PA et tops sites  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pourquoi tu fais des peurs pareils? Tiens, ça ne va pas? [PV Paul]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maximilian Davidson


Messages : 39
Date d'inscription : 06/07/2013

MessageSujet: Pourquoi tu fais des peurs pareils? Tiens, ça ne va pas? [PV Paul]   Ven 4 Oct - 18:56

Flick Knife

Si il y avait bien une chose que ne pouvait pas faire le jeune Maximilian, c'était sans doute dormir. A cause d'un éventuel examen qui allait passer ou parce qu'il était frustré de ne pas pouvoir terminer un certain livre? Aucunement. C'était en fait pour la demoiselle qui dormait dans sa chambre. Qui ça? Alexandra, sa douce, qui dormait pendant ce temps dans sa chambre. Chambre qu'il partageait aussi avec un autre Knife, un autre blondinet. Est-ce que ce dernier était conscient qu'il aimait la jeune femme? Peut-être. Après tout, même un aveugle pouvait voir qu'à chaque fois qu'il voyait l'Orchid ses yeux brillaient de milles feux. Et en quoi est-ce qu'il n'arrivait pas à dormir? C'était simple : déjà qu'il n'osait pas lui déclarer sa flamme, le fait d'être dans sa chambre le rendait non seulement joyeux... mais l'angoissait aussi. Elle était dans sa chambre, elle pouvait aller partout où elle voulait. Elle pouvait même regarder dans ses affaires que le blondinet aurait oublié sur son lit ou alors sur son bureau. Des poèmes, des dizaines de poèmes sur la jeune demoiselle qu'il avait lui-même écrit pouvaient très bien éveiller les soupçons d'Alexandra vis-à-vis de son amour pour elle! Ainsi il les avait bien caché, sous son matelas en priant que personne n'ait l'idée de chercher sous son lit.

Angoissé, Maximilian se décida alors à se promener un peu dans les couloirs du dortoir. Sa bougie en main, il marcha tout doucement jusqu'au salon bleu en priant qu'il ne réveillerait personne... et encore moins une Tulips. Il n'avait pas envie qu'on voit sa petite bouille blonde du soir. Parce que oui, il n'était pas classe le petit Knife! Il avait les cheveux qui partaient par-ci par-là parce qu'il n'était pas peigné, avait une tête de panda, et en plus... il était en pyjama. Une sorte de chemise de nuit avec un pantalon en somme. Cela cachait bien son corps mais le jeune homme détestait qu'on le voit dans une telle tenue... et encore plus qu'on le voit dans une telle tenue. Il arriva enfin dans le salon bleu et regarda autour de lui. Apparemment il n'y avait personne. D'un côté, qui serait debout à une telle heure? Enfin... en temps normal? Le jeune rat de bibliothèque se rapprocha alors des livres et en prit un au hasard avant de se coucher sur le ventre, sur un énorme coussin. Bon sang que c'était confortable! Bien calé, il posa le livre à terre et l'ouvrit pour commencer à le lire, sous la lumière de la bougie.

C'était une histoire assez effrayante dans l'ensemble avec des créatures cauchemardesques. Le blondinet ne lâchait aucun mot. Se mordant en même temps les ongles, il ne voulait aucunement détacher son regard du livre. Tant pis si il se coucherait tard, ou qu'il passait une nuit blanche. En fait, il avait oublié même sa fatigue. Le jeune homme lisait donc, jouant en même avec les jambes en les battant. Le premier qui lui ferait peur se recevra sans doute une bonne tannée de sa part.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paul Ghast


Messages : 52
Date d'inscription : 14/08/2013
Age : 18
Localisation : Un village paumé près de Bayonne

MessageSujet: Re: Pourquoi tu fais des peurs pareils? Tiens, ça ne va pas? [PV Paul]   Dim 10 Nov - 19:43

Flick Knife

Cette nuit est assez difficile, impossible de fermer l'œil. Après tout s’étais ma première nuit dans cet endroit, je n’arrête pas de penser à ce qu’il va se passer ce lendemain : Comment vont être les professeurs ? Qui seront ces camarades ? Que va être leurs réactions face à un type comme moi ? Est que ma peur face aux femmes va être un fardeau ? Et pleins d’autres questions plus ou moins importantes.
Je me levai de mon lit confus, qu’est que je pouvais faire en cette fameuse nuit puisque je n’arrive pas à dormir ? Mais avant de s’intéresser à la question, je me mis quelques vêtements car il faisait tout de même assez froid la nuit. Puis je me dirigeai dans le salon bleu qui était l’endroit réservé aux Flicks enfin aussi aux Orchids mais ce n’est que temporaire ! Et heureusement, avec la peur des filles… J’avance lentement dans le couloir, j’avais peur de rentrer contre quelque chose et donc de réveiller quelqu’un, certains seraient peut-être assez fou pour me tirer dessus. Puis il était long, quand je suis arrivé, je n’avais pas cette impression. Bon d’accord, c’est peut être parce que je marche lentement mais j’ai tout de même cette impression. Ah je vois enfin la fin du couloir ! J’arrivai au salon bleu, il y avais une lumière allumé. Bizarre, ont-ils oublié d’éteindre ? Puis c’est là que je voyais la présence de quelqu’un.
C’était un homme ou une femme ? Impossible de savoir, l’inconnu portait un long manteau dont il avait mit la capuche de son manteau pour cacher sa tête. Il semble qu’il ne m’a pas remarqué, il était en pleine lecture, il doit être vraiment en plein dans l’histoire. Cette personne me rend curieux qui se cache sous cette capuche ? Je tentais de regarder en me baissa en essayant évidemment de ne pas me faire remarquer. Mais l’ombre que faisait la capuche m’en empêche puis la luminosité n’était pas très forte. Je m’approcha et lui dit :
Je pense que c’est un garçon pour la raison que ma peur ne réagi pas mais surtout la prèsence d’aucune poitrine.
« Excuse moi, mais tu es bien un garçon ? »


