PA et tops sites  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le repas des 101 printemps du pensionnat !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Audrey Hall


Messages : 31
Date d'inscription : 24/12/2014
Age : 17
Age du personnage : 16

MessageSujet: Re: Le repas des 101 printemps du pensionnat !   Dim 1 Mar - 13:25

The Tulips
Le shérif n'avait pas l'air content du tout, c'était bien dommage pour la frêle épaule d'Audrey qui le lui faisait ressentir.. Aussi, il s'approcha et la regarda dans les yeux. La jeune Hall sentit ses joues chauffer et retint ses larmes, elle aurait mieux fait de se taire effectivement.. Le Shérif devait être bien trop lourd pour tenir à un lustre, c'était idiot de l'avoir pensé. Elle n'avait pas envie de finir dans une prison, ni que ses parents l’apprennent !

" ..Ou-oui Mister Simsons.. "

Sur le coup elle était bien calmée, mais continuait quand même de croire au plan de Dorothy. Il suffisait de se débarrasser du Shérif à nouveau, non ? Qui d'autre à part sa soeur pourrait le faire ? Ça allait être ennuyant..

_________________

Merci à Lizzy pour le vava et MJ pour la signa ♡
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bradley Simsons


Messages : 40
Date d'inscription : 29/08/2014
Age : 22
Age du personnage : 41

MessageSujet: Re: Le repas des 101 printemps du pensionnat !   Dim 1 Mar - 13:58

Habitants
Bien, nos Misses Hall ont l'air d'avoir compris la leçon. Je pouvais retourner manger avant que mon chili ne refroidisse. J'avais faim quand même... Je partais, lâchant leurs épaules, mais je continuerais à les surveiller. Une fois assit je commençais mon repas. Etrangement je me sentais plus calme, mais aussi un peu plus lent, pourtant j'étais une boule de nerfs avec les Hall.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorothy Hall


Messages : 22
Date d'inscription : 01/10/2014

MessageSujet: Re: Le repas des 101 printemps du pensionnat !   Dim 1 Mar - 15:40

The orchids
Pourquoi tout le monde avait l’air d’être attiré par les Hall ?! Non mais oh, le Shérif était même venue les corriger, tout se passait bien trop vite, si elles ne réagissaient pas tout de suite, les deux soeurs allaient perdre leur chance !

Prenant une inspiration profonde, Dorothy souria à nouveau… de façon bien louche. Oh, elle le savait, Joe allait la tuer après son coup, ainsi que le directeur, les profs, et le pensionnat tout réunit avec un peu de chance. Mais bon, personne arrivait jamais lui en vouloir pour ses bêtises de toute façon !

-" Audrey, on passe à l’action."

La grosse folie débutait, et ça allait être déclenché par la fille aux cheveux roses… Celle-ci se sépara de sa petite demie-soeur, se promenant dans la salle pendant quelques minutes avec cette innocence qui lui était si propre, saluant tous ceux qu’elle connaissait, son sourire caractéristique aux lèvres… Son acte était si parfait que personne ne remarqua son vrai but : Daniel, le chef des Flicks, dont elle s’approcha peu à peu avec une subtilité effrayante. Après tout, qui faisait attention à la plus folle du lycée ? Personne donnait plus de deux neurones à la pauvre fille…

Il fallait qu’elle remercie un jour les Orchids pour lui avoir appris le truc de la chute accidentelle, car vraiment, il lui fut d’une aide précieuse… Se laissant tomber parterre tête la première  quand elle fut devant sa cible, lui lançant d’un mouvement "accidentel" très réussi son assiette de Chili (con carne ?) en plein sur la face !

Un silence de mort remplit la sale pendant un instant, avant que quelques rires, des femmes surtout, se firent entendre.

- "OH LA VACHE LA BOUFFE LUI EST RENTRÉ DANS LES NARI- Euh, je veux dire pardon, ça va ? Pas fait exprès."

Ça, c’était Dorothy, parlant a Daniel face-de-chili avec le plus beau de ses sourires, lâchant un rire nerveux des plus réalistes.

- "Espèce de sale !!!!…"

Ça, c’était un homme, probablement un Flick Knife quelque peu court de patience, parlant a Dorothy avec une face de chien enragé constipé plus belles.

La coupable de l’accident se releva tel un éclair, n’ayant même pas fait attention à la réaction de sa victime, se tournant vers l’homme qui lui hurlait dessus avec le même sourire désolé complètement maitrisé. Son acte était parfait !

-" Hey, du calme ! c’était un accident !"

Alors elle leva ses mains dans un geste qui semblait être exécuté pour prouver son innocence, mais qui enfaite était le signe préalablement choisi avec Audrey pour que celle-ci fasse sa part du complot.

Chose non prévue, la provocation se prouva encore plus éfficace que les deux soeurs avaient prévu. L’homme qui s’avait adressé à Dorothy… Lui lança son assiète de chili dessus sous la colère. Hors celle-ci esquiva à temps… et l’assiette alla attérir sur le dos de quelqu’un d’autre.

