PA et tops sites  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Premiers pas (PV: Mary-Jane Kins)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elizabeth Stone


Messages : 52
Date d'inscription : 19/07/2013
Age : 20
Localisation : Je dors sur mon pupitre, un problème ? ō_ô

MessageSujet: Premiers pas (PV: Mary-Jane Kins)   Jeu 21 Aoû - 9:30

Chef des the tulips
On me secouait avec force. Hein ? Quoi ? Comment ? Ouvrant mes yeux à moitié, je restai  un moment en silence, prenant quelques secondes à comprendre ou je me trouvais et qui était l’autre personne présente alors que j’étais encore à moitié endormie.

- "On est arrivés fillette. Sors."

C’était pour mon malheur le rabat-joie qui m’avait conduit ici. J’obéis l’homme mais non pas sans avant lui jeter l’un de mes rares regards mauvais, descendant de la diligence tout en relâchant un bâillement. J’étais donc enfin arrivée à Whiteriver Town. Super, pas une âme en vue...

- "Merci de m’avoir emmené ici."

Ce fut avec un voix glaciale très différente à mon ton neutre habituel que je lui dis ces quelques mots avant de me retourner pour descendre mes affaires, ignorant le regard de dégout mêlé à de la peur que me lança le conducteur du véhicule avant qu’il parte sans même me dire adieu.

Je sentis alors comme si une charge immense que je chargeais depuis longtemps venait de disparaitre de mes épaules. Si il y avait quelque chose que je détestais d’avantage qu’un homme, c’était un homme de mon village natal, chose que je n’allais voir à présent.

J’étais enfin libre.

Un sourire sincère apparut sur mes lèvres pendant un court instant avant de disparaitre pour laisser à nouveau place à mon masque facial d’indifférence. Aurevoir les rumeurs sur le dit monstre du village, ici je commençais depuis zero, sans aucune reputation, ni aucune personne connaissant mon passé. A moins que les célèbres Orchids aient déjà mis leur nez dans mes affaires, chose que j’allais me faire une joie de découvrir par moi même.

Fixant mes environs, je remarquai alors que l’homme devait m’avoir déposé moi et mes affaires dans ce que devait être l’entrée du fameux pensionnat. Je passai une main sur mes longs cheveux blonds, remettant à leur place quelques mèches de ma franche tout en profitant pour resserrer un peu le ruban tenant ma queue de cheval et lisser ma robe, histoire d’avoir l’air un peu présentable. Même si j’étais pas un angelot, maman avec patience m’avait inculqué les bonnes manières d’une lady que je m’efforçais au moins en public de respecter quelques points du protocole en sa mémoire, et une femme avec une mauvaise dégaine faisait pas vraiment « haute société » si vous voyez ce que je veux dire.

En parlant d’apparences, je faisais comment moi pour porter mes affaires ? Ce n’étais pas que je ne pouvais pas les soulever parce qu’ils étaient bien lourds, j’en avais aucun mal du ma force, mais se promener avec une malle aussi grande que celle que j’avais allait surement attirer l’attention. Une mademoiselle aurait surement demandé poliment à un mâle passant par là de l’aider avec un sourire gêné, dans mon cas plutôt crever que de me relier sur un homme, encore plus en sachant quel genre d’hommes habitaient ce pensionnat.

Donc, faudrait dire tampis à l’esthétique pour une fois. A la poubelle la discrétion, j’allais me la faire un peu façon Tulips cette arrivée (et bon, après tout j’en étais une). Donc, trainant l’immense coffre derrière moi avec une facilité déconcertante je me mis en mouvement, m’avançant en silence à l’intérieur du bâtiment d’un regard mort et inexpressif, sans aucun vrai intérêt pour mon entourage qui me donnait un air détaché de la réalité à marcher ainsi sans même savoir ou j’allais. Déjà je sentais le regard des autres jeunes sur moi, me fixant en chuchotant entre eux et pointant la naine que j’étais de leur doigts. Mais à nouveau, j’en avais rien à faire perdue dans mes pensées comme j’étais, calculant mon prochain mouvement: déjà en premier, Elizabeth Stone n’étais même pas censée être encore là, donc je ne devais m’attendre à personne pour m’accueillir et me guider au pensionnat. Car oui, madame aimait être imprévisible, n’en faire qu’a sa tête, et décida donc de se pointer une semaine en avance sur la date prévue à son arrivée.

