PA et tops sites  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une soirée parmi tant d'autres [Pv. Betty]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jeff Kelray
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 10/06/2013

MessageSujet: Une soirée parmi tant d'autres [Pv. Betty]   Sam 31 Aoû - 8:56

Professeurs

C’était une bonne soirée qui avait commencé pour Jeff.  Après sa journée de boulot, il avait filé aider un ami à rentrer ses vaches, puis tous deux avaient filé au saloon. L’ambiance y était aussi électrique que d’habitude. On discutait, on riait, on jouait et tout ça dans la joie et la bonne humeur. Puis l’alcool, comme d’habitude s’en était mêlé. Les disputes éclataient, les cris sonnaient, mais ce n’était rien pour le professeur, habitué à cette ambiance qu’il appréciait par-dessus tout. Après avoir payé une tournée générale, il joua au poker tranquillement, sans prendre part aux bagarres qui faisaient rage tout autour de lui. Enfin, il revint au bar échanger quelques paroles avec ceux qui voulaient bien lui parler, et assista au concours de boisson qui avait lieux presque tous les soirs.

Les heures filaient, mais  le saloon ne semblait perdre aucuns clients. On rigolait toujours autant, même si quelques personnes s’étaient déjà étalées par terre, foudroyés par les effets de l’alcool. Jeff, lui, discutait toujours. Il n’était pas venu ici pour se saouler, juste pour boire quelques verres et parler avec tout le monde. Oui, vraiment, il appréciait le contact humain. Il adorait bavarder de tout et de rien pendant des heures, que ce soit avec des bons amis ou de parfaits inconnus. Autrefois, cela lui avait bien servit lors de la guerre au pensionnat, et maintenant c’était tout simplement un passe-temps qu’il appréciait plus que tout.

Le temps passait donc tranquillement pour le rouquin, qui, bien qu’il entamait son quatrième verre de whiskie, avait encore toute sa raison. Soudain, malgré les nombreux clients encore présent, il se retrouva tout seul au bar. S’allumant une cigarette, il regarda l’ensemble du saloon sans rien dire. Finalement, il décida de sortir quelques instants.

Dehors, l’air était frais, mais pas froid. En soufflant doucement la fumée de sa cigarette, Jeff alla caresser sa jument apaloosa, attaché à l’entrée du saloon. Il regarda les étoiles qui brillaient haut dans le ciel et respira un bon coup. Il s’empêcha de se laisser gagner par la nostalgie, et au lieu de ça, s’assit en se perdant dans ses pensées. Il se sentait bien, là, vraiment. Mais quelques instants plus tard, il se leva pour rentrer dans la salle. Se frayant un chemin entre les hommes pour rejoindre sa place préféré d’observateur au bar, il y remarqua une silhouette déjà installée. Ce n’était pas un problème pour l’ancien soldat, qui s’assit à côté d’elle et s’exclama avec un sourire en coin charmeur qu’on lui connaissait bien.

- Tiens, salut Betty ! Tu es de service ce soir ?


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Betty Swam
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 02/03/2013
Age : 23
Age du personnage : 24

MessageSujet: Re: Une soirée parmi tant d'autres [Pv. Betty]   Lun 30 Sep - 19:12

Habitants

Betty avait passé une merveilleuse soirée pour la rentrée scolaire. L'ancienne Orchids n'avait pas hésité un instant à prêter main forte à Mary-Jane Kins pour préparer la petite fête pour les nouvelles recrues. Au passage, en tentant de ramener les pensionnaires vers le bâtiment des Flick Knifes, qui est pour le moment, l'asile des Orchids, Betty usa de ses charmes pour attirer quelques Rifles Bullets. Ces hommes étaient tellement prévisibles, tellement facile à cerner, à croire qu'ils étaient continuellement en demande de compagnie. Betty soupira amusée. Le plus comique dans l'histoire c'est que pratiquement tous les Rifles depuis quelques promotions d'étudiants étaient passés sous les draps de sa chambre. Et malgré cela, ils en voulaient toujours plus. La gloutonnerie c'est pas bon pour la santé. Mais oserait-elle dire ça à l'homme qui se trouvait en ce moment même entre ses tissus de soie ?! Certainement, c'était son dîner de ce soir, et au passage celui qui lui payerait sa prochaine robe.

J'arrive mon sucre d'orge.

Betty le dévora avec passion, sa nymphomanie avait prit le dessus, elle n'était plus tout à fait elle-même. Pour le coup, elle ne valait pas mieux que ces hommes qui ne jugeait que par leur désir pendant quelques heures, si ce n'est toute leur vie. Par chance, la Lady n'était atteinte de ce syndrome bestial, seulement pendant quelques heures. Son amant du moment, la quitta, il avait fini son affaire et Betty était satisfaite, elle retrouvait doucement ses esprits. Se levant, le corps encore complètement dénudé, la sulfureuse posa ses coudes sur le rebord du balcon, l'air frai et à la fois chaleureux de cette douce nuit d'été lui procurait un plaisir innommable. En posant ses yeux un peu plus bas, elle remarqua son ami des grands soirs, Jeff Kelray, un gentil professeur au sourire ravageur. Betty était alors en train de faire de la publicité pour son entreprise, nue à son balcon, elle jouait une Juliette qui appelait son Roméo, celui qui viendrait passer la nuit avec elle et y laisserait sa bourse en cadeau. La sulfureuse fit quelque signe de main aux passants. Puis c'est toujours avec grâce qu'elle retourna s'habiller pour rejoindre Jeff au saloon.