Le chaos ne venait que de commencer.

PS: dsl du long post
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Audrey Hall


Messages : 31
Date d'inscription : 24/12/2014
Age : 17
Age du personnage : 16

MessageSujet: Re: Le repas des 101 printemps du pensionnat !   Dim 1 Mar - 16:02

The Tulips
Les Hall allaient passer à l'action, le repas d'Audrey allait donc être reporté à plus tard. Hochant discrètement la tête pour signaler à Dorothy qu'elle était prête, les deux soeurs se séparèrent et allèrent chacune de leur coté. Tout devint ensuite plus drôle, qui aurait cru que Daniel pouvait être si beau avec du Chili plein la figure ? La jeune Hall rit un peu et se ressaisit quand elle vit Dorothy lever les bras, c'était le moment pour elle d'agir. Contemplant son assiette quelques secondes avec un regret évident, la tulips cessa de s'inquiéter pour son estomac et lança son chili sur un garçon tout de blanc vêtu. Voilà qui n'allait pas passer inaperçu. Son méfait accomplit, Audrey prit une grande inspiration et se mit à crier.

" BATAILLE DE BOUFFE !!! "

La victime fut la première à réagir. La jeune fille quant à elle, prit l'assiette de quelqu'un d'autre et l'envoya dans une direction tout à fait au hasard. Tout le monde devait se sentir concerné. Ainsi le chaos prit possession de la cantine.

_________________

Merci à Lizzy pour le vava et MJ pour la signa ♡
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sohvi Karjalainen


Messages : 24
Date d'inscription : 09/02/2015
Age : 21
Localisation : Après la tempête, le repos a l'infirmerie.
Age du personnage : 14

MessageSujet: Re: Le repas des 101 printemps du pensionnat !   Dim 1 Mar - 16:14

Habitants
Mademoiselle Silencia, vous êtes ravissante. Je vous présente Miss Dust, la bibliothécaire et l'adjointe du directeur Keystone. Et Matthiew F. Field, un Flick Knifes.
Je rougissait de plus belle, c'est vrais, j'étais différente, déjà plus féminine par ces vêtement, que je ne porterais pas tout le temps, mais ma beauté a largement été fleurie par cette magnifique robe, mais je trouve que mes seins sont trop visible, ce qui me stresse légèrement. Mais pour l'heure j'étais concentré sur Le jeune garçons, j'ai l'impression de l'avoir déjà vue ? Mais ou ? Je n'arrive pas a me le rapellais. Enfin bref, Je salua poliment La bibliothécaire, car ayant un manque de culture, je crois que je vais passer pas mal de temps dans l’enceinte de son entre de curiosité écrite, dans des pavé, appelé Livre.
Mais soudain, un bruit retentissent et des Hurlement commencer a ce faire entendre derrière nous, me retournant je constate qu'une jeune fille au cheveux rose avais étalé par accident son chili sur la face d'un homme méconnaissable ainsi. Un des collègues masculin proche d'elle, par irritation lance son chili a son tours sur la fille, cette dernière l’esquive. Le plat explose le costume d'un autre plus loin, et pour finir, une autre jeune fille lance le plat sur un homme en costume blanc élégant, bien moins élégant avec les chili en supplément, elle se mit a crier :
" BATAILLE DE BOUFFE !!! " 
Il n'y a pas a dire, je ne pensais pas atterrir dans un tel bourbier, et personnellement, je préfère me cacher ailleurs plutôt que de ruiner la magnifique robe prêté par Betty, moi je vais dans la cuisine faite ce que vous voulez, pas envie de jouer a ça.

_________________
Elle est morte il y a quelque Jours,

Aujourd'hui elle est un Fantôme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bradley Simsons


Messages : 40
Date d'inscription : 29/08/2014
Age : 22
Age du personnage : 41

MessageSujet: Re: Le repas des 101 printemps du pensionnat !   Dim 1 Mar - 16:32

Habitants
Non mais je rêve ! Et elle pensait vraiment pouvoir faire passer ça pour un accident. Oh et puis non mais les hommes réagissent au quart de tour, je n'avais pas eu le temps d'arriver auprès d'elle, que sa soeur commençait déjà une "bataille de bouffe". La nourriture est précieuse hors de question de laisser ça ainsi. Le général Bradley avait fait la guerre, éviter les assiettes fut un jeu d'enfant, maintenant le plus compliqué était de faire stopper tout ça. Je saisis Dorothy par le poignet et attrapait celui de sa soeur, je les poussais contre le mur. D'un signe de la main j'invitais les élèves au rassemblement. J'hurlais mes consignes de ma voix la plus grave.

Maintenant écoutez-moi bien, pour celles qui ont commencé cette bataille, à tout ceux qui ont été touché, je vous autorise à vous venger. Oeil pour oeil dent pour dent.