Même si sa aurait été drôle, la fainéante que j’étais avait aucune envie de se paumer dès le premier jour. Je m’avançai donc vers la première femme apparaissant dans mon champ de vision, m’adressant à elle d’une voix calme et sans émotions derrière.

- "Bien le bonjour."

Je marquai une pause tandis qu’elle se retourna me regarder, avant de continuer sur le même ton plat.

- "Veuillez m’excuser pour le dérangement, mais il se trouve que je suis un peu perdue. Sauriez vous m’indiquer ou sont les dortoirs ?"

Je pris pas la peine de sourire, c’était peut-être la seule politesse que j’avais jamais digéré.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary-Jane Kins


Messages : 718
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 22
Localisation : Chez monsieur le Bonheur.
Age du personnage : 18

MessageSujet: Re: Premiers pas (PV: Mary-Jane Kins)   Jeu 28 Aoû - 19:04

Chef des the Orchids
Mary-Jane Kins était encore sous le choc,sa démarche était chancelante, ses yeux perdus dans un vide profond, son esprit divaguait. En effet, le directeur Keystone avait convoqué tous les chefs de clans dans son bureau ce matin, c'est donc avec une petite appréhension que la belle Orchids passa la porte du bâtiment. Matthiew F. Field était devant la porte, il sourit à Mary-J, toutefois leur dernier entretien ne s'etait pas bien déroulé. Malgré les bons sentiments que pouvait ressentir la chef des Orchids à son égard il nen restait pas moins un homme et l'un de ses pires ennemis... Les deux leaders furent invités a rentrer, ils prirent place sur les chaises. Le directeur commença les réprimandes, Miller toujours en retard défonça la porte avec entrain. Lily et Mindy avaient eu le malheur de croiser son chemin dans le couloir... Tout etait comme à son habitude, quelques joutes verbale et quelques petits accrochages sans grande importance. Le directeur Keystone semblait avoir du mal à contenir sa colère, à première vue Maria ne mentait pas quand elle disait que le juge n'avait pas été tendre avec lui... Nous fûmes obligés de conclure une trêve entre nos clans respectifs. Je n'étais pas particulièrement contre bien au contraire ! Quel meilleur moyen de jouer de son art quand la vigilence de nos ennemis et leur capacités de réactions étaient diminuées. En effet, qu'il s'agisse des Rifle Bullets ou encore des Tulips avec la politique de tolérance zérodu directeur, ils ne peuvent plus recourir a la violence avec autant de facilités ou tout du moins pas sans craindre de représailles de la direction.

Mary-Jane avait déjà un plan, elle pensait mettre ainsi les Tulips en danger. Mindy Fusten leur chef mettait beaucoup de mauvaise volonté dans leur accord. la chef des Tulips n'aimait pas la lady et elle ne s'en cachait même plus ! Du temps de Marilyn Brandon la petite blonde s'écrasait gentiment devant les Orchids. Mais depuis sa tragique disparition, elle vouait une haine sns fin ux Orchids et avait même été jusqu'à former une alliance avec les Flick Knifes... Les Orchids étaient plus que jamais en danger. Par chance un nouveau shérif va être désigné prochainement par le juge Simsons , il ne fallait pas louper cette nouvelle opportunité !

