PA et tops sites  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bonjour, à qui ai-je l'honneur ? [Pv. Octann]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jeff Kelray
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 10/06/2013

MessageSujet: Bonjour, à qui ai-je l'honneur ? [Pv. Octann]   Lun 16 Sep - 19:34

Professeurs

Ah, quel bel après-midi ! Le soleil brillait haut dans le ciel pour éclairer de son éclat la clairière qui s’étendait autour de Jeff. Allongé sur le dos de sa jument qui broutait tranquillement, les pieds sur son encolure et la tête sur sa croupe, ses mains en guise d’oreiller, le professeur regardait les nuages en mâchouillant une brindille d’herbe. Ce matin, en se levant, il avait été pris d’une furieuse envie de monter à cheval. Aussi c’était-il rendu aux écuries pour passer un filet à sa jument, et l’emmener pour une longue galopade à cru. Et oui, le rouquin avait encore un peu de mal avec la monte sans selle, et cette petite balade était un entrainement parfait pour remédier à cela.

Après quelques ruades et deux ou trois cabrades, le cavalier avait mené sa monture jusqu’à la clairière pour la laisser brouter. Cheyenne n’était pas la jument du rouquin pour rien. Montée depuis presque 3 ans, elle possédait toute les qualités d’un excellent cheval de cavalerie. Elle était courageuse, robuste, appliquée quand elle le voulait bien et surtout très rapide. Le seul petit problème dans ce portrait glorieux, avec aussi peut être son manque d’endurance, c’était sans aucun doute son manque de discipline, son refus de se plier aux règles. Un cheval sauvage parmi tant d’autre me direz-vous. Sauf que trois ans de dressage intensif ne semblaient en aucun cas avoir affecté son comportement. Et c’était cela qu’adorait Jeff dans cette jument. Il adorait prendre le risque de tomber à chaque fois qu’il montait sur elle, il adorait essayer de la dompter inlassablement, parce que chaque balade avec elle était un défi de plus qu’il relevait, et que, vraiment, il n’y avait rien de plus mordant que de prendre des risques.

Et Cheyenne de son côté, appréciait-elle son cavalier ? Elle ne le détestait pas, c’était certain. Quand elle le voyait arriver au loin, elle tendait l’encolure pour l’apercevoir, et on pouvait parfois voir s’allumer au fond de ses yeux animal une sorte de malice qui voulait tout dire. Enfin, pour en revenir à nos deux compères, tous deux étaient très affairés. L’un à brouter, l’autre à regarder le ciel. Notre rouquin avait pris un sacré risque en se plaçant dans cette position. Un mouvement brusque de la part de sa monture et il était par terre. Mais il était tellement bien, perché ainsi à penser à tout et à rien, pourquoi se dérangerait-il ?



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octann-Ozwyl Keystone
avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 22/05/2012
Age : 24

MessageSujet: Re: Bonjour, à qui ai-je l'honneur ? [Pv. Octann]   Sam 5 Oct - 23:34

Directeur

Le soleil donnait au paysage de l'ouest une belle teinte dorée et la chaleur s'allégeait alors avec la fin de la journée annoncée. Oko se délectait de la fine et discrete – trop rare – souffle d'air, fermant se yeux et offrant son visage tout entier à cette fraicheur inopinée. Un petit bonheur simple que l'indien savait savourer, comme dans la culture de ses ancêtres, tant affiliés aux éléments. De plus, la vie est pleines d'aléas et il faut savoir profiter des plaisirs. Ca, c'était la philosophie d'Octann-Ozwyl et il s'y attachait énormément.

La journée n'avait pas été évidente, il avait du intervenir au chevet de la prunelle de ses yeux, lui prodiguant tous les soins qu'il connaissait, et c'est le cœur serré qu'il avait du la laisser. Les larmes qui avaient eu envie de glisser sur ses joues mattes avaient alor été repoussées par ce vent opportun. Et pour parfaire cela, et bien se défouler, Oko lança sa monture du jour au grand galop.

En effet, et étonnamment, le Directeur n'avait aucun cheval a proprement parlé. Il y avait bien cette jument noire, qui l'avait accompagné ici à Whiteriver Town mais elle était sauvage et Oko lui laissait cette liberté. Lui an avait été privé. Il ne voulait pas lui voler cela. C'est pourquoi, il ne lui imposait rien. Elle, elle l'avait suivit et souvent se présentait à lui. Mais elle laissait vivre ses instincts comme ce matin, et Oko avait alors opté pour un cheval présent dans l'écurie du pensionnat, après l'accord du propriétaire. C'était un bel étalon à la robe isabelle.