Je passais entre les élèves et scrutais leurs vêtements pour demander à ceux qui étaient propres de se rasseoir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria Dust


Messages : 56
Date d'inscription : 02/03/2013
Age : 22
Age du personnage : 65

MessageSujet: Re: Le repas des 101 printemps du pensionnat !   Dim 1 Mar - 16:47

Professeurs
Les Orchids brillaient ce soir grâce à notre petite Dorothy, c'était le moment rêvé pour Mary-Jane d'agir, mais la petite muette se dirigea vers les cuisines, je me levais donc pour l'y suivre et disons qu'il fallait que je la distraie assez pour que la chef des Orchids puisse quitter le champ de bataille.

Ma petite vient voir par là, suis-moi je crois qu'il manque un petit quelque chose à ta robe pour que tu sois parfaite.

Je lui prenais la main l'amenant tout au fond des cuisines, je sortie de ma poche un pendentif de la couleur de ses yeux. Je lui passais alors autour du coup.

Là tu es parfaite ma petite. Pense à me le rendre demain, il est très précieux à mes yeux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary-Jane Kins


Messages : 718
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 22
Localisation : Chez monsieur le Bonheur.
Age du personnage : 18

MessageSujet: Re: Le repas des 101 printemps du pensionnat !   Dim 1 Mar - 16:53

Chef des the Orchids
C'était la diversion parfaite, Dorothy était excellente, je ne pu retenir un fou rire lorsque le visage de Daniel fut recouvert de chili con carne. Il le méritait tellement ce fourbe ! Mais je devais vite me ressaisir, hors de question de finir tachée. Maria occupait Silencia dans les cuisines assez loin pour me laisser passer. Je décidais de quitter la cantine par la porte de derrière avec un peu de chance Matt' me suivrait. Et si ce n'était pas le cas je serais à l'abris de cette guerre répugnante au chili.


_________________

Ma couleur est #660066


Dernière édition par Mary-Jane Kins le Dim 1 Mar - 21:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-a-faraway-land.positiforum.com/
Betty Swam


Messages : 82
Date d'inscription : 02/03/2013
Age : 22
Age du personnage : 24

MessageSujet: Re: Le repas des 101 printemps du pensionnat !   Dim 1 Mar - 17:15

Habitants
Betty éclata de rire quand Dorothy fit mine de tomber et décora notre cher Daniel. Joséphine riait avec elle. mais le shérif ne tarda pas à intervenir il ne pouvait pas s'en empêcher. Joséphine me glissa quelques mots.

Il est droguée ma petite Betty, si tu le pousses un peu il tombera dans tes bras.

Quelle formidable idée, je me levais et m'approchant sensuellement, je tournais sur moi-même.

Regardez bien Général Simsons, il se pourrait que je sois aussi une victime, n'ai-je aucune tâche sur ma robe ?

Je le laissais soupirer avant de m'écrouler faussement sur lui. Il ne tint pas debout, la drogue faisait bien effet. Je le maintenais plaqué au sol pendant qu'une véritable guerre de chili était déclaré. Je ne donnais pas cher de nos vêtements... Mais il fallait faire des sacrifices pour les Orchids.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorothy Hall


Messages : 22
Date d'inscription : 01/10/2014

MessageSujet: Re: Le repas des 101 printemps du pensionnat !   Dim 1 Mar - 19:25

The orchids
Dorothy resta neutre quand le shérif la plaqua contre le mur. Croyait-il vraiment qu’une si petite démonstration de force allait faire arrêter le chaos qu’elle avait débuté ? Naif quelque part, il sous-estimait les élèves du pensionnat, maintenant que ils avaient une excuse de se bagarrer, rien ne les arrêterait si facilement !

En d’autres termes, des que les pensionnaires virent le Sherif e faire facilement 'battre' par Betty, la bataille de bouffe repris de plus belle. En effet, peu importait que les soeurs Hall l’aient démarré, tout le monde semblait avoir oublié ce détail alors que le chili volait dans tous les sens !

Se débarrassant de l’emprise du Général Sinsoms avec facilité, , Dorothy attrapa Audrey et fuya avec elle, riant de plus belle.

-" Allez Audrey, allons chercher des oeufs dans la cuisine !"

Dit-elle avant de se recevoir du Chili sur une épaule

-" Et voila ! Une robe ruinée pour rien ! Voila pourquoi je voulais pas enfiler une jupe !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Audrey Hall


Messages : 31
Date d'inscription : 24/12/2014
Age : 17
Age du personnage : 16

MessageSujet: Re: Le repas des 101 printemps du pensionnat !   Dim 1 Mar - 20:31

The Tulips
La bataille était bien commencée ! Maintenant il fallait rejoindre Dorothy, la jeune Hall comptait attaquer tout en étant dos à dos avec sa soeur.. Dommage que le shérif vint tout gâcher, il était comme un cheveu dans le chili. Ou pas.

