PA et tops sites  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quelle jolie balade ! [PV Marie... Mary-Jane :)]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Xavier Kannan
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 23/05/2013
Age : 23

MessageSujet: Quelle jolie balade ! [PV Marie... Mary-Jane :)]   Dim 11 Aoû - 23:25

Rifle bullets

Si il y avait bien une chose dont pouvait être sûr Xavier, c'était que Marie-Jeanne ne lui avait pas menti. Les paysages de ce pays étaient largement différents de ceux du Royaume de France, mais ce n'était pas pour autant qu'ils étaient laids. Au contraire même : certaines étaient ravissants, d'autres magnifiques. A chaque fois qu'il découvrait un nouveau lieu, le français ne pouvait pas s'empêcher de savourer des yeux chaque nouvelle vue. Il ne s'était pas imaginé le Nouveau-Monde aussi somptueux. On lui avait toujours dis que ces terres étaient sauvages et étranges, que si Dieu avait donné à l'Europe la vertu de la beauté, il en était guère le cas pour les autres continent. Et voilà que tout les rumeurs venaient de tomber à l'eau : l'albinos avait son idée sur les paysages de Whiteriver Town. Certes, ça ne valait pas son pays maternel qui était toujours pour lui le plus beau, mais ces paysages lui suffiraient.

Les deux jeunes gens chevauchaient en une direction que Xavier ne connaissait pas Il fallait dire qu'il n'avait jamais eu aussi l'occasion auparavant de s'éloigner de la ville et de son établissement scolaire. Mais quelque chose le tracassait : pourquoi est-ce que Marie-Jeanne l'emmenait aussi loin? Est-ce qu'il était obligé pour elle de lui faire voir des paysages aussi éloigné du pensionnat? Surtout qu'il commençait à faire de plus en plus tard. C'était quelque chose d'assez suspect aux yeux de l'albinos qui ne pouvait penser qu'à une chose : elle essayerait sans doute de l'exterminer. Il ne voulait pas la prendre pour ennemie, mais malheureusement pour elle, l'emmener dès la première rencontre à un endroit aussi reculé ne pouvait que mal passer aux yeux du jeune homme. Surtout que la guerre des sexes n'arrangeait pas les choses : un garçon de moins pourrait toujours aider les filles à avoir un avantage sur leurs ennemis.

Mais malgré tout, le français n'en montrait rien à la jeune demoiselle. Au contraire, il discutait tout simplement avec elle, comparant ainsi les paysages américains et français. il lui parlait même des lacs et des forêt de son pays natal, ainsi que les nombreuses légendes qui y vivaient. Même si il ne pouvait pas les lui montrer, il se faisait un plaisir de parler du royaume français afin de la remercier en sorte de cette petite balade. Mais avant d'arriver à leur destination et la curiosité le piquant, il demanda :


"puis-je savoir où nous allons?"


_________________
Je parle en français
Je parle en anglais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary-Jane Kins
avatar

Messages : 718
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 23
Localisation : Chez monsieur le Bonheur.
Age du personnage : 18

MessageSujet: Re: Quelle jolie balade ! [PV Marie... Mary-Jane :)]   Ven 16 Aoû - 15:15

Chef des the Orchids

Mary-Jane avait pour habitude de ne rien laisser au hazard. Tout ce qu'elle faisait était murement réfléchit, du moins dans l'immense majorité des cas. Subsistait de malheureux échecs de prévision. Quelques instincts bestiaux qui lui faisait faire certaines choses regrettables, mais en général, la Lady trouvait toujours le moyen de s'en sortir. Sa plus grande erreur en tant que chef était certainement l'an dernier, au lac White, l'endroit où elle comptait emmener le nouveau Rifle Bullets, une façon d'y tatouer un autre souvenir que celui du corps nu de Matthiew F. Field, le chef des Flick Knifes, de leur premier baiser. Et qui depuis ce jour devait rester le dernier. Le lac White était donc un puit de souvenirs honteux pour une Lady du rang de Mary-Jane Kins. Y emmener un ennemi potentiel devrait soulager la conscience de la jeune femme.

Toutefois outre ce but, le panorama qu'offrait le lac White au sommet de la montagne de Whiteriver Town était de loin le plus beau de toute la ville. On surplombait la ville et le pensionnat. Une vue d'ensemble prenante. Mary-jane voulait malgré les difficultés imposées par Xavier, s'en faire un bon ami. Le jeune homme se méfiait certainement un peu trop. Pourtant une fois face à un paysage captivant tout était possible. Une discussion au bord du lac entre connaissance, au coeur de la nature ouvrait les esprit et peut-être les coeurs. La chef des Orchids avait pour habitude de charmer ses proies, c'est à dire tous les hommes. Cependant elle avait une règle d'or, ne jamais se laisser charmer. Cette règle fut violée une fois, mais elle ferait tout pour que cela ne se reproduise pas. Xavier n'avait pas grad chose en rapport avec Field. Mary-J. ne risquait donc rien.

Soudain la sortant de ses pensées, le jeune Rifle Bullets semblait s'enquérir de la destination de leur balade.

Puis-je savoir où nous allons ?

Vers le lac White au sommet de la montagne, un panorama magnifique nous y attend et un peu d'eau fraiche pour nos chevaux.

Les deux jeunes gens montait toujours sur la montagne à cheval. Soudain la chef des Orchids se souvient d'une chanson, une comptine qu'on récite aux enfants pour les endormir ou pour les amuser. Elle commença par fredonner la chanson puis la chanta carrément avec les paroles.






_________________

Ma couleur est #660066
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-a-faraway-land.positiforum.com/
Xavier Kannan
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 23/05/2013
Age : 23

MessageSujet: Re: Quelle jolie balade ! [PV Marie... Mary-Jane :)]   Sam 14 Sep - 14:28

Rifle bullets

Alors comme ça ils allaient tout les deux voir un lac? Intéressant. Bon, ce n'était pas comme si la France en regorgeait énormément, mais le jeune homme devait bien avouer qu'il n'avait jamais eu l'occasion d'en voir un du Nouveau Monde. Peut-être qu'il abritait des poissons qui lui étaient encore inconnus et qu'il devait se dépêcher de découvrir! Le panorama pouvait être aussi intéressant... mais pas plus que les nouveaux animaux. Xavier continuait alors de chevaucher, passant une main dans ses cheveux en se demandant si il aurait du vraiment accompagner la jeune demoiselle jusqu'ici. Ce n'était pas digne d'un ennemi, mais d'un côté, il était presque sûr et certain que les Blacks Guns n'étaient pas tous aussi antipathiques avec les jeunes femmes. Il ne fallait pas être stupide pour penser cela.

Entendant Marie-Jeanne chanter, l'albinos laissa afficher un léger sourire. Il connaissait cette chanson, mais dans sa langue. La comptine était-elle internationale? Peut-être. Remarque, combien de français étaient parti dans les Nouvelles Terres? Sans doute avaient-ils dont réussi à apprendre aux autres populations leurs chants, les plus enfantines. Il attendit alors que l'Orchid ait terminé de chanter avant de dire avec son petit sourire:


"Vous chantez très bien. Je ne savais pas qu'ici aussi cette chanson était connue."