Cependant, la raison du choc de la jeune femme etait toute autre. En plein milieu de l'entretient, on frappa à la porte. Il s'agissait de Daniel J. Field, le frère jumeau de Matthiew, l'ancien chef des Flick Knifes. À une époque où la petite Mary-J. n'était pas encore chef des Orchids, le chef des Flick Knifes, Daniel J. Field fut sortie grièvement blessé d'un combat avec les Rifles Bullets. Il tomba dans un sommeil profond, et resta trois ans à l'infirmerie de Whieteriver Town. Son retour était inespéré et craint par la plupart des plus anciens du pensionnat pour ceux qui avaient connus les Flick Knifes sous son règne.... Laquestion qui troublait alors l'esprit de la lady était évidente, qu'adeviendrait-il du clan des Flick Knifes ?! Et dans l'hypothèse où Daniel reprendrait sa place de chef, que faire ?! Soudain, une voix inconnue et terriblement neutre s'adressa à Mary-Jane.

Bien le bonjour.

La chef des Orchids posa son regard sur elle, une jeune femme qui semblait d'apparence distinguée, elle portait elle-même sa valise, preuve de son aversion pour les hommes, ce n'était pas la première a prendre ces habitudes là. La rentrée n'était que dans une semaine, elle avait bien de l'avance !

Veuillez m'excuser pour le dérangement, mais il se trouve que je suis un peu perdue. Sauriez-vous l'indiquer où sont les dortoirs ?

Mary-J lui souris chaleureusement, une nouvelle membre était toujours une bonne nouvelle, après tout il s'agissait de renouveler la population de Whiteriver Town. Notre pensionnat attirait toujours de nouveaux élèves, le juge Simsons ne pourrait alors qu'en prendre note ! Les choses se présentent bien.  

Bien sûr Mademoiselle. Je n'ai pas encore la chance de vous connaitre, je me présente, Mary-Jane Kins, élève en dernière année. A qui ai-je l'honneur ?

Mon sourire était sincère et doux, j'aimais compter parmis nos rang une nouvelle Black Roses, peu importe si elle choisissait les Tulips après tout dans l'ensemble la plupart l'écoutaient avec attention et n'hésitait pas un instant a servir  l'intérêt commun des Orchids et des Tulips. La seule tâche noire a ce tableau était Mindy Fusten... Que faire pour s'en debarrasser une bonne fois pour toute ? Il n'y avait alors qu'une solution, laisser faire le temps, a force de vouer une haine sans faille a la chef des Orchids la petite blondinette finirait par nier ses propres intérêts, un jour ses Tulips s'en rendront bien compte, apres tout elles ne sont pas toute aussi depourvues d'intelligence et de clairvoyance.


 

_________________

Ma couleur est #660066
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-a-faraway-land.positiforum.com/
Elizabeth Stone


Messages : 52
Date d'inscription : 19/07/2013
Age : 20
Localisation : Je dors sur mon pupitre, un problème ? ō_ô

MessageSujet: Re: Premiers pas (PV: Mary-Jane Kins)   Ven 29 Aoû - 15:42

Chef des the tulips
La première impression que j'avais eue c'était qu'elle avait l'air gentille. Elle souriait, comme toute personne normale. Oui, une partie de moi me disait qu'il ne fallait pas se fier aux apparences, mais j'avais pas envie de me pourrir le crâne dès ma rentrée avec des soupçons infondés. Cela faisait bizarre d'ailleurs de se faire traiter chaleureusement, non, pas le bizarre qu'on ressent quand on a avalé quelque chose de périmé, mais celui qu'on éprouve quand on est face à une situation nouvelle quoi, on se comprend. Vous l'avez compris, voila bien longtemps que je n'avais pas reçu une autre chose qu'un regard haineux ou de dégout de la part de quelqu'un. En d'autres termes, c'était... rafraichissant. Je l'aimais déjà quelque part juste par ce simple geste.

- Bien sûr Mademoiselle. Je n'ai pas encore la chance de vous connaitre, je me présente, Mary-Jane Kins, élève en dernière année. A qui ai-je l'honneur ?

Pensée perturbante, je décidai à ce moment qu'un jour je devais lui demander si elle voulait me servir de coussin pour dormir, cela ne rendrait le sommeil que plus doux à mon avis dormir avec quelqu'un que j'apprécias... Oula, je déraillais,on se connaissait même pas et moi je songeais déjà à des telles stupidités. Laissant mes idées étranges de côté, je décidai de répondre rapidement avant que le silence devienne pesant, toujours de mon même ton faussement désintéressé tandis que je la suivais dans la direction des dortoirs, ma gigantesque malle toujours tenue d'un bras.

