PA et tops sites  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Doll's Chorus (Mary Jane)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Violet Harlow


Messages : 36
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Doll's Chorus (Mary Jane)    Sam 26 Avr - 17:14

Chef des riffle bullets
Les éclairs zébraient le ciel pourfendant les nuages, le vent griffait de ses invisibles armes tout ce qui se trouvait à sa portée laissant comme preuve de son passage les blessures qu’il infligeait aux êtres immobiles et non incarnés. La pluie complétait le Ballet des Eléments en un tambour régulier, le martèlement de ses goûtes sur chaque surface où elle s’écrasaient accompagnées par la plainte du tonnerre grondant. Violet avait rangé son chapeau évoluant tête nue ignorant l'eau qui lui ruisselait sur le visage puisqu'il en appréciait les bien faits contrairement à ceux, à celles qui couraient se réfugier sous un abri de fortune. 
Panier à la main, de longues mèches trempées coulant dans son dos que la pluie assombrissait considérablement mélangeant confusément le châtain sombre et le roux authentique, il poursuivait son chemin, fredonnant. La longue jupe d'un bleu terne en toile grossière recouvrait entièrement ses jambes, ne permettant d'entrevoir qu'un léger bout de chaussures dont le haut talon particulier indiquait des bottes, foncées peu soignées sur l'aspect de netteté mais bien entretenues. Le haut, une simple pièce de tissu marron, rêche, uni ne distinguait que par ses manches inhabituelles. Elles s'arrêtaient juste à la pliure du coude, ce genre d'ouvrage se ne trouvait pas chez un tailleur ou une modiste, car cousu main sans détails: aucune recherche esthétique, absence de bracelets ou bijoux. 
Le garçon aux allures féminines s'accroupit afin de parvenir à s'agenouiller et ramassa plusieurs choses impossibles à voir qu'il déposa dans le panier. Il renouvela l'expérience par cinq fois, il observait, se penchait, écartait la végétation environnante, extrayait avant d'en garnir le petit récipient en osier apporté dans ce but. Lors de sa dernière expédition beaucoup plus lointain que la prairie, un grognement dissuasif lui indiqua une famille d'ours à proximité, ne pas les déranger s'imposa de suite, il comptait mentalement sa cueillette l'estimant suffisante comme le confirmait son rapide hochement de tête approbateur. Il partit les donner à leur possesseur définitif. 
Entre temps, il constata que l'averse avait redoublé de puissance, un peu fatigué par sa marche, il saisit ses cheveux qu'il tordit, geste contribuant à les essorer en partie scrutant les alentours en quête d'un endroit plus sec.  Son choix se porta sur un vieil arbre où des feuilles manquaient proposant un habillage convenable, assez dense: cela suffirait à la protéger temporairement en attendant de rentrer au pensionnat. Il plongea dans sa poche de tablier gonflé dont il extirpa une cigarette qu'il fit jouer entre ses doigts avant de la reposer, les yeux clos. 

(j'espère que le contenu et la taille iront)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary-Jane Kins


Messages : 718
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 22
Localisation : Chez monsieur le Bonheur.
Age du personnage : 18

MessageSujet: Re: Doll's Chorus (Mary Jane)    Dim 27 Avr - 15:19

Chef des the Orchids
Mary-Jane avait décidé de passer voir sa grand mère ce matin. Le ciel était un peu ombragé mais pas de pluie. La chef des Orchids prévoyante de nature avait toutefois pensé à emporter sa cape beige. Le vent était frai et annonçait un orage. Mais ce n'était pas un peu de pluie qui la dissuaderait de retrouver sa grand mère. Après tout même si cela ne sautait pas aux yeux et que Mary-J. avait bien prit soin de cacher ses origines, elle n'était qu'une fille de fermiers. La pluie ne lui faisait pas peur, tout du moins dans la mesure où seule sa grand mère profiterait d'un spectacle peu glorieux de la demoiselle. Par chance son trajet ne fut pas entravé et c'est d'une apparence impeccable qu'elle se présenta. Les deux femmes discutèrent longuement, à vrai dire Mary-Jane avait prit l'habitude de tout raconter à son aînée, lui demandant parfois conseils. Ces derniers temps elle se rendait plusieurs fois par semaine chez elle. Les temps étaient rudes et l'atmosphère du pensionnat était plus que tendue. C'était une façon de s'en échapper et de préparer la prochaine attaque des Orchids. Les Black Roses ne comptaient pas en rester là.