Une fois sa robe au bustier rouge magnifiquement brodé de perles blanche revêtit, Mademoiselle Swam alla s'assoir à sa place habituelle. Cette place où quelques soirs par semaine, le beau professeur la rejoignait pour lui raconter ses aventures. Betty savourait inlassablement chacun de ses mots avec une appétit d'informations digne d'une Orchids. Jeff ne fut pas bien long à rejoindre la sulfureuse.

Tiens, salut Betty ! Tu es de service ce soir ?

Betty lui sourit, avec un rire amusé.

De service ? Mais je le suis toujours mon chou. Ce travail, c'est bien plus qu'un simple boulot pour moi, c'est une vocation ! Je sais que tu peux me comprendre Moooosieur le professeur.

Sur les trois derniers mots, elle avait prit une voit amusée, tout en attrapant la cravate de Kelray.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeff Kelray
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 10/06/2013

MessageSujet: Re: Une soirée parmi tant d'autres [Pv. Betty]   Mer 2 Oct - 17:59

Professeurs

Décidément, Betty n’y allait pas par quatre chemins. D’une main ferme et délicate à la fois elle avait attrapé la cravate du rouquin. Cela ne dérangea en aucun cas le professeur, qui se laissa faire et approcha doucement son visage, toujours animé par son irrésistible sourire, de celui de la belle. Pourtant, alors qu’on aurait pu croire que leurs lèvres allaient se rencontrer, il dévia la tête pour déposer un léger baiser sur la joue de Betty, avant de se redresser.  Il observa la jeune femme avec un regard amusé et un sourire malicieux. Lors de leur première rencontre, il y a quelques semaines, Jeff avait été surpris de voir à quel point la femme de joie était entreprenante. On sentait qu’elle avait l’habitude d’obtenir  ce qu’elle désirait, et depuis, les deux jeunes gens aimaient bien jouer ainsi au chat et à la souris. Ce n’était pas Jeff, mais belle et bien Betty qui jouait les séductrices.  Des rôles inversés qui ne déplaisaient pas au rouquin, qui esquivait chacun des assauts de la jeune femme avec tact et finesse.

- Bien sûr que je te comprends, la séduction, ça ne se commande pas. On l’a ou on l’a pas.

Face à cette femme qu’il appelait volontiers ‘amie’, mais qui elle ne le considérerait peut être pas de la même façon, le professeur ne sut plus trop quoi dire, et décida d’engager un peu la conversation.

- Bref, tu veux quelque chose à boire ou tu comptes repartir dans pas longtemps ?

Il avait dit cela d’un air amical et franc. L’ambiance générale du saloon était quelque peu retombée, même si les clients restaient nombreux. C’était typiquement le genre de moment où l’on restait seul dans son coin, en réfléchissant de tout et de rien, broyant du noir sans aucune raison. Mais quand on avait une aussi charmante interlocutrice, comment était-il possible  de devenir nostalgique ?


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Betty Swam
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 02/03/2013
Age : 23
Age du personnage : 24

MessageSujet: Re: Une soirée parmi tant d'autres [Pv. Betty]   Ven 4 Oct - 16:03

Habitants

La nuit était à son apogée, le soleil n'était pas encore prêt de se lever sur Whiteriver Town. Il restaient à Betty quelques heures, peut-être deux pour passer du temps avec Jeff. C'était sans doute le seul homme avec qui Betty pouvait parler aussi longtemps. Il faut avouer que la jeune femme était malade, la maladie du plaisir sulfureux comme elle aimait la décrire. Sa nymphomanie n'était pas toujours un cadeau loin de là. Imaginez les pulsions qui pouvait l'envahir, la maîtrise qu'elle en avait était fragile, son métier lui permettait de les calmer pour quelques heures, avant que la suivante ne la reprenne. Une chance que Betty soit dotée d'une si grande beauté. Les hommes tombaient sous son charme avec trois fois rien. Mais la séduction était chez elle une seconde nature. La sulfureuse ne pouvait pas s'en empêcher, c'était un jeu et en même temps c'était sa personnalité. La difficulté était pour ceux qu'elle séduisait, comment savoir si elle vous désire ou non ? Le seul homme qu'elle aimait sincèrement était Devlin Miller, avec lui elle n'était pas tout à fait la même, plus hésitante, une pointe de timidité l'envahissait devant ses yeux braises.