" Bon appétit Dorothy.. "

Comme demandé, elles allaient en recevoir plein la figure sans une seule chance de répliquer. Mais ça c'était avant que Miss Swan leur sauve la mise ! La technique qu'elle avait utilisé pour immobiliser le Shérif était de toute beauté, ce qui relança inévitablement la grande bataille des Hall. Riant et fuyant aux cotés de Dorothy, Audrey se dirigea vers la cuisine et vit que sa soeur avait été touchée. Les robes ruinées n'étaient pas si importantes, celle que la jeune Hall portait n'était pas sa préférée.. Aussi rentrèrent-elles dans la cuisine, qui semblait déjà occupée par un petit comité. Tiens ? Ils n'allaient pas les arrêter quand même ?

_________________

Merci à Lizzy pour le vava et MJ pour la signa ♡
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthiew F. Field


Messages : 278
Date d'inscription : 10/05/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Le repas des 101 printemps du pensionnat !   Dim 1 Mar - 21:35

Flick Knife
Matthiew rit en voyant son frère plein de chili, ce plan des filles n'était pas méchant mais amusant, riant pendant quelques instants tout en restant à l'abri de la nourriture. Il suivit alors Mary*Jane dont il remarqua l'éclipse dans les cuisines. Rentrant dans les cuisines le jeune homme essuya une larme sur sa joue à force de rire.

- Par moment nos plans sont vraiment idiots, mais je crois que c'est l'un des plus marrants que j'ai vu, je te félicite Mary-Jane.

Ils étaient seuls, de ce fait Matthiew c'était remis à la tutoyer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-a-faraway-land.positiforum.com
Octann-Ozwyl Keystone


Messages : 131
Date d'inscription : 22/05/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Le repas des 101 printemps du pensionnat !   Lun 2 Mar - 1:05

Directeur
Octann ruminait de rage... et cela ne risquerait guère de s'améliorer...


Plus tôt dans la journée

Le Directeur était allé dans l'après-midi en ville. En effet, il avait un colis a récupérer. Et pas n'importe lequel. C'était un présent pour célébrer les 101 ans du Pensionnat. Pour l'occasion, il avait commander des drapeaux, brodés aux emblèmes de chaque maison. Le résultat était splendide et il avait hâte de les remettre à chaque clan à la conclusion de son discours, qui lui permettrait par la même occasion de reprendre officiellement sa place de Directeur aux yeux de tous, élèves, enseignants, personnel et même habitant. Il n'avait guère le temps de s'attarder, il fallait vite qu'il reparte au Pensionnat afin de se preparer et d'aller aider à la mise en place des derniers détails.
Alors qu'il montait son cheval, après quelques minutes seulement, ce dernier se mit à boiter. Inquiet de l'état de santé, Oko s'arrêta et l'examina. C'est alors qu'il compris que l'on avait defféré de moitié sa monture... Cela ne pouvait être qu'un plan établis par un de ses « anges » d'élèves afin de le retarder pour la soirée. Biensûr un anniversaire de pensionnat ne pouvait pas se dérouler dignement, non pour que ce soit dans les règles de l'art dans l'esprit de ces jeunes gens, il fallait une mise en scène.
C'est alors que le Directeur, serrant les dents du fait d'avoir été piqué au vif, poursuivit la route à pied. La distance ne lui faisait pas peur mais le temps passait, et la nuit tombait. Et lui avait le temps de sentir la colère en lui. Ce n'était pas dans ses habitudes de se laisser dompter par ses émotions mais là, il s'agissait de la goutte d'eau de trop...
Et dire qu'il n'allait pas être au bout de ses peines...

En ce temps...

Le voilà que le Directeur, après de longs kilomètres à traverser la plaine et avoir fait un détour par l'écurie, le voilà qui pénétrait enfin dans le hall. Il entendait un sacrébrouhaha alors que le festin ne se déroulait même pas en cette pièce. Serrant les drapeaux emmaillotés, Octann d'un pas assuré et déterminé se dirigea vers le réfectoire. Plus ses pas s'approchaient du lieu voulu, plus les cris, les rires, les éclats, des craquements ?, se faisaient entendre. C'est alors qu'il fit son entrée ; et quel fut alors le spectacle qui se joua sous ses yeux.

Des élèves et des adultes, tous en tenue d'apparats, se trouvaient au cœur d'une guerre de nourriture . Les assiettes volaient de par et d'autres de la pièce, du chili gisait sur la table, sur le sol, sur les robes... Une vision apocalyptique avec comme point de référence, une bataille puérile. Le point d'orgue fut lorsque le regard du Directeur se posa à l'emplacement où il aurait dû siéger. Une montagne de débris et de sauces habillait la-dite chaise. Le respect était bel et bien totalement bafoué, renié.

