PA et tops sites  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le terrible grand froid

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Paul Ghast


Messages : 52
Date d'inscription : 14/08/2013
Age : 18
Localisation : Un village paumé près de Bayonne

MessageSujet: Le terrible grand froid    Jeu 8 Jan - 8:36

Flick Knife
Le temps était glacial, on pouvait voir les carreaux geler au bord des fenêtre, la rivière White était comme emprisonné par la glace. La cabane du pêcheur était donc vide aujourd'hui sans aucun doute aucun. Paul avait un plan, une idée bien précise pour cette journée de froid, il avait en tête de chercher des objets ou un petit quelque chose qui lui donnerait des idées pour piéger les autres. Daniel était un chef intelligent et très actif, il fallait donc se montrer à la hauteur et rivaliser d'idées. La cabane du pêcheur renfermait de nombreux trésors en la matière. C'est ainsi que notre ami se retrouva à fouiner dedans. La cabane était mal isolé et on pouvait sentir le vent frai s'y engouffrer par le toit et les fentes du mur qui n'étaient pas isolés. Le paysage était sec, plus de neige à l'horizon mais la simple certitude que l'hiver était bien là.

Qu'est ce qu'il fait froid ! Je hais l'hiver, avec ce temps,  j'ai tellement froid aux mains . Pour pouvoir travailler,  je dois obligatoirement mettre des gants. Mais je n'aime pas du tout mettre des gants,  c'est vraiment difficile à la manipulation. Je déteste ça à la fin ça m'a tellement insupporté. Alors que je regardai s'il y avait quelque chose d'intéressant. Mais c'est alors que à ce moment,  j'ai touché un couteau et... Le couteau c'est collé à la peau de ma main. Quand tirer , je sentais la peau tirer également. J'ai jamais eu de telles problèmes. Je regardai de l'autre côté de la fenêtre  :  C'était Elizabeth. Je me suis mis à l'appeler.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Stone


Messages : 52
Date d'inscription : 19/07/2013
Age : 20
Localisation : Je dors sur mon pupitre, un problème ? ō_ô

MessageSujet: Re: Le terrible grand froid    Jeu 8 Jan - 12:59

Chef des the tulips
Il neigeait. Que c'est joli la neige, tellement blanc, tellement pur, tellement silencieux, tellement... tellement... Ennuyeux. C'était juste des grosses pelicules tombant du ciel ! Et avec lenteur en plus des vrais escargots aériens, on pouvait s'en servir qu'une fois au sol, et pourquoi donc ? Pour faire des ennuyeux bonhommes et bien moches qu'on aurait tout aussi bien pu faire en été avec de la boue ainsi que se mitrailler les uns les autres avec des boules de neige. Tellement enfantin, et désagréable, qui dans son sain jugement aimait se rouler dans une matière froide qui te glaçait jusqu'au plus profond des os ? Diantres, je ne risquais pas un jour de me rabaisser à des tels jeux.

Soupirant alors que je marchais sans but, une voix attira mon attention, on criait mon prénom. Me tournant vers la source du son, je fus surprise de découvrir que c'était Paul. Lui ? Pourquoi m'appelait-il donc ? Cela faisait me faisait très étrange, pour ne pas dire que je me méfiais.

M'approchant avec lenteur de la fenêtre ouverte, je fus bientôt face à face avec lui.

- " Vous me demandiez ?"

Toujours le même ton neutre et passif, j'observais le garçon en silence, me demandant bien ce qu'il me voulai prenant quelques longues seconces avant de remarquer le couteau dans sa paume.

- " Que faites vous donc avec ceci ?"

Le prenant pas le poignet et levant sa main, je remarquai vite le problème en essayant de le lui enlever, la lame glacée s'était collée à la peau du garçon. La réalisation me frappant, je lâchai un soupir. Franchement, je devais toujours le retrouver plongé dans un pétrin ou quoi ?

- " Franchement toi..."

Le lâchant et faisant le tour de la cabane afin de entrer, je me retrouvai bientôt dedans moi aussi,forçant le Flick Knife à s'assoir sur une chaise, me mettant à genoux devant lui et prenant à nouveau la main affectée. Il avait du culot de vouloir mon aide alors qu'il m'avait plantée lors du soir de Noel ! Croyait-il vraiement que j'allais venir à son secours pour un rien ?

- " Vois-tu mon cher, Je peux t'enlever ce couteau, mais j'en ai simplement pas envie. Il faudra me convaincre."

Un sourire joueur me vint aux lèvres, alors que j'approchai mon visage du sien extrêmement près.

