PA et tops sites  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La rentrée des classes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Octann-Ozwyl Keystone
avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 22/05/2012
Age : 24

MessageSujet: La rentrée des classes    Ven 13 Sep - 18:59

Directeur

L'été avait été chaud et les vacances – accueillies avec joie par les élèves et les professeurs – n'avaient pas envies de céder leur place à leur déclin. Seulement voilà, la rentrée sonnait. A contrecoeur, le soleil éclairait alors des frimousses plus ou moins grimaçantes, nouvelles têtes cotoyants bientôt les anciens.

Pour l'ancien nouveau, le Directeur était au rendez-vous. C'était sa rentrée à lui aussi, la deuxième a Whiteriver Town. Toute en élégance, il était rayonnant, tant par sa tenue soignée que par son sourire  ( le seul de l'assemblée?) éclatant. Octann-Ozwyl était heureux de retrouver sa Maison et ses habitants.

« L'été a été rude, difficile a supporter dans la chaleur de ce Far West pour ma Lune Ensoleillée. Mais je suis heureux d'avoir pû profiter d'elle. Cependant, je me dois de lui apporter le meilleur, pour cela le travail m'appelle.
Je suis heureux de retrouver mes élèves. Je sais que l'année sera difficile et loin d'être de tout repos, mais cette adrenaline, ces défis, je suis là pour les relever. Un Directeur oui mais un homme, un père avant tout. Protecteur.
Quoiqu'il en soit, hâte de revoir ses jeunes femmes et hommes, mi-anges/mi-démons et de découvrir les nouvelles plantes. A moi de ne pas les laisser brûler et d'en prendre soin.
Une nouvelle année. Une nouvelle mission. Une nouvelle vie. »

La longue chevelure rousse suivait les mouvements de la démarche aérienne d'Oko. Tous les élèves rassemblés alors le laissèrent passé , ainsi que l'équipe pédagogique de l'établissement a sa suite. Le métisse saluait ses protégés d'un regard pétillant, celui-ci devenant alors bienveillant, prenant place sur une estrade, face à eux.

Des visages connus et inconnus se fixèrent sur lui, tandis qu'Octann-Ozwyl appréciait ces retrouvailles, entre promesses d'avenir et de manigances prodigieuses. Levant les bras, son charisme décuplant encore, l'instant « I » retentissant alors fatidiquement avec l'annonce du dicours du Directeur.

- Bienvenue Au pensionnat de Whiteriver Town !

Je me présente à vous, Monsieur Octann-Ozwyl Keystone, Directeur de ce Faraway Land. J'ai la joie de pouvoir aujourd'hui inaugurer pour la deuxième fois consécutive cette rentrée au sein de cet établissement à l'histoire si atypique et unique. Si particulière grâce a vous, chers jeunes damoiselles et damoiseaux, dont le domaine est vôtre, depuis plusieurs années pour certains, pour le premiers jours pour d'autres. Anciens de longues dates et amis de cette place seront là pour vous accueillir avec le plus grand des enthousiasme et alors vous permettre de choisir votre direction dans vos opinions.

Je sais les animosités qui règnent entre vous, chères Tulips, Chères Orchids,chers Rifles Bullets, chers Flick Knifes, chers White Flat. Cependant, je n'en oublie pas moins que vous êtes tous mes enfants en cette arches et que je sais les connaissances qui sont enfouies en vous. Et même si les conflits sont présents, j'attends de vous un respect cordial.

L'année passée a connu des évènements bien pourpre. Sachez que si la haine est un sentiment, l'amour est sa sœur. Le pensionnat est là pour vous inculquer un savoir, sur des connaissances mais également sur la vie. Sachez que cette demeure est alors vôtre, ainsi prenez en soin. Tout comme prenez soin de vous. Vous êtes pleins de ressources, alors exploitez cela au mieux.

C'est pourquoi, je suis là pour vous et à votre disposition afin que cette démarche soit la plus aboutie. Mon équipe est a vos côtés, allant dans cette même direction. D'ailleurs, je vais vous laissez prendre plus ample connaissance avec elle, ainsi que laissez la parole aux représentants des cinq clans.
Clans pour une même unité.

Je vous souhaite a tous une agréable rentrée et une année tournée vers un avenir prometteur


Un ton confiant et doux s'était exprimé avec ferveur, avec une aura communicative.
L'année était lancée.

« Confiance, espoir, méfiance, investi... Voila tous les sentiments qui m'emplissent. La guerre est grande ouverte, le drapeau blanc – même si présent – taché de sang et d'obscurité. Peut-être me croient-ils naïf et inoffensif il n'en est rien. Mais j'ai promis un jour meilleur pour Elle et je me battrais pour ça. Que l'année commence. Je suis prêt. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elementacademie.superforum.fr/forum
Marilyn Brandon
avatar

Messages : 313
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 24
Localisation : Haha! Si tu savais!!

MessageSujet: Re: La rentrée des classes    Ven 13 Sep - 20:00

dead

La rentrée était une des périodes de l'année que Marilyn aimait le moins. Mais elle adorait tout autant les surprises que réservaient ce temps fort qui n'opérait qu'une fois l'an.
Comme chaque année, on allait avoir le droit au speech du Dirlo, et à la visite des bâtiments pour tous les petits nouveaux. Ils allaient être bien déçus quand ils découvriront l'état actuel des bâtiments Black Roses... Et c'est pour cela que cette fois, il fallait redoubler de virulence pour récupérer de nouvelles membres Tulips! Pas question de les laisser aux Orchids, et comme chaque année, cela allait être un massacre inter-clan, un vrai! Il était plus que temps que tout le monde prenne connaissance de la puissance écrasante des Tulips!

Et pour cela, les demoiselles avaient bien préparé leur coup. Le public installé, Keystone commença son discours comme à l'accoutumée.  Marilyn l'écouta d'une oreille absente, sachant très bien ce qui allait venir... Respect cordial,  même si la rivalité subsiste, blablabla... Bon, elle devait au moins lui accorder qu'il savait abréger pour ne pas traînasser dans ses digressions. Les mots de la fin furent prononcés et les mains se frappèrent les unes les autres pour congratuler les belles paroles utopique du directeur.