Soudain, une assiette se précipita vers lui. Octann l'évita efficacement et d'un geste précis la stoppa de sa main gauche. Un élève assista à la scène et murmura le nom du Directeur. Tout d'un coup, les vols d'assiettes cessèrent et un silence foudroyant s'installa. Octann-Ozwyl leur faisait face dans le cadre de la porte. Même si il ne portait que ses habits quotidiens, il restait très élégant. Seule  une perle de sueur qui était sur sa mèche trahissait une anormalité. Jamais le Directeur de son propre chef ne ce serrait permis ceci et marquait bien l'épreuve qu'avait voulu lui faire subir certains « petits malins ». Quoiqu'il en soit, Octann regardait l'assemblée d'un regard sombre, sévère. Quel triste tableau. Et que de gaminerie ! Même les anciens s'étaient joué de lui. Lui qui pourtant avait voulu que cette soirée soit à la hauteur de l'image qu'il essayait dans vergogne de donner au pensionnat : une eligibilité digne d'exister.

C'est alors qu'il s'exprima d'une voix claire, tranchante et accérée.

  Je vous remercie de cet accueil pimenté qui me permet de saisir à quel point vous avez su reconnaître le travail qui avait été effectué afin de mettre en place ce repas commémoratif. Les 101 ans de votre école, d'aujourd'hui ou d'antan, à l'air de vous inspirez des idées créatives, des projets bien plus glorieux que ceux déjà mis à mal par le passé.

Le ton était donné. L'ironie montrait a quel point le Directeur était outré. Octann décida alors d'exprimer clairement le fond de sa pensée. La subtilité était souvent de mise dans cet établissement, mais aller droit au but était d'une efficacité cinglante. C'est pourquoi Oko fit ce choix, pour la première fois lors d'un discours public et officiel en tant que Directeur.

  Que vos conflits soient votre priorité, que vous soyez persuadé que le bien-être du Pensionnat repose sur le maintient de ces querelles, que celui qui mourra une seconde après son adversaire sera plus heureux... si telles sont vos valeurs, que puis-je faire d'autre que de vous souhaitez une belle et heureuse courte existence ?
Je ne vous demande pas de reconnaître l'exploit que ce pensionnat puisse encore vous accueillir car une bataille quotidienne est mené afin que chaque jour il puisse encore vous ouvrir ses portes. Mais saisissez au moins la chance, l'opportunité qui vous est donné d'apprendre. Si au-delà des couleurs de vos clans, qui ne sont que façades pour nombre d'entre vous, se cache un égoïsme individualiste , ayez au moins la prétention de vouloir acquérir des connaissances qui vous permettront aujourd'hui et demain d'être quelqu'un dans une vie future. Car je vous en souhaite une, moi.
Je ne fais pas le vœux que vous découvriez la fraicheur de la lame de la Camarde à l'aube de vos existence. Si vous pensez que c'est le nombre de cicatrices qui fait l'homme le plus valeureux, permettez moi alors de vous dire ceci : peut-être est-ce vrai mais c'est celui qui souffrira le plus. Et la souffrance n'est pas une victoire. Certains pensent certainement le contraire, soit, les portes sont au bout du hall. Si vous êtes des combattants, des courageux, des ambitieux, prouvez le. Prouvez que le Pensionnat est votre fierté. Mais ce soir, je puis affirmer que lui ne peut être fier de vous.

Sur ces quelques anecdotes, Heureux anniversaire au Pensionnat. Heureux Anniversaire à vous mes très chers élèves.
 


Pour ponctuer la conclusion de ces paroles, Octann lâcha les drapeaux qui s'écroulèrent vulgairement sur le sol. Puis dans un mouvement précis, Le Directeur fit demi-tour, laissant le poids de ses mots au cœur du champs de bataille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elementacademie.superforum.fr/forum
Dorothy Hall


Messages : 22
Date d'inscription : 01/10/2014

MessageSujet: Re: Le repas des 101 printemps du pensionnat !   Lun 2 Mar - 12:56

The orchids
Dorothy en entendant le silence se faire dans la pièce se tut, abandonnant ses oeufs pour aller voir ce qui se passait. Elle ne faisait plus attention au fait si Audrey la suivait encore, la présence du directeur  avait suffit à lui faire oublier tout le reste.

Son discours... était déchirant. Surtout en sachant qu'elle était la cause de tout ce chaos. Il plomba vraiment l'ambience. La fille resta en silence, écoutant avec attention, sachant que les paroles de l'adulte resteraient marquées au feu rouge dans sa mémoire. Avait-elle honte ? Oui, elle été gênée quelque part d'avoir fait une telle farce afin de que son clan s'impose dans cette soirée. Mais c'était ainsi, il fallait quelqu'un pour faire le sale boulot, c'était par amitié envers les Orchids qu'elle jouait le rôle du vilain canard.

Mais le plus important pour Dorothy, avant tout le reste, c'était que son entourage soie heureux. C'était pour ça qu'elle avait fait une bataille de bouffe pardi, pas pour que tout le monde se sente coupable de son comportement à la fin ! Certes, certains avaient juste participé au combat par haine envers les autres camps, mais quand Miss Hall avait observé le Chili voler dans tous les sens, c'était aussi les rires et la bonne humeur qu'elle avait lue sur plein de visages.Qui n'avait pas rit pendant cette soirée ?!