- " Amuse moi. Et je te débaraserai de ton problème."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paul Ghast


Messages : 52
Date d'inscription : 14/08/2013
Age : 18
Localisation : Un village paumé près de Bayonne

MessageSujet: Re: Le terrible grand froid    Dim 22 Fév - 0:47

Flick Knife
J'ai honte, juste tellement honte de devoir demander à quelqu'un de l'aide. Et encore plus à elle, elle en sait beaucoup trop sur moi ! Ça devient dangereux mais en plus de ça c'est la chef des Tulips. Je crois que je suis ficher, on en sait trop sur moi... Bref pourquoi, j'ai aussi touché un couteau pas la lame... Quel idiot je fais. Je me demande vraiment ce qu'elle doit penser de moi, sérieusement. Je dois faire attention elle pourrait bien finir par profité de moi, je dois rester le plus neutre possible sans en devenir violent. Il faut que je montre que je ne me laisse pas faire. Je suis un homme après tout ! On dit que les Tulips sont des femmes fortes et sans pitiés,  mais, pourtant, pourquoi est-ce que je pense au fait du contact avec sa peau. Je n’étais même pas sur qu’elle allait pouvoir m’aider. Elle pourrait peut être rendre la situation pire. Je la regardais d’un regard par très fière
"J-j-je m’excuse de vous importunez"
Je n’aime pas ce sentiment de honte que j’éprouve.  J’espère juste qu’elle ne me fera pas souffrir. Je n’aime pas devoir quelque chose à quelqu’un.  Cette jeune fille me gène sur coup là. En train de regardez ma main comme si rien ne la gène. C’est une fille quand même ! Je me m’étais à rougir. Rien ne la gène ?!
Mais le pire étais à venir, elle me demande de l’amuser, que dois-je faire ?! C’est une femme ! Une femme,  c’est  l’opposé de l’homme. Et pourquoi j’ai l’esprit tordu ?! Est-ce que c’est elle qui me fait penser une telle chose ? Nan, ce n’est pas possible. Elle pensera pas comme ça et encore moins avec moi ! Je dois calmer mon esprit… Je vais vérifier, j’approche doucement ma main libre de son visage pour voir comment elle va réagir, ça me permettre de savoir ce qu’elle veut réellement.  Si c’est réellement ça,  comment je pourrais le faire… Je regardait attentivement comment cette jeune femme va réagir à la vue de ma main. En tout cas, moi j’arrêtais pas rougir, impossible de se calmer, de se dire qu’il ne se passe rien… Rha ! Je suis si gêné !
"C-C-Comme ceci ?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Stone


Messages : 52
Date d'inscription : 19/07/2013
Age : 20
Localisation : Je dors sur mon pupitre, un problème ? ō_ô

MessageSujet: Re: Le terrible grand froid    Dim 1 Mar - 22:50

Chef des the tulips
Sa main, il avait osé avancer sa main jusqu’a mon visage, l’arrêtant à quelques centimètres près de ma joue, me fixant de ses yeux bruns hésitants, plongeant son regard dans le mien alors que ses joues se teintèrent d’un rouge pivoine profond, l’anxiété se lisant dans chacun de ses traits… une certaine peur qui me fut vite transmise à moi aussi. J’ai honte que mon sourire joueur tomba, que me yeux s'ouvrirent sous l’étonnement si facilement, me surpris moi même quand mon corps se raidit par réflexe, passant en alerte pour un rien… Étais-ce possible que j’avais peur de son touché ?

Je ne reculais pas, cherchant à ne montrer aucune faiblesse alors que je redevins neutre. Me provoquer n’étais jamais bon, sous l’air enfantin et presque innocent se cachait après tout bien plus  de caractère que l’on aurait pu croire.

-" Tu as du cran."

Une de mes mains quitta le couteau collé à la paume du garçon pour aller du bout de ses doigts caresser le visage de celui-ci, d’un geste lent, sensuel. Je voulais le provoquer, le tester, faire ressortir sa vrai personnalité, me prouver à moi même qu’il n’était qu’un vil homme comme les autres, rustre et sans scrupules, qui me sauterait dessus à la première faiblesse de ma part. Elizabeth Stone ne jouait plus.

-" Mais j’en ai encore plus."

Sans prévenir, je m’assis sur ses genoux, nos yeux bruns se croisant à nouveau alors que je le regardais de très près avec cette intensité qui m’était si propre, cherchant à le clouer sur place et à m’imposer.

-" Personne ne me gagne à mon propre jeu."

Je sais, c’était juste stupide de chercher a l'intimider tout d'un coup, mais mon honneur blessée n’en demandait pas moins après avoir montré une faiblesse devant lui, pour petite qu’elle aie été. J’allais lui montrer qui était le chef ici !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le terrible grand froid    Aujourd'hui à 15:02

Revenir en haut Aller en bas
 

Le terrible grand froid

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tyrias V3.0 La Fin.
» Méréwyïn Alaryïn [Grand prêtre d'Arcamenel] {réservé Ambre}
» Tralïn- guerrier nomade grand tueur d'orque
» Monture sang-froid et homme lézard
» Un sous-commissariat à Grand'Ravine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
In a faraway land :: Whiteriver Town :: La cabane du pêcheur-