une idiote, mais il fallait la comprendre aussi ! Le mot 'Alliance' ne signifiait absolument rien pour elle. Si la tueuse s'alliait avec quelqu'un, c'était uniquement pour ses propres intérêts. Elle était  toujours la première à tirer dans les jambes de ses associés en cas de nécessités. Dans son esprit, il y avait 4 clans dans cette villes : les Orchids, les Tulips, les Riffles et les Bullets. Les Black Roses ne signifiaient presque rien pour elle. Elle appartenait au Tulips, et aux Tulips seulement. 

- Je vois. J'agirais donc au nom des Black Roses, et non des Tulips...

La chef des Orchids devait sans aucun doute prendre la Tulip pour la plus grande abrutie de la terre, mais Spring s'en moquait comme de la dernière pluie. Elle était arrivée il y a peu, elle avait droit à son temps d'adaptation. Et même si la tueuse n'avait pas particulièrement apprécié le rire, qu'elle interprétait comme presque moqueur, de Mary-Jane, elle préféra se concentrer sur la requête.

- Donc, tu me dis que je devrais attendre 3 jours avant de passer à l'action. Est ce que tu pourrais m'en dire un peu plus sur Field. De quoi dois-je me méfier ?

Même si elle avait eu l'occasion de le voir une fois, Spring était loin de connaitre le jeune homme aussi bien que Mary Jane. Elle n'avait aucune idée de quoi le Flick était capable, et c'était pourquoi elle avait besoin de toute les précisions que l'Orchid pourrait lui fournir. La réussite de cette mission dépendait beaucoup de son interlocutrice. 


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary-Jane Kins
avatar

Messages : 718
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 23
Localisation : Chez monsieur le Bonheur.
Age du personnage : 18

MessageSujet: Re: Une revanche de Black Roses. (Pv : Spring Flaw)   Mer 7 Aoû - 20:35

Chef des the Orchids

Mary-Jane était toujours aussi pensive. Il fallait dire que son plan était audacieux et risqué. La jeune femme avait un petit pincement au coeur à l'idée de faire souffrir Matthiew. A vrai dire, même après un an, la chef des Orchids n'avait pas oublié leur première rencontre au lac White. Une rencontre surprenante dans une eau un peu trop claire. Le premier baiser de Mary-J. lui avait tout de même été offert. Cependant, la jeune femme avait un devoir en tant que chef, et pour les Black Roses Field était un danger sans conséquent. Beaucoup trop intelligent pour oublier son but, prendre la main sur le pensionnat. Les Flick Knifes ont fait un pacte avec les Rifle Bullets, autrement dit, Miller et ses complices sont les mains de Field. Le danger peut être atténué si le chef des Flick Knifes la tête pensante du complot est entravé par une blessure. Une fois blessé, il serait cloué au lit, une fois dans sa chambre, il sera à la merci de la chef des Orchids qui ne le quittera pas, paralysant la communication entre les Flick Knifes et les Rifle Bullets.

Je vois. J'agirais donc au nom des Black Roses, et non des Tulips...

Spring commençait à comprendre la subtilité de l'accord passé entre les Tulips et les Orchids. Il est vrai que tout ses guerres de clans ne sont pas les plus faciles à cerner. Le plus surprenant c'était que pour une Tulips, Spring, avait une lucidité impressionante.

Donc, tu me dis que je devrais attendre 3 jours avant de passer à l'action. Est ce que tu pourrais m'en dire un peu plus sur Field. De quoi dois-je me méfier ?

Mary-jane eu un sourire gênée. Elle a certainement beaucoup de raisons de se méfier de Field, mais la première qui lui vint à l'esprit ne fut pas la plus facile à exprimer. L'image de l'homme nu au corps musclé et sculpté, au regard charmeur, apparut comme un risque à Mary-J.

Field, est un charmeur, son physique est attrayant et il sait y faire avec les femmes. Il est capable de manipuler une Black Roses facilement. Il est certainement le cerveau des Dark Guns, celui qui a orchestré la destruction des dortoirs. Il gère ses hommes et les Rifle Bullets, il est donc protégé et ne sera pas facile à atteindre.