Marilyn eut un sourire qui ne présageait rien de bon, c'était le moment de faire débuter cet événement sur des chapeaux de roues! Plusieurs groupes se formaient, certains allaient prendre un pot de bienvenue, d'autres allaient explorer les lieux. Elle passa le mot à ses Tulips que les festivités pouvaient commencer.

« Les filles, on va mettre le plus de boxon possible! Vous cassez pas la tête, le but est juste de montrer ce dont on est capable, même si c'est pour rire. Aussi, les autres ne doivent pas nous faire d'ombre! »

Sur ces mots, elle grimpa à son tour sur l'estrade d’où était descendu le dirlo quelques minutes plus tôt, en s'assurant d'un signe de tête que les Tulips étaient en position elles aussi, prêtes à aller chercher le matériel. Avec un grand sourire, elle se mit au garde-à-vous, et commença d'un ton très solennel.

« Bieeeeen, mes amis et ennemis préférés. J'me présente, je suis Marilyn, la Chef des Tulips. Et aux petites nouvelles qui ne savent pas encore ou se mettre, je leur propose de regarder ce qu'on sait faire... Place aux stars! »
Ce disant, en un éclair, elle et ses dames rassemblèrent des sceaux d'eau préparés au préalable et les jetèrent sur le public qui subsistait le cul assis sur leur chaises, des cris s'envolèrent, la cohue se mit à se bousculer, c'était exactement ce qu'elle avait recherché, un mouvement général d’offuscation.

« A l'attaque! »

Et se disant, elle sauta de l'estrade dans le public, elle voulait nager dans la foule, aujourd'hui!


_________________
Votre Tata qui vous aime!

Avec ses Marilyn Kisses bien baveux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spring Flaw
avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: La rentrée des classes    Ven 13 Sep - 20:13

The Tulips

Quel ennui cette rentrée ! Enfin, en particulier le discours assommant du directeur. Pourtant, Spring s’était postée dans un coin de la pièce et écoutait attentivement les propos du proviseur, les yeux très légèrement plissés pour mieux l’observer. Le speech terminé, elle alla bien vite à la rencontre des autres Tulips. Marilyn avait fait passer l’info, la première offensive serait immédiate. Déjà des seaux d’eau circulaient secrètement entre les filles qui étaient dans le coup.

La tueuse avait décidé de ne pas participer à cette évènement, et déjà elle s’apprêtait à sortir pour s’en aller. Mais quand Marilyn monta sur l’estrade et donna le signal, la tueuse se reçu le contenu d’un seau en plein fouet. On lui avait sans doute lancé par inadvertance, mais même si c’était le cas, Spring ne l’acceptait pas. D’un coup elle se figea, fit demi-tour d’un geste raide. Trempée de la tête au pied, elle saisit un seau plein laissé par les Tulips, et y jeta le contenu, et aussi le contenant d’ailleurs, d’un geste violent dans la foule. Il semblerait qu’elle allait bien devoir participer aux évènements, finalement.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthiew F. Field
avatar

Messages : 278
Date d'inscription : 10/05/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: La rentrée des classes    Ven 13 Sep - 20:46

Flick Knife

Quel magnifique journée que cette rentrée des classes ! La fête pour célébrer cette nouvelle année allait promettre bien des rebondissement, mais avant cela, le mot du directeur s'imposait. Comme chaque année, on avait le droit à un long sermon sur cette arrivée massive d'élève et bien d'autres sujets habituels que le directeur essayait de faire passer pour innovante dans un discours à chaque fois revisité. Mais ce discours, Matthiew ne l'écouta pa, il l'avait juste écouté la première année, mais après il n'en avait plus besoin, il était dans ses dernières années d'études donc il en connaissait bien assez sur le pensionnat. L'attention du borgne était plutôt porté sur Paul Ghast, un tout récent Flick Knife à qui il avait réservé une petite mission en ce jour de rentré, il y avait toujours un rite d'initiation et le jeune homme n'allait pas faire exception à la règle...

S'approchant du jeune homme, le chef des Flick Knifes afficha un large sourire en attendant la fin du discours de ce cher directeur, autant laisser le nouveau venu en profiter pour l'instant. Un fois que le chef de l'établissement eut fini de prendre la parole, toute l'assemblée dans le hall commença à se disperser. Matthiew prit la manche de Paul, le retenant, il lui glissa à l'oreille quelques mots afin de lui donner sa mission.

Nous y voilà, tu vois la chef des Tulips là bas ? Elle ne devrait pas tarder à devenir quelques peu mouvantes, ta mission est d'essayer de lui retirer son bandeau, bien sûr tu n'es pas obligé de réussir, mais le tout est de ne pas te faire voir si tu rate. Tu aura à ta disposition les conseils de chaque Flick Knifes ainsi que leur aide au besoin, bon courage...

Les choses ainsi dîtes, il sourit et alla s'installer près d'un mur, gardant tout de même un œil sur sa nouvelle recrue, autant éviter de la perdre de vue...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-a-faraway-land.positiforum.com
Mindy Fusten
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 17/06/2012
Age : 22
Localisation : Bretagne, RPZ Yolloooo Swaaaag!

MessageSujet: Re: La rentrée des classes    Ven 13 Sep - 21:41

The Tulips

Qui dit rentrée, dit nouveaux! Et rien que pour cette raison Mindy aimait la rentrée, chaque groupe devait faire forte impression et cette année les Tulips allaient mettre les bouchées doubles.
La veille la chef avait dit a Mindy, demain carte Blanche. Et ca c'est pas tombé dans l'oreille d'une sourde. La blondinette avait longuement réflechit a comment faire en sorte que les gens rejoignent le meilleurs groupes, autrement dit les Tulips? Puis finalement en retournant un peu le sujet, elle c'était dit qu'il fallait plutot faire en sorte que les petits nouveaux ne regagnent pas le camps ennemis.

