PA et tops sites  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Soixante-huit petits pas {pv. Jeff

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Edward Jr. Simsons
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 02/03/2013
Age du personnage : 26

MessageSujet: Soixante-huit petits pas {pv. Jeff   Lun 19 Aoû - 13:13

dead

Il faisait chaud. Il faisait trop chaud. Qui a dit que la montagne, c'était l'air frais, et ou elle est passée la neige. Telles étaient les questions qui taraudaient l'esprit du jeune Shérif en cette matinée ensoleillée. Voilà une bonne heure que ses pieds foulaient un sentier abrupt grimpant vers la crête d'une des montagnes qui surplombaient le village de Whiteriver Town. Edward se retourna vers cette dernière pour l'observer de haut. Il avait déjà bien progressé, mais le sommet était si loin... Le jeune homme observa son aîné qui, lui, grimpait comme si ne rien était. Junior reprit sa marche, en fixant ses pieds progresser de pas en pas, ses chaussures et le bas de son pantalon se couvrir plus de poussière à chaque pas. Il se mit à compter ses pas. Un, deux, trois, quatre, cinq... Il semblait que ça passait plus vite ainsi, que le chemin était moins raide. Vingt, vingt-et-un, vingt-deux... Espérons qu'on y soit bientôt. Soixante-six, soixante-sept, soixante-huit...

Puis d'un coup, il sembla qu'autour de lui, les ombres des arbres se firent plus rares, Edward leva les yeux pour apercevoir ce qui cachait ce flan de la montagne, ce qui avait été invisible jusqu'à maintenant. Lui qui avait manqué de souffle jusque-là, il retint sa respiration en voyant le magnifique paysage qui s'offrait à lui. En bas s'étendait une magnifique vallée, montant sur les flancs des autres montagnes, on apercevait également le lac White... C'est bien la première fois que Junior pouvait l'observer de haut... Ses yeux alors ronds comme des assiettes cherchèrent alors Jeff, a qui il avait envie de faire partager le soudain enthousiasme qui l'envahissait. En voyant le visage du rouquin, il se souvint d'un coup ses paroles à propos de l’entraînement... « Prépare-toi à en baver », qu'il avait dit. Le sourire niais de Junior s’effaça pour retrouver son expression neutre habituelle.

« Je ne sais pas ce que tu prépares pour me faire trimer Jeff, mais je crois déjà avoir eu un aperçu... »

Il dit en observant le sentier sinueux qu'il venait de braver. Ca semblait tellement simple et petit, à présent! Enfin, ça, il n'allait pas le dire à son tuteur, c'était la meilleure idée pour avoir droit à de bien pires châtiments!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeff Kelray
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 10/06/2013

MessageSujet: Re: Soixante-huit petits pas {pv. Jeff   Mer 28 Aoû - 20:11

Professeurs

Ah, l’air vivifiant de la montagne ! Rien de mieux qu’une belle balade lors d’une journée ensoleillée pour se mettre de bonne humeur. Sauf qu’aujourd’hui, il n’y avait de balade qui tienne. C’était entrainement, et la chaleur suffocante des lieux n’y changera rien.  Jeff avait bien certifié à Edward de venir à cheval, mais il avait finalement décidé de les laisser brouter au pied de la montagne, pendant que eux montaient. Cela faisait maintenant 1 heure et demie qu’ils grimpaient, et déjà le paysage qui s’offrait à eux était superbe. Mais cela n’impressionna pas notre ami qui se tourna vers Junior en rigolant pour lui répondre.

-  Pour être honnête Edward, je ne sais pas du tout ce qu’on va faire en haut. Alors si quelque chose te tient à cœur, dit le moi. Sinon, j’improviserais.

Après avoir dit cela, Jeff leva la tête vers le haut de la montagne. Si ses souvenirs étaient bons, ils pourraient s’arrêter sur un large plateau, peu avant le sommet. Il tenait à ce que cette journée se passe à la cool. Pas de stress pour un Junior déjà surmené. Du travail physique, oui, mais aussi du repos mental.

- Allez, encore une bonne demi-heure et on y est. Tu tiens le coup ?