En somme, elle pouvait pas supporter que cette soirée se termine sous une ambiance aussi dépressive à cause du Dirlo. Il fallait qu'elle fasse quelque chose !

- "Hey ! Tout le monde ! Quelqu'un qui veut ranger cette pagaille avec moi ?"

(HRP: Post édité, dsl du dérangement)


Dernière édition par Dorothy Hall le Lun 2 Mar - 18:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary-Jane Kins


Messages : 718
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 22
Localisation : Chez monsieur le Bonheur.
Age du personnage : 18

MessageSujet: Re: Le repas des 101 printemps du pensionnat !   Lun 2 Mar - 17:05

Chef des the Orchids
J'eu la bonne surprise de voir Matthiew me suivre jusqu'à l'extérieur. On pouvait entendre un bruit monstre et les éclats des assiettes se briser en mille morceau, il ne faisait pas bon d'y rester. L'ancien chef des Flick Knifes me félicitait, ah oui vraiment... Mais ce n'était pas mon idée, Dorothy est souvent très autonome quand il s'agit d'agir, et elle ne comprend pas toujours la profondeur de ses actes.

Ne me félicite pas, ce n'était pas mon idée.

Soudain, plus rien ! Juste le silence... Inquiétant, je longeais le bâtiment de la cantine pour me poster dans l'angle d'une fenêtre pour observer la scène. Keystone... C'était bien le moment de nous faire un discours revanchard. Notre trêve n'avait pas duré longtemps... Il va falloir que j'arrondisse les angle je le sens. Et notre petite Dorothy qui prenait la parole pour proposer de ranger... Miss Hall ne s'en rendait pas compte mais elle discréditait tout notre clan, nous ne sommes pas des femmes de ménage ma chérie ! Mary-Jane restait préoccupée, Daniel ne tarderait pas à se venger...

J'ai encore des choses à lui apprendre... Mister Field, je vais avoir besoin de votre faveur pour la vie de votre frère. Celle de mon Orchids est en jeu. Une vie pour une vie.


HRP: Il va vraiment nous falloir un prof de Mathématiques, au moins pour Octann et Lizzy, histoire de réviser les nombres pour compter jusqu'à 20 lignes XD

_________________

Ma couleur est #660066


Dernière édition par Mary-Jane Kins le Lun 2 Mar - 18:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-a-faraway-land.positiforum.com/
Betty Swam


Messages : 82
Date d'inscription : 02/03/2013
Age : 22
Age du personnage : 24

MessageSujet: Re: Le repas des 101 printemps du pensionnat !   Lun 2 Mar - 18:46

Habitants
Betty s'était avait mit sa main sur les yeux de Bradley, ils se fermèrent rapidement sous l'effet de la drogue. Puis la fille de joie le fit rouler sous la table de la cantine dans l'espoir de se protéger des assiettes qui se brisaient violemment, hors de question de finir blessée alors qu'elle était infirmière. Ce serait ridicule pour une femme aussi belle, qui plus est son corps devait rester exempt de cicatrice pour attirer les hommes. Une fois sous la table, Bradley semblait reprendre ses esprits peu à peu, le docteur Quinn n'y avait pas été assez fort à première vue.

Bonsoir Monsieur Simsons, ne vous inquiétez pas nous sommes à l'abris de cette guerre chilienne.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bradley Simsons


Messages : 40
Date d'inscription : 29/08/2014
Age : 22
Age du personnage : 41

MessageSujet: Re: Le repas des 101 printemps du pensionnat !   Lun 2 Mar - 18:59

Habitants
Je n'en revenais pas, j'avais été drogué c'et certain, et cette femme qui ne pouvait pas s'en empêcher m'avait trainer jusqu'à la table, décidément à chaque fois que je croisais la route de cette fille de joie je finissais par terre... Je n'en restais pas moins galant, j'étais un homme respectable après tout. Même si mes paroles n'étaient pas tout à fait en accord avec ma pensée je faisais l'effort.

Merci de m'avoir protégé, Miss Swam, mais je vais maintenant pouvoir me débrouiller.

Le directeur arriva nous faisant un discours et se serait mentir de dire que j'étais restée sous la table avec Betty par fatigue ou effet de la drogue, non j'avais bien trop honte d'avoir été dupé et de ne pas avoir su gérer ces "enfants", démons leur serait plus approprié. Je comprenais la souffrance de Mister Keystone pour son établissement. Une fois qu'il fut partie je ramassais les drapeaux qu'il avait laissé tombé. Je les rangeais à l'arrière de mon pantalon. Puis Dorothy, ma petite Dorothy eu une brillante idée qui ne tournerait pas en sa faveur.