On pouvait donc en déduire que sa relation avec Jeff était plutôt sous un signe amical. Malgré ses multiples conquêtes Betty était monogame, et jusqu'à présent son seul véritable amour restait le chef des Rifle Bullets. Elle n'en avait pas encore parlé à Jeff, ce sujet était sensible pour la belle. Miller venait souvent la voir, mais comment savoir si il l'aimait en retour. Au fond, il la payait pour ses services, c'est une fille de joie.

Bien sûr que je te comprends, la séduction, ça ne se commande pas. On l’a ou on l’a pas.

Betty reçu ce signe de tendresse avec son sourire amusé. Elle lâcha bien vite la cravate de Jeff, laissant entre eux une distance plus convenable. Elle l'aurait été si sa poitrine ne prenait pas autant de place. La sulfureuse arborait toujours un sourire chaleureux, mais pas tellement séducteur à vrai dire. Elle gardait son sourire ravageur pour les clients qui payent.

Jeff, avoue le, tu continues à séduire tes petites élèves. Lesquelles des Tulips ou des Orchids tombent le plus facilement sous ton charme ?

Bref, tu veux quelque chose à boire ou tu comptes repartir dans pas longtemps ?

Si personne ne vient me demander je suis avec toi jusqu'à l'aube Kelray. Et pour la boisson, je prendrais la même chose que toi.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeff Kelray
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 10/06/2013

MessageSujet: Re: Une soirée parmi tant d'autres [Pv. Betty]   Sam 5 Oct - 12:56

Professeurs

Voilà pourquoi Jeff adorait venir au saloon. Il pouvait rire et discuter avec tout le monde, boire à sa guise et s’amuser comme il voulait. En l’occurrence, une longue conversation avec une des plus belles femmes de la ville ne pouvait que le mettre encore plus de bonne humeur. La jeune femme avait lâché sa cravate et s’était redressée, faisant face au professeur. Elle était bien moins mielleuse, plus ‘vrai’, et le rouquin appréciait cela. Il avait enfin l’impression de parler à une Betty moins intouchable, plus humaine. Mais peut-être n’était-ce qu’une impression, il n’était particulièrement fort dans l’analyse des caractères de chacun. Ainsi, quand elle lui posa une question sur ses élèves, il prit une mine faussement boudeuse et dit d’une voix quelque peu ennuyé.

- Honnêtement, mes élèves ne sont pas les plus intéressantes à séduire. Je n’ai jamais essayé mais ça serait trop facile. J’aime la difficulté, moi.

Dire cela pourrait sembler particulièrement orgueilleux, mais avec la jeune femme, on pouvait se permettre ce genre de remarques, elle comprenait. Tout en disant cela, il réfléchit à la boisson qu’il allait commander. Un verre de plus, et sa tête commencerait à tourner. Il décida alors de prendre une limonade, à savoir de l’eau mélangé à du citron et un tout petit peu de sucre. Certes, ce n’était forcément très masculin, mais la boisson avait l’avantage d’être très rafraichissante et c’est donc avec un regard complice que Jeff fit glisser un grand verre de ce mélange vers Betty, tout en en avalant une gorgée.

- Mais toi par contre, je suis sûr que tu as réussi à conquérir la moitié de mes élèves. Je me trompe ?

Il savait que la plupart des garçons, ou du moins des Riffles, passaient de temps à autre rendre une petite visite à Betty. Cela ne lui posait absolument aucun problème, évidemment, et il ne considérait pas ce sujet comme tabou. Absorbant une seconde gorgé de sa limonade, il posa le coude sur le comptoir, afin d’être plus à l’aide pour écouter la jeune femme. Sa robe lui allait vraiment très bien, il ne faudra pas qu’il oublie de lui en faire la remarque.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Betty Swam
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 02/03/2013
Age : 23
Age du personnage : 24

MessageSujet: Re: Une soirée parmi tant d'autres [Pv. Betty]   Mar 8 Oct - 14:17

Habitants

Jeff était un séducteur aguerrit, cela ne faisait aucun doute, il arrivait à éviter les questions de Betty avait élégance, y déposant subtilement un compliment tacitement exprimé pour la fille de joie. Ses élèves "n'étaient pas les plus intéressantes à séduire", sous entendue, Betty l'était peut-être plus. Tout du moins c'est ce qu'elle voulait croire. Cependant, ce n'était qu'un demi-compliment, dans le sens où Betty était peut-être une femme fatale, il était amusant de la séduire et de se faire séduire par ses soins, toutefois, il ne s'agit alors que de jeux de séduction. Un jeu, c'est bien ce qui pouvait lier les deux individus. Betty espérait toutefois, que ce jeu était plus proche d'une amitié naissante. Jeff lui servait sans retenue son sourire de tombeur. Le verre en main, le jeune homme en prit une gorgée. La sulfureuse l'accompagna, la limonade était une boisson particulièrement rafraîchissante.

Merci pour cette douce collation Jeff. Tu ne t'ennuis pas trop au pensionnat si tes élèves ne t'intéressent pas ? Il doit bien en avoir une qui est spéciale à tes yeux non ?