- Enchantée Mary-Jane, Je suis Elizabeth Stone, merci pour avoir accepté ma demande.

Pendant un cour instant tandis que je marchais à ses côtés, j'eus envie de sourire. Mon intuition me disait bien que Mademoiselle Kins devait être une Orchid, White Flat à la limite, mais pas une Tulips en tout cas, il suffisait de voir ses manières, ses vetements impécables dignes d'une Lady, une vraie, pas comme moi qui ne prennait que ce qui l'arrangeait, et si mes craintes s'avéraient fondées, cela voulait dire qu'il y avait des grandes chances de qu'elle soie au courant de qu'une nouvelle élève devait arriver... mais dans une semaine. Car oui, ce groupe était spécialisé dans la manipulation et l'espionnage si j'avais bien compris les détails... J'étais curieuse, vraiment: à quel point donc leur réseau d'informations s'étendait-il ? Savaient-elles mon prénom au moins ? Peut-être avaient-elles même allé jusqu'à fouiller mon cassier judiciaire si elles étaient aussi fourbes que l'on disait. L'envie de savoir me poussa à cacher mon identité comme une nouvelle recrue de la faction sauvage des Black Roses, nous allions bien voir combien elles savaient sur moi...

- J'avais annoncé à la direction que j'allais arriver la semaine prochaine, mais je n'en pouvais plus d'attendre...

Cela faisait bizarre moi et le mot "impatiente" dans la même phrase, surtout avec le masque sans sentiments que j'avais en ce moment sur le visage. Mais en effet, j'étais quelque peu anxieuse, telle une enfant avant d'ouvrir un cadeau j'arrivais à peine me retenir pour partir à l'exploration des lieux et en apprendre plus sur le pensionnat. Et pourtant je me retins. J'aurais pu commencer à poser des questions à mon guide dès cet instant, mais mon côté joueur prit le dessus et décida attendre. Être aussi indiscrète était drôle par moments, mais pas là, si je voulais en apprendre plus, valait mieux le faire... de façon subtile. Quoi de mieux que de me lier d'amitié avec elle avant l'interrogatoire ?


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary-Jane Kins


Messages : 718
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 22
Localisation : Chez monsieur le Bonheur.
Age du personnage : 18

MessageSujet: Re: Premiers pas (PV: Mary-Jane Kins)   Dim 7 Sep - 10:27

Chef des the Orchids
Mary-Jane observait chaque détail, la nouvelle arrivante semblait se donner un air impassible et froid. Cependant, elle ne maîtrisait pas encore l'art à la perfection, si elle tombait sur un Flick Knifes de toute évidence il saurait déceler sa faiblesse, et son excitation. Mary-Jane, n'avait pas prit le temps de s'intéresser aux nouvelles arrivées dernièrement. En effet, les derniers évènements, l'avaient tout particulièrement occupés et perturbés. L'avenir de son clan et de tout le pensionnat était en jeu, un nouvelle élève de plus ou de moins dans un autre clan ne ferait pas la différence pour le moment. Seulement à bien y penser, peut-être qu'une personne pourrait faire toute la différence. Nous avons besoin d'un miracle, et la rentrée peut sans doute nous l'amener. Le retour de Daniel J. Field s'annonçait perturbateur, encore sous le choc, la chef des Orchids ne pouvait pas vous dire pour la première fois depuis bien longtemps qui elle avait en face d'elle. Une chose était pourtant certaine, beaucoup d'Orchids et de Tulips rejoindraient nos rangs cette année. La lady avait tout intérêt à s'entendre avec toutes les Black Roses pour prendre définitivement la tête de ce groupe si disparate et pourquoi pas fusionner les Orchids et les Tulips un jour ? Si Mindy disparaissait tout devenait envisageable, une simple alliance ou une prise de pouvoir, après tout à la base il n'y avait que les Black Roses et les Dark Guns.

