PA et tops sites  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Once upon a time... - Maximilian Davidson.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maximilian Davidson


Messages : 39
Date d'inscription : 06/07/2013

MessageSujet: Once upon a time... - Maximilian Davidson.   Sam 6 Juil - 11:28

Flick Knife
Davidson Maximilian



Nom : Davidson
Prénom : Maximilian
Date de naissance : 19 janvier.
Âge : 16 ans.
Groupe : Flick Knife.
Orientation : Hétérosexuel.



"Il était une fois, un jeune garçon qui répondait au nom de "Maximilian". Ce dernier avait le pur physique d'un honnête gentil-homme. En effet. Mis à part sa chevelure dorée qui parraissaient parfois prendre une teinte platine, il avait une paire de yeux qui semblaient refletter l'Innocence même. D'ailleurs, ses yeux avaient une petite parcularité. Si souvent ils étaient jaunes, quelques fois ils prenaient une autre couleur, c'est-à-dire bleu. Mesurant un mètre soixante-cinq, son corps semblait être vraiment fragile. Surtout que le teint de porcelaine du jeune fils de libraire n'améliorait pas les choses. Tout le monde le pensait frêle à cause de son physique, alors que le  garçon cachait sous ses vêtements quelques muscles qui n'étaient pas saillants.
Que dire de sa tenue vestimentaire? Tout les habitants du quartier le regardaient comme si il venait tout juste de s'échapper un zoo. Il faut dire aussi qu'il n'aimait pas s'habiller comme "tout le monde". Du moins, c'est ce qu'il disait pour pouvoir mettre ses vestes qui se ressemblaient toutes -seules les couleurs changeaient- sans que ses camarades le charient trop. D'ailleurs, il ne délaissait jamais la capuche, la mettant toujours. Il n'aimait pas qu'on le regarde, sas doute à cause de sa timidité.


 
Maximilian était en soit quelqu'un de très gentil. Il avait toujours aimé aider les gens quand il était petit, et c'est ce qu'il continua de faire quand il grandit. Il était fortement généreux aussi. La cupidité était une chose que le jeune homme n'avait jamais connu. Il parlait toujours aussi de façon respectueuse à ses interlocuteurs, même à tous ceux qui n'étaient pas fort sympathiques avec eux. Il lui arrivait parfois de communiquer dans la langue de Shakespears.  Il était aussi très timide. Il n'osait pas venir parler aux autres personnes de son âge. Il préférait parler aux adultes à vrai-dire. Mais il lui arrivait de se prendre quelques délires et de les partager avec ses proches.
Mais ce qu'on peut très bien retenir du blondinet, c'était surtout le fait qu'il était un vrai rêveur. Ayant une imagination débordante, il avait tendance à se laisser entraîner par ses pensées. Personne ne pouvait l'en en sortir, sauf si il lui faisait une petite tape sur la tête. Ce qu'il n'appréciait pas vraiment, à vrai-dire. Mais toutes ses pensées, Maximilian les écrivait dans un petit carnet. Il désirait devenir écrivain et exploiter toutes ses idées.
Et pourtant, si le blondinait avait l'air d'être un garçon fragile normal, il n'en demeurait pas moins un Flick Knife. Il savait se battre, aussi bien au pistolet qu'à mains nues (même si il utilisait plus les jambes). Mais, seulement en cas de besoin. Mais ce n'était pas ce qu'il y avait de plus utilise chez le jeune homme. C'était son sommeil. Lorsqu'il dormait, il pouvait bien entendre autour de lui et jouer l'espion. Après tout, qui irait se méfier d'un garçon qui a l'air si gentil et innocent?