Betty était surprise, comme si aucune ne l'intéressait, il y avait pourtant des Orchids de sa trempe parmi ses élèves. Jeff était-il vraiment honnête ? Betty préférait juste penser qu'il ne parlerait pas d'une autre femme devant elle, par soucis d'efficacité de séduction. Mais si elle était curieuse, lui aussi ne manquait pas de l'être.

Mais toi par contre, je suis sûr que tu as réussi à conquérir la moitié de mes élèves. Je me trompe ?

Betty éclata de rire, ce n'était donc un secret pour personne, sauf certains professeurs qui continuaient à se faire des illusions sur leurs étudiants masculins. Bin sur que pas mal d'élèves étaient passé sous ses jupons, pas seulement des Rifle Bullets, mais aussi des Flick Knifes. La sulfureuse avait du succès auprès des jeunes qui ne connaissaient rien à l'amour et venait découvrir un aspect pratique. Toutefois, la question de Jeff l'amenait alors à parler de Devlin Miller, c'était l'occasion rêvé de lui révéler ses sentiments.

La moitié si on considère que l'autre moitié sont des femmes. J'ai pas mal de conquêtes c'est vrai, mais un seul de tes élèves m'intéresse véritablement. Qui aurait cru qu'un jour la fille de joie du saloon pourrait tomber amoureuse ? Comique n'est-ce pas ?

Betty prit une nouvelle gorgée de limonade. Elle avait la gorge serrée, au fond c'était assez douloureux à avouer. Son métier ne lui laissait pas l'occasion d'avoir une relation sincère. qui voudrait partager sa compagne avec tous les hommes de la ville ?! Mais pour Betty arrêter son travail n'était pas concevable, même pour l'amour de sa vie. Ce travail était bien plus qu'un gagne pain, il était aussi sa drogue, son médicament. Elle vivait pour lui, il existait pour elle.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeff Kelray
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 10/06/2013

MessageSujet: Re: Une soirée parmi tant d'autres [Pv. Betty]   Ven 11 Oct - 20:53

Professeurs

Si Jeff s’ennuyait au pensionnat ? Pas vraiment, non. Avec tous ces élèves à surveiller, à canaliser, on ne pouvait pas vraiment s’ennuyer. Même si tout prêtait à affirmer le contraire, le rouquin ne passait pas tout son temps à séduire, il avait d’autres intérêts. A ses yeux, chacun des pensionnaires était intéressant à sa manière. Il avait peut être mal employé ce terme, aussi décida-t-il de remettre les choses au claire.

- Je crois que je me suis mal exprimé. Bien sûr que mes élèves sont intéressantes. Mais honnêtement, draguer des jeunes femmes à peine sortit de l’adolescence, très peu pour moi. Après, je suis d’accord pour dire que quelques sourires ne peuvent pas faire de mal, mais j’aurais toujours une préférence pour les femmes plus 'experimentées'.

Il finit sa petite tirade en glissant un énième sous-entendu, ne résistant pas à flatter subtilement son interlocutrice. Et tout ce qu’il disait, il le pensait. Et quand  Betty commença à parler d’amour, il la regarda avec les yeux pétillants et, si on regardait au plus profond de lui, un peu d’envie. Même si l’aveu de la belle jeune femme n’était pas forcément très attendu, il n’était pas véritablement surpris.

- Moi je ne trouve pas ça comique du tout. Tout le monde tombera amoureux un jour dans sa vie, et c’est ton tour maintenant.

Il sourit à son interlocutrice. Il ne voulait pas savoir qui était celui qui s’attirait tant les faveurs de la jeune femme, il était seulement content pour elle. Mais il se rendit vite compte que Betty n’était pas aussi ravie que cela. Il n’en était pas sûr, mais à ses yeux elle semblait quelque peu perdue par ce sentiment étrange qu’était l’amour.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Betty Swam
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 02/03/2013
Age : 23
Age du personnage : 24

MessageSujet: Re: Une soirée parmi tant d'autres [Pv. Betty]   Dim 13 Oct - 13:05

Habitants

Betty était pensive. La sulfureuse était consciente d'être une femme particulièrement exceptionnelle. Elle ne se sentait pas inférieur à celui qu'elle aimait, mais d'un autre côté, en tant que fille de joie, elle vendait son corps, serait-il prêt à partager son corps avec tous les hommes de Whiteriver Town ? Pouvait-elle vraiment attendre de l'amour de sa part ? Miller, était un homme particulier, il n'était pas difficile à contenter dans les draps de la belle, mais le serait peut-être plus quand il s'agit d'amour. Ces sentiments étaient faibles et meurtries par ses questions et le fait, non négligeable, que Devlin semblait apprécier ses talents mais pas sa personne. Jeff était à ce niveau là plus sympathique. IL ne venait pas demander ses services primaires, mais juste une conversation et un moment de détente au saloon, bien accompagnée. Dans un sens, il reconnaissait sa personne et ses qualités substantielles. C'était flatteur et plaisant, d'être remarqué par un homme pour autre choses que ses deux chéris. En général les femmes étaient consciente de l'intelligence de Betty, de son habilité et de son pouvoir sulfureux. N'oublions pas que la fille de joie étant une ancienne Orchids participait toujours à la guerre du pensionnat avec un certain succès, aussi discrètement que possible.

