PA et tops sites  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ooooh la vie d'un pirate sur une frégate est la plus belle des vies ![PV Rifle Bullets]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Devlin Miller


Messages : 491
Date d'inscription : 08/06/2012
Age : 25
Localisation : Juste a côté de toi !

MessageSujet: Ooooh la vie d'un pirate sur une frégate est la plus belle des vies ![PV Rifle Bullets]   Lun 14 Oct - 19:11

Chef des riffle bullets

Purée mais comment ils veulent que je me débrouille avec une bande d’idiots pareils ? Fabriquer un bateau, mais pourquoi pas se taper la rénovation de l’église ou bien encore construire une grange ? C’était prendre les élèves pour des bœufs de travail que de leur faire construire des radeaux ! Encore un moyen de les occuper tandis que les pontes de l’administration se doraient les miches dans un coin. Bon aller Devlin, arrête de faire ta tête de mule, regarde le beau temps, le joli moi d’octobre qui commence et avec lui sa farandole de couleurs estivales. Hume donc le parfum tendre de Dame nature qui viens…

« De larguer une bonne grosse bouse en plein sur mon chemin… »

Saleté de piaf ! Le chaperon rouge remontait le chemin qui conduisait à la rivière de Whiteriver. Autour de lui son groupe habituel de gueulards, avec dans le lots quelques nouveaux qui tentaient de faire preuve de compréhension avec les ainés et qui gueulaient aussi. Tout le monde gueule quoi, c’est la fête. Bientôt l’odeur de la vase lui monta aux narines. Bons sang.. Il aimait bien les moules en règle générale mais il supportait mal les odeurs de la mer, ou de la rivière, et puis va savoir pourquoi les mouettes l’avaient pris pour cible. Le rouge énervent pas que les bovins faut croire. Quoi qu’il en soit il était de mauvaise humeur, la veille il avait fait un rêve particulièrement étrange dans lequel il se prenait pour une statue et tous les clébards venaient lui pisser sur les pompes. Inutile de dire qu’il leur avait botté le derrière avec ses souliers en marbre, quand il c’était réveillé il avait gardé l’image obscure d’une brochette géante autour d’un feu de camp avec lui et quelques potes habillés comme les marins lors de la Boston Tea Party. Faut croire que le cours du temps l’incitait fortement à renouer avec ses origines inconnues de grand pêcheur.

Bientôt ils furent sur la berge. L’heure était grave. Ils devaient construire quelque chose. Or, c’était bien connu depuis le temps, les Rifle Bullets ne savaient pas faire grand-chose. Détruire ne nécessité par d’aptitudes particulière. N’importe quel abruti finit pouvait détruire. Mais construire en revanche. Enfin il trouverait bien quelqu’un dans le lot avec des connaissances. Se détachant de la mêlée Devlin escalada un tronc d’arbre mort couché au dessus des flots, dominant toute sa bande de joyeux lurons il sortit les mains des poches, redressa son dos, tourna sa tête vers le soleil et tel un héros des temps jadis se lança dans son discours.

Non vraiment il en avait préparé un.

« Okay mes jolis. Le moment est venu de montrer aux autres qu’on est pas tous des engins de démolition sur pattes et avec une grande gueule ! Va falloir vous remonter les manches et vous sortir les doigts des trous de nez pour me construire un beau rafiot comme on en fait plus ! Face a nous des centaines d’ennemis prêt à nous bouffer tout cru pour pouvoir apaiser leur libido défaillante, alors mes petits choux ont va leur montrer ce que c’est que de faire des drakkars ! Nous sommes les pirates de cette rivière ! Et on va tous les couler sans sommation compris ? »

Il y eut quelques rires, de grands bravo, des applaudissements. IL en faut peu pour être heureux.

« Et au pire si on se fait pirater à notre tour….hé ben on les coule ! Hein mes p’tits saumons frétillants et enragés ?! TOUS A L’EAU ! »

C’était n’importe quoi, comme toujours. Mais on ne change pas une équipe qui gagne. Bientôt ils furent tous à l’œuvre et ce fut un beau bordel, comme toujours. Ce n’était peut être pas une bonne idée de laisser cette bande de margoulins en possession d’objet plus ou moins tranchants.

« Mouais j’ai p’être fait une connerie là »

Et tel Ulysse accroché à son mat Devlin quand à lui regardait ces drôles de sirènes hurlantes qui s’affairaient bien gentiment pour entamer la fabrication de son rafiot. La vie d’un capitaine est vraiment la plus belle des vies.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reed Heathcliff


Messages : 9
Date d'inscription : 17/09/2013

MessageSujet: Re: Ooooh la vie d'un pirate sur une frégate est la plus belle des vies ![PV Rifle Bullets]   Ven 25 Oct - 19:44

dead


Reed ? Bosser ? Pardon, mais ce n’étaient pas deux mots compatibles. Avant même que son chef ait commencé son discours, il était déjà sur le dos de tout le monde, faisant l’inspecteur des travaux finis. Bien évidemment, ça ne plaisait pas à tous les Riffles, mais il avait le don pour savoir à quel moment partir pour ne pas se prendre de coups ; et de toute façon, il comptait sur les capacités de ses poings si le besoin s’en faisait ressentir.
En clair, il passait entre tout le monde qui s’affairait, donnant de temps en temps quelques petites directives, comme s’il se prenait pour le ‘lieutenant’ de Devlin. On aurait du mal à croire qu’il était le petit nouveau du groupe… fallait croire qu’il avait une bonne capacité d’adaptation. Ou qu’il était dingue, au choix.