La jeune recrue la sortie de sa réflexion macabre, en se présentant avec les manières d'une lady. Mary-Jane avançait côte à côte dans les ruelles du pensionnat pour atteindre les bâtiments dortoirs.

Enchantée Mary-Jane, Je suis Elizabeth Stone, merci pour avoir accepté ma demande.

Mary-J. lui sourit poliment, avec une pointe de chaleur, avec les femmes, la jeune Orchids avait toujours eu beaucoup de tendresse et de douceur, seulement face à un homme, elle pouvait se montrer impitoyable et cruelle, d'une froideur extrême, qu'elle pouvait se vanter de bien maîtriser. En général, la chef des Orchids restait toujours un peu méfiante des Tulips, mais depuis la nomination de Mindy, elle avait apprit à être plus gentille et chaleureuse avec elles, dans le but de créer des liens, le genre de liens qui vous fait hésiter quelques secondes avant de s'en prendre à quelqu'un.

J'avais annoncé à la direction que j'allais arriver la semaine prochaine, mais je n'en pouvais plus d'attendre...

Elisabeth, faites attention, nous arrivons bientôt vers les bâtiments des Dark Guns. Etes-vous au courant des évènements du pensionnat et de sa triste histoire ?

Mary-Jane accéléra un peu le pas, cela faisait maintenant moins d'une heure que Daniel J. Field faisait son apparition, les Flick Knifes sont en fêtes, on pouvait entendre des cris et des rires en passant devant leur bâtiment. Rien de bien encourageant, Daniel était un homme perfide et violent, dérangé si vous voulez mon avis, certainement pas pire que Miller, lui c'est un psychopathe ni plus ni moins, mais pas franchement mieux. L'idée de commencer son mandat par l'attaque de deux Black Roses était plus que plausible pour ce malade ! Mary-Jane planta son regard dans celui d'Elisabeth pour lui faire comprendre l'ampleur du danger, lui adressant une mine inquiète, on pouvait même lire dans les yeux de la chef des Orchids une once de peur. Une fois, les bâtiments des Flick Knifes et des Riffle Bullets passés, nous arrivâmes devant ceux des Black Roses.

Je comprend tout à fait ton impatience à nous rejoindre, mais soit prudente, tu n'arrives pas au meilleur moment...

Mary-Jane s'arrêta, et sourit tristement à Elisabeth, attendant que cette dernière lui indique quel bâtiment sera le sien.



_________________

Ma couleur est #660066
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-a-faraway-land.positiforum.com/
Elizabeth Stone


Messages : 52
Date d'inscription : 19/07/2013
Age : 20
Localisation : Je dors sur mon pupitre, un problème ? ō_ô

MessageSujet: Re: Premiers pas (PV: Mary-Jane Kins)   Sam 13 Sep - 14:33

Chef des the tulips

-Elisabeth, faites attention, nous arrivons bientôt vers les bâtiments des Dark Guns. Etes-vous au courant des évènements du pensionnat et de sa triste histoire ?

Je jetais un regard en direction des dortoirs en question. Le brouhaha typique des fêtes était facilement audible, avec ses cris et ses rires déformés par leur joie grotesque. Quoi ? Vous savez que je ne porte pas les monsieurs dans mon coeur. Cela me répugnait le simple fait de penser que j’allais devoir avoir affaire à l’un de ses sauvages… D’ailleurs  Mary-Jane semblait angoissée: On pouvait le voir à son regard, dans la façon dans elle accéléra le pas pour s’éloigner le plus vite possible des lieux, ses mots mêmes reflétaient ses sentiments :

Je comprend tout à fait ton impatience à nous rejoindre, mais soit prudente, tu n'arrives pas au meilleur moment...