Je crois que je me suis mal exprimé. Bien sûr que mes élèves sont intéressantes. Mais honnêtement, draguer des jeunes femmes à peine sortit de l’adolescence, très peu pour moi. Après, je suis d’accord pour dire que quelques sourires ne peuvent pas faire de mal, mais j’aurais toujours une préférence pour les femmes plus 'expérimentées'.

Betty explosa de rire, elle n'était pas du genre à le cacher, toutefois elle avait posé une main sur ses lèvres pour pouvoir rire poliment. Des femmes plus "expérimentées" ?! Comme si l'âge avait à voir avec l'expérience. A 15 ans Betty avait certainement plus d'expérience que les fermières de 20 ans encore sur le marché, qui attendait un mariage arrangé, ou pour les plus naïves le grand amour. Une fois calmée, Betty sourit à Jeff, et avec son regard malicieux lui souffla à l'oreille.

Certaines de tes "adolescentes" sont plus expérimentées que la femme d'un professeur, encore vierge avant son mariage. L'âge ne définie pas l'expérience, Jeff, j'en suis bien une preuve. Je suis plus jeune que toi mon mignon.

Betty finit sa limonade d'une traite, le sourire aux lèvres, elle s'amusait bien avec ce professeur et ses idées reçues. Jeff manquait cruellement d'expérience, c'en était flagrant. Après tout c'était sans doute un des seuls hommes à ne pas connaitre les draps en soie de la fille de joie.

Moi je ne trouve pas ça comique du tout. Tout le monde tombera amoureux un jour dans sa vie, et c’est ton tour maintenant.

Betty eu un sourire plus timide, presque désespéré, en repensant à Miller, elle savait bien que cet homme ne lui permettrait pas de connaitre un amour véritable et sa maladie se demandait aussi si la sulfureuse ne l'aimait pas simplement parce qu'il arrivait à calmer ses pulsions comme il se doit. Arrivée à cette conclusion que l'amour, Betty ne le connaissait pas, certainement par procuration en voyant les couples calmes et aimants.

Je ne sais même pas ce qu'est vraiment l'amour Jeff.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeff Kelray
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 10/06/2013

MessageSujet: Re: Une soirée parmi tant d'autres [Pv. Betty]   Dim 13 Oct - 14:27

Professeurs

Betty semblait avoir choisi de protéger les élèves du professeur. Tout ce qu’il disait à leur égard, elle répliquait avec des arguments brulant. Le pire, c’était qu’elle avait raison, et Jeff se rendit compte qu’il aurait bien du mal à continuer le débat face à une adversaire si redoutable. Il n’arrivait tout simplement pas à expliquer pourquoi il n’aimait pas trop séduire ouvertement ses élèves, et c’était tant pis. Autant passer à autre chose que de s’embourber dans des propos de plus en plus vide de sens.

- Je sais bien que tu es plus jeune que moi. Et même si l’âge ne définit rien, tu seras bien obligée d’avouer que tu es une exception. De plus, le plaisir sexuel m’intéresse bien moins que toi. Mais ça tu le sais déjà.

Il se mit à rire lui aussi. Il avait dit quelque chose qu’un peu maladroit, mais peu lui importait. Il trouvait amusant de voir son interlocutrice généraliser ainsi. Pourtant, il s’intéressa bien vite au sujet suivant. Betty semblait vraiment impactée par l’intrusion de l’amour dans sa vie. Il n’avait pas l’habitude de la voir ainsi bouleversée. Et ce sourire qu’il ne lui connaissait pas qu’elle venait d’ébaucher. Non, vraiment, quelque chose  la troublait, et pas qu’un peu. Bien sûr, ce n’était pas très surprenant. Une fille de joie travaille avec des hommes sans ressentir aucun sentiment, sans savoir ce qu’elle ratait, d’ailleurs. Car rien n’était plus doux et plus agréable que l’amour.

- L’amour ? Mais on ne peut pas décrire l’amour. Personne ne sait ce qu’est vraiment l’amour. Mais croit moi, c’est sans doute le sentiment le plus agréable qu’un être humain puisse ressentir.

En disant ces mots, un flot d’images lui revenaient à l’esprit. Elles lui réchauffaient le cœur, et il fut pris d’une furieuse envie de se lever et de déclamer à Betty tout ce que l’amour lui inspirait, à quel point s’était grisant d’aimer et d’être aimé en retour. Puis une image s’insinua dans son esprit, et toute son excitation retomba. Il secoua légèrement la tête, voulant la faire disparaitre, et pour se changer les idées, but encore une gorgée de sa boisson. Il avait envie de voir la jeune femme heureuse, et il ne savait pas s’il devait lui dire que rien n’est plus douloureux que l’arrêt de ce sentiment si idyllique.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Betty Swam
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 02/03/2013
Age : 23
Age du personnage : 24

MessageSujet: Re: Une soirée parmi tant d'autres [Pv. Betty]   Lun 21 Oct - 19:13

Habitants

Betty arborait toujours un petit sourire, mais son coeur était meurtri. Sa relation avec Devlin n'avançait pas, la jeune femme n'avait pas le courage de lui avouer ses sentiments, cet homme était une brute, il l'impressionnait beaucoup plus quand il s'agissait de lui parler en tête à tête. Dans son lit, c'était elle la reine, elle menait la danse, rien ni personne ne lui faisait peur, son terrain de jeu était maîtrisé. Toutefois, l'amour, elle n'y connaissait absolument rien, un néant d'expérience frustrant pour une Lady. La sulfureuse hésitait à demander des conseils à Jeff. Après tout, que pouvait-il connaitre de plus qu'elle ?! Avait-il seulement déjà été amoureux ?!