Il ressentait le sentiment bizarre de nostalgie. A vrai-dire, cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas chantonner quelque chose et encore moins une chanson pour enfant. Il se rappelait d'ailleurs des jours de pluie en France où il passait le plus clairement de son temps à réconforter ses cadettes tristes d'être embêtée par les plus grands en leur chantant une comptine. Puis, si à cette époque ce n'était pas lui qui présentait sa belle voix, c'était alors ses aînés ou sa mère qui s'en chargeaient. En fait, qu'est-ce que cette période lui manquait. Mais il ne voulait pas l'avouer et encore moins devant Rose ou Aaron, vu comment ces derniers étaient moqueurs.

"Je crois que nous arrivons, n'est-ce pas?"

Xavier pensait cela vu que le chemin commençait à être un peu plus plat : sans doute étaient-ils arrivés au sommet où les attendait le lac. A moins qu'il s'était trompé.


_________________
Je parle en français
Je parle en anglais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary-Jane Kins
avatar

Messages : 718
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 23
Localisation : Chez monsieur le Bonheur.
Age du personnage : 18

MessageSujet: Re: Quelle jolie balade ! [PV Marie... Mary-Jane :)]   Mar 1 Oct - 8:28

Chef des the Orchids

Mary-Jane chantait gaiement cette comptine. Il fallait dire que sa grand mère avait pour habitude de lui chanter quand elles se baladait dans la montagne. Et de ce que la Lady ce souvenait, il s'agissait d'une comptine française, un petit clin d'oeil à notre cher ami qui chevauchait près d'elle. Quel meilleur moyen pour détendre l'atmosphère et laisser tomber les barrières de la méfiance qu'une comptine aux souvenirs d'enfance. La chef des Orchids était vicieuse, cela ne faisait aucun doute, mais pour l'instant qui pouvait bien le savoir, seul l'esprit de la montagne l'avait décelé, celui qui sait tout, qui lis dans vis pensées, le Wind Spirit. Toutefois, il avait bien d'autre chose à faire que de se soucier des manoeuvres de la Lady, personne n'était mort aujourd'hui, il ne se réveillerait pas.

Le chemin était étroit, les sabots des chevaux passaient sur les traces plus ancienne, suivant un sentier habituellement emprunté. Mary-Jane n'était pas vraiment une grande aventurière. L'idée de prendre les sentiers battus n'était pas tout à fait à son goût. Il s'agissait d'une balade de découverte pour les deux jeunes gens.

Une fois que la chef des Orchids eu finit sa chanson, elle lança un regard à son public du moment. Xavier semblait ailleurs, perdu dans ses pensées, Mary-Jane sourit satisfaite. Elle semblait avoir réussit à l'emmener dans un horizon nostalgique, une enfance retrouvée en quelques minutes. IL fallait dire que la voix de Mary-Jane était perçante, pas qu'elle soit aiguë loin de là, mais disons si pure qu'elle avait pour effet de faire oublier le contexte. On ne savait plus avec qui on était ni où on était, juste une foule de souvenirs, de sentiments qui se bousculent dans votre esprit. Un don bien utile pour faire rêver et rassurer ses Orchids, mais aussi pour endormir la vigilance de ses proies.

Vous chantez très bien. Je ne savais pas qu'ici aussi cette chanson était connue.

Mary-Jane lui sourit sincèrement avant de lui répondre.

C'est ma grand-mère qui me l'a apprit, il y a pas mal de français à Whietriver Town, et il y en avait plus à l'époque de ma grand-mère. Cette comptine est tellement agréable, qu'elle n'eu pas de mal à vite se transmettre.

Je crois que nous arrivons, n'est-ce pas?

Mary-Jane perdue dans ses pensées n'avait pas vu le sol s'aplanir et les rochers annonciateurs du lac commencer à joncher le sol. Le lac White était un endroit à la nature hostile. Malgré les nombreuses visites des hommes, ces derniers n'avaient pas apprivoisé le lac. Des rocher d'un blanc calcaire se dressait comme des mats autour du lac et même dans l'eau. Toutefois l'eau était si translucide que le danger était minime, on pouvait voir du rivage tous les pics de calcaire du lac. Les éviter était un jeu d'enfant, et c'était d'ailleurs, le lieu ou petit et grand venaient s'amuser les jours de fortes chaleurs. Mary-Jane descendit du dos de Midwest pour attacher sa jument à un arbre au bord de l'eau. Elle enleva ses chaussures et laissa l'eau du lac venir à la rencontre de sa peau. De cet endroit on pouvait voir, comme sur un promontoire toute la ville et le pensionnat. Un panorama d'exception pour un lac d'exception.

Alors, la balade en valait la peine ?


_________________

Ma couleur est #660066
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-a-faraway-land.positiforum.com/
Xavier Kannan
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 23/05/2013
Age : 23

MessageSujet: Re: Quelle jolie balade ! [PV Marie... Mary-Jane :)]   Jeu 3 Oct - 13:40

Rifle bullets

Alors comme ça il y avait eu autrefois plus de français? Cela étonnait vraiment l'albinos. Pourtant, le Nouveau Monde attirait bien plus de gens qu'avant. Enfin, du moins, c'est ce qu'il pensait. Un effet de mode peut-être? Quoique, il y aurait plus de chances que des gens quittent la France maintenant qu'auparavant. Le roi Louis n'était pas vraiment sympathique avec le peuple, et encore moins sa femme qui ne faisait qu'empirer les dettes du pays. Tiens, d'ailleurs, son frère s'appelait Louis aussi en y repensant! Si ça se faisait, tous ceux qui portaient ce patronyme étaient tous de belles ordures qui en faisaient baver aux plus faibles qu'eux... Allez savoir. En tout cas, Xavier n'était pas prêt à retourner en France avant un très long moment, vu comment l'ambiance était très tendue dans son pays natal. Autant donc rester dans ce pays le temps que ça s'arrange chez lui.

Enfin, comme il l'avait deviné, les deux jeunes gens étaient bel et bien arrivés en haut de la montagne. Bien sûr, l'albinos ne fut pas spécialement déçu du voyage : l'endroit était magnifique. L'eau du lac était tellement clair qu'on pouvait voir ce qu'il y avait dedans. Il y avait aussi des pics par-ci par-là, rendant alors le tableau encore plus beau. Voyant la jeune demoiselle se rapprocher du point d'eau, Xavier en fit de même après avoir descendu de son destrier mais ne trempa aucunement ses pieds. Il se contentait de là où il était. Le panorama qu'offrait la montagne était des plus spectaculaires... mais pas autant que dans son pays natal. C'était beau, très beau même, mais l'albinos était un patriote qui avait en sorte le mal du pays.


"Oui, elle en vaut la peine. C'est vrai que c'est assez joli dans les parages."

Il avait dit cela avec un léger sourire, regardant l'eau du lac. Bon sang, que ce soit ici ou alors en pleine Whiteriver Town, il y avait encore et toujours cette chaleur écrasante. Il laissa échapper un soupire avant de tirer légèrement sa cravate. Quelle idée de ses parents de l'avoir emmené dans un pays dans lequel on pouvait faire cuire un œuf sur une carrosse. Le jeune homme enleva ses bottes et ses chaussettes avant de retrousser un peu les manches de son pantalon jusqu'à mi-mollets. Le français ne tarda pas ensuite à entrer dans le lac pour se pencher et prendre dans le creux de ses mains de l'eau.