Le repas fut délicieux et chaleureux. Mary-Jane embrassa sa grand mère avec affection avant de retrouver son cheval. Le temps était encore sombre l'orage menaçait. Toutefois, il fallait bien qu'elle rentre au pensionnat et pour l'instant aucune goutte ne se faisait sentir. Les sabots de Midwest laissaient de lourdes traces dans la terre sèche, le destrier galopait à toute allure en direction du pensionnat. La lady prit un raccourcit pour arriver plus vite passant par la prairie. Seulement à peine arrivé à l'orée des champs la pluie s'abattit violemment. Cela faisait des semaines que le soleil asséchait les terres et aujourd'hui, la pluie se décidait à apparaitre. On entendait au loin dans la montagne, presque imperceptiblement les chants indiens. Ces derniers priaient pour la venue de la pluie. Mary-J. en tant que fille de fermiers, savaient bien à quel point la pluie était précieuse. Seulement son brushing aussi. La jeune femme avait quelques scrupules à se montrer trempée, pas devant les Orchids mais l'idée de pouvoir croiser un homme ou une Tulips sur le chemin ne la rassurait en rien. Quelle image donnerait-elle d'une lady ? Non ce n'était pas souhaitable, elle devait garder une image de poupée de porcelaine, infaillible et irréelle.

Fort de se constat, elle trouva un arbre où s'abriter le temps que la pluie s'estompe, malheureusement au Far West cela peut prendre plusieurs heures. Ce sera suffisant pour sécher les pointes de ses cheveux, mal protégés par la cape. Mary-J. mit un pied à terre, puis caressa Midwest, sa jument n'était pas des plus rassurée par le bruit des éclairs qui transcendait le ciel avec une violence significative. Ils frappaient sans prévenir et ne laissaient pas tout à fait le temps de les observer, un peu comme des esprits frappeurs, le genre d'histoire qui fait froid dans le dos. Mary-Jane serra un peu plus sa jument dans ses bras afin de se réchauffer et de se rassurer mutuellement. Puis soudain, un bruit tout proche l'inquiéta, derrière le tronc de l'arbre centenaire, il y avait quelque chose, quelqu'un... Mary-Jane tenta une approche qui se voulait fière, sans montrer son inquiétude mais on sentait sa voix légèrement instable.

Qui va là ?




_________________

Ma couleur est #660066
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-a-faraway-land.positiforum.com/
Violet Harlow


Messages : 36
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: Doll's Chorus (Mary Jane)    Dim 4 Mai - 17:32

Chef des riffle bullets
Il la vit arriver alors qu'il s'amusait à séparer ses mèches à peu près à l'identique pour passer le temps. Il ne lui prêta pas grande attention, si Lady Mary Jane Kins, nom de la jeune fille blonde, fait observable grâce aux cheveux dépassant de sous sa cape ne parlait pas, cela impliquait un refus de communication de sa par. Jusqu'à ce que qu'un léger crac ne finisse par lui indiquer une présence. Calmement, dans cette attitude qui ne lui était pas coutumière, l'adolescent quitta sa place initiale afin de se montrer au grand jour. L'environnement donnaient à leurs visage une teinte bleue, dans l'ombre dansante, leurs peaux s'assombrissaient.

- Bonjour, Lady Kins. Déclara sobrement son interlocuteur dont la physionomie n'exprimait rien.
Ses vêtements n'auraient pas pu être plus humides s'il venait de nager habillé dans le lac, des sillons invisibles parcouraient sa main diaphane lorsqu'il se servit de ses doigts en peigne improvisé attendant une réponse aux salutations adressées quelques instants plus tôt. A son cou pendait une chaîne à laquelle s'accrochait un savant assemblage de divers matériaux travaillés, il la caressait du pouce, du bout de l'ongle, les yeux levés vers l'immensité meurtrie, battant à peine des paupières lorsque la foudre s'écrasa à proximité, à en juger par la force du bruit assourdissant.
Le corps fragile évoluait en harmonie subtile avec le vent cruel, soulevant à peine la lourde jupe, juste assez révélant la totalité des longues bottes aux épais lacets dont les boucles s’abreuvaient aux Ondes Célestes déversées sur cette partie du monde. Les paupière à moitié baissées, Violet entama une discrète mélopée en une langue que sa camarade ne comprendrait probablement, prenant comme base rythmique les éclairs, le son de l'averse et celui de l’Élément sans masse. Il cessa deux minutes plus tard s'étirant, allongeant son corps dans une volupté féline, son sourire tranquille ne le quittait pas, malgré le temps, il en paraissait presque heureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary-Jane Kins


Messages : 718
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 22
Localisation : Chez monsieur le Bonheur.
Age du personnage : 18

MessageSujet: Re: Doll's Chorus (Mary Jane)    Mar 20 Mai - 9:11

Chef des the Orchids
Mary-Jane fut plus que surprise de voir apparaitre dans la pénombre de ce ciel sombre et menaçant le visage de Violet Harlow, un ennemis des Black Roses, un des meilleurs disciples de Miller, à ce qu'on en dit. Cette situation était presque loquace. En effet, il y a quelques jours de cela, la chef des Orchids complotait encore avec celle des Tulips amenant une nouvelle alliance et un plan qui avait pour cible cette petite chose qui se présentait à la Lady, par ce temps pitoyable. Les vêtements de Mary-J. étaient trempés, la cape n'avait pas suffit à bien protéger ses derniers, la pluie fut bien trop violente et pénétrante. Un frisson la parcourut, il fut alors difficile de savoir si c'était un frisson d'effroi ou de froid. Violet était mignonne mais, elle ne savait pour quelle raison, le Rifle Bullets lui faisait un drôle d'effet. Ce n'était pas seulement ses habitudes de travesti qui l'influençait, mais bien quelque chose de plus profond. Mary-J. avait une bonne intuition mais, le savoir dangereux ne résolvait pas vraiment le problème.