Je sais bien que tu es plus jeune que moi. Et même si l’âge ne définit rien, tu seras bien obligée d’avouer que tu es une exception. De plus, le plaisir sexuel m’intéresse bien moins que toi. Mais ça tu le sais déjà.

Betty, lui sourit amusée. Elle prit un ton ironique et tourna en dérision le pauvre professeur qui tentait de faire croire à une fille de joie que son corps ne l'intéressait pas du tout.

Je savais bien que quelques espèces étaient en voie de disparition, mais jusqu'à preuve du contraire tu es encore équipé pour apprécier autre chose que ma compagnie. Soit honnête, même si je veux bien admettre que ce n'est pas la raison de notre amitié.

Tout en prononçant le mot "équipé", Betty posa ses yeux avec un regard insistant sur l'entre-jambes de Mister Kelray. Betty était Betty, il fallait s'habituer à sa vulgarité. C'était une femme entière qui ne mentait pas souvent, et pour tout vous dire, elle n'avait honte de rien, c'est aussi une déformation professionnelle si on reste courtois. Jeff changea de sujet, on comprend bien qu'il ne veuille pas s'étaler.

L’amour ? Mais on ne peut pas décrire l’amour. Personne ne sait ce qu’est vraiment l’amour. Mais croit moi, c’est sans doute le sentiment le plus agréable qu’un être humain puisse ressentir.

Pour le coup Betty aurait presque aimer changer elle aussi de sujet. Parler d'amour la rendait triste, car au fond, son amour était sans doute impossible et restait à l'origine d'une souffrance nouvelle pour la sulfureuse. Cependant, la fille de joie ne pouvait pas laisser Jeff croire qu'elle était heureuse en amour.

Un sentiment agréable... C'est agréable quand il me pénètre, mais c'est douloureux quand il s'en va en laissant quelques pièces.

Betty avait le regard noir, vitreux, perdu dans sa souffrance. Elle passa derrière le contour et cette fois, sortie la whisky. Noyer ses soucis dans l'alcool, c'était aussi un talent de la Lady.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeff Kelray
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 10/06/2013

MessageSujet: Re: Une soirée parmi tant d'autres [Pv. Betty]   Mar 22 Oct - 16:11

Professeurs

La discussion se poursuivait. Betty continuait à se moquer gentiment du professeur, mais celui-ci avait déjà changé de sujet. Trop tard, donc, pour s’étendre sur sa sexualité, le sujet du moment portait sur l’amour en général. La jeune femme avait contourné le bar pour se servir un verre de whisky d’un geste las, sans pour autant se départir de son élégance naturelle. Elle devait vraiment être au plus mal pour se laisser emporter ainsi, et cela chagrinait quelque peu le rouquin de la voir dans cet état d’abattement qu’il ne lui connaissait pas.

‘Un sentiment agréable... C'est agréable quand il me pénètre, mais c'est douloureux quand il s'en va en laissant quelques pièces’… C’était donc ça qui chagrinait tant la jeune femme. Au lit avec cet homme, elle devait prendre un plaisir plus important que l’habituel, et cela devait la troubler. Mais était-ce vraiment de l’amour ? Jeff comprenait mieux maintenant les interrogations de la jeune femme, et se demanda s’il pourrait l’aider d’une quelconque manière.

- Et… Tu n’as jamais essayé d’aller lui en parler ? Si tu te poses tant de questions, tu n’arriveras jamais à y répondre par toi-même. Lui seul peut t’aider à y voir plus clair… Tu ne crois pas ?

Les paroles qu’il venait de prononcer étaient quelque peu hésitantes. Il pensait sincèrement qu’aller éclairer cette histoire avec le jeune homme était la meilleur des choses à faire, mais il comprenait également très bien que la jeune femme n’ose pas le faire. De peur d’être rejetée, évidemment. Il désirait fortement aider son amie d’une quelconque manière, mais, pour le moment, il ne voyait pas comment.

Tout d’abord, il devait empêcher son ami de devenir saoul, une femme sous l’emprise de l’alcool était toujours assez triste à regarder, sans compter ce sentiment étrange, cette sorte d’abattement mêlé de mélancolie et de chagrin qui s’insinuait dans notre esprit au fil des verres. Non, vraiment, c’était mentalement très douloureux, et pas agréable du tout. Le rouquin se pencha vers la jeune femme et écarta doucement la bouteille de whisky ainsi que le verre.