Plein de petit être innocent sur des chaises, c'etait beau a voir. On a rarement vu un calme aussi normal dans ce pensionnat, mais de toute evidence il n'allait pas durer.
Comme promit après le discours annuel du directeur, les Tulips donnèrent le ton de la soirée, qui s'annonçait bien drôle et surtout arrosé. De l'eau volait partout a travers la pièce n'épargniant personne. Mindy elle gardait son sceau pour une certaine personne, une personne qui allait certainement pas apprécier la blague.
Elle la chercha du regard, mais il n'était pas difficile de la louper, la reine entouré de sa cours assise sur son trones avec un sourire angélique au visage. La blondinette se glissa a travers la foule en évitant ce qu'elle pouvait éviter d'eau, puis une fois au côté de la Belle, lui vida le sceau sur la tête. Avant de prendre la fuite!
La reine des orchids n'avait plus autant d'elegance désormais.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandra Calendea
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 18

MessageSujet: Re: La rentrée des classes    Ven 13 Sep - 23:27

The orchids
Les rentrées avaient toujours été pour moi un synonyme de malheurs et de soucis, de tracas plus ou moins inutiles mais qu'on aurait sûrement pu se passer. Pour moi, ce n'était qu'une distraction dont je me serais abstenue de participer si cela ne tenait qu'à moi. Je pensai que le pire était que certaines personnes aiment les rentrées. C'était quelque chose qui m'avait toujours troublé. Comment une personne pouvait-elle apprécier le fait de se retrouver entourer de personnes inconnues, d'une foule de gens dont on ne connaissait rien ? Heureusement, cette rentrée-là fut meilleure que toutes les autres. Plus facile, aussi. Enfin, ce n'était pas forcément très difficile. Par ma condition de Orchids, je pouvais me renseigner discrètement et de façon naturelle sur les gens qui m'entouraient. Ce qui fit, qu'au final, je connaissais tout le monde, plus ou moins bien. Cela me rassura grandement, de savoir, de pouvoir mettre un nom sur chaque visage qui me faisait face et dont j'observais le profil d'une manière curieuse peu digne d'une dame.

Il y avait là tant de monde ! J'avais oublié. J'avais oublié le silence religieux qui occupait la salle quand le directeur prenait la parole, délivrant ses mots bénis et innocents qui ne me plurent qu'à moitié, me laissant perplexe. Un respect cordial ? Comment souhaitait-il que nous puissions avoir une entente respectueuse entre les Black Guns et les Black Roses ? Il prétendait connaitre les conflits qui étreignait les deux camps. Alors ne devait-il pas savoir que cela était une chose bien difficile qui nous demander ? S'il était réellement au courant de tous, de la haine que nous nous portions, des nombreux coups en douce que nous nous faisions, pouvait-il encore désirer que nous entretenions un « respect cordial » ? Ma seule réponse était que les temps avaient changé. Que ce n'était plus la même chose. Peut-être avait-il connu les Black Roses et les Dark Guns, mais tout cela devait avoir éprouvé des modifications depuis son époque - qui, pourtant, ne datait pas énormément. Il fallait croire que les choses bougent plus vite que nous nous y attendons.

Mais pour le moment, sur l'instant, pour l'heure, je n'avais le temps d'y penser. En effet, les Orchids restaient des Orchids, bien malgré cette entente apparente que j'aurais bien du mal à comprendre. Mary-Jane, la délicate Mary-Jane, ne devait sûrement pas être d'accord avec ceci. Mais elle était intelligente, assez pour ne pas froncer ses sourcils et plisser ses yeux comme je l'avais fait, et pour faire croire qu'elle était totalement d'accord qu'elle comprenait parfaitement. Peut-être même que si on lui aurait demander son avis, elle aurait dit que cette situation devenait pesante, qu'elle avait de plus en plus de mal à la supporter. Peut-être l'aurait-elle fait, du moins je pensais qu'elle était capable de cela, qu'elle aurait encore plus fine et subtile. J'avais tant à apprendre, tant à découvrir sur les tourments des mots ! Toujours était-il que je devais effectuer la mission qui m'était attribuée, et que je ne devais avoir que ceci en tête. C'était mon objectif principal, lui et éviter les sceaux d'eau - quoique ce fut si difficile que je m'en pris quelques uns, trempant mes cheveux, faisant dégouliner ma robe.

Un peu plus loin, je vis une élève un peu retrait, en train d'essayer de sécher ses vêtements désespérément. Je me rapprochai d'elle, aussi silencieusement que possible, un peu gênée par le tissu spongieux qu'était à présent mes propres habits, et je me penchai pour que nous deux visages se tiennent à la même hauteur. Elle était plus petite que moi, avec des cheveux roux dont les reflets se perdaient dans la lumière, avec de grands yeux gris très clairs. Son visage, respirant l'innocence, ses quelques tâches de rousseurs sur ses joues, sa mèche mouillée pendant sur son front. Tout m'indiquer qu'elle était une nouvelle élève qui avait choisi le camp des Orchids, et dont j'avais oublié le nom exact. Léa ? Léna ? Eléa ? Je ne savais plus lequel était le bon, ce qui me fit immédiatement honte. Une Orchids qui oubliait le nom de ceux à qui elle allait s'adresser... Du jamais vu. J'étais une bien piètre Orchids. Fermant les yeux un bref instant, si court qu'on aurait pu croire que je les avais clignés, je me redressai, ne cherchant plus à faire que nous deux visages soient à la même hauteur. Ma tête se penchant légèrement, laissant mon carré brun s'écoulait sur mon épaule droite.


[ Désolée des fautes, j'arrangerai lors de ma relecture. ]

_________________

Srinpgounette ; mon Acroyable. ♥️




Ma couleur est en #5F04B4.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denshell Whipper
avatar

Messages : 282
Date d'inscription : 31/05/2012
Age : 20
Localisation : Dans un champ de blé... Ou pas.