Bonjour, Lady Kins.

Mary-Jane sourit, de ce sourire intéressé, Violet connaissait donc son nom et sa position il n'y avait aucun doute la dessus. Ce qui était plus surprenant c'est qu'un Rifle Bullets puisse être aussi bien informé. Y avait-il eu une alliance avec les Flick Knifes ? Et même si c'était le cas, je doute fort que ces Rifle aient jamais prit la peine de s'intéresser aux noms et positions des personnes qu'ils affrontent ou rencontre, à moins de les avoir déjà rencontrées. Ce qui n'était pas le cas en l'occurrence, les deux pensionnaires se rencontraient pour la première fois en tête à tête. Mary-Jane avait pour informatrice Betty qui lui avait donné pas mal d'informations sur ce petit être, le fils de sa patronne. Sa vie n'avait pas été de tout repos, mais Betty n'a jamais su dire à quel point Violet était violente, juste "explosive" parfois. Une information bien vague.

Bonjour Mister Harlow. Heureuse de faire enfin votre connaissance.

Mary-Jane était d'un calme apparent impassible, son visage était serein et souriant. Toutefois, elle avait des questions et la situation ne lui permettait pas tout à fait de perdre du temps en politesse. En effet, dès que la pluie et la foudre cessera les deux pensionnaires se quitteront. Et la jeune femme n'eu pas vraiment envie de faire continuer la complicité plus longtemps, pour deux raisons principales, étant la prochaine cible de leur plan, la lady ne voulait pas trop s'attacher à lui. Malgré ses apparences calculatrices, la jeune femme avait un grand instinct maternel et la tenue de Violet, son petit minois avait tendance à faire ressortir ses instincts de mères. Mais il y avait aussi un petit autre chose, Violet était un Rifle Bullets, et Devlin ne choisissait jamais n'importe qui à ses côtés...

J'ai eu vent de quelques rumeurs à votre sujet Mister Harlow. Toutefois il ne s'agit que de rumeurs, je souhaiterais les éclaircir des doutes qui pèsent sur elles. Puis-je vous poser une question ?

Mary-Jane lui souriait amicalement et chaleureusement, ses yeux bleus étaient d'une grande douceur.



_________________

Ma couleur est #660066
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-a-faraway-land.positiforum.com/
Violet Harlow


Messages : 36
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: Doll's Chorus (Mary Jane)    Mer 28 Mai - 17:17

Chef des riffle bullets
A quelques mètres d’eux la Fureur Naturelle déposséda un arbre d’une de ses branches au moment où la jeune demoiselle blonde cessa de s’exprimer. Violet resta silencieux entortillant entre ses doigts fins une mèche de ses cheveux ruisselants pratiquement changés en Corde Capillaire sans quitter son interlocutrice des yeux. Il se passa discrètement la langue sur les lèvres pour les humidifier, ferma rapidement la bouche afin qu’elles se rejoignent toutes deux, cette contrariété supprimée, il respecta la politesse élémentaire par un hochement de tête suivi de quelques phrases.
- Si je peux répondre Lady Kins, oui. Je suis cependant surpris que mon nom soit parvenu jusqu'à vous.
De la douceur, ses lèvres s'étirèrent en un rictus où il aurait possible de discerner une once de sadisme lévitant autour du concerné l'enveloppant d'une aura peu engageante. Enfin, pour en formuler une hypothèse proche, son interlocutrice devrait percevoir, deviner, le reste demeurant à l'interprétation personnelle, relative selon les individus. Il s'assit sur les vestiges d'un arbre se dressant autrefois dont il ne subsistait qu'une misérable souche, cadavre végétal démembré. Tout en lui l'indiquait favorable à une conversation, l'attention particulière qu'il montrait, laissait entendre une possible curiosité, même.

(il pourrait que j'allonge mais je n'en suis pas vraiment sûre, désolée encore...)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary-Jane Kins


Messages : 718
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 22
Localisation : Chez monsieur le Bonheur.
Age du personnage : 18