"Mais est-ce seulement ici l'endroit le plus "frais" des environs?"

Attendant la réponse de Marie-Jeanne, Xavier se passa un coup d'eau sur le visage à trois reprises. Il espérait qu'il y avait des saisons moins chaudes dans le Nouveau-Monde.


_________________
Je parle en français
Je parle en anglais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary-Jane Kins
avatar

Messages : 718
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 23
Localisation : Chez monsieur le Bonheur.
Age du personnage : 18

MessageSujet: Re: Quelle jolie balade ! [PV Marie... Mary-Jane :)]   Ven 4 Oct - 17:11

Chef des the Orchids

Mary-Jane pouvait sentir la fraicheur s'emparer d'elle. Le climat des Etats-Unis d'Amérique était un peu spécial à vrai dire. Le coin était plutôt aride, à quelques jours de chevauché, une dizaine on pouvait tomber sur un désert de sable. L'été était la saison la plus chaude de l'année. Heureusement, il s'agissait alors de la fin de l'été, un bel été indien. Bientôt l'automne. Les noisetiers jaunissaient déjà. Ces arbres magistraux donnait le ton et devançait toujours l'arrivée des saisons. Xavier mit quelques temps à venir rejoindre la chef des Orchids au bord du lac. Il se baissa pour humidifier son visage. La montée fut éprouvante, autant pour les chevaux que pour leurs maîtres. Mary-Jane était d'humeur joueuse aujourd'hui.

Mais est-ce seulement ici l'endroit le plus "frais" des environs ?

Mary-Jane eu un petit rictus. Elle était habitué à cette chaleur étant né dans cet environnement. Et voir ce noble français commencer à se plaindre de la chaleur était amusant. Les endroits frais étaient nombreux, la mine, les sous terrains de la ville, la rivière si on était dedans bien entendu.

Il y en a un plus frai à quelques pas.

Sur ces quelques mots, l'Orchids poussa avec douceur mais fermement, le jeune Rifle Bullets. Il tomba entièrement dans l'eau. Elle en aurait été presque froide avec la chaleur ambiante. Mary-J. éclata de rire fière de son oeuvre. C'était une véritable gamine quand elle voulait. Et la fatigue de la balade la rendait moins méfiante. A croire que la comptine l'a aussi endormie.

Alors, l'endroit est plus frai ?

La chef des Orchids accompagna ses mot d'un rire cristallin. Un rire sincère, comme elle n'en avait qu'avec ses Orchids. C'était la fin des vacances, le début d'une longue année de guerre intérieure. Il fallait profiter de ses derniers moments d'innocence. qui plus est Xavier n'avait vraiment pas l'air de lui vouloir du mal. Il semblait presque s'amuser autant qu'elle dans une certaine mesure. Perchés sur la montagne, personne ne viendrait les chercher ici. Ils étaient seuls dans un monde d'eau fraiche et de rire. C'était presque trop beau pour être vrai. Après tout nous étions à Whiteriver Town. Mais la Lady ne voulait pas s'arrêter là. Elle éclaboussa un peu plus le visage de Xavier en riant de plus belle.



_________________

Ma couleur est #660066
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-a-faraway-land.positiforum.com/
Xavier Kannan
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 23/05/2013
Age : 23

MessageSujet: Re: Quelle jolie balade ! [PV Marie... Mary-Jane :)]   Dim 6 Oct - 14:46

Rifle bullets

Il s'était fait avoir, comme un gamin, par la jeune femme. Il s'était fait poussé et était tombé comme un moins que rien dans l'eau. Ses aînés n'étaient donc pas les seules personnes sur Terre à pousser tous ceux qu'ils ne connaissaient pas trop dans l'eau. En position assise dans le lac et s'appuyant un peu en arrière avec ses deux mains, l'albinos regardait Marie-Jeanne qui semblait s'amuser. Il était un peu étonné ; il n'aurait jamais cru que la chef des Orchids pouvait être capable d'être aussi enfantine et de savoir qu'elle voudrait jouer un peu avec lui. Mais malheureusement, le fait qu'elle était juste la patronne de ses ennemies étaient ce qui le bloquait. Avec d'autres personnes, il se serait relevé et amusé immédiatement avec eux, mais là... il avait peur de faire une énorme erreur. Si il riait avec elle ne serait-ce que pour un instant, est-ce que cela serait considérer comme une certaine trahison envers les Riffles Bullet? Déjà qu'il avait accepté de se balader avec elle et qu'il avait en lui un petit sentiment de culpabilité qui commençait à naître, il ne désirait aucunement être un poids pour son clan. Après, ça ne risquait pas forcément de le tuer si il s'amusait avec la gente demoiselle. Surtout, pourquoi est-ce que c'était la chef des Orchids qui s'occupait de lui faire visiter les environs de Whiteriver Town et non les autres? Etait-ce un piège, ou quelque chose dans ce genre? L'albinos se mordit la lèvre inférieure en voyant que Marie-Jeanne le taquinait en lui jetant de l'eau sur le visage.

"En effet, il fait bien plus frais ici!"

Le jeune homme se releva avec un léger sourire. Oh et puis tant pis! Certains Riffles devaient bien s'amuser avec des Orchids, tout comme des Knifes avec des Tulips! Puis, au pire, il en assumerait l'entière responsabilités. Et puis.... on peut pas faire pire punition que celles de ses aînés. Il se baissa alors légèrement avant de toucher l'eau de ses mains.

"Voyez par vous-même..."

...dit-il avant de jeter en vitesse de l'eau sur Marie-Jeanne avec un grand sourire. Il priait pour que ses gestes ne soient pas trop brusques, et qu'il n'enverrait aucunement beaucoup d'eau sur elle comme un sauvage. Les seules personnes avec qui il avait eu l'occasion de jouer dans une rivière ou un autre cour d'eau n'étaient autres que les membres de sa famille, ou alors les gens du village qu'ils ne devaient aucunement approcher, mais qu'ils voyaient quand même malgré l'interdiction de leurs parents. Toute façon, il s'était toujours fiché du rang social des autres. D'ailleurs, est-ce qu'il y avait des nobles à Whiteriver Town? Combien de personnes étaient riches à son pensionnat? Si ça se faisait, Devlin son chef était un "pauvre" tout comme ses professeurs, et cette demoiselle avec qui il était en train de s'amuser -avec quand même un petit sentiment de culpabilité- aussi. Tout souriant, Xavier jeta une nouvelle fois de l'eau sur la demoiselle.


_________________
Je parle en français
Je parle en anglais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary-Jane Kins
avatar

Messages : 718
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 23
Localisation : Chez monsieur le Bonheur.
Age du personnage : 18

MessageSujet: Re: Quelle jolie balade ! [PV Marie... Mary-Jane :)]   Dim 6 Oct - 20:38

Chef des the Orchids

Décidément, Xavier avait un don. Le don de faire apparaitre le rire de la chef des Orchids. La lady ne riait pas souvent devant les hommes, voir pas du tout. Il lui arrivait d'étouffer un rire, mais rarement de rire aux éclats. Pourtant, elle en avait besoin, elle en avait envie. Sa position de chef, lui avait donner le rôle d'une mère pour ses Orchids. L'enfance de Mary-J. fut alors écourtée, à ses 15 ans, elle avait déjà les responsabilités d'une adulte. Pourquoi personne ne comprenait que la lady aspirait aussi à s'amuser simplement, comme une enfant, en toute insouciance. Même Xavier semblait encore se méfier. Assit dans l'eau il eu un regard suspicieux. Le rire de Mary-Jane laissa place à un silence amusé, une ambiance bon enfant y régnait toujours malgré l'hésitation du Rifle Bullets. Mary-Jane lui fit la moue, comme une gamine. Au fond elle sentait presque que Xavier l'appréciait plus de cette façon. Et pour tout vous dire, notre chef des Orchids appréciait tout particulièrement l'affection des hommes, comme des femmes. Elle aimait être désirée, admirée, choyée. Jusqu'à aujourd'hui, un seul individu était insensible à ses charmes, Reiner Kirschtein, un Rifle Bullets, qui vouait littéralement une haine à la lady. Cela en était terrifiant et déconcertant.