MessageSujet: Re: La rentrée des classes    Sam 14 Sep - 12:30

dead

Qu'ils sont môgnons ! Qu'ils ont l'air sensible ! Qu'ils ont l'air... Nouveaux. Nouveaux et rien d'autre, voilà ce qu'ils sont. Les yeux grands ouverts. Les mains pleines de sueur serrées contre leurs genoux tremblotants. La bouche fermée, les dents qui ne peuvent s'arrêter de remuer. De malaxer cette joue qui se tend vers l'interieur. Oui, ils sont tous là, recroquevillés par le stress, tout petits sur leur chaise. Ils ameraient s'envoler, accélerer cette journée, cette heure qui n'en finit pas. Nous, les vieux, on est tranquillement assis, on ne bouge pas, on n'écoute pas, on ne comprend pas, on ne s'interesse pas. On le connaît déjà ce discours. On l'a déjà entendu, lu et revu. Ca ne nous change pas, ça ne nous stresse pas. Alors on regarde les nouveaux, précieux et hésitants en ce début d'année, en cette rentrée scolaire. On les regarde, attendris. Et c'est soudain que l'on a envie de les aider. De leur montrer le bon chemin. Le chemin qui les sauveras de leur perte. Parce que pour se sentir bien dans son esprit et dans son corps, il faut savoir choisir le bon endroit et les bonnes personnes. Et les bonnes personnes, ce sont nous, les Riffle Bullets.

Mais déjà, les Tulips se sont levées. La vioque s'est précipitée. L'eau a été jetée. C'est alors qu'une débandade de Riffle s'est soudain levée et la guerre a recommencée. Avait-elle seulement terminé ? Je n'en suis pas si sûr. Cette guerre continue perpétuellement et jamais plus elle ne cessera. Arrêtons de se voiler la face. Il n'y aura jamais aucun gagnant, ni aucun perdant. Si un des groupes meur, les autres le suivront dans l'abîme. Mais ça, il ne faut pas le dire. Laissons les autres croire, laissons aux nouveaux l'espoir. Ne leur disons pas que leur prochain engagement ne cessera que lorsque la fin sera arrivée. Foutons le boxon bon dieu de merde ! Montrons leur que nous aussi, les Riffles, nous en sommes capables !

Les Riffle se dispersent. Sans aucune consultation, sans aucune règle instaurée. Aucun de nous ne sait ce qu'il a à faire et pourtant on le devine. On devine que l'on va devoir se montrer fort, fous. Montrer qui l'on est vraiment. Pourquoi les Riffles sont les Riffles et pas les autres. Pourquoi, nous, au début, on a choisi ce groupe. Au risque de nous perdre et de ne plus se retrouver. Nous formons un tout. Nous sommes des Riffles.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paul Ghast
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 14/08/2013
Age : 19
Localisation : Un village paumé près de Bayonne

MessageSujet: Re: La rentrée des classes    Sam 14 Sep - 15:12

Flick Knife

La rentrée... Un mot que je n’avais pas entendu parler depuis que j'étais parti de Bordeaux. Pour certains c'est une grande découvert du pensionnat, alors que pour moi je m'étais repérer et j'ai eu le temps de connaître certaines. Tout les nouveaux étaient assis tandis que moi je me trouvais sur le coté posé sur le mur.
Bref cette rentrée commença par un discours répétitif d'un directeur même si j'ai retenu cette phrase et je n’ai pas écouté le reste :

« L'été a été rude, difficile a supporter dans la chaleur de ce Far West pour ma Lune Ensoleillée. »

Ça il avait raison ici la chaleur est insupportable. J'espère comme tous les nouveaux, avoir la possibilité de s'adapter à cette chaleur épouvantable.

Puis arriva une femme avec un bandeau qui était dit "la chef des Tulips". Et bien franchement, j'étais déçu…  J’avais parié avec les nouveaux qu’elle avait la taille A,  je crois bien que j’ai perdu mes 20 balles. Elle commença un "discours" des plus pathétiques mais heureusement court. Mais j’ai tout de même apprécié le moment où son clan nous jettent des sceaux d’eau, quoi de mieux pour se rafraichir ? Je sais que le but étais plus pour énerver, mais tout le monde avais chaud ici. Alors ça a fais plus de bien que de mal.

Alors que j'étais encore en train de penser à propos de ce superbe rafraichissement, "Master Field" prit mon manche et me demanda d’enlever son bandeau. Alors je lui disais :

«  Vous auriez du me dire comme ça avant j’aurai prévu un plan »

Surtout qu’il me le demande lorsque elle est en pleins dans la foule… Mais j’ai tout de même une idée dans la tête. Je suis parti chercher une canne à pêche et me mis en hauteur pout la voir parmi tout ce monde. Mais j’ai aussi mis un masque pour que personne ne me reconnaisse, en particulier le victime de mon piège.

 *Que la pêche du bandeau commence !!!*  me dis-je le sourire aux lèvres (même si personne ne pouvais le voir avec le masque).

Je commençai en lançant la canne à pêche sur elle, j’arrivai très bien mon lancé mais j’étais trop bas, j’avais atteint le soutient gorge… J’avais l’impression de l’avoir touché moi-même… Pris pas la peur des femmes, je lâchai la canne et me cachai le plus vite possible


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeff Kelray
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 10/06/2013

MessageSujet: Re: La rentrée des classes    Sam 14 Sep - 16:06

Professeurs

Octan avait fait un très beau discours, vraiment. Un peu too much aux yeux de Jeff, qui était pourtant forcé d’avouer qu’il n’aurait pas pu faire mieux. Lui-même n’avait rien préparé. S’il devait parler devant les élèves, il improviserait. Mais il semblait que rien ne devait se passer comme prévu. Evidemment. Le pensionnat de Whiteriver Town était tout sauf normal.  Juste après le directeur, ce fut au tour de Brandon de monter sur l’estrade. Toujours aussi délicate que d’habitude, la chef débuta les festivités en invitant ses Tulips à se déchainer.