MessageSujet: Re: Doll's Chorus (Mary Jane)    Lun 9 Juin - 9:23

Chef des the Orchids
Mary-Jane ne faisait pas du tout confiance aux Tulips et encore moins à Mindy Fusten pour lui transmettre des informations, leur fiabilité était plus que douteuse. Que peut bien savoir une jeune femme qui se plait à se battre toute la journée quand il s'agit de l'auteur d'un meurtre. Il était évident que Junior avait été assassiné, ce n'était pas vraiment une nouveauté, cependant de là à accuser Violet il fallait bien plus de preuves. Et si ce n'est une preuve alors un aveu. Les Rifle Bullets ne sont pas réputés pour leur modestie, et Miller a prit la sale habitude de revendiquer ses crimes. Sa cruauté est connue de tous, et jusqu'à aujourd'hui, personne ne l'égalait quant à la barbarie de ses actes. Cependant, Miller avait un alibi en béton pour le meurtre de Junior, ce qui nous amène rapidement à penser qu'il n'est plus le seul sadique en ville. Aurait-il transmit son savoir à un autre Rifle ? Est-ce grâce à cette logique que Mindy soupçonne Violet si radicalement ? Possible... Mais malheureusement, rien n'indique que la chef des Tulips soit assez intelligente pour faire cette déduction. Il faut donc prendre des risques, et à vrai dire, Mary-J. était peu rassurée de se savoir en face de Violet, bien sûr il était mignon et féminin, même si une fois les cheveux mouillé, sa féminité altérée lui donnait un tout autre visage. Si cette petite chose a tué Junior, la chef des Orchids est face à un tueur sanguinaire et jusqu'à preuve du contraire, elle est bien seule dans cette vaste prairie, aucun témoin, aucune aide possible...

Si je peux répondre Lady Kins, oui. Je suis cependant surpris que mon nom soit parvenu jusqu'à vous.

De ce constat, la chef des Orchids décida de faire durée l'instant le moment où elle poserait la question décisive.

Vous seriez encore plus surprit de savoir toutes les informations qui me parviennent sur les pensionnaires. C'est ma spécialité après tout.

Mary-Jane lui souriait chaleureusement, mais une pointe de froideur se laissait pressentir, elle faisait tout pour cacher sa crainte. Mais le faire languir n'était pas une bonne idée, et la lady voulait des réponses.

Vous vous souvenez certainement du shérif Edward Jr. Simsons ?

Mary-Jane entrait doucement dans les détails, car au fond, elle ignorait dans la mesure où Violet serait bien l'assassin, ce que Junior a bien put lui dire sur leur relation, et sur son adultère. Il serait bien mal venue de provoquer Violet si elle est en possession d'informations compromettantes. C'est donc avec prudence que l'Orchids avance dans sa quête de vérité.



_________________

Ma couleur est #660066
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-a-faraway-land.positiforum.com/
Violet Harlow


Messages : 36
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: Doll's Chorus (Mary Jane)    Mer 11 Juin - 18:14

Chef des riffle bullets
A l'intention des personnes lisant ce rp: une partie de celui ci en raison de son contenu va être illisible hormis pour Mary Jane, moi même et les membres du staff. Merci de votre compréhension.

Je m'excuse par avance de mon incohérence mais ce genre de texte n'est pas du tout mon rayon alors j'ai brodé, sans doute: mal.


Elle s'attendait à des aveux, un compte rendu? Si oui elle pouvait toujours rester les bras croisés jusqu'à ce cette position devienne inconfortable.
Il ne tiqua pas au nom de sa victime, rien sur son visage ne trahit la plus petite trace de remord ou de culpabilité: un bloc de glace. Il confirma, oui il se souvenait de cet individu, le fils du juge Simson, son neveu, un membre de sa famille. Assis sur la même souche, Violet répondait sans hésitation aux questions de sa condisciple blonde constant que l'orage s'adoucissait, perdait en violence. Que dire sur cet Edward Junior? Si Mary Jane voulait vraiment l'interroger, elle devrait se montrer plus explicite. Enfin, le jeune adolescent tairait l'assassinat de celui ci, Lady Kins ne figurant pas sur la liste des personnes dignes de confiance. Le garçon sous ses airs silencieux et ses sourires n'en restait pas moins attentif à ce qui garantissait sa survie, ce qui s'apprenait vite dans son Milieu, gage d'une existence aussi longue que permis. Cela expliquait son absence de vantardise, sur ce point en tout cas. Si d'autres membres du groupe venaient à le questionner, il garderait le secret peu enclin à la confidence trop habitué à ne jamais baisser sa garde. Il ne conservait pas une arme à feu dans sa jarretière pour rien. Violet savait endosser quantité de masques né au cœur du Mensonge, sa propre naissance, sa filiation n'en étaient ils pas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary-Jane Kins


Messages : 718
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 22
Localisation : Chez monsieur le Bonheur.
Age du personnage : 18

MessageSujet: Re: Doll's Chorus (Mary Jane)    Mar 17 Juin - 10:11

Chef des the Orchids
Mary-Jane était particulièrement curieuse et consciencieuse en ce qui concernait les accusations qu'on pouvait lui transmettre. Le juge Simsons était dévasté, le shérif mort, personne ne pouvait alors faire justice, même si en soi, la mort de Junior n'était pas une grande perte et soyons honnête, cela arrangeait la chef des Orchids. Au fond, elle pourrait presque le remercier si c'était bien lui car jusqu'à preuve du contraire rien ne le liait spécifiquement au meurtre. L'instinct d'une Tulips est loin de suffire, surtout que Mindy a quelques envies sanguinaires, ce serait certainement le meilleur prétexte pour assassiner Violet : une vengeance pour meurtre.

