PA et tops sites  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Aussi noir que la pierre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wilhelm Lawford


Messages : 74
Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 19
Localisation : Hm.
Age du personnage : 21

MessageSujet: Aussi noir que la pierre   Mar 22 Juil - 15:16

Flick Knife
Ça faisait un moment. Un moment qu'il n'avait pas revu la chef des Orchids. Depuis l'incident du bal, Wilhelm avait eu du temps pour lui. Ou plutôt, avait été obligé de prendre du temps. Il avait mit un certain moment avant de cicatriser des blessures lors de son affrontement contre Spring. Parfois, il lui arrivait encore de se demander comment il avait fait pour s'en sortir. Il aurait du mourir à ce moment là, sans elle. D'ailleurs, elle, c'était son second contretemps. Son arrivée improvisée avait forcé Wilhelm à limiter ses actions au sein du pensionnat. Il avait du revoir ses plans depuis le début. Mais ce n'était pas plus mal, le jeune Lawford se sentait un peu infirme sans elle. De plus, son chef avait été mit hors-course. Bien que cela ne le regardait qu'indirectement, Wilhelm avait été paralysé par ce événement. Ses actions ne pouvait plus être couvertes par le noms de Flicks Knife. De même, le groupe c'était un peu affaissé ces derniers mois et il se sentait seul au front. C'était tout ce qu'il ne devait pas se passer afin de pouvoir se mouvoir en toute discrétion. Pour les opérations de grand envergure, il devait donc attendre que les Flicks se décident à bouger de nouveaux. Pour les plus petites, il pouvait se permettre de faire acte de présence. Comme celle d'aujourd'hui. En effet, le jeune Lawford avait invité la jeune chef des Orchids lors du coucher de soleil. Une petite lettre décorée avait été habilement déposée là où seule la jeune femme pouvait la trouver. A l’intérieur, seulement quelques mots. « Je t'attend au coucher de soleil, devant la mine de Whiteriver. Ne soit pas en retard. » Signé W.L. Bien entendu, il avait donné son identité à Mary-Jane. Il avait choisi la mine en souvenir de leur première interlude au fond de la prison. Ce n'est pas que les endroits clos plaisent particulièrement à Wilhelm, mais il voulait faire revenir ce climat si spécial qui s'était installé dans le bureau du défunt.

Ses raisons ? Il n'en avait pas vraiment. Peut-être éclaircir les causes de l'attaque contre Matt' lors du bal, elle était sûrement bien placée pour le savoir après tout. Mais c'était surtout pour la revoir. Faire acte de présence, lui montrer qu'il était encore là, lui, et qu'il agissait toujours.

_________________
Je parle en #6633ff


Dernière édition par Wilhelm Lawford le Lun 5 Jan - 22:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary-Jane Kins


Messages : 718
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 22
Localisation : Chez monsieur le Bonheur.
Age du personnage : 18

MessageSujet: Re: Aussi noir que la pierre   Mar 22 Juil - 17:02

Chef des the Orchids
Mary-Jane avait été en cours comme tous les matins, elle logeait encore dans le bâtiment des Flick Knifes. Les travaux des bâtiments des Black Roses avaient bien avancés. Tout d'abord, celui des Tulips avait été terminé, ne restait plus que celui des Orchids. La proximité avec le clan des Dark Guns était devenu un atout majeur. Cependant, après avoir longuement "joué" avec Matthiew, il était temps pour les Orchids de passer aux choses sérieuses, les petites missions avaient beau restées les plus efficaces, la chef des Orchids voulait augmenter la cadence. Il fallait frapper fort, mais la surveillance des Flick Knifes était bien trop pesante. Discuter et se regrouper entre Orchids devenait facilement mission impossible, sans oublier que la jeune femme craignait des incompréhensions et des quiproquos si on se contentait du téléphone arabe. Pour une mission d'envergure, la moindre erreur pouvait se retourner contre elles. Mary-J. continuait de réfléchir à un moyen sur de planifier quelque chose de fantastique, sur le chemin du pensionnat, elle croisa d'autres élèves, elle jetait quelques regards hautain, avec un sourire hypocrite qui devaient leur rappeler qui elle était et surtout les inciter à ne pas s'approcher. Non la lady ne voulait pas parler à n'importe qui, elle ne souhaitait pas se donner un air accessible en public.

Une fois dans la salle de classe la jeune femme sortie de son sac un cahier, une enveloppe décoré avec goût semblait coincé entre la couverture et la première page. Sans même lire le nom, Mary-J. devinait qu'il s'agissait d'un Flick Knifes, venait alors à savoir lequel. Elle s'assit à son bureau puis sur ses genoux entama la lecture de la missive à l'abris des regards un peu trop curieux.

Je t'attend au coucher de soleil, devant la mine de Whiteriver. Ne soit pas en retard.
W.L.



Wilhelm Lawford, c'était donc lui. La journée passa et Mary-Jane se tortura l'esprit de mainte façon pour savoir ce que le jeune Flick Knifes pouvait bien attendre d'elle. Après tout, leur relation était quelque peu spéciale, un genre de jeu c'était installé entre eux, un jeu dangereux et sensuel qui laissait un goût sucré à l'esprit de la jeune femme. Cependant, il restait un élément dangereux et certainement une pièce maîtresse dans la guerre du pensionnat. Ce constat pouvait s'avérer positif et négatif à la fois, pour la belle qui se retrouverait dans un endroit clos avec cet homme qui commençait à acquérir un certain pouvoir entre ses mains.

Le soir venue, au coucher du soleil, la lady s'approchait de la mine, la nuit commençait à poindre sérieusement, et elle ne décela que faiblement la silhouette d'un homme, de cet homme.