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maximilian Davidson


Messages : 39
Date d'inscription : 06/07/2013

MessageSujet: Re: Pourquoi tu fais des peurs pareils? Tiens, ça ne va pas? [PV Paul]   Sam 15 Mar - 0:57

Flick Knife

Quelqu'un arriva. Mais qui? Maximillian n'en savait rien, mais ce n'était pas pour autant qu'il s'était levé et retourné. Non, le livre le passionnait. Il ne pouvait pas décrocher ses yeux de ces pages marquées à l'encre noire. Une histoire était une histoire, et c'était ce qu'adorait le plus le blondinet. Les livres le faisaient plonger dans des mondes différents de celui-ci, où les personnages ne vivaient pas dans la crainte d'être fusillés ou volés, mais plutôt dans la joie d'être libres d'aller là où ils voulaient, faire ce qu'ils désiraient le plus, que ce soit de vaincre de terribles dragons ou vivre une douce romance avec une jeune fille. Romance que lui-même connaissait, un amour qui serait sans doute refusé par son chef.

D'ailleurs, inconsciemment, il pensait à Matthew. Le héros du livre qui n'était autre qu'une bête immonde était coursé par un de ces semblables qui ne voulait pas qu'il se lie d'amitié avec une humaine. De ce fait, le jeune fils de femme de joie avait pensé directement à ce que le personnage principal était lui, que l'humaine était Alexandra et que le chasseur était le chef des Flick. Peut-être qu'il craignait vraiment à ce qu'on découvre à quel point il était fou amoureux de la belle Orchid. Il savait qu'il allait s'en prendre plein la patate si jamais on savait qu'il était une sorte de traitre, mais il s'en fichait d'un côté. La vie dans la même école que sa douce aurait eu la peine d'être vécue, même s'il aurait préféré être à côté d'elle pour l'éternité. Mais ce qui le faisait trembler le plus était qu'on s'en prenne à Alexandra. Pourquoi est-ce que ses congenères feraient ça? Le blondinet en avait aucune idée mais il était paranoïaque vis-à-vis de la sécurité de sa dulcinée.

"Excuse-moi, mais tu es bien un garçon?" tels sont les mots qui le firent sortir de son bouquin. Maximilian regarda son interlocuteur et reconnu aussitôt le petit nouveau. Il ne s'était pas approché de lui spécialement, mais il avait eu l'occasion de le voir de loin. Sans doute est-ce que le jeune homme ne l'avait pas remarqué et qu'actuellement il n'arrivait pas à dormir. C'était amusant. Cela lui fesait rappeler ses premiers jours au sein de cet établissement. Personne pour juger sur le métier de sa mère et encore moins sur sa passion de la lecture et de l'écriture.


"Oui... euh... oui je suis bien un... un garçon."

Maximilian se redressa afin d'être en position assise sur le coussin, le livre fermé serré contre lui. Tiens, pourquoi est-ce qu'on lui demandait s'il était un garçon? Etait-il aussi chétif que cela? Il faillit laisser échapper un soupir, désespéré de savoir qu'il avait l'air efféminé (enfin, c'est ce qu'il venait tout juste de s'imaginer). Peut-être était-ce pour cela qu'il n'attirait pas la belle Alexandra... Peut-être devait-il songer à faire autre chose pour avoir l'air plus viril? Après tout, il devait se montrer grand, beau, fort et vaillant devant une perle comme elle. La tête baissée comme toujours afin qu'on ne regarde pas son visage, il était quelque peu rouge. Ha mauvaise timidité ! Il était pourtant en compagnie d'un de ses camarades. Mais il était nouveau! Il ne le connaissait pas! Un inconnu aux bataillons! Pourtant, il devait faire de son mieux afin de mieux l'intégrer chez les Knife. Surtout qu'il devait être perdu le pauvre.

"Tu es... le nouveau c'est.. c'est ça? Si... Si tu as...."

L'artiste en herbe (non, pas de Marijuana comme certains) serra de plus belle le livre contre lui. Ah il essayait de faire quoi là? Sympathiser avec ce brun? Ha cela ne lui ressemblait pas. Aucunement même. Mais ce jeune homme lui faisait vraiment pitié, à être là, perdu dans ce grand internat. Si ça se faisait, il n'était pas du pays... Le capuchonné, continua, rapidement :

"Si tu as besoin d'aide n'hésite pas à venir me voir."

Maximilian prit une grande inspiration et souffla. Ouf, il avait réussi à caser une phrase sans bégayer.... Mais il avait envie de se cacher encore plus, de devenir invisible. Tenter de devenir ami de lui-même avec quelqu'un, ça ne lui ressemblait pas...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Pourquoi tu fais des peurs pareils? Tiens, ça ne va pas? [PV Paul]   Aujourd'hui à 3:26

Revenir en haut Aller en bas
 

Pourquoi tu fais des peurs pareils? Tiens, ça ne va pas? [PV Paul]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dico des fautes de frappe débile~
» Radio-Canada: Pourquoi les Haitiens sont-ils en colère?
» Pourquoi les Haitiens forment-ils la classe la plus pauvre au Québec???
» Pourquoi on m'embête ? J'ai rien fais...
» Je ne fais pas de promesses, mais je les tiens. ⎜ Promesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
In a faraway land :: Le pensionnat :: Les dortoirs :: Batîment des Flick Knifes :: Le salon bleu-