Lorsque Mary-Jane évoqua le nom de Junior, Violet ne réagit pas particulièrement. Il resta silencieux, mais hocha de la tête signifiant qu'il le connaissait. La lady ne pouvait pas s'arrêter là, même si à première vue, Violet ne semblait pas coupable. Toutefois, si on met de côté le fait qu'il s'agit d'un Rifle Bullets, on pourrait penser que Violet est assez intelligent pour ne pas se compromettre. Mary-J. continua alors son interrogatoire, restant cependant prudente. Si Violet était aussi intelligent qu'on pouvait l'imaginer, il n'hésiterait pas à s'en prendre à elle.

Eh bien, comme vous le savez surement, il a été assassiné sauvagement. Certaines personnes citent votre nom dans cette affaire. Disons que je n'aime pas les accusations, dans la mesures où elles sont fausses. Je vous demande alors votre version.

Mary-Jane fit un léger pas en arrière, elle voulait laisser entre eux une distance raisonnable lui permettant de réagir en cas d'attaque au mieux de fuir. Mais que se passerait-il alors si Mary-J. en était réduite à s'enfuir ? Le doute planait sur le futur de Mary-Jane et sa relation avec Violet.



_________________

Ma couleur est #660066
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-a-faraway-land.positiforum.com/
Violet Harlow


Messages : 36
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: Doll's Chorus (Mary Jane)    Lun 30 Juin - 17:08

Chef des riffle bullets
- Oui, j'ai appris sa disparation comme d'autres. Je savais qu'il avait perdu la vie mais vous m'apprenez là quelque chose. Ha, curieusement ce n'est pas une très grande surprise. Ai je besoin de vous rappeler comme les Orchid réclament vengeance ces jours derniers? Non... Vous devez en être au fait, bien mieux que moi. Affirma Violet occupé à tresser une couronne de feuilles. Ses doigts s'affairaient habillement autour des tiges, les pinçaient témoignant d'une habitude liée à la couture. Malgré l'absence d'une aiguille, l'adolescent parvenait à un résultat analogue, ce qui s'acquérait par l'apprentissage suivi d'une longue pratique. Sans voir son travail, il continuait de soutenir autant que l'autorisait la convenance le regard de Mary Jane, témoignage de son absence d'indifférence à son encontre.
Il nouait avec soin les divers éléments les uns aux autres les reliant méthodiquement, son corps aurait pu semblé séparé en deux parties distinctes, l'une agile se chargeait de cette confection, la seconde s’acquittait d'une tâche plus cérébrale, propre à l'espèce humaine uniquement, du moins sous cette forme. L'orage s'éloignait, depuis cinq minutes aucune Rage Céleste n'avait déchiré le ciel ni troublé l'apparente quiétude de la prairie rompue l'unique berceuse pluviale, un bruit d'ailles froissées vint s'ajouter ponctuellement à cette symphonie avant de prendre fin aussi vite qu'il ne commença.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary-Jane Kins


Messages : 718
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 22
Localisation : Chez monsieur le Bonheur.
Age du personnage : 18

MessageSujet: Re: Doll's Chorus (Mary Jane)    Ven 11 Juil - 14:50

Chef des the Orchids
Mary-Jane observait en silence les mains de Violet qui tressaient habilement des feuilles. Elle avait la dextérité d'une couturière et la lady en savait quelque chose puisqu'elle confectionnait elle-même toutes ses robes et celles des Orchids à l'occasion. Violet avait vraiment des aptitudes de femmes, mais au fond, Mary-Jane lui soupçonnait aussi d'avoir des qualités masculines particulières. Les Orchids ne réclamaient vengeance qu'en apparence à vrai dire cela aurait parut suspect que la chef des Orchids ne le fasse pas après la mort de son fiancé, la vérité était toutefois tout autre, sa mort l'arrangeait bien plus que son existence.

Tu es douée pour la couture à ce que je vois.

Soudain, Mary-Jane vit que la pluie avait cessée, ce constat sonna comme une libération, elle pouvait maintenant s'enfuir à tout moment. Seulement voilà, Violet attisait sa curiosité. La lady, avait envie d'en savoir plus sur lui. Elle décida donc de passer encore quelques instants avec lui mais pas ici. C'était beaucoup trop excentrée et isolé pour être véritablement rassurant.

La pluie a cessé. Je vais en ville et toi ?

Mary-Jane avait espoir qu'il en soit de même pour Mister Harlow, ce serait l'occasion de faire le chemin ensemble et qui sait, peut être que ce temps ne sera pas perdu.

HRP: Désolée pour la longueur.



_________________

Ma couleur est #660066
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-a-faraway-land.positiforum.com/
Violet Harlow


Messages : 36
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: Doll's Chorus (Mary Jane)    Jeu 21 Aoû - 18:18

Chef des riffle bullets
L'estomac du jeune garçon se fit entendre après la question de sa compagne de fortune, l'appel du Sage Bacchus venait ainsi de retentir. Et il n'allait pas trouver de quoi le combler ici, cela servirait donc de réponse à Mary Jane, cependant il préféra formuler sa décision en des termes définitifs.
- Je vais vous accompagner Lady Kins, comme vous avez dû l'entendre, j'ai une affaire à résoudre.
Il défroissa sa jupe du plat de la main, histoire d'afficher une image plus présentable aux yeux d'une société trop regardante sur la question.