Bonsoir Lord Lawford.



_________________

Ma couleur est #660066
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-a-faraway-land.positiforum.com/
Wilhelm Lawford


Messages : 74
Date d'inscription : 30/09/2013
Age : 19
Localisation : Hm.
Age du personnage : 21

MessageSujet: Re: Aussi noir que la pierre   Lun 29 Déc - 20:01

Flick Knife
La nuit était fraiche, mais pas au point de faire enfiler à Wilhelm plus d'habits que de raison. Ce soir, il s'était paré de son manteau le plus soyeux et avait même enfilé une paire de gants d'un blanc parfait. Il avait attaché ses cheveux en une queue de cheval basse, nouée avec un ruban rouge. Ce tenue de bal pouvait pâlir à côté de celle-ci. Mais en dehors des apparences, Wilhelm n'était pas aussi lumineux qu'il le laissait transparaitre. Son esprit était quelque peu embrumé. C'est pourquoi il voulait revoir la jeune Kins. Parce qu'il sentait qu'il voulait lui parler. En réalité, il ne savait pas vraiment quoi dire. Mais il voulait lui parler. Vraiment.

Une silhouette apparu doucement dans le brouillard de la nuit. C'était une petite silhouette, correspondant à celle de la chef des Orchids. Cette dernière s’avança et aperçu le jeune Lawford adossé aux murs rocheux de l'entrée de la mine. Comme quoi, tous les endroits semblent plaire aux femmes.

Bonsoir Lord Lawford.

Aaaah. C'était là bien Mary-Jane. Avec sa façon de parler bien  a elle, son côté provocateur en permanence. Le blondinet ne savait pas s'il appréciait ce côté de la jeune femme ou non, justement. Mais au moins, cela piquait sa curiosité. Elle était donc venue. Elle, la chef des Orchids, seule dans un endroit perdu, a la rencontre d'un ennemi. Ça pourrait faire un beau petit plan d'attaque contre les Orchids, tiens. C'était aussi là la preuve que Wilhelm l'intriguait. Au vu du dénouement de leur dernière rencontre, il doutait de la venue de Miss Kins.

S’avançant doucement dans sa direction, le jeune Lawford s'exprima dans un ton calme et serin.

Miss Kiss, quelle joie de vous voir. En toute franchise, je n'était pas sur de votre présence à ce rendez-vous.


A ces mots, il termina sa courte révérence et se plaça à droite de la demoiselle, tendant le bras droit vers l'enceinte de la mine.

Si madame veut bien prendre cette peine. Ne vous en faite pas, le chemin ne sera pas bien long.

_________________
Je parle en #6633ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary-Jane Kins


Messages : 718
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 22
Localisation : Chez monsieur le Bonheur.
Age du personnage : 18

MessageSujet: Re: Aussi noir que la pierre   Mar 30 Déc - 11:49

Chef des the Orchids
Mary-Jane avait été à se rendez-vous dans un endroit bien étrange, qui plus est pour retrouver un Flick Knifes, c'était une aventure assez risquée, toutefois, la belle se sentait quelque peu redevable envers le jeune homme. En effet, il lui fût très utile, tout d'abord pour rendre jaloux Edward, et enfin l'ex chef des Flick Knifes, son amant. La lady pensait que sa relation avec Matthiew F. Field lui apporterait un avantage, mais dans cette danse de la séduction, MJ s'était brûlée les ailes, l'amour la rendait plus faible. L'arrivée de Daniel J. Field, changeait tout pour les Orchids. Si la chef des Orchids voulait aider son clan, elle devait séduire cet être aussi immonde soit-il, et passer outre le fait qu'il est le frère jumeau de Matt'. Ce rendez-vous avec Wilhelm tombait à pic, elle devait retrouver la flamme, et son instinct de prédatrice, après tout sa réputation et son clan dépendait de son aptitude à séduire et manipuler les hommes. Wilhelm la sortie de ses pensées, la saluant comme le gentleman qu'il était.

Miss Kiss, quelle joie de vous voir. En toute franchise, je n'était pas sur de votre présence à ce rendez-vous.

Mary-Jane lui sourit légèrement, et répondit d'une voix douce et audible.

Je n'ai pas pour habitude de refuser un rendez-vous avec un homme aussi séduisant que vous. Même si j'admet que le lieu me surprend.

Wilhelm s'avança alors puis se posta à sa droite en l'invitant à avancer vers l'obscurité. La mine était sombre et humide, et à vrai dire la jeune femme n'était pas tout à fait rassurer mais elle devait tenir le coup et ne montrer aucune forme de faiblesse. Elle glissa délicatement et élégamment son bras autour de celui du jeune homme, et c'est bras dessus et bras dessous qu'ils avancèrent vers ce sombre destin.

Si madame veut bien prendre cette peine. Ne vous en faite pas, le chemin ne sera pas bien long.

Dîtes-moi Lord Lawford, qu'aviez-vous de si important à me dire pour choisir un lieu si reculé, le genre d'endroit où aucune oreille ne pourrait malencontreusement surprendre notre conversation ?

_________________

Ma couleur est #660066
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-a-faraway-land.positiforum.com/
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Aussi noir que la pierre   Aujourd'hui à 15:02

Revenir en haut Aller en bas
 

Aussi noir que la pierre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mon coeur est devenu aussi dur que la pierre..
» [ Quête] Pierre de jais, la convoitise.. PV Cocoon
» Comment bouger une pierre
» Dolfi' ~ Le bonheur c'est d'avoir des amis tous aussi fou que soit..
» Du "Code Noir" au "Code Rural"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
In a faraway land :: Whiteriver Town :: La mine de Whiteriver Town-