En effet, il fait bien plus frais ici !

Xavier venait de rompre le silence, son regard était alors beaucoup plus amical. Mary-Jane avait finalement réussit à faire accepté sa personnalité changeante. Après tout, personne ne la connait vraiment, si on écoute les rumeurs, on se perd vite à savoir qui elle est. Froide, distante, hautaine ? Souriante, chaleureuse, séduisante ? Machiavélique, sournoise, mielleuse ? Personne n'avait ni totalement tord, ni complètement raison. Là était le miracle de Miss Kins, juste insaisissable.

Xavier ne tarda pas à répliquer, et l'eau fraiche du lac entra rapidement en contact avec la peau pâle de la lady. Mary-Jane sourit à nouveau, de ce sourire si enfantin et si sincère. Elle en devenait presque innocente et inoffensive.

Voyez par vous-même...

J'en aurais presque froid !

Mary-Jane éclata à nouveau de rire, entourant son torse de ses propres bras, faisant mien de chercher à se réchauffer. Mary-Jane était joueuse, Xavier l'avait détendue, cette fois elle poussa le jeune homme dans l'eau, perdant l'équilibre, ils tombèrent tous les deux. Mary-J. se leva rapidement dans l'idée de ne pas trop mouiller sa robe. Toutefois le mal était fait. Ses vêtements lui collaient à la peau. Le soleil était à son zénith, il devait être dans les environs de midi. La chef des Orchids se tourna vers Xavier, lui faisant la moue.

Maintenant, il va falloir sécher... Heureusement qu'il fait chaud.



_________________

Ma couleur est #660066
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-a-faraway-land.positiforum.com/
Xavier Kannan
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 23/05/2013
Age : 23

MessageSujet: Re: Quelle jolie balade ! [PV Marie... Mary-Jane :)]   Dim 13 Oct - 19:50

Rifle bullets

Marie-Jeanne semblait réellement s'amuser. En la regardant un peu mieux, le français pouvait voir qu'elle souriait et rigolait, sans un air hypocrite. Ainsi donc elle était naturelle avec lui, "normale". A moins qu'elle ne soit une très bonne actrice, elle jouait avec lui sans aucune arrière-pensée. Ou du moins, c'est ce qu'il pensait. Xavier lui jeta une nouvelle fois de l'eau sur la gente demoiselle avant de la voir bondir sur lui pour le faire tomber dans l'eau une nouvelle fois, la voyant en faire de même, sans doute ayant perdu l'équilibre. Bon, sang! Qu'est-ce que c'était froid! Enfin, l'albinos n'allait pas se plaindre. C'était bien la première fois qu'il avait la sensation d'être au frais depuis son arrivé ici. Aussi, il devait bien l'avouer ; c'était aussi la première fois qu'il se sentait aussi bien en Amérique. Il était serein, et oubliait ses soucis. Puis, tant pis, les Riffles n'avaient qu'à lui tomber dessus au cas-où ils le seront. Le jeune homme n'avait pas peur d'eux. Ou du moins, assez peu. Il savait qu'il risquait d'en baver, mais d'un côté, ils avaient qu'à mieux lui expliquer la situation dans le pensionnat de Whiteriver Town.

La jeune femme se releva assez vite tandis que l'émigré restait assis dans l'eau. Ah elle avait sans doute peur de se mouiller, comme toutes les autres femmes qu'il connaissait. Mais malheureusement pour elle, elle était toute trempée. Xavier espérait qu'elle n'était pas le genre de femme à hurler en quoi qu'elle était malheureuse du fait qu'elle n'était plus entièrement sèche et donc, plus du tout présentable. En France, il avait eu la chance de s'être fait invité à la cour de Louis XVI pour ses multiples festivités, comme chaque noble. Il se souvenait surtout de ces femmes qui mettaient des perruques et se poudraient le visage afin d'avoir un air fantomatique. Elles étaient toutes serrées dans des corsets qui étaient pires que ceux des américaines. Et leurs robes....  elles étaient toutes aussi larges les unes que les autres, avec des froufrous de partout. Les françaises tombaient souvent dans les pommes à cause de la chaleur ou alors à demi-étouffées. Mais ce qui avait sans doute traumatisé le jeune garçon, fut sans doute lorsqu'une femme avait osé quitter la demeure avec son mari du fait qu'elle s'était reçue de l'eau sur elle et qu'elle n'était donc pas présentable. En y repensant, le catholique avait l'impression que sa mère était différente des autres nobles. Après tout, jamais elle ne s'était rasé le cuir chevelu pour mettre à la place une perruque blanche... sans doute parce qu'elle avait les cheveux aussi blancs que ceux de son fils. D'ailleurs, les robes du Nouveau-Monde devaient lui faire du plus grand bien ; elle ne devait plus se sentir étouffée ou mal. Et vu que personne ici ne jugeait par l'apparence, Madame Kannan devait être aussi bien plus heureuse à Whiteriver Town que dans leur pays natal. Il sourit en pensant cela. Tant pis si lui souffrait en ces lieux, tant que sa mère, elle, se sentait mieux dans ce pays.

Entendant la question de Marie-Jeanne sur le fait qu'ils devaient se sécher, Xavier leva le visage et la regarda, quelque peu embêté. Sécher? Oui, c'est vrai qu'ils devaient quand même être secs pour rentrer au pensionnat et que la chaleur allait accélérer les choses. Cependant elle ne voulait pas se déshabiller quand même? Le jeune homme savait que certaines personnes n'hésitaient pas à se mettre en sous-vêtements afin d'être plus rapidement secs. Bien sûr, l'albinos ne l'avait jamais fait : il était trop pudique pour cela. Il reprit son sourire. Non, Marie-Jeanne était une lady et se comportait sans doute comme lui. Il ne devait pas alors en avoir peur. Il se releva et essora ses vêtements en appuyant sur les plis.


"Je devine que par cette chaleur ça va être rapide, n'est-ce pas?"

Le jeune homme proposa ensuite son bras à Marie-Jeanne afin de l'emmener vers la berge.