On s’était arrêtées juste enfance des dortoirs des Darks Roses, mais cela m’importait peu à présent. Je fixais Mademoiselle Kins avec son sourire qui surement se voulait rassurant, peut-être juste pour se donner courage à elle même. Ce ne devait pas être facile tous les jours à voir son air, pas du tout…

- Ne vous inquiètez nullement pour moi, je suis une dure, aussi bien dans les mots qu’avec les poings…

Je lâchai ma malle avant de continuer à parler. Sachant maintenant ou étaient les dortoirs, j’étais plus intéressée à avoir une conversation instructive avant de me retirer dans ma chambre dormir un bon coup.

- Pour répondre à votre question, l’on m’a fait part des grosses lignes des incidents de la ville, juste l’essentiel pour me faire une vague idée à vrai dire. Les adultes m’ayant fait part de leur connaissances ne tenaient pas vraiment à m’informer mais plutôt à m’effrayer avec leurs propos… J'espère en apprendre plus après explorer un peu les lieux par moi même.

Si mon ton était avant neutre, la il devint froid comme la glace pendant un court instant. Ce n’était pas une erreur de ma part ou simplement une perte de contrôle sur mes émotions, mais une simple petite pique pour pimenter les choses parfaitement volontaire. Mon excitation avait disparue, remplacée à nouveau à mon air calme et distrait habituel. Quoi de mieux que semer le doute autour de soi pour rire un peu ? C’était ces petites phrases mystérieuses qui donnaient autant de charme au jeu après tout.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary-Jane Kins


Messages : 718
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 22
Localisation : Chez monsieur le Bonheur.
Age du personnage : 18

MessageSujet: Re: Premiers pas (PV: Mary-Jane Kins)   Jeu 25 Sep - 13:40

Chef des the Orchids
Mary-Jane avait la tête haute, elle ne voulait en aucun cas laisser paraitre ses craintes. Et même si elle s'inquiétait pour la jeune Elisabeth, il fallait avouer que la lady ne serait pas toujours là pour la protéger, autrement dit, elle devrait vite se préparer à affronter ses êtres rustres que sont les hommes. Malgré ses avertissement la jeune femme ne semblait pas inquiète elle était confiante et suivait la chef des Orchids calmement.

Ne vous inquiétez nullement pour moi, je suis une dure, aussi bien dans les mots qu’avec les poings…

Alors c'était ainsi... Notre belle jeune femme était une Tulips, pleine de violence et pourtant avec une apparence si douce si calme. Elle aurait fait une parfaite Orchids, quel dommage ! Une autre idée traversa alors l'esprit de la jeune femme, elle devait s'en faire une alliée. Mindy détestait tellement Mary-Jane qu'elle pourrait convaincre n'importe quelle jeune innocente que la lady était le pire des montres, un parent de machiavel. Soudain, l'air de la jeune Tulips se fit plus dur, son ton était froid et distant, pleins de sous entendus. Décidément, elle ne s'attaquait pas à la bonne personne. Ah, les nouveaux, ils ne savent vraiment pas où ils mettent les pieds ma parole ! Comme si j'allais la laisser croire qu'elle pouvait gagner à ce petit jeu... A partir de ce moment là, la lady se jura de trouver toutes les informations possibles sur cette nouvelle recrue. Si elle est ici, c'est qu'il y a une bonne raison.

Pour répondre à votre question, l’on m’a fait part des grosses lignes des incidents de la ville, juste l’essentiel pour me faire une vague idée à vrai dire. Les adultes m’ayant fait part de leur connaissances ne tenaient pas vraiment à m’informer mais plutôt à m’effrayer avec leurs propos… J'espère en apprendre plus après explorer un peu les lieux par moi même.

Mary-Jane fit mine de se baisser pour attraper la valise de la jeune femme, au moment où son visage fut à la hauteur de celui de sa camarade, ses lèvres frôlèrent l'oreille de la Tulips, dans un souffle doux et presque imperceptible elle lui glissa quelques mots d'avertissement.

Le pensionnat a des oreilles, permet moi de t'offrir une tasse de thé je pourrais certainement répondre à toutes tes questions et plus encore.