Pour le moment, Junior semblait bien tenir le coup. Il avait l’air fatigué mais pas épuisé. Pas mal pour un début. De son côté, Jeff était essoufflé mais sans plus. C’était tout à fait normal pour un ancien soldat, et le contraire aurait été étrange. Il se remit donc en route, ignorant le beau paysage, et continua sa marche aux cotés de Edward. La route se faisait de plus en plus raide mais un vent fort leur soufflait dans le dos, comme pour les aider à avancer. L’air commençait également à se refroidir légèrement, mais il ne faisait pas froid. Au contraire. D’insupportable, la chaleur était devenu idéale, pas trop chaude ni trop fraiche. Non, vraiment, ce début d’entrainement commençait de manière très agréable. Peut-être même trop.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Jr. Simsons
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 02/03/2013
Age du personnage : 26

MessageSujet: Re: Soixante-huit petits pas {pv. Jeff   Ven 4 Oct - 22:41

dead

Encore une demi heure? Oh pitié! La conscience de Junior se révolta à l'annonce de cette durée qui paru d'un coup immense et interminable au fils du Juge. Il baissa les bras et se résigna à l’épreuve... Non, à la torture qui l'attendait! Avec une moue un peu dégoûtée, il observa Jeff qui lui, semblait encore en pleine forme. Qu'est-ce qu'il ne donnerait pas pour être aussi bien que lui... Aussi viril, fort, intelligent, droit, exemplaire! Junior soupira bruyamment, et baissa les yeux... Bon, quand il faut y aller, faut y aller! Abandonner ici et s'attirer le mépris de son aîné favori ne lui disait absolument rien qui vaille... Zut à la fin. Edward entama de lui même la nouvelle montée, pourvu qu'elle soit la dernière. Il n'était pas au premier pas qu'il avait déjà envie de se ramasser la tronche pas terre. Le montée, la chaleur... C'était terrible, tout ça.

« Jeff... Tu... Dis moi que tu étais dans le même état que moi quand tu as commencé l’entraînement à la caserne! Je ne suis pas une lavette à ce point, quand même! »

Si il demandait ça, c'est justement que si. Eh merde... Junior soupira de nouveau. Il se sentait atrocement pathétique de faire ainsi la victime. Il voyait Jeff comme un surhomme et ce dernier était devenu une des personnes qu'il avait à présent le plus peur de décevoir. Pas autant que son paternel ,mais presque. Non, quand même pas. Confus de sa propre maladresse, le shérif continua quelques pas, il se rendit compte qu'il avançait bien, mine de rien, les pensées noires, ça permettait d'être moins essoufflé... Fichue ironie.

« Sinon, pour nos occupations en haut, tu dis que tu n'es pas inspiré mais laisse moi un peu deviner... Tu vas voir si je suis capable de faire le saut de l'ange? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeff Kelray
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 10/06/2013

MessageSujet: Re: Soixante-huit petits pas {pv. Jeff   Sam 5 Oct - 18:31

Professeurs

La marche était un exercice bien plus dure que ce que la plupart des gens pensaient. Ca fatigue, ça donne soif, ça donne faim. On a envie de se laisser tomber, de ne plus bouger, de se glisser dans un bon bain bien tiède et d’y rester pour toujours. Mais on continuait d’avancer, suant, haletant. En l’occurrence, Jeff commençait lui aussi à peu à peu sentir ses muscles qui tiraient, son corps qui se raidissait et sa respiration qui se faisait de plus en plus saccadée. A ses côtés, Junior n’en menait pas large. Il faisait d’incroyables efforts pour continuer à avancer, se qui plût au rouquin. On sentait que le sheriff avait vraiment envie de se surpasser, et cela faisait plaisir.

- Si ça peut te rassurer, lors de mon premier entrainement je me suis évanoui. Je n’étais pas bon du tout en endurance.

On les avait fait courir pendant des heures, et le jeune Jeff, bien plus rapide qu’endurant, avait fini sa course porté par ses camarades. C’était comme ça au début, on galérait toujours. Et il n’y avait vraiment pas de honte à avoir. Au contraire, il était bien prétentieux de croire qu’on y arriverait du premier coup. Quand à ce qu’ils feraient une fois arrivés au sommet, le professeur n’avait toujours aucunes idées.

- Et bien… Pourquoi pas. Si tu t’envoles, c’est gagné.

Il sourit malicieusement et continua

- En fait, ce n’est pas forcément une mauvaise idée. Si il y a un lac, ou un point d’eau assez profond en bas pour atterrir, je te fais faire ça.

Il tourna la tête vers Junior, et lui fournit son plus grand sourire. Un sourire qui voulait à la fois dire ‘Je plaisante’ et ‘Tu t’es bien fait avoir’. Parce que le rouquin était tout à fait sérieux. Si c’était possible, il ne pourrait absolument jamais résister à voir Edward tomber en chute libre du haut d’une falaise. Mais il ne fallait pas rêver non plus. Cela était très, très peu probable, à la limite de l’impossible, et s’en était dommage.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Soixante-huit petits pas {pv. Jeff   

Revenir en haut Aller en bas
 

Soixante-huit petits pas {pv. Jeff

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» sos petits caniches toys doivent etre euthanasiés !!! HELP !
» Les petits santons ;-)
» HUIT MILLIONS DE REPUBLIQUE D'HAITI
» SOS 125 à 130 petits chiens entassés dans une maison(08)
» Les petits cailloux d'amour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
In a faraway land :: Whiteriver Town :: La montagne de Whiteriver-