- Crois-moi Betty, boire pour oublier ça marche avec beaucoup de choses, mais pas avec les problèmes d’amour.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Betty Swam
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 02/03/2013
Age : 23
Age du personnage : 24

MessageSujet: Re: Une soirée parmi tant d'autres [Pv. Betty]   Lun 28 Oct - 15:41

Habitants

Betty avait le regard vide, la précieuse liqueur coula doucement dans gorge pour une première gorgée amer. Rien ne pouvait lui faire oublier cet homme, et certainement pas la douleur qu'il lui cause à chaque fois qu'il repart. La sulfureuse n'est pas de ses femmes qui connaissent un amour platonique et sincère, son amour est sincère c'est indéniable mais bien plus physique qu'autre chose. Il lui fallait sa dose de passion, d'harmonie charnelle pour aimer un homme. N'oublions pas que notre chère filel de joie est nymphomane. Jeff l'a surprit.

Et… Tu n’as jamais essayé d’aller lui en parler ? Si tu te poses tant de questions, tu n’arriveras jamais à y répondre par toi-même. Lui seul peut t’aider à y voir plus clair… Tu ne crois pas ?

Betty était stupéfaite, elle le scruta les yeux en orbite. C'était plus fort qu'elle, la jeune femme explosa de rire, le whisky facilitant bien entendue ses élans de joie. Betty pouffait encore, elle aviat du mal à se retenir. Imaginez donc, Betty, assise à une table avec Miller en face d'elle, les deux parlant sérieusement d'amour !! C'était plus que comique, une situation tellement improbable, qu'elle avait un air ridicule. Dans un premier temps comment pouvait-on un instant imaginer Devlin assit en face du corps de Betty sagement, pour rendre l'affaire plus réaliste, il aurait au moins une main dans son décolleté ou bien sur ses cuisses. Dans cette position comment voulez-vous qu'une femme puisse lui parler sérieusement ?! Miller était une brute sans nom, il n'avait pas de cerveau il se contentait de répondre à ses plus bas instincts sans penser à demain. La solution proposé par Jeff n'en était que plus absurde. Betty eu du mal à cesser de rire. L'image d'une conversation entre elle et le chef des Rifle Bullets étaient ancrée dans son esprit.

La jeune femme commença à moins rire et fit la moue quand le gentil professeur éloigna la bouteille de Whisky et le verre dans lequel il ne restait qu'un fond, de Betty. Il était mignon Kelray, il était presque protecteur envers la jeune femme qui était si pitoyable en face de lui. La sulfureuse avait de la classe c'était une Lady, mais son coeur était si meurtrie qu'elle se trouvait presque pathétique de partager ces sentiments avec Jeff. Mais la jeune femme malgré se sentiment avait une envie profonde de dire à quelqu'un, à une personne humaine pas seulement à ses oreillers ce qu'elle ressentait. A quel point sa vie était difficile, juste qu'une personne comprenne que Betty, la fille de joie, n'était pas aussi joyeuse qu'elle le prétendait à longueur de temps devant ses clients.

Crois-moi Betty, boire pour oublier ça marche avec beaucoup de choses, mais pas avec les problèmes d’amour.

Comme si Betty n'était pas au courant. Toutefois, elle était heureuse de cette délicate attention de la part de Jeff. Mais de là à avouer un alcoolisme naissant, faut pas pousser.

C'est juste pour m'hydrater voyons Jeff, de quoi parles-tu ?!

Betty lui adressa un doux sourire charmeur, celui qui n'avait rien de sincère. La fille de joie était tout à fait consciente que Kelray ne tomberait pas dans le panneau mais qui ne tente rien n'a rien n'est-ce pas ?


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeff Kelray
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 10/06/2013

MessageSujet: Re: Une soirée parmi tant d'autres [Pv. Betty]   Dim 10 Nov - 20:45

Professeurs

Au vue du rire de Betty, les paroles du rouquin n’étaient pas aussi sensées que ce qu’il avait espéré. Elles devaient même être très stupides pour arracher une telle hilarité à la jeune femme. Mais malgré cela, Jeff gardait le même avis sur la question. Il aurait très bien pu ignorer les malheurs de la jeune femme, faire comme si de rien n’était, changer de sujet, mais non. Il maintenait sa position.

- Ça te fait rire, hein ? Et bien je soutiens que c’est la meilleure chose à faire. Enfin, d’un autre coté je suppose que je suis assez mal placé pour te donner de tels conseils. On peut parler d’autre chose si la conversation te dérange.

Il sourit une énième fois à la belle brune. Quel mauvais conseiller il était. Il arrivait à court de conseils, ne savait plus quoi dire à son amie pour lui remonter le moral. S’établit donc un bref silence, où Jeff, sans trop savoir pourquoi, tenta de reculer le grand tabouret où il était assis. Les pieds de celui-ci râpèrent le sol et, au lieu de glisser sans problème sur le parquet, s’y collèrent, refusant de reculer. Le rouquin, lui, n’avait pas particulièrement prévue ce coup, tout concentré qu’il était sur les problèmes de la jeune femme. Il se serait sans doute bien vie rattrapé s’il n’avait pas poussé le tabouret si brusquement. En l’occurrence, l’objet bascula, emportant le professeur avec lui.