Bonne idée Miss Hall, vous et votre soeur resterez cette nuit sous ma surveillance pour faire la cuisine plus propre que jamais, et demain vous aiderez Joe en cuisine et servirez le repas à tous les pensionnaires avant de laver les barreaux de votre cellule, une fois de plus.

Je prenais l'air le plus autoritaire qu'il m'eu été donné de montrer, mes yeux étaient des balles transperçant le coeur de mes cibles.

Je vais finir par mettre votre nom dans la cellule, elle vous appartient presque Miss Hall.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Audrey Hall


Messages : 31
Date d'inscription : 24/12/2014
Age : 17
Age du personnage : 16

MessageSujet: Re: Le repas des 101 printemps du pensionnat !   Lun 2 Mar - 23:38

The Tulips
Soudain le silence se fit. Suivant Dorothy comme à son habitude, Audrey en vint à écouter le discours du directeur et se sentit mal... Très mal. C'était une honte de gâcher la nourriture, il y avait aussi cette notion de respect, mais tout le monde s'était amusé.. La jeune Hall avait du mal à distinguer le bon du mauvais sur le moment. Mais son coeur lui disait qu'elle aurait peut-être du écouter le Shérif finalement. Aussi, Dorothy souhaitait ranger... Elle devait beaucoup s'en vouloir pour faire une telle proposition.

Se contentant de la regarder sans rien dire, Mister Simsons se chargea de la tirer de sa rêvasserie en annonçant leur triste destin. Nettoyer tout ça pendant toute la nuit ? Aider demain et servir le repas à tout le monde ? LA CELLULE ?! Des larmes se mirent toutes seules à couler des yeux d'Audrey, c'était beaucoup trop.. Le regard du Shérif et le fait d'être coupé dans son bonheur aussi brutalement était un vrai choc émotionnel.

" Vous ne pouvez pas y inscrire ce nom ! Chez les Hall on est peut-être dissipés mais on est pas des brigands ! "

Les poings serrés, Audrey baissa les yeux en rougissant. Une étrange colère mêlée de honte faisait comme battre son coeur dans sa tête et lui donnait des vertiges.. C'était peut-être trop pour elle, mais personne ne disait du mal de sa soeur ! La tulips ne savait plus où donner de la tête..

_________________

Merci à Lizzy pour le vava et MJ pour la signa ♡
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sohvi Karjalainen


Messages : 24
Date d'inscription : 09/02/2015
Age : 21
Localisation : Après la tempête, le repos a l'infirmerie.
Age du personnage : 14

MessageSujet: Re: Le repas des 101 printemps du pensionnat !   Jeu 5 Mar - 21:14

Habitants
Je remercia la bibliothécaire avec un large sourire très aimable prouvant ma bonne fois, ce collier m'allait à ravir, j'aimerais bien le gardez pour moi, il est beau, mais malheureusement, elle voudrais le récupéré. Remarquant un silence lourd dans la salle principale de la cantine, m'a curiosité ma pousser a me positionner derrière les sœur Hall, dont j’apprends leur nom de famille rapidement après par le shérif de la ville, plutôt mécontent des événement. Je ne lui donnerais pas tord, il y a vraiment un manque de discipline ici. Le silence était du aux paroles du discours d'un Directeur Keystone terriblement énerver, et qui a la fin de son discours lâcha des drapeau, avant de tourner les talon, c’est avec curiosité que j’allai m'agenouille afin d'examiner les quatre couleur, un drapeau pour les Tulips, l'autre pour les Flicks, la troisième pour les Orchids et la dernière pour les gaillard des Rifles. Un drapeau pour chaque clan, appartement un cadeau de haute estime du directeur, estime qu'il a dut perdre en arrivant ici, par faute d'humeur ?

Écoutant les dire du shérif, je me sentit légèrement irritée par sa touche de nuisance a l'encontre de quelqu'un qui a compris ses tords, et qui décide de lui même de les réparés. Je ne sais pas si j'ai vraiment mal fais, mais je me suis approcher du shérif, pour lui coller les 4 drapeaux sur la figure et pour bien lui faire comprendre mes mécontentement, mon regard étais glaciale, criant injustice et mépris. J'attendais quelques instant afin de savoir, qu'elle serais sa réponse, je ne voulais pas lui manquer plus de respect que ce que j'ai osé faire jusqu'à la, je ne voulais pas lui tourné le dos, ce serais mal pour ma propres dignité. Je suis comme ça... mon année de voyage m'a rendu indépendante de pas mal de principe, mais je crois en une forme de justice... Mais l'exemple même ici m'irrite.

_________________
Elle est morte il y a quelque Jours,

Aujourd'hui elle est un Fantôme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bradley Simsons


Messages : 40
Date d'inscription : 29/08/2014
Age : 22
Age du personnage : 41

MessageSujet: Re: Le repas des 101 printemps du pensionnat !   Ven 6 Mar - 10:39

Habitants
Une petite nouvelle s'approcha de moi et tenta de me mettre au visage les drapeaux. Le tissu n'eu pas le temps de toucher mon visage que je lui faisais une clef de bras et la plaquait contre le sol violemment. Son regard était pleins de haine... J'étais presque triste pour cette petite, je n'aimais pas user de la violence avec les élèves seulement je ne pouvais pas la laisser me frapper ainsi, même symboliquement. Ce n'était pas Betty, cette dernière était délicate et le faisait par amusement. Pour le cas de la nouvelle c'était une autre histoire, bien moins sympathique...