_________________
Je parle en français
Je parle en anglais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary-Jane Kins
avatar

Messages : 718
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 23
Localisation : Chez monsieur le Bonheur.
Age du personnage : 18

MessageSujet: Re: Quelle jolie balade ! [PV Marie... Mary-Jane :)]   Mer 16 Oct - 15:48

Chef des the Orchids

Mary-Jane était complètement trempé, elle pouvait sentir, la fraicheur des gouttes d'eau descendre dans sa nuque, son dos, sur ses bras recouvert de moitié par sa petite cape. Cette dernière avait une utilité bien précise, le soleil était si fort au far west, que la Lady protégeait ses épaules. Le tissu de sa robe lui collait à la peau, dessinant ses formes avec plus de force. La chef des Orchids en comprenant l'ampleur des dégâts rougit un peu, la honte d'être aussi enfantine la rattrappa. Elle était la chef des Orchids elle ne pouvait pas se permettre ce genre de jeu. Cela nuisait gravement à la réputation de son clan, toutefois, face à Xavier, comment pouvait-on rester sérieux. Il était si drôle de le faire tourner en dérision. La jeune femme jeta un petit coup d'oeil en direction de sa victime du moment. Il était encore assit dans l'eau, trempé lui aussi, et à première vue ses vêtements étaient devenus tout aussi moulant que ceux de la jeune femme, peut-être un peu trop moulant. Assez pour attirer le rire de la jeune femme. Un noble français défrisé de cette façon, c'était anecdotique.

Il se leva doucement, avant de venir présenter son bras pour aider la jeune femme à marcher jusqu'au rivage. Mary-Jane l'attira doucement sous l'arbre pour se protéger de ce soleil brulant. La sensation de toucher la peau humide du jeune homme, lui donna un léger frisson. Cela faisait peu de temps, elle se souvenait de son après midi torride avec Matthiew, cet affreux moment où elle a complètement perdu le contrôle de ses pensées, et s'est laissé emporté par un homme aussi fourbe et désirable. Leur relation avait certes eu quelques aspects passionnels mais elle n'avait rien d'un amour sincère, ce n'était que physique. Les deux chefs étaient plus qu'incompatible, et depuis ce jour, Mary-Jane lui vouait une haine encore plus virulente. Le problème était que le chef des Flick Knifes avait en sa possession une information susceptible de lui servir, en quelques mots il pourrait détruire sa relation officielle avec le shérif Simsons, réduire sa réputation de Lady frigide à néant, laissant apparaitre le côté obscur d'une femme ordinaire.

Je devine que par cette chaleur ça va être rapide, n'est-ce pas ?

Mary-Jane eu un petit sourire vicieux. Elle était lucide, et avant d'être une Lady c'était une fille de ferme, beaucoup avaient tendance à l'oublier. La jeune femme était parfaitement au courant que pour sécher plus rapidement, il fallait éviter d'empiler les couches de tissus trempées. Lachant le bras de Xavier, elle commença par enlever son bandeau, un morceau de tissus bleu qui retenait ses cheveux blond à la couleur du blé. Puis ce fut la cape. Elle déposa ses vêtements sur une pierre blanche sèche en plein soleil. Ses épaules étaient découverte, Mary-J. faisait bien attention à les laisser à l'ombre, ses cheveux volaient au vent, certaines mèches passaient devant son visage et ses yeux. La jeune femme tentait de les mettre derrière ses oreilles pour dégager son visage et mieux voir Xavier.

On sèchera plus vite ainsi, notre absence sera moins visible.

Mary-Jane lui souriait inlassablement, ses réactions étaient drôles, il était plutôt timide, et pourtant des fois il la surprendrait presque par son courage face à la chef des Orchids.



_________________

Ma couleur est #660066
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-a-faraway-land.positiforum.com/
Xavier Kannan
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 23/05/2013
Age : 23

MessageSujet: Re: Quelle jolie balade ! [PV Marie... Mary-Jane :)]   Dim 15 Déc - 0:02

Rifle bullets

Xavier avait sans doute aucune honte à ce que ses vêtements trempés moulent son corps, trahissant ainsi la finesse de son corps. Les tenues de la Cour en France étaient bien pires : les pantalons pour les nobles étaient remplacés par des bas de laine ou de soie collants aux jambes et moulant toutes les formes du porteur. Fort heureusement qu'il y avait tout le temps la chemise et la grande veste qui permettaient à ces messieurs de cacher leur fessier mis en valeur, mais aussi leur virilité. Et vu que actuellement son pantalon noir n'allait pas jusque là, Xavier s'en contre-fichait, même si en soit ça lui venaient les mouvement. Cependant, il ne tarda quand même pas à se recevoir un coup de poing de la part de pa différence culturelle entre la France et les Amériques. Marie-Jeanne avait certes juste enlevé sa petite cape et son bandeau, mais elle montrait à présent ses épaules. Où était le problème? Disons qu'en France cela ne se faisait pas chez les nobles sous risque de se faire critiquer par la haute société mais de se voir aussi enlever son titre de noblesse. Après, quant aux bras ils étaient rarement dévoilés jusqu'aux épaules, contrairement aux paysans de France et aux filles d'Amérique.

Le Rifle s'était donc retourné afin d'éviter de regarder les épaules de l'Orchid, quelque peu gêné. Il regarda un instant devant lui ne sachant que faire. Peut être aller sous le soleil afin de sécher plus rapidement? Non. Il craignait trop le soleil pour quitter trop longtemps l'ombrage du feuillus. Il laissa échapper un soupire avant d'enlever sa grande veste et de la poser sur la branche la plus basse. Il ne pouvait pas se permettre d'y poser sur un rocher, à côté de ceux de la jeune demoiselle. Non seulement parce que sa veste était bien trop grande et pourrait traîner sur le sol, mais aussi parce qu'il avait apprit que les biens d'un homme ne devaient pas être mêlés à ceux des femmes. Une éducation sans doute étrange de la part de ses parents et des quelques instituteurs qui venaient chez lui lui enseigner le latin, les mathématiques et autres sciences. D'ailleurs, en y pendant, il lui était quelque peu bizarre de passer d'une "école" chez soit à un vrai bâtiment dans lequel étudiaient des centaines d'élèves qui venaient de toutes les classes sociales mais aussi qui se battaient. Mais, pourquoi ils se battaient? Il savait que c'était à cause d'un meurtre causé il y a bien longtemps mais pourquoi est-ce que les descendants de ces anciens élèves venaient se battre entre eux? Surtout qu'il n'avait rien à voir avec cette histoire, et encore moins ses ancêtres.


"Dites, je peux vous poser une question qui est quelque peu indiscrète?"

L'albinos ne s'était pas retourné afin de pas avoir vue sur les épaules de Marie-Jeanne. Il y avait quelque chose qui clochait dans cette histoire en y pensant. Les Black Roses et les Dark Guns n'étaient pas censés se détester? ? Et pourtant, elle venait tout juste de s'amuser avec lui.

"Vous détestez vraiment les hommes dans notre pensionnat?"