En parlant d'elle, ces dernières semaines avaient été des plus agitées en raison des récents événements, le juge voulant à tout prix retrouver l'assassin de sa progéniture, par amour paternel? L'hypothèse ne révélait pas exacte, l'individu en question ne semblant pas à ranger dans cette catégorie là, après cachait il son jeu? Question que pouvaient actuellement se poser ses concitoyens, au vue de cette tragique perte.  Là encore, impossible de sonder un esprit...

Alors qu'ils regagnaient la ville tout deux, un lapin le dépassa avant de se perdre dans un minuscule terrier manquant d'effrayer la jument qui manifesta sa surprise par un mouvement brusque. Violet, s'écarta prudemment; assez pour éviter un coup mais non pour ne pas se retrouver au sol. Il perdit partiellement l'équilibre, assis, le temps de réaliser ce qui venait de se produire jusqu'à ce qu'il se redresse gardant ses distances avec l'animal agité. 

Sans la présence tierce, il aurait apaisé la jument seul, or ce rôle incombait à sa cavalière, chose logique. Il sentit alors quelque chose couler de sa jambe, un rapide coup d’œil au lieu de sa chute et il comprit: un élément pointu du paysage avait du le blesser. Il remonta le jupon ajouté pour la chaleur et non la décence et ce qu'il constata l'étonna un peu. La coupable, une branche morte avait réussi à s'enfoncer juste entre le vêtement et la botte, à l'endroit non recouvert suffisamment pour causer un amusant petit point rouge d'où s'échappait le liquide sombre.  Un léger rire s'échappa de sa gorge, incident curieux mais minime, il rhabilla donc pour rejoindre Mary Jane qui avait dû calmer leur troisième compagne. Il désinfecterait cette ridicule éraflure à l'eau. Cette petite mésaventure s'était produite quasiment à la fin de leur petit voyage, curieusement. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary-Jane Kins


Messages : 718
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 22
Localisation : Chez monsieur le Bonheur.
Age du personnage : 18

MessageSujet: Re: Doll's Chorus (Mary Jane)    Ven 29 Aoû - 10:55

Chef des the Orchids
Le ventre de Violet laissa échapper un grognement sourd, de toute évidence la faim torturait le jeune homme. Ce constat amusa quelque peu la chef des Orchids qui savait maintenant qu'ils se dirigeraient vers Whiteriver Town.

Je vais vous accompagner Lady Kins, comme vous avez dû l'entendre, j'ai une affaire à résoudre.

Mary-Jane décida de ne pas monter Midwest pour accompagner son à colite de la journée. Le regard toujours fixé sur l'horizon la lady avançait d'un pas lent et assuré. Soudain un petit lapin surgit de nul part effraya la jument, Midwest ne fut pas difficile à calmer, mais la jeune femme souhaitait prendre ses précautions. C'est d'un oeil distrait caché derrière la crinière de l'animal qu'elle observait Violet qui avait eu le malheur detomber à terre. La chef des Orchids n'allait pas s'inquiéter plus que cela pour un homme qui plus est un Rifle Bullets. Il ne fallait pas oublier que sauf preuve du contraire Violet était toujours soupçonné d'avoir attenté à la vie de Edward Junior Simsons. Même si la jeune femme ne portait que peu d'importance aux intuitions de Mindy Fusten, la lady se disait que le jeune homme aurait pu participer à ce massacre même par simple complicité. Après tout seul un Rifle Bullets pouvait se montrer aussi cruelle et sadique...

Violet semblait blessé, Mary-J. tapotta la bride de sa jument pour la féliciter. C'était une brave bête, elle savait reconnaitre ses ennemis. Mary-Jane s'approcha de Violet avec un air faussement inquiet et coupable.

Je suis sincèrement désolée, j'espère que votre blessure reste superficielle. Nous devrions peut être nous rendre à l'infirmerie dans le cas contraire.

Mary-J. le voyait légèrement grimacer. Force de gentillesse et de politesse dut à son rang et sa réputation la lady lui proposa alors de l'aide.

Violet veux-tu monter Midwest pour te rendre en ville ?

Mary-Jane regarda l'horizon une fois de plus, une pensée lui vint alors, il est possible que nous croisions le nouveau shérif de Whiteriver Town. En effet, le juge n'a pas tardé à lui trouver un remplaçant, la nécessité était bien trop importante.


_________________

Ma couleur est #660066
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-a-faraway-land.positiforum.com/
Violet Harlow


Messages : 36
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: Doll's Chorus (Mary Jane)    Jeu 11 Sep - 16:46

Chef des riffle bullets




Suite à la découverte de cet aléa,  il lâcha entre ses dents un juron discret qui aurait pu faire tressaillir Mary Jane d'indignation car une Lady ne connaissait selon toute vraisemblance rien du langage qu'employait le plus Bas de la Plèbe. Il refusa son aide, signifiant par une expression corporelle de mépris que cela ne l'affectait outre mesure avant de sortir le nécessaire afin d'allumer une cigarette, un briquet d'époque rudimentaire de fabrication artisanale.