Notre rouquin, qui se tenait juste au pied de l’estrade, ne put s’empêcher de partir dans un grand éclat de rire en voyant les quatre groupes se déployer dans la mêlée. D’un bond, il s’assit au bord de l’estrade et observa la scène avec un franc sourire sur les lèvres. Il risquait d’être mouillé mais qu’importe, ce n’était pas très important.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marilyn Brandon
avatar

Messages : 313
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 24
Localisation : Haha! Si tu savais!!

MessageSujet: Re: La rentrée des classes    Sam 14 Sep - 17:32

dead

Rien de meilleur qu'un bon bain de foule! Marilyn avait plongé dans la cohue et s'amusait à vider le reste de son sceau sur les pequenots qui lui léchaient les bottes. Tout se passait très bien, sauf quand dans ce bazar, difficile de voir sur qui on allait frapper. La borgne détecta des visages de Flick Knives non loin d'elle et commença à faire des moulinets avec les bras pour en choper quelques uns au passage et les envoyer faire des plongeons dans le reste de l'assemblée, ou vers le buffet garni de victuailles. C'est alors que la Chef des Tulips sentit un corps étranger se glisser sous son haut pour venir chercher d'une manière bien polissonne son soutien-gorge... Attends, on allait pas lui enlever pour une fois qu'elle en avait mis un! Déconcentrée de ses activités fort cérébrales, Marilyn porta une main derrière son dos et attrapa le fil de la canne à pêche, laquelle avait perdu son propriétaire en chemin : personne au bout de la ligne.

Contente d'avoir une victime légitime désormais, Marilyn balaya la foule du regard pour paercevoir un bonhomme courir dans le sens opposé. Pas très discret.

« Reviens-là toi!! »

Cria-t-elle, puis elle laissa sur place le fil à pêche, et au passage son soutif qu'elle avait finalement préféré défaire... Elle envoyait valser tous les obstacles, mais c'est qu'il courrait vite, le bougre! Puis elle entra en collision avec une de ses recrues.

« Spring! Qu'est-ce que tu fous aussi trempée! Aide-moi à attraper ce type, c'est un voleur de petites culottes! »



_________________
Votre Tata qui vous aime!

Avec ses Marilyn Kisses bien baveux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spring Flaw
avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: La rentrée des classes    Sam 14 Sep - 19:23

The Tulips

Rhaaa, il y avait bien trop de monde ici ! Et Spring était de mauvaise humeur. Ses cheveux mouillé était plaqués contre son cou, tout comme sa robe de tissu bleu si volatile. Elle n’avait plus de seau maintenant, mais certains trainaient par terre, vide. On trébuchait, on les saisissait et on se les jetait dessus. C’était du grand n’importe quoi. La tueuse était peut-être plus réservée que la plupart des Tulips, mais elle n’avait pas pu résister à la tentation d’attraper un récipient et d’assommer les gens avec. Pourquoi ? Bonne question. Dans cette mêlée, il n’y avait pas d’interrogations. Quand on lui arracha son seau, elle s’arrêta et regarda autour d’elle.

Elle sentit qu’on la bousculait. Elle se retourna pour foudroyer le fautif du regard, envoyant valser quelques gouttes d’eau qui s’échappaient de ses cheveux. Elle se tranquillisa en reconnaissant Marilyn et lui répondit.

- Je t’expliquerais plus tard. Par où est-il partit ?


_________________


Dernière édition par Spring Flaw le Dim 15 Sep - 11:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mindy Fusten
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 17/06/2012
Age : 22
Localisation : Bretagne, RPZ Yolloooo Swaaaag!

MessageSujet: Re: La rentrée des classes    Sam 14 Sep - 20:11

The Tulips

Un vrai champs de bataille, sans queue ni tête, un beau bordel quoi !
Trempé jusqu'aux os, la jeune Mindy vagabondait dans la foule a la recherche de divertissement.
Les nouveaux paniquaient et les anciens s'amusaient voilà la triste ou joyeuse vérité de la rentrée de cet étrange pensionnat.
La jeune blondinette savait qu'en plus de marquer les esprits ce soir, il fallait recruter. Et pour ça rien de mieux que défrayer les nouveaux et futur fous.
C'est alors qu'elle croisa un petit groupe de fille, qui avaient l'air certes de nouveau nés perdus, mais peut être un peu moins que d'autres.
Elle s'approcha du groupe, avec un large sourire, qui fut rendu aux quadruples avant de disparaître aussi vite que la Tulips est sortit son flingue.

« Je vous explique comment ça marche ici... »

En pointant son arme vers celle qui avait l'air d'être la chef.

« Vous avez deux options qui s'offrent a vous. Première option, toi et tes copines vous devenez d'insupportables Ladys en culottes courtes, qui se battent a coups de tasse de thé, soit deuxième option vous devenez de véritable mercenaire, qui se battent pour de vrai comme les cow-boys ! »

Une petite pause, et un petit sourire, face aux quatre visages horriblement figés.

« Personnellement je préfère la Deuxieme, mais si vous douté encore, voici autre chose. Dans le second on est pote et tout se passe bien, pour l'autre... Vos mieux pas en parler. Et croyez moi, vaut mieux jouer a la poupée avec moi, qu'au tir sur cible. »

Mindy baissa son arme, et continua de sourire. La pseudo chef, qui n'avait pas l'air très fière devant la jeune Tulips contenta de dire d'une voix relativement affirmé.

« Fait comme si on était deja dans vos rang. »

Fière d'elle la jeune Tulips, fit demi tour, a la recherche d'autres âmes en détresse. Au loin, sur l'estrade elle vit son cher professeur, hâtive de savoir ce qu'il l'amusait tant elle traversa la salle a toute vitesse. Une course folle qui s’arrêta nette, lorsqu'elle tamponna un jeune garçon encore inconnu au bataillon, qui en réalité se nommait Paul, mais ça elle l'ignorait encore.