_________________

Ma couleur est #660066
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-a-faraway-land.positiforum.com/
Spring Flaw
avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 23

MessageSujet: Re: Une revanche de Black Roses. (Pv : Spring Flaw)   Mar 27 Aoû - 15:04

The Tulips


La première partie de la réponse de l'Orchid avait quelque peu rassuré Spring. Elle, succomber aux charmes de cet Appolon ? Dans un autre contexte, cette simple pensée aurait eu tendance à la faire exploser de rire. La jeune femme méprisait les hommes, comment pourrait elle répondre aux avances d'un d'eux ? Non, si elle devait s'afficher avec un garçon, ce serait pour des raisons purement stratégiques,  et aucunement par amour. D'ailleurs, avait-elle jamais aimé quelqu'un ? Elle même ne le savait pas, et ne s'était jamais demandée ce que ressentait une femme amoureuse. Elle ne s'y interessait tout simplement pas, et quand elle voyait un jeune couple, elle avait plutôt tendance à ressentir soit du dégoût, soit de l'indifférence totale. La seule personne qui trouvait grâce à ses yeux était sans doute Anthony, son premier complice et sans doute seul veritable ami, mort bien trop tôt à l'âge de 14 ans, presque 15 d'ailleurs. Mais là encore, il n'y avait eu rien que de l'amitié entre les deux jeunes gens, jamais l'Amour n'était venu se mêler de leurs affaires. 

- Ne t'inquiète pas, je méprise trop les hommes pour me laisser séduire. Par contre le fait qu'il soit constamment entouré m'interesse un peu plus. Combien a-t-il de gardes ? Est ce qu'il y a un quelconque moyen pour les éloigner ? Sinon tant pis, je ferais avec.

Si Mary Jane avait bien specifié qu'il faudrait seulement blesser le chef des Flicks, elle n'avait rien dit pour les gardes. Ils seraient sans doute plus faciles à toucher que Mattiew, décrit par l'Orchid comme très dangereux. Mais encore une fois, Spring ne savait rien des Flicks, peut être étaient-ils tous très talentueux et éviteraient en un clin d'oeil tout les couteaux qu'elle leurs lançerait. 

- Sinon, que dois-je savoir d'autre ? Est ce que tu crois que tu peux m'en dire plus sur sa technique de combat, ou est ce que tu préfèrerais que je mène l'enquête seule de mon coté ?

Par mener l'enquête, elle voulait surtout dire filature. Quand on lui demandait de tuer quelqu'un, elle passait très souvent, pour ne pas dire toujours, quelques jours à le suivre, pour avoir une meilleur idée de qui était sa future victime.  C'était à la fois une précaution et une nécessités, qui lui permettait d'anticiper des réaction inattendues de la part de ses cibles. Il n'empêche qu'elle demandait toujours le plus d'informations possible à ces clients, cela faisait toujours un peu moins de travail à faire !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary-Jane Kins
avatar

Messages : 718
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 23
Localisation : Chez monsieur le Bonheur.
Age du personnage : 18

MessageSujet: Re: Une revanche de Black Roses. (Pv : Spring Flaw)   Ven 30 Aoû - 16:44

Chef des the Orchids

Mary-Jane était envahit d'une haine féroce tout d'un coup, elle repensait aux actes des Dark Guns. L'idée que Field en était l'inquisiteur, la motivait d'autant plus à offrir une proie à la jeune Tulips. Il devait payer, peu importe comment, mais si la justice ne faisait pas son travail, les Black Roses s'en chargeraient elles-mêmes. Au fond, la chef des Orchids savait très bien que Spring réussirait sa mission. Matthiew était peu être un cerveau, il savait certainement se battre avec ses couteaux, mais il n'avait pas le sadisme et la folie d'un Rifle Bullets, De plus, même si il avait énormément de relations, l'isoler n'était pas bien difficile. Field est l'homologue de la Lady. De la même façon que Mary-J. organise des attentats, et pactise avec de nombreuses personnes, elle reste une proie vulnérable. Cette réalité est indéniable, et mieux vaut avoir confiance de ses faiblesses pour les gérer avec intelligence.

Ne t'inquiète pas, je méprise trop les hommes pour me laisser séduire. Par contre le fait qu'il soit constamment entouré m'intéresse un peu plus. Combien a-t-il de gardes ? Est ce qu'il y a un quelconque moyen pour les éloigner ? Sinon tant pis, je ferais avec.