Il écouta le discours de son chef comme un bon disciple bien sage, ricana à la comparaison avec des saumons, et après avoir applaudi bien comme il faut, alla taper un clou pour faire comme s’il avait travaillé. Tout cela seulement parce qu'il se savait observé.
Une fois ceci terminé, il alla se poster le plus naturellement du monde à côté de son chef, les poings sur les hanches.

« Ils travaillent bien, hein ? ♪ »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Devlin Miller


Messages : 491
Date d'inscription : 08/06/2012
Age : 25
Localisation : Juste a côté de toi !

MessageSujet: Re: Ooooh la vie d'un pirate sur une frégate est la plus belle des vies ![PV Rifle Bullets]   Sam 26 Oct - 1:04

Chef des riffle bullets

Bon dieu de bon dieu voila déjà que c’était le foutoir. En même temps a quoi pensait il franchement ? Que les Rifle allaient se mettre a bosser comme un seul homme et faire un navire avec une ligne de 30 canons à truites et un mat de trente mètre de haut ? Le tout dans la bonne humeur bien sur. C’était trop demandé au ciel. M’enfin qu’importe, le bâtiment avançait, tant bien que mal et à la grâce de la chance. Et aussi parce que certains y mettait du sien, comme c’était le cas pour Reed, le petit nouveau. Devlin ne l’avait jamais qu’entre aperçut durant ces premiers jours, il avait encore beaucoup a faire pour faire régner un semblant de discipline parmi les nouvelles recrues et les anciennes qui s’amusaient à les chahuter un peu trop fort parfois. Bref ! Voila donc que l’autre zigoto s’amusait à donner des ordres et des coups de pieds au cul. Bon pourquoi pas du moment qui les faisait bosser Devlin n’avait rien a redire. Ce n’était pas son genre d’ailleurs. Et puis ces gars réglaient leurs soucis entre eux, si jamais ils en avaient marre ils prendraient l’excité dans un coin.

Il avait bossé, un peu…Et Devlin n’allait pas lui reprocher de glander vu que lui-même n’avait aucune envie d’aller se casser les pieds à taper une hache contre des rondins de bois. Il n’était pas fait pour laisser surgir le petit bucheron qui se cachait en lui. Il se tenait donc en hauteur, un pied sur la souche, les mains dans les poches, l’œil aux aguets en train de haranguer la foule compacte, braves petites fourmis. Mais voila que son statut de reine euh pardon de roi des insectes est compromis, une drôle de mouche vient le provoquer en duel ! Non Devlin arrête ton cirque immédiatement, ce n’est que Reed. Et que lui veut il le petit Reed ? Rien, si ce n’est parader. Ha mais mon joli il y a des règles a respecter avant d’atteindre le haut du panier, elle est où la bouteille pleine de vin, de jus de cactus ou bien d’un tout autre alcool servant d’offrande au dieu des dieux, c’est-à-dire Devlin, en toute modestie ? Bon pas grave, on ne peut pas être parfait.

« Ouais, on peut dire qu’ils bossent bien même si ce ne sont toujours qu’UNE BANDE DE FEIGNASSE ! »

La dernière partie de sa phrase fit se relever quelques têtes mécontentes, et l’on vit se dresser haut dans le ciel des mains, des poings et des doigts touts fins ou bien rondelets. Mais si on ne peut plus rigoler…Et l’autre là avec ses mains sur les hanches qui reluquent tout ce beau monde.

« Allez les filles ont se remuent le popotin et ont arrête de faire sa princesse ballerine ! »

C’est pas demain la veille qu’il serait construit ce fichu radeau. Et par la chaleur qui régnait les esprits s »chauffaient plus vite que d’habitude, c’est-à-dire pour un Rifle normalement constitué au moins cinq minutes et encore en tablant large. On s’engueule et on se montre facétieux aussi.

« Non mais regarde moi ces idiots… »

Bon allez il est temps de faire respecter la hiérarchie.

« Dis donc a tout hasard t’aurais pas un fouet sur toi ? J’ai envie de me prendre pour un pharaon pendant quelques minutes. »

A default d’instrument adéquate Devlin avait ramassé sur la route une longue branche fine et souple dont il se servait à l’occasion pour battre les roseaux, mais il venait de lui trouver une nouvelle utilité.