A la proposition de chevaucher la jument, il déclina simplement l'offre par un bref "non merci" poli et formel, la ville n'était qu'à moins de cinq minutes, il ne comptait pas déranger la dénommée Midwest pour un laps de temps aussi ridicule, ni même imposer sa personne sur le dos de celle ci malgré sa silhouette gracile comme sa petite taille. Le soleil tapait, ayant entrepris de sécher complètement la totalité de ce qui couvrait son corps, seuls ses cheveux demandait plus de temps. Il ne restait plus aucune trace visible du gros orage de ces dernières heures dans l'immensité céleste, subsistaient quelques flaques d'eau, preuve que la pluie avait bien sévi dans le coin, une se détachait de ces consœurs: profonde, boueuse juste à l'entrée du bureau du shérif, sans l'enjamber impossible d'y rendre les chaussures propres. Les yeux de Violet rencontrèrent ceux de sa condisciple, que Lady Kins exigeait de sa par? Discuter uniquement? Hm, les simples mondanités, peu de chances, plus encore avec lui.
(j'allongerais d'un paragraphe si ça ne suffisait pas)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary-Jane Kins


Messages : 718
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 22
Localisation : Chez monsieur le Bonheur.
Age du personnage : 18

MessageSujet: Re: Doll's Chorus (Mary Jane)    Jeu 25 Sep - 10:16

Chef des the Orchids
Mary-Jane fut quelque peu irrité par le comportement de Violet, ce dernier n'hésita pas à lui faire comprendre d'un geste de méprit qu'il n'avait pas besoin de son aide et de celle de sa jument. Il est bien impertinent ce petit Rifle Bullets pour oser refuser au moins la gentillesse de la jeune femme. Décliner poliment n'aurait pas été de trop ! Nous approchions enfin de Whiteriver Town, la pluie avait laissé des traces ci et là, on pouvait apercevoir une grosse flaque devant les bâtiments, certaines plus facile à contourner que d'autres. Violet avait faim, Mary-J. ne l'avait pas oublié elle comptait l'emmener au saloon, le barman engageait une cuisinière le midi pour nourrir les travailleurs, ceux qui n'étant pas du pensionnat ne pouvait pas profiter de la cantine de Joe. C'est alors tout naturellement que Mary-Jane avança vers le saloon, elle confirma toutefois à Violet leur destination.

Le saloon sert de bons plats à cette heure-ci. Allons manger.

Le ton était courtois mais difficile de le faire chaleureux et jovial après tant de méprit de la part de son interlocuteur. Et puis zut quoi, c'est juste un pauvre gamin qui se déguise en fille, qu'avait-elle donc à craindre ?! Bien sûr il y avait des rumeurs comme quoi étant enfant il n'était pas toujours "gentil". Il faisait partie des Rifle Bullets et semblait tout particulièrement apprécié de Miller, ce qui pouvait laisser supposer que soit il était aussi pervers que lui, soit il était sadique. La perversion en robe à fleur, c'est légèrement peu crédible... Restait donc le sadisme, et à ce niveau là rien n'était moins sur. Mary-J. était partagé entre l'envie de le mépriser et de l'humilier et celle de se méfier, en restant la plus neutre possible. Sa raison l'emportait toujours sur ses sentiments et c'est donc avec le sourire qu'elle attacha Midwest devant le saloon. Elle passa la porte avec grâce, celle qu'on lui connaissait habituellement. Betty était au bar, elle la salua d'un sourire complice et fit un petit signe à Violet. Après tout ces deux là se connaissaient plutôt bien.

Nous nous installâmes à une table, dans le fond de la pièce, un homme nous observait avec attention. Ses yeux, ou plutôt son unique oeil nous transperçait littéralement, si Miller me semblait une menace, ce n'était rien à côté de celui-ci. Le "danger" qu'aurait put représenter Violet me parut alors insignifiant, face à celui qui rodait quelques mètres plus loin. Mary-J. parla à voix basse à l'attention de Violet.

Connaitrais-tu cet homme qui nous observe avec attention, dans le fond de la salle ?




_________________

Ma couleur est #660066
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-a-faraway-land.positiforum.com/
Violet Harlow


Messages : 36
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: Doll's Chorus (Mary Jane)    Sam 18 Oct - 16:20

Chef des riffle bullets
Le garçon franchi la porte du saloon avec l'aisance des habituées, immédiatement, un groupe d'hommes cartes en main l’interpellèrent par de grands signes lançant " Hé Petite" auxquels il ne prêta aucune attention. La leur se porta immédiatement sur Mary Jane produisant chez eux des sifflements appréciateurs et des regards lubriques, les gentilles demoiselles de bonne famille telles Lady Kins ne fréquentaient que rarement ce genre d'endroit, d'où l'intérêt accru qu'elle suscitait. La présence de la blondinette réveillait de sombres penchants et Violet serrait la main dans sa poche où il rangeait de quoi se défendre ou ce qu'il fallait pour calmer ce genre d'ardeurs, Orchid, ou pas, jamais il ne laisserait quiconque infliger les derniers outrages à quelqu'un sous ses yeux, ce qu'indiquait sa posture en retrait, celle d'un félin prêt à bondir.