« Tu peux pas faire attention ? »


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeff Kelray
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 10/06/2013

MessageSujet: Re: La rentrée des classes    Sam 14 Sep - 21:32

Professeurs

Au milieu du bruit et de l’action, Jeff scrutait les moindres recoins de la pièce depuis l’estrade. Observateur, il avait vu Field parler à un élève, sans doute une nouvelle recrue des Flicks. Il avait ensuite scruté le garçon, admirant le moment de la canne à pêche et la course qui avait suivie. Le jeune homme semblait complétement perdu, le pauvre. Sans parler de Brandon qui était à sa recherche et qui avait même demandé de l’aide à Flaw. Et comble de malheurs, voilà que le nouveau Flick venait de buter contre une 3eme Tulip, Fusten. Ce n’était vraiment pas de chance. A ce stade-là, le garçon allait se faire démonter.

Le professeur plissa les sourcils pour observer la scène quelques secondes. Il n’avait pas envie qu’un Flick ai des problèmes devant ses yeux. Aussi, si les choses se gâtaient trop, il interviendrait. Pourtant, il se désintéressa du problème et fit glisser son regard sur l’assemblée, et fixa un à un les élève qu’il connaissait, ou pas.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marilyn Brandon
avatar

Messages : 313
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 24
Localisation : Haha! Si tu savais!!

MessageSujet: Re: La rentrée des classes    Sam 14 Sep - 21:39

dead

Parfait. Parfait, parfait parfait! Le gamin était bloqué et Mindy avait mis la main à la patte et le voleur de culottes était maintenant à la portée des Tulips! Marilyn le toisa d'un air mauvais, mais s'amusait bien tout de même.

« Alors, mon chéri, on a un fétichisme pour la lingerie de vieille et les culottes de cheval? »

Soyons lucides, Marilyn ne portait pas de dessous vraiment sexy, elle préférait l'utile et confortable au visuel. Ce qui dérangeait le plus la borgne, c'était ce masque que le gosse avait eu l'outrecuidance de mettre pour masquer ses traits. Elle n'aimait pas ça et comptait bien faire sauter cette masquarade.

« Si t'enlevais ton masque? On ira discuter plus loin de tes petits écarts? En tête-à-tête? »



_________________
Votre Tata qui vous aime!

Avec ses Marilyn Kisses bien baveux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spring Flaw
avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: La rentrée des classes    Sam 14 Sep - 22:00

The Tulips

Mindy était vraiment fortiche. Elle avait réussi à intercepter le fugitif avant même que Spring ai eu le temps de se retourner. Déjà, Marilyn avait foncé sur lui et le réprimandait. La tueuse, elle, prit un peu plus de temps pour arriver. Elle laissait des grandes flaques d’eau sur son passage, mais lorsque qu’elle arriva auprès du fautif, elle avait ce regard glacial qui lui était propre, et le dévisagea. Elle décrocha son regard de l’inconnu pour le faire glisser jusqu’à Mindy et lui adresser un petit signe de la tête silencieux. Elle ne parlait pas. La scène se passait entre sa chef et le garçon. Sans bruit, elle écoutait.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary-Jane Kins
avatar

Messages : 718
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 23
Localisation : Chez monsieur le Bonheur.
Age du personnage : 18

MessageSujet: Re: La rentrée des classes    Sam 14 Sep - 22:03

Chef des the Orchids

Mary-Jane s'était installée au centre de la pièce, les Orchids étaient aux quatre coins, pour permettre de parler au plus de londe possible. Le discours fut assez long, même si cette année on pouvait reconnaitre les efforts du directeur. La chef des orchids n'eu pas le temps de parler que Fusten l'arrosa. Mary-J. bouillonnait intérieurement, pourtant elle savait que la journée n'était pas fini et qu'elle avait bien travaillé pendant les quarante dernières minutes.

Comme à son habitude elle se réfugiât dans une salle de classe en dehors du hall pour essorer sa jupe et coiffer ses cheveux bouclé avec un peigne. Après tout une Orchids sans peigne n'était pas une véritable Orchids. Même trempée jusqu'aux os, la jeune femme était d'une grande classe. Elle fit le tour du bâtiment, en passant par l'extérieur, afin de rentrer par la porte d'entrée du hall. De toutes ses forces la Lady poussa les portes lourdes qui claquèrent dans un bruit sourd, surprenant les plus occupés.

Je me présente, je suis Mary-Jane Kins, la chef des Orchids et je vous propose la suite de la visite, à commencer par notre bâtiment.

Mary-Jane Kins avait prononcé ses mots d'une voix forte et calme, dominant toute l'assemblée.


_________________

Ma couleur est #660066
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-a-faraway-land.positiforum.com/
Mindy Fusten
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 17/06/2012
Age : 22
Localisation : Bretagne, RPZ Yolloooo Swaaaag!

MessageSujet: Re: La rentrée des classes    Sam 14 Sep - 22:04

The Tulips

Tout était allé très vite, mais le d'une manière général le jeune garçon était en très mauvaise posture. Entouré par certainement les meilleurs ou les pires Tulips, tout dépend de quels cotes tu te mets, il n'avait aucun echappatoir.

« Alors, mon chéri, on a un fétichisme pour la lingerie de vieille et les culottes de cheval? »

Mindy avait du louper un épisode, et c'est avec stupéfaction qu'elle découvrit que le chevalier masqué qui venait de la percuter n'était autre qu'un horrible pervers. Pourquoi un nouveau ferait il un truc aussi stupide ? La blondinette mit pas long feu a comprendre que ce gaillard n'était pas un nouveau, et qu'il avait deja choisi sont camps, et vu sa réaction c'était sûrement pas un Riffle. Il rentrait deja la queue entre les jambes, comme le faisait les gens du groupe le plus faible du pensionnat... Les Flicks. Aucun doute il était de ce genre !