Il y eu un grand bruit. Le silence se fit dans la pièce et les regards se tournèrent vers le lieu de l’accident. Jeff s’était déjà relevé, et s’il était honteux, il ne le montra pas. Il redressa le tabouret comme si de rien n’était, et s’assit. Il n’y avait plus rien à voir, et les conversations reprirent. Un peu sonné tout de même, le rouquin cligna des yeux pour trouver quelque chose à dire. Un jour, il regrettera ses pitreries, combien de fois lui avait-on répété ? Enfin, en l’occurrence, c’était la faute de ce fichue tabouret, et de la fatigue aussi peut-être. Il faut dire qu’il commençait à se faire vraiment tard. Soudain, une idée lui vint. Un bal de fin d'année était prévu dans quelques jours, et il n'avait toujours pas trouvé de cavalière. Pourquoi n'inviterait-il pas la jeune femme ? Aller à cet évènement pourrait sans doute lui changer les idées... Autant lui proposer tout de suite, afin de combler ce petit blanc qui flottait depuis qu'il était tombé.

- Sinon Betty, je me demandais... Est ce que tu voudrais venir au bal de fin d'année avec moi ? En tant qu'amis, bien sûr. Ca pourrait être plutôt sympa je trouve.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Betty Swam
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 02/03/2013
Age : 23
Age du personnage : 24

MessageSujet: Re: Une soirée parmi tant d'autres [Pv. Betty]   Lun 23 Déc - 17:16

Habitants

Betty restait pensive, elle était perdue, ses sentiments la tourmentait plus qu'autre chose. Est-ce que c'était vraiment ça l'amour ?! Si c'était vraiment le cas, Betty n'aimait pas l'amour. C'était bien trop douloureux pour être aussi merveilleux que les gens pouvait le prétendre. le plus difficile des constats était le fait que Betty ne connaissait pas vraiment Devlin, ce dernier n'était pas particulièrement bavard, qui plus est il ne connaissait pas bien plus Betty. Leur relation était avant tout une passion charnelle. Devlin n'était même pas un ami... Betty ne savait pas si elle pouvait compter sur lui il était si inaccessible, rien ne semblait l'atteindre. La sulfureuse posa ses yeux sur Jeff tristement. Le jeune homme était certainement celui qui la connaissait le mieux, il était son confident, la jeune femme aimait passer du temps avec lui. Au fond, elle se sentait bien avec lui. Mais son visage semblait alors s'éloigné... Puis d'un coup disparut du champ de vision de la belle. Jeff venait de tomber se rapprochant du sol à grande vitesse. Betty eu un haut le coeur, pendant un instant elle eu terriblement peur pour lui, pensant qu'il était sans doute blessé. Quel drôle de sentiment. La fille de joie avait pourtant l'habitude de voir tomber les alcoolique de ces tabourets un peu trop haut pour eux, mais jamais elle ne s'était vraiment inquiété pour eux.

Betty était à côté de Jeff, quand tout le monde se tourna vers lui, elle le pris dans ses bras posant sa mains sur sa joue. Ainsi, personne ne faisait plus attention à lui. Après tout ils avaient l'habitude que la sulfureuse commence par hydrater copieusement ses clients, cela les rendaient plus généreux lors du paiement. Betty avait fait ses gestes machinalement pour aider son ami, pourtant les sensations qu'elle ressentis étaient loin d'être ordinaires. La sulfureuse était encore plus perdue.

Ca va Jeff ? Ne t'inquiète pas, ils oublieront bien vite si tu es avec moi.

Betty rit un peu de la situation qui malgré tout restait comique, le seul homme qui avait toujours refusé de monter à l'étage pour la rejoindre sous les draps, avait besoin de passer pour un client afin de se faire oublier.

Sinon Betty, je me demandais... Est ce que tu voudrais venir au bal de fin d'année avec moi ? En tant qu'amis, bien sûr. Ca pourrait être plutôt sympa je trouve.

Betty resta bouche bée, elle s'attendait à tout mais certainement pas à cela. Tout se mélangeait dans son esprit, son coeur était chamboulé. Finalement elle se laissa porter par ses envies et répondit avec un sourire ravie à Jeff.

Avec plaisir !


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une soirée parmi tant d'autres [Pv. Betty]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une soirée parmi tant d'autres [Pv. Betty]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une soirée parmi tant d'autres. ~ Chelsea & Geane.
» Une ombre parmi tant d'autres. [PV Nuage Lunaire]
» DiiMORETTE, un pokémon parmi tant d'autres, mais qui se démarque plus facilement...
» une gamine parmi tant d'autres.
» Une personne parmi tant d'autres, Judith McKingley.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
In a faraway land :: Whiteriver Town :: Le centre-ville :: Le saloon-