_________________
Je parle en français
Je parle en anglais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary-Jane Kins
avatar

Messages : 718
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 23
Localisation : Chez monsieur le Bonheur.
Age du personnage : 18

MessageSujet: Re: Quelle jolie balade ! [PV Marie... Mary-Jane :)]   Lun 23 Déc - 14:07

Chef des the Orchids

Mary-Jane observait inlassablement Xavier. Une brise légère vint rafraîchir quelques instants l'atmosphère étouffante de cet été là. AU moment où les yeux du Rifle Bullet se portèrent sur la peau claire des épaules de la chef des Orchids, Xavier se détourna vivement. La Lady n'avait alors plus que le dos du jeune homme pour seul divertissement. Ses sentiments étaient alors paradoxales. D'un côté la jeune femme était flattée par l'effet qu'elle pouvait produire sur un jeune homme, mais d'un autre côté, l'idée de ne pas pouvoir sonder le regard de son interlocuteur était plutôt désagréable. Mary-J. était une Orchids, observer était sa plus grande qualité et Dieu sait que les yeux sont le reflet de l'âme. Xavier devenait aussi de plus en plus contradictoire ce qui intriguait au plus au point notre amie. Comment pouvait-il passer du dégout le plus totale pour les femmes, en début de journée à un recul mesuré face au corps de ces dernières. Evidemment, la beauté de la Lady était sans conteste facteur de quelques gênes chez les hommes, investigatrice de timidité parfois. Pourtant il semblait que Mister Kannan détournait le regard pour une toute autre raison. La Lady savait bien que ce n'était pas tout à fait convenable de montrer ses épaules à un homme dans la haute aristocratie, seulement, nous n'y étions pas tout à fait. Qui plus est, Whiteriver Town est une ville de cowboys et autres fermiers pionniers. Nous avons le sens du sacrifice pour arriver à ses fins, quitte à transgresser certaines règles et certains codes de société.

L'urgence à ce moment précis n'était pas la politesse, mais bien la rapidité. Mary-Jane Kins ne pouvait pas se permettre de disparaitre trop longtemps aux côtés d'un Rifle Bullets. Si les Tulips er les Rifle Bullets n'y prêteraient pas vraiment attention, les Flick Knifes étaient aux aguets. La moindre information pourrait contraindre la Lady à du chantage. En effet, ces dernier temps la jeune femme prenait des risques. On peut dire qu'elle "joue sur plusieurs tableaux en même temps". Il est vrai que la chef des Orchids utilise son pouvoir de séduction dès qu'elle le peut pour attirer la sympathie et plus si affinité de la part des hommes de Whiteriver Town. Et ses dernier temps, elle avait eu l'occasion de créer un lein avec plusieurs hommes mais la plupart étaient des Flick Knifes, possessifs et exclusifs. Si ces derniers avaient vent de ce tête à tête, ils se pourraient que la méfiance les reprennent, rendant bien plus compliqué sa tâche principale. Les relations que la jeune femme nouaient, avaient une grande importance, il s'agissait avant tout de pouvoir compter sur kes autres quand elle en aurait besoin et surtout de rester au centre de l'attention. Après tout le concourt d'excellence approchait, Mary-Jane se voulait Reine, et pour cela il lui fallait des connaissances, des personnes qui disposeraient d'une idée autre que celle des rumeurs qui courent sur le compte de la belle.

Dites, je peux vous poser une question qui est quelque peu indiscrète ?

La voix de Xavier la sortie de ses réflexions. "Une question indiscrète" ? Indiscrète... Tout dépend du degré d'indiscrétion. Toutefois, cette première question ne permettait pas à Mary-Jane de connaitre la question, autrement dit, tant qu'il ne l'avait pas posé elle ne pourrait pas juger de sa capacité à y répondre ou non.

Bien sûr Xavier.

La jeune femme avait prononcé ses quelques mots d'une voix douce et accueillante.

Vous détestez vraiment les hommes dans notre pensionnat ?

Mary-Jane prit le bras de Xavier, l'invitant à sa tourner vers elle. La Lady ne voulait pas parler dans le vide et souhaitait pouvoir plonger son regard azur dans les yeux cendrés de son ami, au moment où elle lui expliquerait quelque chose de vraiment personnel. Car oui, cette question était indiscrète mais la jeune femme voulait y répondre, par principe elle désirait plus que tout faire comprendre au nouveau Rifle Bullets qu'elle ne se bat pas pour une raison lointaine ou stupide.

Si je dois vous répondre, laissez-moi vous regarder dans les yeux. C'est la première fois qu'un homme me pose cette question... Et j'ai véritablement envie de te répondre, mais sache que ce sont des raisons qui me sont personnelles, ce n'est pas une raison universelle, si tu demandes à une autre Orchids elle ne te répondra sans doute pas la même chose.

Mary-Jane fit une courte pose, elle était alors très proche de Xavier, partageant le même regard. Son visage se fit sérieux, assombrit par une pointe de tristesse.

Je ne déteste pas les "homme" tout simplement, ce serait trop réducteur de le dire ainsi. Ce que je combat c'est leurs idéaux de domination, leur comportement et la politique de leurs clans. Je ne combat pas les hommes en particulier mais les Flick Knifes et les Rifle Bullets. Je défend ma liberté de femme et je protège mes amies, les Orchids. Mais cette protection ne sera complète que quand les Orchids seront assez fortes pour que personne n'ai envie de s'attaquer à elles.

Mary-Jane posa sa main sur le torce de Xavier, avec élégance et douceur. Elle lui sourit tendrement.

Pour l'instant je n'ai rien contre toi, Xavier. Tu m'es plutôt sympathique.



_________________

Ma couleur est #660066
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-a-faraway-land.positiforum.com/
Xavier Kannan
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 23/05/2013
Age : 23

MessageSujet: Re: Quelle jolie balade ! [PV Marie... Mary-Jane :)]   Sam 15 Mar - 10:31

Rifle bullets

Elle s'était approchée de lui sans même qu'il ne l'ait remarqué et le fit tourner vers elle. Xavier devait avouer qu'il se sentait mal. Voir la peau dénudée des épaules de la jeune fille le mettait plutôt mal à l'aise. Ainsi donc il se concentra sur les yeux bleus de l'Orchid afin d'éviter d'éviter cette gêne qui lui commençait à lui donner quelques démangeaisons. Mais quelque chose vint à nouveau le perturber : l'air sérieux de la lady. Si depuis sa rencontre elle s'était montrée plutôt souriante, la voir d'un coup aussi triste le dérangeait. Mais il l'écoutait attentivement, intéressé par sa réponse. S'il comprenait bien, les ennemis de Marie-Jeanne n'étaient seulement que les élèves de sexe masculin au pensionnat, autrement dit les Dark Gun. Ça, d'un côté, il le savait. Mais ce qu'il ignorait c'était que c'était juste pour la liberté des Orchids, le clan qu'elle dirigeait. Lorsque la blondine eu terminé de répondre, Xavier ne remarqua en aucun cas la main posée sur son torse. Il était trop concentré sur ce qu'on venait tout juste de lui dire.

"Je l'espère bien. Il serait gênant que vous m'en voulez pour une chose que je ne vous ai pas faites."

Remarque, il était souvent arrivé que les autres nobles se prennaient la tête avec lui ou des membres de sa famille. Malheureusement, comme il était indispensable d'être bien vu par le roi à sa Cour, il fallait que chacun se montre le plus courtois et le mieux habillé possible. La famille Kannan avait toujours été critiquée mais aussi remarquée par ce nom de famille qui ne portait aucun "de" avec un titre à rallonge. Aussi, de par leur tenue qui était au plus simple -ils ne se poudraient pas énormément le visage, ne mettaient aucune peinture à lèvre et ne portaient aucune perruque- ils étaient appréciés puisque dans la Noblesse on se pensait supérieur à eux. Où est-ce que je veux en venir? Il est simple, pour être le mieux vu il faut supprimer les concurrents. Fort heureusement pour lui, le Rifle n'avait jamais été enlevé ni même blessé. Ses deux aînés avaient eu le malheur d'avoir un soucis dans ce genre commandité par un autre vicomte et ce fut à ce moment-là que son père avait embauché plusieurs gardes afin qu'ils puissent mieux protéger ses progénitures.