« Un pervers ? »

Elle pointa son fusil sur le jeune homme, son fusil qu'elle avait en main depuis deja pas mal de temps.

« Laisse moi deviner ? C'est ton chef qui ta demandé ca ? Le grand et courageux Matthiew ??? »

En insistant fortement sur ce dernier qu'elle chercha du regard dans la salle.  


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paul Ghast
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 14/08/2013
Age : 19
Localisation : Un village paumé près de Bayonne

MessageSujet: Re: La rentrée des classes    Sam 14 Sep - 22:19

Flick Knife

Alors que j'étais en train de m'enfuir, je me cogna contre un autre fille. Comme si c'étais le moment, j'avais un envie de crier mais je suis retenu, ce n'étais pas le moment.Je ferma les yeux le fermement possible et respira profondément et je sorti un petit "Désoler" . Puis une fois m'avoir excuser, la chef arriva avec avec une de ces pauvre esclaves qui traînait derrière, mais en plus celle que j'avais cogné en faisait aussi parti mais sorti son fusil. Je pris alors dans une sacoche un boule qui contenait de la farine et la jeta par terre. Sans réfléchir, je pris l'arme de la fille ainsi que la fille puis fonça dans le hall. Une fois là-bas je tira avec le flingue sur une des cordes qui tenais un lustre et m'accrocha à cette corde. J'en avais oublié que je tenais une fille sauf au moment où j'étais en haut...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeff Kelray
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 10/06/2013

MessageSujet: Re: La rentrée des classes    Sam 14 Sep - 22:40

Professeurs

 C’est fou ce qu’on peut faire quand on a peur. Le petit nouveau, par exemple, venait d’arracher le pistolet de Fusten, avait capturé la jeune Tulip et avait commencé à courir en tirant sur le lustre qui s’était effondré. Un Flick qui panique fait forcement des bêtises. Et surtout, c’était du suicide d’avoir emporté avec soit une des figures fortes du groupe. Peut-être vaudrait-il mieux mettre un terme à tout ça. Allongeant les jambes, Jeff se leva et se mit à marcher pour se rendre sur la scène du crime. Il posa sa main gauche sur sa hanche et étendit l’autre pour désigner les deux formes en haut.

- Stoop ! Terminus, tout le monde descend !

Il sourit et regarda le Flick et la Tulip avec une expression presque moqueuse, mais pas méchante.

- Et si on se calmait un peu ? Toi par exemple, tu pourrais me donner ce pistolet et lâcher Fusten. ^^


_________________


Dernière édition par Jeff Kelray le Sam 14 Sep - 22:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marilyn Brandon
avatar

Messages : 313
Date d'inscription : 19/05/2012
Age : 24
Localisation : Haha! Si tu savais!!

MessageSujet: Re: La rentrée des classes    Sam 14 Sep - 22:45

dead

Allons bon, quoi maintenant?! Le Flick n'avait pas daigné retirer son masque et avait préféré prendre la poudre d'escampette... En emenant Mindy?! Ouh lalala! Ça allait pas le faire, ça mon garçon! Il profitait de sa silouhette svelte pour percer la foule et s'envola bien vite avec la blondinette au balcon, il était prêt à se... Suicider? En tout cas, tout cela ressemblait de plus en plus aune aventure rocambolesque d'un héros masqué et d'une jeune innocente. Decidèment, quelle bande de pédophiles, ces Flicks!

Marilyn allait se préparer à escalader les collones, mais Cool Guy -alias le prof Kelray- était déjà là et prenait l'avantage sur le gamin. Marilyn profita de cette occasion pour se mettre sous leur position et étendre les bras en l'air.

« Mindy! Sauuuuuuuuuute! »

Une telle acrobatie ne resterait pas dans l'oubli, pour sûr, c'était le meilleur moyende se faire remarquer !


_________________
Votre Tata qui vous aime!

Avec ses Marilyn Kisses bien baveux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mindy Fusten
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 17/06/2012
Age : 22
Localisation : Bretagne, RPZ Yolloooo Swaaaag!

MessageSujet: Re: La rentrée des classes    Sam 14 Sep - 22:56

The Tulips

Les réactions de Mindy était toujours inattendu, mais sur ce coups c'est pas elle qui avait déliré. Quand elle sentit ses pieds décoller le sol, il était déjà trop tard. Le pervers l'avait désarmé et kidnappé avant de prendre la poudre d'escampette.
Ils prirent de la hauteur, mais c'était sans compte sur les heros du jour, Jeff et Marlyn, qui etait parti au secours de Mindy ou de Paul si l'on se rappelait qui il avait enlevé.
Profitant de la situation, la jeune tulips se rappela d'une vieille technique de combat de Felix, et sans prévenir mordu le coup du fous masqué.
Celui ci, sûrement surpris fut déstabilisé, elle attrappa son revolver avant de sauter avec grace dans les bras de sa chef adorer.

« Marilyn, je pense que c'était au de nos plus beaux spectacles. »

Puis elle regarda Paul, avec un sourire flippant.

« Tu ne perds rien pour attendre. »


Puis de son visage enfantin habituel, regarda son cher professeur.

« Merci, professeur, vous m'avez sauvé. »

Elle avait trouvé son nouveau héros, et bien que tout le monde savait que c'était pas elle qui était en danger mais bien le voleur, la scène en restait adorable.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paul Ghast
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 14/08/2013
Age : 19
Localisation : Un village paumé près de Bayonne

MessageSujet: Re: La rentrée des classes    Dim 15 Sep - 8:32

Flick Knife

Ça faisait longtemps qu'il n'avait pas toucher une peau si douce d'une femme, tellement longtemps qu'il en avait peur. Il déposa la fille calmement mais des souvenirs lui surgit dans sa tête, Paul tenait les mains sur la tête tout en zigzaguant sur la poutre en disant assez bas :

"Ne fais pas ça , ne fais pas ça, s'il te plaît" .