Mary-Jane sourit puis posa sa main sur l'épaule de Spring la fixant dans les yeux avec un petit air de vengeance perverse. Elle susurra quelques mots avec un sourire sadique.

Il n'y a pas de gardes à proprement parler. Field est aussi facile à isoler que moi. Mais il faut faire attention aux oreilles indiscrètes et à ses alliés qui rodent. Ne pas tomber sur un Rifle Bullets ou un Flick Knifes tout simplement. Je pense que tu sauras quoi faire.

Mary-Jane enleva sa main de l'épaule de la jeune Tulips, puis jeta un regard dans la pénombre des champs, son sourire était éclatant. Elle visualisait totalement ce que pourrait donner une telle action. La gloire, la faiblesse de son adversaire quand elle le dominerait. Nous étions en guerre et même si elle pouvait à tout moment succomber faiblement à ses charmes, Spring serait certainement celle qui la réveillerait du sortilège. Une fois blesser, le chef des Flick Knifes serait bien trop faible pour séduire Mary-J. De plus cette dernière ne pourrait rester au plaisir jouissif de dominer un homme physiquement pour une fois.

Sinon, que dois-je savoir d'autre ? Est ce que tu crois que tu peux m'en dire plus sur sa technique de combat, ou est ce que tu préfèrerais que je mène l'enquête seule de mon coté ?

Mary-Jane sourit, puis tout en regardant au loin elle répondit avec le plus de précisions possible à son alliée. La mission devait réussir et si ses quelques informations pouvaient être utiles il ne fallait pas les omettre.

Il manie les couteaux avec agilité, malgré son oeil convalescent. Il a une certaine force dans les bras, mais pas autant que Miller. Je ne vois pas d'autres informations sur sa technique. Après tout je n'ai jamais put juger moi-même de ses informations, ce ne sont que des "on dit" ou des rumeurs. Mais mes sources restent fiables, ça je peux te le certifier.



_________________

Ma couleur est #660066
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-a-faraway-land.positiforum.com/
Spring Flaw
avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 23

MessageSujet: Re: Une revanche de Black Roses. (Pv : Spring Flaw)   Ven 30 Aoû - 17:32

The Tulips

Il était évident que Mary-Jane avait eu quelques différents avec Matthew. Cela se voyait à son regard, et quand elle posa la main sur l’épaule de Spring, celle-ci comprit à quel point l’Orchid tenait à ce que la mission réussisse. La tueuse se sentit alors comme un simple objet. Un instrument qui opérait pour régler un conflit entre deux autres personnes. Mais cela ne la gêna pas. Au contraire, n’était-ce pas le rôle précis d’un tueur, agir pour régler les histoires des autres ? Spring écouta donc toutes les paroles de Mary-Jane avec attention, notant mentalement toutes les informations importantes.

- C’est justement le fait qu’il soit borgne qui rend la chose plus difficile. Il aura une ouïe plus développé, ce qui le rendra plus dur à approcher.

Elle avait pensé tout haut, et levé les yeux au ciel, qu’elle redescendit pour poser le regard sur son interlocutrice.  

- Mais ça c’est mon problème. Désolée, je me parlais à moi-même. Une dernière question. Tu me parlais un peu avant de laisser les Orchids préparer le terrain. Qu’entends-tu par-là ? Aussi, est ce que ça pose un problème si Matthew me voit. Je veux dire, est ce que je dois agir de façon invisible ? Faut-il à tout prix éviter le combat direct, au prix d’abandonner la mission ? Et je ferais peut-être bien de d’abord attendre l’accord de Marilyn…

Tout en écoutant la réponse de Mary Jane, elle se leva pour se diriger vers Wanted qui broutait paisiblement en compagnie du cheval de l’Orchid. Elle enleva la selle, le tapis et les sacoches du dos de l’animal, qui souffla bruyamment, content d’être libéré des poids qu’il avait porté toute la journée. La Tulip revint vers le feu et posa le tout près du foyer. Elle attendit que Mary-Jane ai fini de parler et dit.

- Il se fait vraiment tard. Je suppose qu’il faudrait mieux qu’on aille dormir et peut être reparler de ça demain.