« Allez mon joli mush ! »

Et claque sur les fesses rebondies de Reed !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denshell Whipper


Messages : 282
Date d'inscription : 31/05/2012
Age : 19
Localisation : Dans un champ de blé... Ou pas.

MessageSujet: Re: Ooooh la vie d'un pirate sur une frégate est la plus belle des vies ![PV Rifle Bullets]   Dim 27 Oct - 10:53

dead



Aaah ! Qu'est que c'est bon de se réveiller à 15 heures de l'après-midi un de ces matins ensoleillés, de regarder par la fenêtre et de penser à tous ces gens qui triment de bon matin ! Et puis, de penser à soi, bien installé sur ce bon gros et gras matelas et rire. Un bon gros et gras rire. Ça, c'est la vie d'un Riffle. Bon, il est un temps, où il faut aussi se lever parce que 15 heures, c'est pas rien. Alors on se lève, on se gratte là où l'envie nous vient et on regarde tout autour de soi en baillant bien grassement. Ça, c'est la vie d'un Riffle. Et soudain, comme pour te donner tort sur toute la ligne, parce que oui, un Riffle a généralement tort sur toute la ligne, tu remarques que le dortoir est vide... VIDE ! PUTAIN DE BORDEL DE MERDE ! A 15 heures, il est jamais vide d'habitude ce dortoir de sales putois !! ALORS POURQUOI ILS SONT PAS LA ?!

Ce bon Riffle, levé de bon matin, est alors dans l'obligation de partir à la recherche de sa troupe. Parce que perdu, un Riffle ne vaut plus rien. Il ne vaut même pas une petite mouche, même si le spécimen que nous étudions à l'instant n'est pas vraiment un Riffle comme les autres et que quand il est tout seul, celui-ci vaut bien un Roi, il se retrouve tout de même démuni en ce bon matin. Alors il cherche... Il cherche... Il cherche... Il cherche... Et comme il est pas forcément très intelligent et plutôt imbu de sa personne, il continue de chercher... Encore et encore... Jusqu'à s'arrêter deux minutes, réfléchir un bon p'tit quart d'heure et se souvenir, qu'AUJOURD'HUI TOUT LE MONDE EST A LA RIVIERE !! Voilà le raisonnement d'un Riffle. Agir puis réfléchir.

Bon, retrouvons notre spécimen le long de la rivière. Regardons ce brave sourire sur son visage quand il aperçoit au loin la chevelure du Riffle qui gère leur groupe. A côté de l'autre blond qui leur sert de nouveau. Qu'ils ont fière allure ! Le visage de notre spécimen reprend sa forme quotidienne, celle de "celui qui fait genre qu'il est pas vraiment aussi con qu'on ne le pense". Il réfléchit un peu, pour aller un minimum avec sa tête. Il se souvient alors que son groupe n'est pas sur la rivière pour danser la rumba, bien que... Et qu'il faut faire un bateau aujourd'hui.. Oui, notre spécimen est plutôt intelligent, pour un Riffle. Avisant un gros bout de bois au loin, il se dit que ça le fera peut-être monter en grade s'il l'emmène avec lui. Ni une, ni deux, le grs bout de bois se retrouve sur son dos et notre spécimen se présente devant ses camarades, les yeux remplis d'étoiles.

"- Désolé pour le retard, je vois que vous avez besoin de mon aide. J'ai donc prévu quelque chose pour vous, sales putois ! J'y ai passé toute la nuit et plusieurs Knife avec. Bref, il suffit d'un gros bout de bois, on se met tous à côté et on nage en l'emportant avec nous. Simple, rapide, et efficace ! Vous en dites quoi bande de rats ?"

En fait, j'en ai rien à foutre de ce qu'ils en pensent. Mais strictement rien à foutre. Ils ont qu'à pas être d'accord et je pourrais tous les buter parce que ça fait au moins trois heures que je les cherche. Et puis comme ça, j'ai apporté mon aide, je n'ai donc plus rien à faire. Je crois bien que je vais aller faire un petit somme. Histoire de finir ma nuit. Oh, ce caillou là-bas sera parfait pour me servir d'oreiller. PARFAIT !


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Ooooh la vie d'un pirate sur une frégate est la plus belle des vies ![PV Rifle Bullets]   Aujourd'hui à 5:57

Revenir en haut Aller en bas
 

Ooooh la vie d'un pirate sur une frégate est la plus belle des vies ![PV Rifle Bullets]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les chansons de pirate !
» Et un, et deux, et trois ! C'est l'histoire du pirate de l'îleuuuuuuuuuuuh ♫
» Une quête pour devenir un pirate !
» [mini-event] Raviver une legende : le conseil pirate
» [libre]La Gourmande Contrebande. [West Blue, Rang B, Pirate, Baston]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
In a faraway land :: Whiteriver Town :: La rivière Whiteriver-