La foulée s'accéléra encore et encore jusqu'à atteindre son paroxysme. Sans selle, lachant les brides, les bras déployés, Oko volait. Il était ailleurs, dans un autre temps, dans une autre réalité. Un petit bout de bonheur.

Mais il fallait retourner sur la terre ferme. Il avait des responsabilités : Elle avant tout, mais également un pensionnat, des élèves, du personnels. Tiens, en parlant du loup, voilà qu'une silhouette se dessinait dans le visuel améthyste. Un jeune homme, musclé, aux cheveux flamboyants. Un arrivant, un collègue d'une douteuse ressemblance avec son homologue littéraire mondiaux. Quoiqu'il en était, Octann-Ozwyl récupéra les brides et calma sa mouture, la dirigeant alors avec élégance vers Jeff Kelray. Lui aussi était a cheval et semblait bien se débrouiller. Il ne faisait qu'un avec son cheval. C'était un beau spectacle, tel un ballet, non sans audace. Une audace parfaitement maitrisée.

Ne voulant pas perturber cette cohésion, mais désireux d'aller à l'encontre d'un collègue qu'il ne connaissait pas encore suffisament, Oko s'en approcha doucement, le saluant d'un revers de la main,  le tout dans un silence respectueux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elementacademie.superforum.fr/forum
Jeff Kelray
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 10/06/2013

MessageSujet: Re: Bonjour, à qui ai-je l'honneur ? [Pv. Octann]   Dim 6 Oct - 16:11

Professeurs

Le ciel était bleu, tout bleu. Seulement traversé par des petits moutons à la laine blanche comme la neige, alias les nuages. Jeff prenait plaisir à reconnaitre des formes dans ses trainés immaculées et volatiles. Tient, celui-là ressemblait à une tête de vache. Et celui-là une patte d’ours. Et celui-ci… Et celui-là… Le nombre de possibilités étaient infinies, et c’était vraiment amusant de toutes les imaginer. Soudain, un bruit non loin de lui fit tourner la tête au professeur, l’arrachant à cette douce rêverie si agréable. Et quel ne fût pas la surprise du rouquin de reconnaitre une fine silhouette élancée, summum de l’élégance et de la grâce, juché sur un fier étalon isabelle, Octan Keystone, directeur du pensionnat où il travaillait.

Pourtant, l’ancien soldat décida de ne pas bouger, et d’attendre que son patron le rejoigne pour se redresser. Il se contenta de lever le bras en direction de l’homme à l’expression si noble, signe qu’il l’avait reconnu. Pourtant, un déroulement des choses si paisible ne sembla pas particulièrement plaire à sa jument. Celle-ci, sentant la présence d’un autre cheval, redressa la tête curieusement, avant de plaquer ses oreilles dans un geste défensif, et de faire un violent bon sur le côté, hennissant méchamment vers l’étalon. Elle semblait avoir oublié son cavalier, et gesticula sans considération pour celui qui se trouvait sur son dos. Autant dire que le professeur ne s’était pas du tout préparé à un tel acte et, encore allongé sur le dos de Cheyenne, il ne put pas se raccrocher à quoi que ce soit, et tomba purement et simplement au sol, avec une petite injonction de surprise.

La jument, surprise à la fois par ce bruit, et par la disparition du poids qu’elle portait tourna l’encolure vers Jeff à terre, qui loin de dramatiser, éclata de rire en se redressant. Il caressa le bout du museau de sa jument, et se tourna vers la figure droite comme un i qui se dressait face à lui.

- Bonjour bonjour ! Belle journée n’est-ce pas ?

Il se passa la main à l’arrière de sa tête endolorie avec un grand sourire. Il s’était fait mal à la hanche et au bras droit, sans compter son crâne qui avait pris un coup mais il ne tenait pas particulièrement à le montrer. Il avait tenté quelque chose qui avait mal tourné, à lui d’assumer.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Bonjour, à qui ai-je l'honneur ? [Pv. Octann]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Bonjour, à qui ai-je l'honneur ? [Pv. Octann]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Renom et honneur du marine Walter C Drake
» Adieu Haiti, Bonjour Dominicanie
» Renom, Honneur et Wanted d'un Nain?!
» bonjour [pv Petit Matin]
» Barikad Crew-- Amour Infini-- Honneur à la femme haitienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
In a faraway land :: Le pensionnat :: Les écuries :: La clairière-