Mais revenons à notre histoire.
Le jeune Maximilian n'avait que sa mère. Fille de joie, elle a été mise enceinte par un de ses clients habituels. Cependant, son père ne l'avait pas accepté à la naissance, raison pour laquelle le jeune adolescent ne l'avait jamais connu et encore moins porté son nom. Sa mère, s'étant décidé à poursuivre une meilleur voie pour son enfant, le laissa chez son frère qui s'était décidé à l'aider. Ce dernier avait une grande librairie dans laquelle étaient vendus des livres venus de partout dans le monde. L'univers des livres était une chose dans laquelle fut abandonné alors Maximilian. Sa mère venait le voir certes tout les jours et son oncle était toujours là aux petits soins, mais le blondinet se sentait en quelque sorte délaissé. Tous ses camarades de classe, au courant de sa situation, se moquaient de lui. Fils d'une prostituée abandonné chez son oncle et n'ayant pas de père, les autres enfants, méchants, n'arrêtaient pas de lui dire qu'il était un raté de la vie, et qu'il aurait mieux fait de ne pas exister. Mais malgré tout les coups qu'on lui portait et toutes ces méchancetés qu'on lui balançait à la figure, Maximilian se sentait plutôt heureux. Il pensait que d'autres personnes dans le monde devaient bien plus souffrir que lui et qu'ils voudraient sa situation à lui. Puis, quand il ressentait trop de chagrins, il retrouvait refuge dans les livres, les dévorant tous. Et si quelqu'un lui proposait de mourrir à cause de sa pauvre vie, il aurait refusé, désirant devenir écrivain. Maximilian fit plusieurs petits essais, et des petits poèmes qu'il présentait à sa mère et à son oncle. Sous leurs conseils, il s'améliorait de jour en jour pour pouvoir voir la protituée sourir.
Mais un beau jour, cette dernière lui proposa alors de changer de lycée en voyant que les poèmes parlaient de plus en plus de persécution. Il ne pu refuser une telle offre.
Maximilian changea alors d'établissement scolaire pour finir dans un pensionnat. Lorsqu'il  y arriva, il  fut surpris de voir qu'il y avait une sorte de guerre entre les deux sexes. Pourquoi donc? Il menait son enquête lorsqu'on lui proposa de rejoindre les Flick Knifes, une bande de garçons qui en faisaient baver aux gentes demoiselles. Perdu dans tous ce monde, Maximilian les rejoignit, même si au départ il leur avait refusé l'offre. Il se battit donc plusieurs fois contre des femmes -même si il faisait tout pour ne pas leur faire trop de mal- jouait les espions avec son sommeil et sa discrétion qui lui était due.
Jusqu'à ce qu'il LA voit. Jusqu'à ce qu'Elle l'intéresse. Et qu'il soit amoureux d'Elle..."

"The End"? L'histoire n'est pas encore terminée....


 

Surnom : Teddybeer !
Âge : 19
Comment avez-vous trouvé Whiteriver Town ? ( ͡° ͜ʖ ͡°)
Un commentaire, une idée ? DC de Xavier Kannan. ( ͡ ͜ ʖ ͡)
Maintenant, la question sur le discours du juge Simsons qui vous permettra d'obtenir votre titre de séjour. Quel geste fait le juge Simsons pendant l'intégralité de son discours ? Mouais facile tu savais déjà! - Marilyn


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marilyn Brandon


Messages : 313
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 23
Localisation : Haha! Si tu savais!!

MessageSujet: Re: Once upon a time... - Maximilian Davidson.   Mar 16 Juil - 9:29

dead
HEP TOI




Coucou Maximillian!
Re-Bienvenue sur IaFL ^w^

Tout d’abord excuse-moi d'avoir tant tardé, j'ai bien fait de t'envoyer un MP pour m'assurer que ta fiche était finie!
Enfin, revenons a nos moutons. Voici donc le petit Max' qui aime les Orchids. Ma foi, il m'a bien plus attendri que ce que j'aurais pu penser au départ! Et je me demande encore plus qui peut être cette demoiselle qui a touché son cœur à ce point 8) On ne tardera pas à le savoir~ Avec le revirement de l'intrigue, Max pourrait porter un rôle très intéressant!

Voili Voilou, je n'ai pas grand chose à redire sur le contenue de la fiche, bien qu'il soit un peu court. Mais c'est assez clair donc il n'y a plus d'obstacles a ta validation! Tu est VALIDE Maximillian!

Tu connais le chemin pour la suite : listing avatar et fiche de lien!

Bon RP parmi nous ^w^



_________________
Votre Tata qui vous aime!

Avec ses Marilyn Kisses bien baveux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maximilian Davidson


Messages : 39
Date d'inscription : 06/07/2013

MessageSujet: Re: Once upon a time... - Maximilian Davidson.   Mar 16 Juil - 20:14

Flick Knife
Merci beaucoup! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Once upon a time... - Maximilian Davidson.   Aujourd'hui à 5:55

Revenir en haut Aller en bas
 

Once upon a time... - Maximilian Davidson.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» SURFEY ••• je n'ai besoin de personne en Harley Davidson - TERMINER
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
In a faraway land :: Aux portes de Whiteriver Town :: Le secrétariat du pensionnat :: Fiches des élèves :: Fiches reçues-