Elle avait prononcé ces paroles en regardant les étoiles qui brillaient autour de la lune, et comme elle avait prêté sa couverture avec Mary-Jane, elle posa le tapis de selle de son étalon sur ses genoux, en guise de couverture. Sa selle lui servirait d’oreiller. Pas loin, on entendit Wanted qui grattait le sol, désireux de se rouler, ou même de tout simplement se coucher. Le temps semblait ralentir, il était presque l’heure de dormir.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary-Jane Kins
avatar

Messages : 718
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 23
Localisation : Chez monsieur le Bonheur.
Age du personnage : 18

MessageSujet: Re: Une revanche de Black Roses. (Pv : Spring Flaw)   Mer 11 Sep - 8:24

Chef des the Orchids

Mary-Jane était plutôt satisfaite de son plan d'attaque. Elle arborait maintenant un sourire victorieux et confiant face au ciel étoilé. Toutes ses comètes, ses galaxies étaient alors témoins des méfaits de la jeune femme, la nature était le tombeau de sa vérité. En effet, jamais personne ne viendrait à soupçonner la chef des Orchids d'avoir orchestrer cette attaque. Field et Brandon étaient en bien trop mauvais termes pour que les Flick Knifes arrivent à imaginer que Marilyn n'y aurait pas penser elle-même. De plus, c'était tout à fait le genre des Tulips, une attaque directe de front et qui plus est physique. Même Marilyn en aurait eu envie, mais il faut avouer qu'en général elle règle ses problèmes directement. Sans doute le seul indice que Mary-J. laissait derrière elle.

Mais ça c’est mon problème. Désolée, je me parlais à moi-même. Une dernière question. Tu me parlais un peu avant de laisser les Orchids préparer le terrain. Qu’entends-tu par-là ? Aussi, est ce que ça pose un problème si Matthew me voit. Je veux dire, est ce que je dois agir de façon invisible ? Faut-il à tout prix éviter le combat direct, au prix d’abandonner la mission ? Et je ferais peut-être bien de d’abord attendre l’accord de Marilyn…

Mary-Jane eu un sourire amusé. Puis elle chuchota quelques mots pour donner une dimension secrète à ses paroles, et une certaine gravité déguisée derrière un humour sarcastique.

Nous allons préparer le terrain, tu n'en as pas plus à savoir à propos des actions des Orchids. Cela ne jouera pas sur le plan. Quant à ta façon d'agir, le fait qu'il te voit n'est en rien un problème. Car de toute façon, même sans t'avoir vu il aurait immédiatement suspecté les Black Roses. Tu peux demander à Marilyn si tu veux, cela m'étonnerait qu'elle soit contre, elle serait plutôt du genre à vouloir t'accompagner.

Puis Mary-Jane étouffa un rire sincère, en pensant à Brandon et sa soif de combat.

Il se fait vraiment tard. Je suppose qu’il faudrait mieux qu’on aille dormir et peut être reparler de ça demain.

Tu as raison. Bonne nuit Spring Flaw.

Mary-Jane observa les étoiles et ses constellations, ce monde qui était chaque jour témoins de cette guerre sans fin. Qui garderait sans doute peu de souvenirs de ses actions quand elle ne sera plus là pour les raconter. Il ne reste alors à la chef des Orchids que le livre d'or pour laisser une trace de son passage sur cette terre. Et pour le remplir, il faut des actions et quoi de mieux qu'une victoire pour faire d'elle une légende.

Le jour se leva sur les champs de blé. Les deux jeunes femmes remontèrent à cheval, puis se quittèrent avec une seule idée en tête réussir cette mission. Mais avant, la chef des Orchids avait besoin de repos, elle alla au grenier pour se reposer, elle y rencontra Xavier Kannan. Puis, une fois sa rencontre terminé, elle se dirigea vers le bâtiment des Flick Knifes pour préparer le terrain.


_________________

Ma couleur est #660066
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-a-faraway-land.positiforum.com/
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une revanche de Black Roses. (Pv : Spring Flaw)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une revanche de Black Roses. (Pv : Spring Flaw)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» When you're sad, i'll send you black roses
» New codex black templar
» Les Roses De Versailles
» Black immigrants see personal triumphs in Obama
» contenue de la boite :Battle for Black Reach.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
In a faraway land :: Whiteriver Town :: Les champs-