Tu aideras tes camarades pour aujourd'hui et pour demain ma petite, mais toi, tu auras une cellule particulière.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorothy Hall


Messages : 22
Date d'inscription : 01/10/2014

MessageSujet: Re: Le repas des 101 printemps du pensionnat !   Ven 6 Mar - 11:03

The orchids
Elle n’avait même pas pu répondre a Bradley que Audrey pleurait, elle pleurait en la défendant du Shérif diantres ! Cela lui déchira le coeur, sa famille ne devait jamais être triste mais toujours être heureuse !

"Audrey, ce n’est rien, apaise toi."

Elle la prit dans ses bras, pâle, ne souriant plus pendant un instant alors que elle caressa les cheveux de sa soeur avec une douceur presque maternelle et lui posant un bisou sur le front avant de se tourner vers l’homme qui venait de plaquer au sol une inconnue, lui donnant un regard difficile à lire, l’étincelle de naïveté et innocente ayant disparu de ses yeux.

"Je l’ai influencée Général, je suis seule responsable de cette pagaille, laissez ma soeur aller se coucher ce soir, je ferais sa part du rangement moi même."

_________________
La rebelle en herbe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sohvi Karjalainen


Messages : 24
Date d'inscription : 09/02/2015
Age : 21
Localisation : Après la tempête, le repos a l'infirmerie.
Age du personnage : 14

MessageSujet: Re: Le repas des 101 printemps du pensionnat !   Sam 7 Mar - 12:09

Habitants
Je me retrouva nez nez collais au sol en moins de deux seconde chrono, une sueur froide couler sur mon front, je ne pensais vraiment pas qu'il allez traiter mon attaque ainsi, je ne voulais pas allez plus loin que ce que j'ai déjà réussi a faire, déjà que c’était trop, mais je ne voudrais pas aggraver la situation, surtout que mon message n'est pas du tout passer. Je glissa ma tête sur le côté, regardant avec inquiétudes les drapeau, c’était ma seul préoccupation, a par ça, j'étais calme et détendu, pour ne pas trop sentir la clé de bras, déjà assez sévère comme ça. Avec ma mais restante, je glissa les drapeau vers l’affreux géant que je n'arrive plus a voir, si quelqu'un dois distribuer les drapeau c'est lui maintenant. J’entendais une des sœur Hall dire qu'elle m'avais influencé, je regagna un léger sourire, mais non, je n'accepte pas de me retrouver sous ta coupe dsl. J’attendais patiemment que le shérif prenne les drapeau et me lâche le bras, pour que je puisse retrouver un certain confort, je ne peu restais ainsi éternellement, j'ai des limites a la souffrance quand même.

_________________
Elle est morte il y a quelque Jours,

Aujourd'hui elle est un Fantôme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bradley Simsons


Messages : 40
Date d'inscription : 29/08/2014
Age : 22
Age du personnage : 41

MessageSujet: Re: Le repas des 101 printemps du pensionnat !   Sam 7 Mar - 22:38

Habitants
Je posais mon regard sur les drapeau qu'essayait de me faire voir l'inconnue. Je ne comprenais pas tout à fait son intention mais j'étais conscient que je devrais trouver une autre occasion pour les distribuer. Je lâchais son bras et l'aidait à se redresser il semblait qu'elle était devenue plus calme, je ramassais alors les drapeaux, et lui adressa discrètement quelques mots.

Demain, tu m'aideras à les distribuer aux chefs des clans.

je me tournais ensuite vers Dorothy, son regard avait un peu changé quand il s'agissait de sa soeur elle était tout de suite plus sérieuse.

Ecoutez-moi bien Miss Hall, vos actes ont des conséquences sur votre entourage, vous l'avez entrainée, mais elle vous a suivie. A mes yeux elle en est tout autant coupable.

Je ne disais pas cela pour l'embêter, en tant normal j'aurais laissé Audrey partir, seulement Dorothy était une fille difficile et je venais peut-être de trouver un moyen de la calmer, de l'assagir, sa petite soeur était ainsi mon moyen de pression sur cette rebelle née.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le repas des 101 printemps du pensionnat !   Aujourd'hui à 7:52

Revenir en haut Aller en bas
 

Le repas des 101 printemps du pensionnat !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Pensionnat Interdit
» Kirk Mueller quitterait le CH au printemps .. !
» Repas du tournoi
» Le printemps du cinéma
» Matin de printemps...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
In a faraway land :: Le pensionnat :: La cantine de Joe :: Les 101 printemps du pensionnat-