"Mais vous essayez de protéger vos droits de femmes.... et vos amies aussi... Mais quelque chose m'embête un peu...."

Etait-ce parce qu'ici, les femmes avaient des droits? Peut-être. En Royaume de France, le sexe féminin était le sexe dit "faible". Selon l'Eglise, elles étaient les filles d'Eve et donc les descendantes de celle qui s'était laissée tentée par Satan et qui l'aurait aidé à tenter Adam. Elles n'avaient donc pas de droit, devaient se taire devant l'homme, se soumettre à lui. Ce dernier avait même l'autorisation -voire même le devoir- de lever le bâton sur sa femme et ses filles si jamais elles avaient fait une mauvaise action, et même s'il lui en prenait l'envie. C'était quand même étrange de passer d'une culture et d'une autre, de passer d'un pays Catholique à une colonie Protestante. Les moeurs étaient différentes mais il devait bien avouer que c'était intéressant à voir.

"Est-ce que mon clan et les "Flaïkes Knaïffe" vous ont fait quelque chose de mal? Et, pourquoi est-ce qu'ils désiraient s'attaquer à vous? En fait, je ne crois pas comprendre le pourquoi du comment de votre querelle... Ne serait-il pas plus simple de trouver quelques négociations."

Surtout qu'il s'entendait plutôt bien avec elle -ou du moins c'est ce qu'il pensait. D'ailleurs, ils ne devaient pas tous se chamailler entre eux.... et il devait bien y avoir une solution pour éviter tout autre conflit.



_________________
Je parle en français
Je parle en anglais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary-Jane Kins
avatar

Messages : 718
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 23
Localisation : Chez monsieur le Bonheur.
Age du personnage : 18

MessageSujet: Re: Quelle jolie balade ! [PV Marie... Mary-Jane :)]   Dim 16 Mar - 11:20

Chef des the Orchids

Mary-jane était soucieuse, pourquoi en racontait-elle autant à ce Rifle Bullets ? Pourquoi se sentait-elle obligé de lui expliquer ses motivations personnelles, pourquoi voulait-elle qu'il l'apprécie ? Et là était tout le problème, la chef des Orchids soupira lentement, oui, elle avait un problème, Mary-J. aimait plaire aux hommes qu'elle le veuille ou non elle faisait tout pour cela, c'était flatteur pour son égo et follement amusant, mais il arrivait comme en cet après-midi ensoleillée que la jeune femme dépasse les bornes. Ces limites qu'elle se devait de garder, ses secrets et ses informations personnelles qu'elle se devait de ne pas révéler, sous prétexte de vouloir plaire la Lady se mettait en mauvaise posture. Il fallait se ressaisir, et faire ce qu'elle faisait le mieux, esquiver le sujet faire oublier ces quelques mots maladroit qui à cet instant ne le paraissait pas et qui au grand jamais ne devrait le paraitre. Mary-Jane, la chef des Orchids était connu pour son instinct calculateur, aucun homme ne devait percevoir ses faiblesses, tout devait paraitre réfléchit et millimétré. Ce petit jeu là n'était pas difficile pour la belle mais Xavier Kannan était bien trop curieux et lui plaire ne semblait pas si évident après tout.

Je l'espère bien. Il serait gênant que vous m'en voulez pour une chose que je ne vous ai pas faites.

Mary-J. éclata de rire, oh si elle t'en voulait mon chérie, et pour une chose que tu avait faite, rejoindre les Rifle Bullets tout simplement et te cacher derrière ton air niai pour déstabiliser la chef des Orchids. Oui mon petit tu venais de faire quelque chose sans le vouloir, tu venais de réveiller un dragon. A trop se rapprocher du soleil on se brule les ailes n'est-ce pas ?

Mais vous essayez de protéger vos droits de femmes.... et vos amies aussi... Mais quelque chose m'embête un peu....

Ma parole il cherchait vraiment à mourir, viendrait-il contredire les révélation de la jeune femme ?! Mary-Jane bouillonnait intérieurement, elle s'était laissé emporté et voilà que ce Rifle Bullets profitait de sa faiblesse passagère pour étaler sa domination. Non, la chef des Orchids, Mademoiselle Kins savait très bien ce qu'elle faisait, elle avait un idéal mais il n'était pas biaisé comme le sous-entendait ce petit nouveau à trois francs six sous.

Est-ce que mon clan et les "Flaïkes Knaïffe" vous ont fait quelque chose de mal ? Et, pourquoi est-ce qu'ils désiraient s'attaquer à vous ? En fait, je ne crois pas comprendre le pourquoi du comment de votre querelle... Ne serait-il pas plus simple de trouver quelques négociations.

Très bien, là Mary-Jane commençait à l'apprécier un peu plus, tout du moins elle attrappa la perche qu'il lui tendait. Est-ce que les Rifle Bullets et les Flick Knifes avaient fait du tord à son clan depuis sa nomination à sa tête ?! La bonne blague, ce petit aurait-il seulement oublier pourquoi Mary-J. dormait dans le grenier ce matin même. Aurait-il oublié pourquoi une Lady en est réduit à se cacher pour pouvoir fermer les yeux et retrouver les bras de Morphée ?! Oh oui il y en avait des choses à dire, cette guerre était loin d'être finie mais Mary-J. devait garder son calme. Son sourire était crispé et on sentait une exaspération ambiante autour de la jeune femme. Son index vient se poser puissamment sur le torse du jeune homme, il ne s'agissait plus d'une caresse mais d'une mise en accusation. Oui je vous accuse vous Rifle Bullets, et vous Flick Knifes d'avoir détruit une partie de tranquillité que nous avions construite. Oui je vous accuse vous, de nous mépriser en tant que femmes, de regarder sous nos jupe, de nous toucher sans remord, avec une dédicace pour Devlin en ce qui concerne cette partie de l'accusation. Mais tout cela, même si Mary-J. le pensais avec force elle ne s'autoriserait pas à l'avouer à ce pauvre homme qui s'imposait de sa carrure devant elle.

Eh bien, Xavier, soyons juste pragmatique et simple, au plus récent je dirais qu'il y a moins de quarante-huit heures, les Rifle Bullets et les Flick Knifes ont brulés nos dortoirs, toutes nos affaires personnelles et que certaines Tulips ont péris dans l'incendie... Ai-je besoin d'ajouter quoique ce soit à ma liste ? Je la trouve déjà étonnamment bien remplie.

Le ton de Mary-Jane était provocateur et instigateur, une pointe de colère se lisait dans ses yeux azurs.


_________________

Ma couleur est #660066
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-a-faraway-land.positiforum.com/
Xavier Kannan
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 23/05/2013
Age : 23

MessageSujet: Re: Quelle jolie balade ! [PV Marie... Mary-Jane :)]   Sam 22 Mar - 23:55

Rifle bullets

Elle était en colère, et ça, ça se sentait. Il avait beau la connaitre que depuis très peu de temps, mais Xavier savait reconnaître une fille furieuse. Sans doute à cause de ses sœurs qui, une fois par mois, étaient très irritables. Il avait du dire quelque chose de mauvais pour que la "gentille Orchid" montre un autre visage. Et rien qu'à l'entendre, il comprit aussitôt son erreur. Il était au courant que son clan avaient brûlé les dortoirs des Black Roses, ceci dit, il n'était pas au courant des morts qu'il y avait eu. Le jeune homme répondit, ne la quittant aucunement des yeux.