Du moins, l'autorité naturelle émanant de la jeune fille ou un semblant de lucidité comme cela pouvait traverser parfois cette catégorie de la population leur fit retrouver un certain calme, ou alors se pouvait il que Betty Swann, à sa manière les aient conduits à garder leurs distances. Assis, sa compagne du jour lui glissa quelque chose au sujet d'un inconnu particulièrement attentif à leur personne, il manœuvra habilement rendant possible l'action de voir sans que l'autre ne puisse lui rendre la pareille. Oui effectivement, un homme à l'allure patibulaire, borgne, bien mis cependant austère ne perdait pas une miette de la conversation des deux jeunes gens. Sans se départir,il l'observa à la dérobée. S'intéressait il à elle, à lui?

Quant à savoir le nom de cet étranger, Violet ne cacha pas son ignorance même si derrière la façade, il aurait été possible en y accordant assez d'attention de déceler chez l'adolescent un soupçon de défiance. Tandis que l'homme se levait, une étoile brillant sur poitrine ne laissa plus de doute sur sa fonction, ce qu n'échappa non plus à sa condisciple, le Brouillard se dissipait, chassant la sensation de mystère qu'il avait ramené avec luiIl remercia la serveuse, reprenant à l'adresse de  mademoiselle Kins, la dirigeante officielle du groupe Orchid.
- Lady Kins, faudrait il peut être que vous vous introduisiez au nouveau garant de l'ordre à Witheriver Town, si je puis me permettre cette remarque.
Il prit les couverts, coupant le contenu du plat avec beaucoup de soin.
(cela te conviendra t il?) 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary-Jane Kins


Messages : 718
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 22
Localisation : Chez monsieur le Bonheur.
Age du personnage : 18

MessageSujet: Re: Doll's Chorus (Mary Jane)    Sam 3 Jan - 15:20

Chef des the Orchids
Mary-Jane n'observait pas seulement l'imposant inconnu, à vrai dire la réaction de Violet l'intéressait aussi. Ce dernier avait certains talents notamment celui d'observer sans être vue, dans le fond, ce Rifle Bullet ne se contentait pas d'être purement violent, il en était d'autant plus dangereux pour les autres clans. Mais qui viendrait à ce méfier d'un visage si doux et d'une "petite fille" si mignonne. Là était le pouvoir de Violet aux yeux de la chef des Orchids. Le jeune homme mangeait tranquillement et soudain il s'adressa à Mary-J.

Lady Kins, faudrait il peut être que vous vous introduisiez au nouveau garant de l'ordre à Witheriver Town, si je puis me permettre cette remarque.

Mary-Jane lui sourit, il avait raison, elle devait se présenter au nouveau shérif, toutefois, ce dernier l'impressionnait un peu il semblait stricte et sévère, rien à voir avec notre ancien shérif, Edward Junior Simsons était faible, il fallait l'avouer, si peureux, son autorité était presque inexistante, il était tellement amoureux d'elle et charmé par sa beauté qu'il faisait absolument tout ce que voulait l'Orchids. Il fallait être honnête, cette période est révolue. Mais une chose reste sûr, les Orchids ne devaient pas se mettre le nouveau shérif à dos.

Tu as raison Violet, veux-tu en faire de même ?

Mary-Jane lui sourit timidement. Puis elle se leva, se dirigeant d'un pas franc et décidé vers l'homme encore assit à sa table. L'étoile sur sa poitrine brillait, étincelait. Le regard de l'homme s'était portée sur elle tout le long du trajet, il l'étudiait, et la jeune femme le savait. Une fois face à face, elle lui sourit et d'un geste élégant le questionna.

Puis-je ?

Il lui répondit par un signe de tête. La lady s'assit calmement. Enfin, elle commença à se présenter.

Bonjour, mon nom est Mary-Jane Kins, je suis élève au pensionnat, ainsi que mon ami qui m'accompagne aujourd'hui. Enchanté de vous rencontrer Monsieur le shérif.

Elle indiqua du regard l'étoile sur sa poitrine. Il se présenta à son tour.

Je suis le général Bradley Simsons, comme vous l'avez déjà comprit je suis votre nouveau shérif sur la demande du juge Simsons.

_________________

Ma couleur est #660066
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-a-faraway-land.positiforum.com/
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Doll's Chorus (Mary Jane)    Aujourd'hui à 5:55

Revenir en haut Aller en bas
 

Doll's Chorus (Mary Jane)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mary Jane ♣ END
» 02. Boy you get me higher, like your nickname was Mary Jane.
» Les Avengers | (2/6 libres)
» Spiderman
» Mary Jane Kelly {SERDY}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
In a faraway land :: Le pensionnat :: La prairie-