Le regard de Mary-Jane croisa alors celui de la jeune femme quand elle se redressa lentement avec une élégance qui lui était propre. Ses yeux étaient neutres, plus une seule trace de cet air chaleureux, ni peur, ni crainte, juste un regard absent, froid, dénué de sentiment. Le bâtiment des Orchids n'était qu'à quelques mètres, Mary-J. posa la valise d'Elisabeth a ses pieds, puis elle se dirigea vers la grande porte. Se détournant elle adressa un petit geste de la main qui invitait la nouvelle à entrer. Aurait-elle le courage d'aller au bout de sa provocation ? Ce n'était pas le jour pour embêter Mary-Jane, et si elle voulait jouer alors elle trouverait un adversaire de taille chez les Orchids.



_________________

Ma couleur est #660066
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-a-faraway-land.positiforum.com/
Elizabeth Stone


Messages : 52
Date d'inscription : 19/07/2013
Age : 20
Localisation : Je dors sur mon pupitre, un problème ? ō_ô

MessageSujet: Re: Premiers pas (PV: Mary-Jane Kins)   Dim 30 Nov - 21:27

Chef des the tulips
Pourquoi se saisisait-elle de mes bagages ? Hey, elle n'en avait pas besoin, c'était lourd et je pouvais parfaitement tout porte moi même. Je m'apprêtais à m'avancer puis lui prendre le fardeau qui me correspondait que Mary-Jane se releva, me disant des paroles des plus inattendues.

Le pensionnat a des oreilles, permet moi de t'offrir une tasse de thé je pourrais certainement répondre à toutes tes questions et plus encore. 


Alors là, La chère orchid me prit par surprise, chose qui n'était pas simple pourtant, même si cela ne se présenta dans mon visage que par un haussement de sourcils. Chapeau bas franchement, je l'avais sous-estimée, moi qui pourtant arrivait si bien lire les gens n'avait pas réussi à percer son masque. Je remarquais finalement un peu de à qui j'avais affaire, faudrait être plus prudente à présent. Quelle posture adopter, à nouveau l'expression glaciale ? Non, cela ne servirait à rien et sa fatiguait d'avoir le visage tout raide. Autant être naturelle, ni rien de plus ni rien de moins,contre ce genre de personnes il n'y avait rien de mieux à faire que de rester sois même et lâcher le moindre d'information, attendant sa chance. Plus facile à dire qu'a faire pourtant. Ah, voila longtemps que je n'avais pas eu un vrai défi devant moi !

Il s'était passé un petit silence ou j'avais restée interdite après sa déclaration, réfléchissant courtement avant d'hocher la tête, un petit, je dis bien petit, sourire apparaissant sur mon visage pendant le plus court des instant. Que voulez vous ? J'étais à présent amusée de la situation, c'était drôle pour moi ces confrontations orales pleines de sous entendus et non-dits. Se jeter dans la gueule du loup à la première occasion, voila qui était une aventure digne d'être vécue !

- Cela sera avec plaisir que j'accepte votre invitation ma chère.

Ah, mon ton avait prit une légère teinte joueuse qui avait pas du lui échapper. Tampis, c'était pas comme si l'une ne arrivait pas à voir les intentions de l'autre, ou au moins à deviner qu'il y avait aiguille sous-roche à chacune de nos paroles. Reprennant mes affaires, je me mis donc aux côtés de la jeune femme, tournée dans la même direction qu'elle, prête à la suivre.

- " Je vous suis."

(hors RP: Pardoooooooon, excuse moi du retard, j'ai pas de excuse, snif T^T !)



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Premiers pas (PV: Mary-Jane Kins)   Aujourd'hui à 15:01

Revenir en haut Aller en bas
 

Premiers pas (PV: Mary-Jane Kins)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mary Jane ♣ END
» 02. Boy you get me higher, like your nickname was Mary Jane.
» Les Avengers | (2/6 libres)
» Spiderman
» Mary Jane Kelly {SERDY}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
In a faraway land :: Le pensionnat :: Le bâtiment lycée :: Les couloirs-