"Veuillez m'excuser, mais on ne m'a informé que de la moitié de cette affaire.

Vu ce qui s'était passé, il ne lui serait pas étonnant que lui aussi s'en prenne pleins la poire. Les vengeances allaient tomber, que ce soit sur son clan ou sur tout ceux qui n'avaient rien fait. Autant dire que dans cet internat, on mettait tout le monde dans le même saladier. La seule chose qu'il espérait était qu'Emily et Claudine n'ait pas de soucis avec leurs amies, du fait qu'elles étaient les sœurs d'un Rifle. Normalement non, mais le jeune homme savait à quel point les femmes pouvaient être pestes entre elles. Après, peut-être qu'il en était autrement entre les prolétaires et les riches.

"Je pense que vous voulez avoir votre revanche sur les Dark Guns, je me trompe?"

Peut-être allait-il partir sur un sujet tabou et qu'il allait énerver encore plus Marie-Jeanne, mais de toute façon, autant que ça arrive maintenant. Il prit lui prit sa main et la baissa, afin de plus supporter ce doigt accusateur.

"Et puis ça recommencera, les garçons referont un coup foireux, puis les filles se vengeront une nouvelle fois.... ce qui fera un cercle vicieux."

Il recula de deux pas, au cas-où elle viendrait à le frapper ou à le coller une nouvelle fois.

"Finalement, votre liste se rallongera. Puis-je savoir quelle est l'origine de cette rancœur entre les hommes et les femmes?"

Il était vrai qu'il avait pris parti dans cette guerre pour les Rifles juste parce qu'ils étaient les premiers à l'avoir accueilli. Il ne savait pas grand-chose dessus et il se devait tout de même de s'informer au mieux sur cette guerre. Et il était sûr et certain qu'il pourrait trouver un moyen de stopper toutes ces agressions.  


_________________
Je parle en français
Je parle en anglais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary-Jane Kins
avatar

Messages : 718
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 23
Localisation : Chez monsieur le Bonheur.
Age du personnage : 18

MessageSujet: Re: Quelle jolie balade ! [PV Marie... Mary-Jane :)]   Dim 23 Mar - 11:13

Chef des the Orchids

Mary-Jane était vexé par la nonchalance du jeune Rifle Bullets. Et puis quoi encore, maintenant il prêchait la paix à Whiteriver Town ?! Mais quelle bonne blague. Non cette guerre ne s'arrêtera qu'une fois qu'un clan sera devenue assez fort pour endiguer toute rebellions, assez fort pour que sa domination soit totale, si totale que sous cette dictature règnera une paix. Les élèves accepteront facilement le fait que les Orchids dominent le pensionnat au fil du temps tout deviendra naturel et finalement hommes et femmes retrouveront une harmonie mais à la seule condition que toute cette micro société soit gérer par les Orchids. C'était pourtant simple comme théorie et si évidente, pourquoi avoir une paix de compromis bancale quand on peut avoir certes des mécontents mais une paix durable et sure, car les Orchids ne se contrediraient pas pour faire plaisir à un autre groupe, elle aurait une ligne directrice le bien être des élèves et celui en particulier des femmes. Oui, les Black Roses devaient prendre le pouvoir pour éviter tous ces massacres, et surtout, que toutes les femmes déjà tombées pour notre cause ne soient pas morte pour rien. Car après tout si o-un compromis est fait à quoi bon cinquante années de sacrifices ?! Qui ira expliquer à nos ancêtres que nous revenons à une société patriarcale ?! Mary-J. refuse de trouver sa grand mère pour lui apprendre qu'on a signer une pseudo-paix qui n'apportera que désagréments. Qui pourra donc arrêter Miller, ce pervers d'une violence inouïe ?! Dîtes moi simplement qui l'arrêtera si personne ne le combat ? Si les femmes acceptent sans régir cette "paix" ? Il y aura donc d'autres viols, d'autres "morts accidentelles"... Non, il est hors de question que cela se reproduisent une fois de plus.

Le plus alarmant dans toute cette histoire est sans doute l'impuissance de la justice de Whiteriver Town, sans cela, la paix serait possible, mais le juge Simsons malgré toute l'autorité qu'il a sur la ville n'est pas tellement aidé par l'incompétence de son fils. Edward ne sert qu'à une chose, obtenir des informations, il est incapables d'arrêter qui que ce soit ou encore de faire face à Miller. Non, les Orchids ont un devoir, celui de protéger les femmes du pensionnat, puisque personne ne peut le faire, alors il fallait bien qu'on se protège soi-même. Justice privée me direz vous, eh oui, mais de quoi peut-il s'agir d'autre ?! Xavier est bien naïf, c'est facile de dire cela quand on est de sexe masculin et qu'on ne craint pas la force physique d'un homme. Oui, c'est facile de voir les choses ains.

Je pense que vous voulez avoir votre revanche sur les Dark Guns, je me trompe ?

Evidemment.

Mary-Jane coupa court à cette question, non il ne lui soutirerait aucune information, mais plus encore que cela, il n'apprendrait rien d'elle.

Et puis ça recommencera, les garçons referont un coup foireux, puis les filles se vengeront une nouvelle fois.... ce qui fera un cercle vicieux.

Xavier s'était éloigné en disant cela. Avait-il peur ? Oui il le devait, maintenant Mary-J. avait une raison de ne plus l'apprécier. Il lui avait donné une raison suffisante de s'en prendre à lui.

Un cercle vicieux, qui aura une fin mon cher. Mais pas celle que nous propose les White Flat.

Finalement, votre liste se rallongera. Puis-je savoir quelle est l'origine de cette rancœur entre les hommes et les femmes ?

Je ne pense pas être la meilleure personne pour répondre à cette question. Demande le à Maria, la bibliothécaire tient toutes les archives, elle connait parfaitement bien l'histoire, c'est une Orchids de la deuxième génération.

Les vêtements de l'Orchids avait bien séchés, elle ne voulait plus rester un instant de plus face à lui. Cet homme qui réduit son combat à une simple querelle, un "cercle vicieux". Non c'était beaucoup plus que cela... Elle repassa sa cape, puis prit les reines de Midwest. Elle était prête à monter sur sa scelle.

HRP : On utilise encore les anciens codages car notre rp se passe avant la mort de Marilyn et la nomination de Mindy au rang de Chef des Tulips. Ls nouveaux codages sont seulement pour les rps qui entrent dans le chapitre deux.


_________________

Ma couleur est #660066
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-a-faraway-land.positiforum.com/
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Quelle jolie balade ! [PV Marie... Mary-Jane :)]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quelle jolie balade ! [PV Marie... Mary-Jane :)]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mary Jane ♣ END
» Marie-Michelle Duvivier Pierre-Louis chwazi premye minis presanti
» 02. Boy you get me higher, like your nickname was Mary Jane.
» Les Avengers | (4/6 libres)
» Quelle belle balade sous les étoiles... ▬ Dawson & Sakura

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
In a faraway land :: Whiteriver Town :: Le lac White-