Il continua de zigzaguer jusqu’au moment où il toucha le bord et se recroquevilla tremblant de peur. Il tenta de retrouver son calme.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spring Flaw
avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: La rentrée des classes    Dim 15 Sep - 10:13

The Tulips

Décidément, plus rien ne se passait comme prévue. L’inconnu venait de s’enfuir en emportant Mindy ! Cette fois, Spring n’avait pas pris son temps. Non, elle avait couru aux côtés de Marilyn afin de récupérer la jeune fille. Arrivée en bas du balcon, elle s’était reculée pendant que sa chef étendait les bras vers Mindy, et avait sorti un couteau, juste au cas où. Elle avait envie de faire regretter au garçon cette folle audace qu’il avait eue en emportant une Tulip.

Quand la jeune prisonnière atterrit dans les bras de sa chef, la tueuse se calma quelque peu, baissa son arme et s’approcha des deux Tulips et regarda en haut le nouveau, qui s’était recroquevillé.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeff Kelray
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 10/06/2013

MessageSujet: Re: La rentrée des classes    Dim 15 Sep - 10:36

Professeurs

Bien, bien, bien. Pas de morts en vue pour cette soirée. Enfin, sauf ce nouveau Flick, s’il continuait son manège avec les Tulips. Nan mais vraiment, quel idée d’emporter une d’entre elles sur le balcon. De la folie pure ! Heureusement, toujours aussi débrouillarde, l’otage s’en était tiré comme une chef et venait d’atterrir sur le sol. Il sourit à la rescapée, et lui dit.

- Tu sais Fusten, moi je n’ai rien fait. Remercie plutôt ta chef.

Après cela, il se tourna vers celle-ci pour lui dire d’une voix un peu plus solennel, mais toujours le sourire aux lèvres.

- Bien rattrapé Brandon.

Pourtant, l’action ne semblait pas encore terminée. Car le petit nouveau était toujours en haut du balcon, et ne semblait pas au meilleur de sa forme. La preuve, il zigzaguait sur une poutre pour ensuite se recroqueviller. S’il ne se calmait pas, il risquait de tomber.

- Toi en haut, tu ne voudrais pas descendre ? Ne panique pas et calme toi.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denshell Whipper
avatar

Messages : 282
Date d'inscription : 31/05/2012
Age : 20
Localisation : Dans un champ de blé... Ou pas.

MessageSujet: Re: La rentrée des classes    Dim 15 Sep - 11:30

dead

Des Riffles étaient montés au plafond, d'autres s'amusaient avec des Tulips (merci la cohabitation...), d'autres restaient là, sans rien faire à scruter les p'tites nouvelles histoire de voir ce qu'on pourrait bien en tirer au cours de cette année. Résultat, les Riffles partaient en vrille. Le chef était parti je ne sais où, (sûrement avec une petite brune qu'il avait découvert avant d'entrer dans la salle... Il avait dû l'emmener aux douches... Oui, c'est sûrement ça ! Il avait voulu lui faire visiter et, alors que les portes en bois des douches se refermaient, sa main s'était refermée sur...) Ne rougis pas Denshell ! Tu es un homme bon dieu !

Enfin bon, ce n'est pas en reflechissant à la suite des actions du boss que l'on arriverait à remplir les rangs des Riffles. Sans attendre, il faut que je me dirige vers les jeunes garçons ! (à moins que recruter des bonnes pour les Riffles serait une bonne idée...) Non, les garçons ! Il y en a un beau paquet là-bas ! Mais... Ohoh ! Un attroupement ! Avec des cheveux blonds au carré et une paire de gros nichons en son centre. Qui n'appartiennent pas à une seule personne... Les Tulips ! Auprès d'un garçon. Que je ne connais pas. Je dois... Le recruter !

Fonçant dans le tas, percutant tout ce qui m'entourait, je finis par arriver à destination. Faisant tourner mon regard, je ne trouvais autour de moi que la vioque et, une sorte de bonhomme bizarre que je n'avais jamais vu. Mais, pas de carré court ni nouveau petit bonhomme. Suivant le regard de la vioque, j'aperçus le nouveau s'enfuir avec mon trésor et ma prochaine victoire.  Bon, la suite, ça sert même à rien que je vous la raconte parce que même moi qui était en train de les regarder se... Bref, j'ai rien compris. Juste vu Mindy tomber dans les bras de la vioque puis le bonhomme bizarre s'en approcher et le petit bonhomme terminer sa course au bord de la poutre en tremblotant... Et soudain, je compris. Je compris que c'était pas un nouveau mais la petite tapette des Flick que j'avais au-dessus de la tête. Rien qu'à la voir trembler, on devinait sans problèmes la direction qu'elle avait prise en cette fin d'été.  

Bon... Faut reconnaître que la tapette en chef des Flick avait sûrement mal choisi son protégé. Et c'est qui qui allait encore les sauver ? C'est qui qui allait encore faire preuve d'un superbe courage ? Les Riffles bien entendu. Enfin moi, le Riffle roi. Bref, il suffit de se positionner sous le Flick en danger et de gueuler :

"-Allez ma p'tite femmelette ! Il te suffit juste de sauter dans mes beaux bras muslcés et ensemble, on prendra la poudre d'escampette ! Allez ma fille ! Saute bon dieu ! J'suis un homme moi ! J'peux te porter sans problèmes ! Bon, il est vrai que tu risques de te casser la nuque ou le coccyx si tu sautes mais avoues que tu préfères ça plutôt que de te faire dévorer par un tournesol enragé hein ! Avoues et sautes !"


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La rentrée des classes    

Revenir en haut Aller en bas
 

La rentrée des classes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Le 02 septembre... Rentrée des classes (BRAVO CALIMERO ! )..
» Rentrée des classes (images animées)
» minn.-dallas
» C'est la rentrée des classes [Ft. le hippie, le poilu & le rat de bibliothèque]
» Rentrée des Classes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
In a faraway land :: Le pensionnat :: Le bâtiment lycée :: Evènements :: La rentrée scolaire 2013 !-